Gestion de la Province et des diocèses de la Province de Bordeaux, dans le jeu en ligne Les Royaumes Renaissants.
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  ConnexionConnexion  
Vous souhaitez rencontrer l'archevêque ? C'est Ici [HRP]Forum officiel secondaire[/HRP]
Vous voulez savoir qui s'occupe de votre paroisse ? C'est Ici
Si vous avez des soucis avec la barre d'ascenseur lors de la création/édition/citation d'un post, passez sous firefox; le soucis vient d'IE.

Partagez | 
 

 Entretien ... c'est nous qu'on arrive !

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage
Malone

avatar

Nombre de messages : 29
Date d'inscription : 21/05/2011

MessageSujet: Entretien ... c'est nous qu'on arrive !   Ven 1 Jan - 21:59

Un débarquement ? Une attaque ? Des pas rythmés dans le couloir, rythmés comme des gens habitués à marcher ensemble. mais point d'attaque, une simple visite.
Lafa et Datan avaient pris une grande décision : le mariage. Et s'étaient tournés vers la vieille copine, la jeune Malone, diaconesse de son état. Sauf que les diocèses étaient ainsi faits : la poitevine ne relevait pas du diocèse de Poitiers. Repartons donc pour quelques paperasses.
Devant la porte du bureau de Maximinus, les émeraudes de la blonde se posèrent sur les deux tourtereaux avec qui elle avait fait le déplacement.

Prêts ? On y va !
Elle n'allait pas non plus leur laisser le temps de tergiverser, si l'un ou l'autre des deux grands diplomate partait pour un discours pour masquer une hésitation bien compréhensible face à l'inconnu, l'on risquait de manquer de vivres.

Toctoc !
Monseigneur ? Peut-on vous déranger?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
lafa_

avatar

Nombre de messages : 18
Date d'inscription : 06/01/2011

MessageSujet: Re: Entretien ... c'est nous qu'on arrive !   Ven 1 Jan - 23:05

Ils suivaient la blonde tremoulloise, la brune tenant son fiancé d'épervier par la main.
La démarche était entamée, ca y est, ils y étaient ! Et le coeur de la poitevine battait la chamade.


Prets oui ! Enfin je suppose, moi je le suis ... Toi aussi hein ?

Un regard faussement inquiet vers son compagnon, un sourire complice et la Bussac prit une profonde inspiration devant le bureau de l'évêque.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Maximinus
Evêque de Poitiers
Evêque de Poitiers
avatar

Nombre de messages : 2135
Age : 34
Localisation : Niort
Fonction : Evêque de Poitiers, Vicaire Général de Bordeaux
Date d'inscription : 17/01/2011

Caractéristiques
Charisme:
255/255  (255/255)
Force:
255/255  (255/255)
Armes: Aucune arme

MessageSujet: Re: Entretien ... c'est nous qu'on arrive !   Sam 2 Jan - 7:53

Entendant qu'on frappait à la porte de son bureau, Monseigneur Maximinus invita qui se trouvait derrière celle-ci à entrer.


Entrez je vous prie!

_________________

Monseigneur Maximinus
Evêque du Diocèse de Poitiers
Curé de Niort
Vicaire Général de la Province de Bordeaux
Professeur du Séminaire de Bordeaux
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Datan

avatar

Nombre de messages : 70
Date d'inscription : 15/08/2009

MessageSujet: Re: Entretien ... c'est nous qu'on arrive !   Sam 2 Jan - 22:57

Ils étaient venus à trois pour entamer les préparatifs. Voilà que les choses s'accéléraient, comme ils le voulaient finalement. Non pas qu'ils étaient pressés d'en finir, mais plutôt qu'ils étaient pressés de commencer leur nouvelle vie à deux. Au son résonnant de la porte, à la voix de Malone, puis celle de Lafa, Datan s'éveilla comme d'un profond sommeil.

Oui, je suis prêt. Plus que je ne l'ai jamais été.
Serrant la main de sa fiancée...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Malone

avatar

Nombre de messages : 29
Date d'inscription : 21/05/2011

MessageSujet: Re: Entretien ... c'est nous qu'on arrive !   Lun 4 Jan - 21:52

Bon ben si tout le monde est prêt ... va falloir y aller. Après un coup d'oeil amusé aux deux expérimentés qui parlementaient devant la porte comme sans doute le firent-ils chacun quelques années plus tôt avant que d'aller rejoindre quelque précepteur pour leurs leçons, la blonde décida de leur faciliter le geste le plus terrible : celui par lequel l'on actionne la poignée de la porte afin qu'elle s'ouvre.

Monseigneur Maximinus, c'est un plaisir que de vous revoir !
Vous connaissez je crois Lafa_ et Datan ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Maximinus
Evêque de Poitiers
Evêque de Poitiers
avatar

Nombre de messages : 2135
Age : 34
Localisation : Niort
Fonction : Evêque de Poitiers, Vicaire Général de Bordeaux
Date d'inscription : 17/01/2011

Caractéristiques
Charisme:
255/255  (255/255)
Force:
255/255  (255/255)
Armes: Aucune arme

MessageSujet: Re: Entretien ... c'est nous qu'on arrive !   Mar 5 Jan - 7:59

Le plaisir de tous vous retrouver est partagé mes enfants!
Permettez moi de vous souhaiter à tous mes meilleurs voeux pour cette nouvelle année!

Bien, entrons dans le vif du sujet, à savoir, la célébration de ce mariage!^^

Comment souhaitez-vous procéder?
J'ai cru comprendre que vous souhaitiez que ce soit Mère Malone qui se charge de la célébration, ça ne me dérange pas, mais vous voudriez être unis à Niort alors que Malone a pour cure La Trémouille...
Mère Malone, souhaitez vous officier à Niort pour cet événement?

_________________

Monseigneur Maximinus
Evêque du Diocèse de Poitiers
Curé de Niort
Vicaire Général de la Province de Bordeaux
Professeur du Séminaire de Bordeaux
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
lafa_

avatar

Nombre de messages : 18
Date d'inscription : 06/01/2011

MessageSujet: Re: Entretien ... c'est nous qu'on arrive !   Mar 5 Jan - 21:31

Ils seraient presque timides qu'ils n'osaient ouvrir la porte ... Oui oui timides ... Ou trop occupés à se regarder dans le blanc des yeux.
La blonde prit l'initiative terrible d'ouvrir la porte ... Hourra !!
Ils entrèrent et la brune salua l'évêque.


Meilleurs voeux à vous aussi Monseigneur,

En effet nous souhaiterions que Malone nous unisse si ceci est possible bien entendu.


Un sourire puis un regard vers Malone.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Datan

avatar

Nombre de messages : 70
Date d'inscription : 15/08/2009

MessageSujet: Re: Entretien ... c'est nous qu'on arrive !   Mer 6 Jan - 9:48

Et l'Epervier de suivre les deux femmes, non sans une certaine appréhension d'adolescent... Il se souvenait d'avoir ressenti le même sentiment le jour de sa pastorale, diantre que le temps passait vite. Là l'engagement se faisait non seulement devant le Très-Haut, mais aussi et surtout face à sa future épouse ! Jamais il ne se pardonnerait de décevoir l'une ou l'autre.

Bonjour à Vous Monseigneur, la bonne année à vous aussi.
En espérant que cette nouvelle année nous apporte paix et respect de l'autre. Pour une fois.


Un sourire léger devant l'homme qu'il ne connaissant que peu...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Maximinus
Evêque de Poitiers
Evêque de Poitiers
avatar

Nombre de messages : 2135
Age : 34
Localisation : Niort
Fonction : Evêque de Poitiers, Vicaire Général de Bordeaux
Date d'inscription : 17/01/2011

Caractéristiques
Charisme:
255/255  (255/255)
Force:
255/255  (255/255)
Armes: Aucune arme

MessageSujet: Re: Entretien ... c'est nous qu'on arrive !   Jeu 7 Jan - 8:17

Oui, oui, c'est possible mes enfants, j'aimerais simplement que nous déterminions les modalités pour la célébration de ce mariage, et pour cela, j'aurais besoin que Mère Malone s'exprime.

Souhaitez-vous célébrer votre mariage à Niort avec pour officiant Mère Malone, c'est bien cela dont il s'agit non?

_________________

Monseigneur Maximinus
Evêque du Diocèse de Poitiers
Curé de Niort
Vicaire Général de la Province de Bordeaux
Professeur du Séminaire de Bordeaux
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Malone

avatar

Nombre de messages : 29
Date d'inscription : 21/05/2011

MessageSujet: Re: Entretien ... c'est nous qu'on arrive !   Ven 8 Jan - 22:47

Hum.

Oui, toussoter, quand on est face à l'indécision et une réponse dont on ne sait pas ce qu'elle va contenir soi même, c'est un bon avant goût.


Eh bien ... j'ignorais pouvoir officier sur la paroisse de Niort, pour tout vous dire, en tout cas tant que je n'aurai pas déménagé sur place, ce qui n'est pas fait.


Voilà, comme ça on ne dit pas qu'on ne déménagera pas.

Pour tout vous avouer, dans cette affaire, la plus indécise n'est pas la future mariée ... J'officierai volontiers à Niort, si cela m'est possible, à vos côtés ou seule, comme vous le préférerez, et comme le droit canon nous le permettra ou non. J'avoue ne pas être experte dans ce volet du droit.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Maximinus
Evêque de Poitiers
Evêque de Poitiers
avatar

Nombre de messages : 2135
Age : 34
Localisation : Niort
Fonction : Evêque de Poitiers, Vicaire Général de Bordeaux
Date d'inscription : 17/01/2011

Caractéristiques
Charisme:
255/255  (255/255)
Force:
255/255  (255/255)
Armes: Aucune arme

MessageSujet: Re: Entretien ... c'est nous qu'on arrive !   Sam 9 Jan - 12:18

Ma Soeur, vous êtes Diaconesse de La Trémouille et reconnue en qualité de clerc de manière officielle. Pour officier sur une paroisse d'un diocèse dont vous ne dépendez pas, il vous faut l'autorisation de l'évêque dudit diocèse, en l'occurrence, moi, pour officier sur Niort. Cette autorisation est exceptionnelle bien évidemment, et lors de la délivrance du certificat de mariage, j'y apposerais mon sceau d'évêque pour la reconnaissance officielle du sacrement, car en votre qualité de diaconesse, vous n'en avez pas, contrairement à un curé ou une abbesse.
Vous pouvez aussi avertir votre évêque si vous le souhaitez, Monseigneur Eloin que je connais bien, mais cela restera à titre informatif, vous n'avez pas besoin de son autorisation, vu qu'il s'agit d'un événement exceptionnel, et donc, en principe, qui ne gênera pas votre mission de diaconesse de La Trémouille.

_________________

Monseigneur Maximinus
Evêque du Diocèse de Poitiers
Curé de Niort
Vicaire Général de la Province de Bordeaux
Professeur du Séminaire de Bordeaux
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Malone

avatar

Nombre de messages : 29
Date d'inscription : 21/05/2011

MessageSujet: Re: Entretien ... c'est nous qu'on arrive !   Mar 12 Jan - 22:28

Je vous l'avoue, j'ignorais tout de cette possibilité, et pensais que nous étions chacun plus ou moins consignés dans nos diocèses respectifs ... C'est une bonne nouvelle que vous m'apprenez là, et vous m'en voyez ravie !

Un regard vers Lafa, avec qui elle avait le plus discuté le projet, entre femmes, parfois, la compréhension est facilitée.

Nous avions discuté de la cathédrale de Poitiers, mais j'avais affirmé, visiblement de manière erronée, ne pas pouvoir y officier. Puisqu'il semble que la frontière entre nos diocèses soit moins fermée qu'il ne me semblait, et sachant que c'est un mariage de Grandeurs que nous célébrerons là, votre générosité irait-elle jusqu'à nous autoriser cette somptueuse demeure poitevine du Très Haut ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Maximinus
Evêque de Poitiers
Evêque de Poitiers
avatar

Nombre de messages : 2135
Age : 34
Localisation : Niort
Fonction : Evêque de Poitiers, Vicaire Général de Bordeaux
Date d'inscription : 17/01/2011

Caractéristiques
Charisme:
255/255  (255/255)
Force:
255/255  (255/255)
Armes: Aucune arme

MessageSujet: Re: Entretien ... c'est nous qu'on arrive !   Mer 13 Jan - 17:42

Bien sûr ma Soeur, d'autant plus qu'il s'agit de deux personnes que j'affectionne particulièrement!^^
Par contre, il faudra me présenter les bans avant de célébrer la cérémonie, comme cela doit être fait, à savoir 15 jours avant mariage. Nous pouvons les préparer ici afin que je les approuve et avant que vous ne les diffusiez.
Je souhaiterais aussi , comme je le fais sur mon diocèse, qu'une préparation au mariage soit réalisée ici-même, avec les futurs prétendants et vous-même, et moi!^^
Si vous y êtes tous disposé, commençons immédiatement, qu'en pensez-vous?

_________________

Monseigneur Maximinus
Evêque du Diocèse de Poitiers
Curé de Niort
Vicaire Général de la Province de Bordeaux
Professeur du Séminaire de Bordeaux
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Datan

avatar

Nombre de messages : 70
Date d'inscription : 15/08/2009

MessageSujet: Re: Entretien ... c'est nous qu'on arrive !   Mer 13 Jan - 21:53

Datan ouvrit les mains en recevant la bonne nouvelle. Un coup d'oeil à Lafa, comme pour s'enjouer en même temps qu'elle, puis vers Malone. Il était heureux que ce fut elle, et que l'Evèque soit tout aussi présent en cet instant.
Et bien ma foi, je suis ravi. Qu'en penses-tu Lafa ?

Il fit ensuite un signe de tête en remerciement à l'Evèque. Ses mots vers eux deux le touchèrent. Puis, à la proposition de ce dernier :
Pour moi c'est parfait ! Je suis tout à fait disposé à me lancer, tant j'attends cet instant depuis...
Des semaines ?
Des mois...
Des années, en fait... aurait-il pu dire...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
lafa_

avatar

Nombre de messages : 18
Date d'inscription : 06/01/2011

MessageSujet: Re: Entretien ... c'est nous qu'on arrive !   Mer 13 Jan - 22:43

Elle se rapprocha de Datan, aurait eu envie de déposer un baiser sur ses lèvres mais jugea le moment inopportun. Elle frôle sa main et lui fit un sourire plein de tendresse et d'amour.

Merci Monseigneur et toi Malone, nous sommes ravis.
Je suis prête dès que vous le décidez ...


Vite vite vite, aurait elle eu envie de dire.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Malone

avatar

Nombre de messages : 29
Date d'inscription : 21/05/2011

MessageSujet: Re: Entretien ... c'est nous qu'on arrive !   Ven 15 Jan - 22:29

Alors c'est parti !
Monseigneur, vous êtes visiblement plus habitué que moi à cet exercice : je n'ai jusqu'ici marié que des personnes que je connaissais très bien, et avec qui j'ai donc pu vérifier et discuter tout ce qui est à discuter pour un mariage sans avoir à recourir à une préparation formelle. Je vous assiste plus que volontiers, mais vous laisse sans regret diriger l'entretien à votre manière.


Le regard de la blonde parcourut l'assemblée réjouie, avant de poursuivre :


Je suppose que vous commencez par interroger les motivations qui poussent les fiancés au mariage ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Maximinus
Evêque de Poitiers
Evêque de Poitiers
avatar

Nombre de messages : 2135
Age : 34
Localisation : Niort
Fonction : Evêque de Poitiers, Vicaire Général de Bordeaux
Date d'inscription : 17/01/2011

Caractéristiques
Charisme:
255/255  (255/255)
Force:
255/255  (255/255)
Armes: Aucune arme

MessageSujet: Re: Entretien ... c'est nous qu'on arrive !   Sam 16 Jan - 9:33

Parfait! Entrons immédiatement dans le vif du sujet!

Vous avez formulé votre désir de vous unir devant le Très-Haut, selon le rite Aristotélicien. Vous avez donc frappé à la bonne porte!
Je dois cependant vous avertir que pour répondre à votre requête, je vais être exigeant avec vous deux lors de cet entretien, car le mariage est un sacrement, et donc quelque chose de sérieux puisque il est, en principe, indissoluble!
Réfléchissez donc bien avant de vous engagez avec l'être aimé!^^

Bien, je ne vais pas vous dresser un tableau noir non plus, mais je vois tellement d'aspirants au mariage qui prennent ça avec légèreté et qui ensuite souhaitent y mettre un terme aussi vite qu'ils ont été unis...
Je ne doute pas de votre démarche à tous les deux, et c'est pourquoi j'exige un entretien avant mariage avec les deux futurs époux, pour mieux les connaitre, mais aussi, mieux les préparer à cette étape de leur vie!


Sortant quelques documents de son bureau, Monseigneur Maximinus leur demanda de lire le premier qu'il leur déposa devant eux.

Lisez ceci sérieusement, et posez moi ensuite toutes les questions que vous aurez, si vous le souhaitez. N'hésitez pas!

Vous pouvez aussi d'ores et déjà me fournir vos certificats de baptême, simple formalité administrative d'usage.

Citation :


I) Aspect dogmatique

Chapitre premier: L'amitié incarnée.

Le dogme de l'amitié aristotélicienne précise:


Citation :
"L'Amitié Aristotélicienne" au sens large, qui est une communauté de vie: Par le Baptême chaque baptisé serait introduit dans une union spirituelle en puissance qui serait donc un contact spirituel avec tous les autres baptisés. ce point rejoint la notion traditionnelle du Baptême qui introduit dans la communion des Saints.


Cette union spirituelle avec tous les baptisés s'exprime plus particulièrement entre l'époux et l'épouse dans le cadre du mariage. Les époux, par un amour pur et désinteréssé, sont appellés à former cette amitié parfaite qui est le gage de la sainteté aristotélicienne. A travers cette union si belle des époux c'est Dieu lui-même, source de tout amour, qui est glorifié.
Ainsi l'amitié aristotélicienne s'incarne particulièrement dans le mariage et y trouve une authentique réalisation.
Le mariage est indispensable à l'amour incarné, car il fonde une communauté de vie qui débouchera sur la mise au monde d'enfants et la fondation d'une famille, afin de rendre présente la fécondité de l'amour. C'est un engagement ferme et fort, dans lequel les époux se promettent de lutter ensemble contre les germes de haine et de désordre, par delà les difficultés de la vie quotidienne.

Chapitre deuxième: la sexualité.

Cette dimension du mariage comme union spirituelle ne doit pas faire oublier que l'union des corps est aussi primordiale, en vertu de l'amour qu'elle exprime. La sexualité est le moyen choisi par Dieu pour rendre présente sur terre la fécondité de l'amour, pour assurer la fondation d'une famille unie et pour souder par les gestes intimes l'affection des époux.
Cette sexualité ordonnée ne doit pas aboutir à des dérèglements ou la satisfaction bestiale des sens prendrait le pas sur la volonté d'exprimer l'amour commun et de le transmettre à une possible descendance. Le premier but du mariage reste donc de participer à la création divine par la mise au monde d'enfants. Contrevenir à cela serait saper les fondements mêmes de l'amitié aristotélicienne dans le mariage.

Chapitre troisième: le mariage est-il indissoluble?

Etant donné que le mariage est fondé sur la création d'une communauté de vie et d'une union profonde des époux, il ne peut être considéré comme une simple formalité qui serait révocable à souhait. L'union spirituelle des époux n'est jamais une chose acquise et définitive, il convient de lutter pour la construire et la maintenir. Ainsi un simple désaccord des époux ne saurait en aucun cas justifier une séparation. La voie qui mène au paradis est étroite, et demande bien des sacrifices.
Toutefois un mariage peut-être annulé dans certaines circonstances, quand l'amitié des époux est rendue impossible par des actes graves et définitifs. L'annulation de ce mariage ne donne toutefois pas licence de se remarier, sauf jugement contraire pour raison exceptionnelles.

pour la réglementation complète voir le droit canon.


II) La cérémonie liturgique.


Il n'existe pas encore de cérémonie type imposée partout, et la question se pose de sa nécessité. Néanmoins certains points doivent impérativement se trouver présents dans cette cérémonie:

- La cérémonie est présidée par un prêtre, de préférence le curé de la paroisse de l'épouse. En cas d'impossibilité, le curé de la paroisse de l'époux peut aussi officier bien sur.
- Les époux doivent être tous les deux présents. Le mariage par procuration peut-être célébré dans des circonstances exceptionnelles avec la permission de l'évêque du lieu.
- Les deux témoins doivent être présents. Un pour le mari, un pour l'épouse.
- Il doit y avoir un échange des consentements de l'époux et de l'épouse, ainsi qu'un échange d'alliance, symbole de la fidélité et de l'unité du mariage.

_________________

Monseigneur Maximinus
Evêque du Diocèse de Poitiers
Curé de Niort
Vicaire Général de la Province de Bordeaux
Professeur du Séminaire de Bordeaux
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Datan

avatar

Nombre de messages : 70
Date d'inscription : 15/08/2009

MessageSujet: Re: Entretien ... c'est nous qu'on arrive !   Sam 16 Jan - 14:40

Datan sentit la main de sa compagne l'effleurer et, sans hésiter une seconde, déplaça sa main afin de prendre la sienne. Nulle doute que l’Evêque soit choqué par ce geste de complicité. Le lien entre eux deux était fort, mais nécessitait selon Datan, quelques gestes tactiles pour se rejoindre.

Lorsque le représentant de l'Eglise évoqua les baptèmes, Datan sortit le document qu'il avait préparé.

Voici le mien Monseigneur.

Citation :
Nous,
Monseigneur Forth With
Évêque de Poitiers,
Représentant du Très-Haut,
Serviteur humble et passionné des fidèles aristotéliciens,

Assurons par le présent certificat,

Avoir baptisé le quatre du mois de mai quatorze cent cinquante-neuf,

Messire Datan L’Épervier, Vicomte d'Aulnay de Saintonge.

En la Cathédrale de Poitiers,

Et avec pour parrain Messire le Comte Ventreachoux, et pour marraine Dame Icie,

Fait le vingt-sixième jour du mois de février quatorze cent soixante, en la cité de Niort

Aristotéliciennement

Père Forth With


Puis, il écouta les paroles prononcées avec attention, et se permit de prendre la parole, après un temps de réflexion.
Pour ma part, lorsque j'ai décidé d'être baptisé, je l'ai fait en conscience. Conscience d'entrer dans une famille, dans un cercle d'amitié et de paix. C'est ce que j'ai ressenti au fond de moi ; ne plus être seul, conscient de l'amour que Dieu me portait, et rassuré de n'être point seul dans mon quotidien. Car toujours Il est celui qui me guide, qui me donne la confiance dans l'humain, qui me permet de pardonner, d'être clément face à la haine, sans pour autant ni l'accepter, ni la rejeter. Cette communauté dans l'amour et l'amitié, m'a toujours été d'un grand secours.

Cette union que nous préparons, est l'aboutissement de ma vie. Fort de cet amour que Dieu me donne, fort du sentiment de n'être plus seul, j'ai enfin pris le temps de vivre pour moi, pour nous. Je dirais même que j'ai renouvelé ma naissance, grâce à Lafa. Et comme une évidence, l'amour que je porte vers elle, que je portais en moi depuis tant d'année sans parvenir à le faire devenir une priorité, est maintenant révélé. Je désire plus que tout, que Dieu, que nos amis et nos familles, que cette communauté Aristotélicienne, puissent être les témoins de cet union.

Oui, en entendant vos paroles, je sais que rien n'est jamais gagné. Que si cet amour n'est pas nourri, s'il est délaissé, s'il est banalisé, il pourra s'étioler dans la routine et l'oubli. Et c'est ce que me refuse d'imaginer. Aussi je souhaite m'engager devant témoins, à faire en sorte que ce que je ressens au fond de moi perdure le restant de ma vie ; que je puisse chaque jour l'exprimer à Lafa, veiller sur elle - même si je la sais capable de se défendre -, d'être la couverture qui lui tiendra chaud quand le doute ou la tristesse lui donneront froid, d'être l'oreille attentive à ses détresses, d'être le corps qui lui servira autant d'armure que de source de chaleur.


Regard vers Lafa.
Cette nouvelle vie, ma véritable vie qui commence enfin, je la désire plus que tout, et je ne l'imagine que dans l'engagement devant Dieu et de la communauté aristotélicienne qui est la nôtre depuis le baptême, avec toi Lafa à mes côtés.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
lafa_

avatar

Nombre de messages : 18
Date d'inscription : 06/01/2011

MessageSujet: Re: Entretien ... c'est nous qu'on arrive !   Sam 16 Jan - 15:17

Sa main s'était glissée dans la sienne et elle sourit naturellement.
Elle avait donné son certificat

Spoiler:
 
à l'Evêque alors que Datan avait prit la parole. Il avait cette facilité à exprimer ses sentiments, cette aisance que la brune n'avait pas.
Il n'y avait qu'avec lui qu'elle arrivait à ouvrir son coeur, exprimer ses émotions. En dehors de lui, elle était pleine de pudeur ... certains diront même de froideur.
Elle acquiesça à ses paroles et ajouta.


Je ne conçois cet engagement avec toi que devant Dieu, avec son amour ... Et notre amour.

Elle regarda l'Evêque.

J'ai choisi le baptême naturellement, j'en ressentais le besoin tout comme je sais que l'engagement que nous prendrons devant Dieu n'est motivé que par l'amour que nous nous portons et le désir de n'être plus qu'un aux yeux de Dieu.

Elle esquissa un sourire vers Datan

Nous avons pris le temps de la réflexion, je pense que nous pouvons le dire ... Et Aristote sait combien d'épreuves nous avons du surmonter pour que l'évidence vienne à nous. Notre amour a toujours été plus fort que tout.

Elle resserra doucement sa main, son coeur s'emballant un peu plus.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Maximinus
Evêque de Poitiers
Evêque de Poitiers
avatar

Nombre de messages : 2135
Age : 34
Localisation : Niort
Fonction : Evêque de Poitiers, Vicaire Général de Bordeaux
Date d'inscription : 17/01/2011

Caractéristiques
Charisme:
255/255  (255/255)
Force:
255/255  (255/255)
Armes: Aucune arme

MessageSujet: Re: Entretien ... c'est nous qu'on arrive !   Mar 19 Jan - 14:20

Bien c'est parfait concernant les certificats de baptême, je vous invite donc à lire encore ce document.


Monseigneur Maximinus leur tendit donc une seconde feuille.




Citation :


Ad mundi salutem per sanctificationem
Bulle pontificale « Vers le Salut du monde par la Sanctification ».
- Suite -






Livre 1 : L’œuvre de sanctification de l’Eglise par les sacrements.



Partie II : Le sacrement du mariage.


Section A : du sacrement

Article 1 : Le quadriptyque causal :
La cause matérielle = Un homme et une femme fidèles de l’Eglise Aristotélicienne.
La cause efficiente = Tout clerc habilité par sa charge.
La cause formelle = L’office, l’échange des vœux et des alliances.
La cause finale = Une union devant le Très-Haut et les hommes dans le but de fonder une famille et de trouver l’amitié aristotélicienne.

Article 2 : Les préceptes de l’Eglise en matière matrimoniale et la nature même du mariage sont reprises dans le livre 4 sur les doctrines et sacrements de l’Eglise.

Article 3 : Le mariage est la consécration de l'accord profond entre deux personnes, créant une communauté de vie, réputée indissoluble et symbolisant l'Amitié Aristotélicienne dans l'une de ses formes les plus étroite.

Article 4 : Sont seuls habilités à célébrer un mariage, les prêtres ayant une charge cléricale, ainsi que les clercs habilités à donner ce sacrement.

Article 5 : Tout mariage ne peut se faire qu’avec l’autorisation du responsable de la paroisse de chacun des deux futurs époux.

- Article 5 bis En cas d’absence de responsable, c’est à l’autorité religieuse locale directement supérieure d’accorder cette autorisation.

Article 6 : Le mariage est célébré dans la paroisse de résidence des fiancés s'ils résident au même endroit, à défaut dans celle de la fiancée.

- Article 6 bis : Sous réserve de l’autorisation de l’autorité épiscopale locale, le mariage peut se dérouler dans une chapelle familiale domaniale ou nobiliaire d’un ou des futurs époux, ou à la cathédrale du diocèse des fiancés, ou à défaut à celle de la fiancée.

- Article 6 ter : Tout mariage dans un autre lieu doit se faire avec l'accord préalable de l'évêque en charge du diocèse de résidence des fiancés ou à défaut de la fiancée, ainsi que celui du prélat responsable du lieu souhaité.

- Article 6 quater : Les mariages célébrés en les basilique et églises romaines doivent faire l’objet de l’accord préalable d’un cardinal. Les mariages célébrés en les cathédrales royales ou impériales sont soumis à l’acceptation du consistoire national compétent ou d'un cardinal, du primat concerné, ou de tout autre autorité jugée ou reconnue compétente.

Article 7 : La présence d’au moins deux témoins, choisis parmi les fidèles, est exigée. L’un représentant le marié, l’autre la mariée. Ils seront les garants devant les hommes de l’acte du mariage.

Article 8 : Le couple doit être formé de deux fidèles non soumis à interdiction.

Article 9 : Les fiancés ne peuvent avoir de lien de consanguinité au quatrième degré ou moins.

Article 10 : Les fiançailles sont officialisées par la publication des bans au minimum quinze jours avant la date du mariage.

- Article 10 bis : Les bans doivent être publiés par les deux parties, dans l’église Res Parendo de la paroisse de résidence In Gratebus des fiancés , ou de chacune d’elles si ils n’ont pas le même domicile.

- Article 10 ter : Les publications des bans énoncent les noms et prénoms, le domicile des futurs conjoints, le lieu où se déroulera le mariage et le noms des témoins.

- Article 10 quater : Si pour une raison quelconque, le couple devait réduire la période de fiançailles, une demande expresse et motivée sera introduite auprès du siège métropolitain compétent par le couple et le clerc officiant. Ce dernier en informera également sa hiérarchie.

Article 11 : Les époux scellent leur union par l’échange des vœux, symbolisé par l’échange des anneaux, devant Dieu et les hommes.

Article 12 : En cas de remariage, le clerc officiant devra constater la validité de l’annulation ou de la dissolution de la précédente union.

Article 13 : Le clerc officiant enregistre l’acte de mariage dans les registres appropriés.

Article 14 : Des cas particuliers et des coutumes locales :
Le droit canon encadre le mariage dans l’optique d’une certaine uniformité dûe à l’unicité de l’Eglise. Toutefois, pour des raisons culturelles ou coutumières, les diocèses ou les provinces sont en droit d’imposer des restrictions supplémentaires à la célébration du mariage, en accord avec le Consistoire Pontifical compétent et après consultation de la Congrégation du Saint office et de la Diffusion de la Foi.


Section B : de l'annulation du sacrement

Article 1 : Toute demande d'extinction, de dissolution ou d'annulation du sacrement du mariage doit passer en première instance devant l'Officialité Épiscopale locale ou compétente.

Extinction du sacrement du mariage.

Article 2 : L’extinction du sacrement du mariage est une procédure automatique ne nécessitant qu’une constatation de l’officialité diocésaine.

Article 3 : L’extinction du sacrement du mariage n’est applicable que dans deux seuls cas :

- Article 3.1 : Le décès d’un des deux conjoints.

- Article 3.2 : L’entrée dans les ordres d’un des deux conjoints.

- Article 3.3 :Lorsque que l’entrée dans les ordres est le motif invoqué, l’extinction du sacrement du mariage implique une suspension définitive des devoirs conjugaux.

- Article 3.4 : Lorsque que l’entrée dans les ordres est le motif invoqué et qu’il y a eut procréation, l’extinction du sacrement du mariage n’implique pas une suspension des devoirs parentaux.

Article 4 : Lors d’une extinction du sacrement du mariage, le mariage est reconnu valide et légitime, mais ne produit plus d’effets dans le futur. Les effets survenus dans le passé son légitimes et gardent leur pleine légitimité à perpétuité.


Dissolution du sacrement du mariage.

Article 5 : La dissolution du sacrement du mariage est une extinction de ce dernier suite à la décision des époux de se séparer et de mettre fin à leur vie de couple.

Article 6 : Les motifs invoqués pour une dissolution du sacrement du mariage sont :

- Article 6.1 :La disparition des sentiments amoureux entre les époux,

- Article 6.2 : L’adultère commis par l’un des deux époux ; le conjoint fautif étant frappé d’interdiction de remariage.

- Article 6.3 : L’abandon du domicile conjugal par l’un des deux époux pendant un temps supérieur à 3 mois. Le conjoint reconnu coupable de négligence conjugale est passible de l’impossibilité de remariage.

- Article 6.4 : La disparition de l’un des deux époux pendant un temps supérieur à 3 mois.

Article 7 : La dissolution du sacrement du mariage implique la levée des obligations matrimoniales entre les époux.

Article 8 : En cas de dissolution, et lorsqu’il y a eu descendance, les obligations parentales demeurent.

Article 9 : Lors d’une dissolution du sacrement du mariage, le mariage est reconnu valide et légitime, mais ne produit plus d’effets dans le futur. Les effets survenus dans le passé son légitimes et gardent leur pleine légitimité à perpétuité.

Article 10 : Toute demande de dissolution de mariage est déposée devant l'Officialité Episcopale dont le ou les conjoints demandeurs dépendent avant d’être transmise devant le Consistoire Pontifical compétent.

- Article 10.1 : Il revient à l'Officialité Episcopale de statuer et de publier un avis sur ladite demande, ainsi qu’une peine punitive et expiatoire. Cet avis sera ensuite déposé auprès du Consistoire Pontifical compétent afin d'être validé ou rejeté.

Article 11 : Les Consistoires Pontificaux, dans les territoires soumis à leur juridiction, ont toute autorité quant à la dissolution du sacrement du mariage, à l’imposition d’une peine punitive ou expiatoire, à la révision de celle soumise par l’Officialité, aux interdictions frappant l’un ou les conjoints.

- Article 11.1 : Les Consistoires Pontificaux, dans les territoires soumis à leur juridiction, sont habilités à réviser leur jugement après douze mois de délai expiatoire.


Annulation du sacrement du mariage.

Article 12 : L’annulation du mariage reconnaît de facto le mariage comme nul rétroactivement. Il n’a de ce fait, aux yeux de l’Eglise, jamais existé.

Article 13 : Lors d’une annulation du sacrement du mariage, le mariage est reconnu invalide et illégitime. Les effets survenus dans le passé sont illégitimes et reconnus comme tels de façon perpétuelle.

- Article 13.1 :Seul le Souverain Pontife ou son délégué peut légitimer de manière exceptionnelle les effets survenus lors de cette vie en concubinage illégitime.

Article 14 : Le Sacré Collège des Cardinaux, au nom du Souverain Pontif, a seul, autorité quant à l’annulation du sacrement du mariage.

Article 15 : Toute demande d'annulation de mariage est déposée devant l'Officialité Episcopale locale et transmise au Consistoire Pontifical compétent qui juge de sa pertinence. Il la transmet ensuite au Sacré Collège des Cardinaux.

Article 16 : Il revient au Consistoire Pontificale de statuer et de publier un avis sur recevabilité de ladite demande. Cet avis sera ensuite déposé auprès du Sacré Collège des Cardinaux qui statuera.

Article 17 : Les causes d’une annulation de mariage sont définies par la recevabilité de la supplique et se cantonnent presque exclusivement au vice de procédure grave dans l’octroi du sacrement du mariage, à l’abus de confiance ou la tromperie de la part d’un des conjoint lors du mariage.



Texte canonique sur les sacrements de l’Eglise Aristotélicienne et Romaine.
Donné à Rome sous le pontificat du Très Saint Père Eugène V, le vingt-huitième jour du mois de mars de l'an de grâce MCDLV.

Dernière entérinement par le Sacré Collège des Cardinaux le XII du mois de septembre de l'an de grâce MCDLVII, le samedi.

Publié par feu Son Eminence Jeandalf le vingt-huitième du mois de mars de l'an MCDLV ; amendé, revu et corrigé, et publié à nouveau par Son Eminence Aaron de Nagan, Cardinal, Doyen du Sacré Collège, le XIII du mois de septembre, le dimanche, jour de la Saint Ripolin, de l’an de grâce MCDLVII de Notre Seigneur.


_________________

Monseigneur Maximinus
Evêque du Diocèse de Poitiers
Curé de Niort
Vicaire Général de la Province de Bordeaux
Professeur du Séminaire de Bordeaux
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
lafa_

avatar

Nombre de messages : 18
Date d'inscription : 06/01/2011

MessageSujet: Re: Entretien ... c'est nous qu'on arrive !   Mar 19 Jan - 21:21

La Bussac lisait attentivement le document.
Elle hocha la tête vers l'évêque lui signifiant qu'elle avait parfaitement compris et n'avait pas de remarque particulière.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Malone

avatar

Nombre de messages : 29
Date d'inscription : 21/05/2011

MessageSujet: Re: Entretien ... c'est nous qu'on arrive !   Mar 19 Jan - 21:57

La blonde parcourut les titres, rapidement les passages, et sourit. Ca au moins elle connaissait, et pas si mal.

Excusez-moi Monseigneur, toutes vos ouailles comprennent-elles tout cela ? Moi qui évite soigneusement de leur fourrer le nez dans ces textes qui me semblent complexes, j'avoue ma surprise. Pour Lafa et Datan je ne crains rien. Mais je pense à d'autres qui n'ont pas lu un seul texte de loi de leur vie, parvenez-vous toujours à leur faire comprendre tous ces textes sans les perdre ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Maximinus
Evêque de Poitiers
Evêque de Poitiers
avatar

Nombre de messages : 2135
Age : 34
Localisation : Niort
Fonction : Evêque de Poitiers, Vicaire Général de Bordeaux
Date d'inscription : 17/01/2011

Caractéristiques
Charisme:
255/255  (255/255)
Force:
255/255  (255/255)
Armes: Aucune arme

MessageSujet: Re: Entretien ... c'est nous qu'on arrive !   Mer 20 Jan - 10:46

Monseigneur Maximinus sourit aux remarque de Soeur Malone.


J'en conviens pour la compréhension ma Soeur, mais je tiens à donner tous les éléments aux futurs époux avant qu'ils ne s'unissent. Et puis vous savez, je suis aussi là pour répondre aux éventuelles questions qu'ils pourraient se poser! Vous savez, j'ai tellement eu de personnes qui revenaient vers moi quelques mois après leur mariage et qui me demandaient une annulation de celui-ci que j'en ai eu marre et me suis remis en question en me disant que je n'avais peut-être pas été clair lors de l'entretien préalable au mariage. Du coup, j'ai monté une petite préparation de mariage que j'impose à tous les futurs époux sur mon diocèse, comme ça, pas de réclamation!^^ Et quand il y a réclamation, eh bien ma foi, ils étaient prévenu! Les procédures de dissolution sont tellement compliquées et surtout longues, que je préfère informer les gens sur l'engagement qu'ils prennent, afin que ce ne soit pas fait à la légère!^^

D'autres questions ma Soeur?

_________________

Monseigneur Maximinus
Evêque du Diocèse de Poitiers
Curé de Niort
Vicaire Général de la Province de Bordeaux
Professeur du Séminaire de Bordeaux
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Malone

avatar

Nombre de messages : 29
Date d'inscription : 21/05/2011

MessageSujet: Re: Entretien ... c'est nous qu'on arrive !   Jeu 21 Jan - 17:12

Aucune autre question, mon père. Je comprends votre choix. Personnellement, étant plutôt présente en règle générale sur ma paroisse, je les ai pour la plupart suffisamment prévenus lors de rencontres en tavernes pour qu'ils sachent à quoi s'attendre, c'est là mon avantage. Il n'y a que les derniers mois qui ont fait exception.

Et du coup, je suis curieuse, par quoi continuez-vous ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Maximinus
Evêque de Poitiers
Evêque de Poitiers
avatar

Nombre de messages : 2135
Age : 34
Localisation : Niort
Fonction : Evêque de Poitiers, Vicaire Général de Bordeaux
Date d'inscription : 17/01/2011

Caractéristiques
Charisme:
255/255  (255/255)
Force:
255/255  (255/255)
Armes: Aucune arme

MessageSujet: Re: Entretien ... c'est nous qu'on arrive !   Ven 22 Jan - 8:30

Par ce qui suit ma Soeur, tout simplement!^^

Bien, maintenant que vous avez tous les deux prit connaissance des documents officiels, nous allons faire la préparation de votre mariage. Alors première chose à faire comme vous avez pu le lire, c'est de préparer les bans sur le modèle suivant:


Citation :
Article 10 : Les fiançailles sont officialisées par la publication des bans au minimum quinze jours avant la date du mariage.

- Article 10 bis : Les bans doivent être publiés par les deux parties, dans l’église Res Parendo de la paroisse de résidence In Gratebus des fiancés , ou de chacune d’elles si ils n’ont pas le même domicile.

- Article 10 ter : Les publications des bans énoncent les noms et prénoms, le domicile des futurs conjoints, le lieu où se déroulera le mariage et le noms des témoins.




Voilà, donc nous allons déjà publier les bans en votre village avec les informations demandées de l'article 10 ter. Il me faudra donc le nom de chacun de vos témoins aussi, ainsi que leurs certificats de baptême. Nous allons préparer ce document ici et vous en prendrez une copie que vous accrocherez à la porte de l'église de Niort. ( HRP, par contre, si vous souhaitez acheter le pack mariage, il faudra me le dire afin que je valide celui-ci une fois la cérémonie RP terminée, ne l'achetez pas trop tôt cependant pour que la date où je le validerais soit correspondante à la date du mariage RP) (Sachez cependant que ce pack n'est pas obligatoire, que seul le mariage RP aristotélicien est reconnu comme étant valide au yeux de l'Eglise mais aussi du Comté du Poitou).

Le Père Maximinus attendait que les futurs époux lui donnent le nom des témoins et qu'ils lui apportent également les informations nécessaires à la recherche des certificats de baptême.

_________________

Monseigneur Maximinus
Evêque du Diocèse de Poitiers
Curé de Niort
Vicaire Général de la Province de Bordeaux
Professeur du Séminaire de Bordeaux
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Entretien ... c'est nous qu'on arrive !   

Revenir en haut Aller en bas
 
Entretien ... c'est nous qu'on arrive !
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant
 Sujets similaires
-
» Entretien ... c'est nous qu'on arrive !
» Les trucs de malade qui nous arrivent dans nos vies de oufs!
» En fin d'aprem, nous somme allés danser le........ Kimbo!!!!!
» Raids L.I.G : Qui sommes nous ?
» Artdrock tu nous quitte ?

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Archevêché Métropolitain de Bordeaux :: Diocèse de Poitiers :: Palais Episcopal de Poitiers :: Bureau de l'Evêque-
Sauter vers: