Gestion de la Province et des diocèses de la Province de Bordeaux, dans le jeu en ligne Les Royaumes Renaissants.
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  ConnexionConnexion  
Vous souhaitez rencontrer l'archevêque ? C'est Ici [HRP]Forum officiel secondaire[/HRP]
Vous voulez savoir qui s'occupe de votre paroisse ? C'est Ici
Si vous avez des soucis avec la barre d'ascenseur lors de la création/édition/citation d'un post, passez sous firefox; le soucis vient d'IE.

Partagez | 
 

 2.d. Le clergé régulier

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Maximinus
Evêque de Poitiers
Evêque de Poitiers
avatar

Nombre de messages : 2139
Age : 34
Localisation : Niort
Fonction : Evêque de Poitiers, Vicaire Général de Bordeaux
Date d'inscription : 17/01/2011

Caractéristiques
Charisme:
255/255  (255/255)
Force:
255/255  (255/255)
Armes: Aucune arme

MessageSujet: 2.d. Le clergé régulier    Dim 29 Déc - 12:04

2.d. Le clergé régulier

Il faut distinguer deux Eglises à travers les fondation de Christos et des premiers Aristotéliciens : L'Eglise séculière, composées de clercs et qui vit avec son siècle c'est à dire en relation avec les laïcs (Que nous aborderons dans le cours suivant) et l'Eglise régulière composées de moines (qui peuvent aussi être clercs) vivant en communautés et régis par des règles.

Le clergé régulier rassemble donc les clercs qui vivent selon une règle monastique. On les appelle plus simplement des moines.

Livre 3 : L'Eglise régulière a écrit:
Le Statut des moines

§1: Un moine est un homme engagé dans un monastère (codé).
Il peut donc être niveau 1, 2 ou 3. Il n'est plus considéré comme laïc.

§2 Pour être moine il faut être accepté par un abbé dans un monastère (codé) et vivre sous l'autorité d'une rêgle validée par l'abbé, Rome ou un diocèse, qui dirigera son comportement dans la vie de tous les jours.

§3: Une fois rentré dans le monastère le statut de moine s'applique, l'abbé vérifiera que les moines respectent bien les devoirs imposés par l'Eglise, mais aussi par la règle du monastère.

§4 Contrairement au clerc qui choisissent cette voie pour la vie, le choix d'être moine n'est pas définitif.

§5 En cas de non respect des devoirs du moine, ou de la règle du monastère, l'abbé peut sortir un moine du monastère et donc lui retirer le statut de moine.

§6 Le moine doit respecter ces règles pour appartenir à l'Eglise Aristotélicienne RP :

Citation :
-Le moine ne peut être membre d'une organisation hérétique.
-Le moine reconnait et applique le dogme Aristotélicien.
-Le moine reconnait et respecte le droit canon Aristotélicien.
-Le mariage d'un moine est impossible, celui ci ou celle ci reserve son amour exclusif à Dieu.
-Le moine peut, à la différence du clerc, porter les armes, la règle d'un monastère peut donc inclure des faits militaires.
-Le respect de la hiérarchie doit être assumé par tous les moines. Le supérieur d'un moine est l'abbé.
-Comme pour les règles élémentaires des RRs. Aucuns clônes avérés dans les magistères ne sera accepté parmis les moines.
-Le monastère est totalement indépendant des seigneurs laïcs, aucune interférence ne peut avoir lieu. Is ne sont liés que par un éventuel concordat ou des contrats de commerce.
-Les trois lieux officiels où les moines peuvent s'organiser et effectuer des cérémonies sont :
1) Rome
2) Le forum officiel
3) Le forum du monstère
-Le moine qui est clerc (car le moine peut être niveau 3 voie de l'Eglise donc clerc) a les mêmes devoirs que les clercs (en plus de ceux ci)
Les ordres regroupent en communauté des aristotéliciens de tous horizons, on y retrouve des laïcs, des clercs ou des moines qui propagent leurs valeurs et les valeurs de l'Eglise à travers les royaumes.

Citation :
Le Statut des moines

§1: Le but des ordres est RP, il doit absolument promouvoir et défendre la foi et l'Eglise Aristotélicienne.

§2 : Les ordres RP rattaché à Rome doivent absolument se ranger à ces conditions :

Citation :
-Tous les membres doivent être aristotéliciens, ils ont donc les mêmes devoir, droits et comportements à arborer.
-Le responsable de l'ordre doit être un pieux aristotélicien.
-Le fondement même de la règle doit être basée sur la religion aristotélicienne et doit être en accord avec le dogme et le droit canon.
-L'ordre doit distinguer clairement les groupes entres les laïcs, les moines et les clercs. Des statuts à part se doivent d'êtres créés au sein de l'ordre.
-L'ordre ne doit pas être une organisation criminelle, reconnue comme telle par la justice laïque.
-L'intégration d'un membre (laïc, moine ou clerc) dans deux ordres religieux différents est impossible.
Par contre, un membre d'un ordre religieux peut être membre d'un ordre militaire (Tout en sachant que le clerc ne peut user des armes)

§3 : Des relations entre les ordres [RP] et l'Eglise séculière :

Citation :
Toutes les structures des ordres rattachés au Vatican, à savoir, chaque commanderie, chaque monastère, chaque abbaye, chaque couvent sont sous l'autorité de l'archévêque métropolitain de l'archidiocèse, relais de la curie et du Pape.
Les pouvoirs de l'archévêque se limitent à :
-Accepter ou non l'installation d'un ordre et la fondation d'une structure dans leur domaine juridique.
-Exercer un contrôle sur les ordres installés dans sa province. En cas de non respect des ordres de la curie, du droit canon ou du dogme, celui ci peut appeler l'inquisition.
Les actions militaires des ordres militaires demandés par le Pape et la curie ne dépendent que de ceux ci et non de l'évêque. Même si celui ci par coopération et par confiance peut servir de relais.

§4: Des règles spéciales s'appliquent aux ordres militaires :

Citation :
1) Lors d'une mission désignée par le Pape (par la curie, donc après un vote à l'unanimité), ils sont soumis à l'autorité du Pape et de la curie, et doivent s'y tenir.

Dans ce cas, l'ordre doit affirmer et montrer la primauté de sa loyauté au Pape, et non à son souverain.
Un seul serment est autorisé, celui envers le Pape.

2) En dehors des missions pontificales et épiscopales, ils restent totalement indépendants.

3) Etant un Ordre militaire et religieux, ils se doivent de distinguer très clairement le temporel du spirituel.
Les clercs de l'aile religieuse ne pourront pas participer au domaine de la guerre, ils devront rester uniquement dans leurs obligations spirituelles.
Seuls les laïcs et les moines pourront porter les armes.

  • Avez-vous compris Le rôle du clergé régulier ?

1 ) Qui dirige le monastère ?
2 ) L'engagement du moine est il définitif ?
3 ) Quelle est la différence principale entre un Ordre et un Ordre Militaro-Religieux ?
4 ) A qui les ordres militaro religieux prêtent ils allégeance ?

Bibliographie: L'église régulière

_________________

Monseigneur Maximinus
Evêque du Diocèse de Poitiers
Curé de Niort
Vicaire Général de la Province de Bordeaux
Professeur du Séminaire de Bordeaux
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
kirya14
Diacre
Diacre
avatar

Nombre de messages : 76
Localisation : Poitiers
Date d'inscription : 18/11/2012

Caractéristiques
Charisme:
193/255  (193/255)
Force:
255/255  (255/255)
Armes: Aucune arme

MessageSujet: Re: 2.d. Le clergé régulier    Mar 31 Déc - 13:09


Kirya avait hâte de pouvoir enfin se rendre utile au sein de l'Eglise Aristotélicienne. Mais elle avait conscience qu'il lui restait un long chemin à parcourir surtout que pour bien tout comprendre, elle devait souvent, non, toujours, lire les textes plusieurs fois.

1. Le monastère est dirigé par un Père Abbé, qui est l’autorité supérieur d'une abbaye ( In Gratebus) sous réserve du respect du dogme, du droit canon et de la hiérarchie romaine. C'est un clerc soumis au droit canon et la hiérarchie de la Sainte Eglise. Sa candidature doit être avalisée par l'(arch)évêque dont le diocèse englobe l'abbaye In Gratebus, ou par son doyen. cependant il est avant tout élu par les moines de l'abbaye( In Gratebus). Ensuite il est intronisé par l' archevêque ou l' Evèque concerné.

2. Contrairement au clerc qui choisissent cette voie pour la vie, le choix d'être moine n'est pas définitif. En effet, les moines ne sont pas tous ordonnés et donc peuvent restés des laïcs.

3. Les ordres religieux romains (ORR), n'ont pas vocation à réunir des militaires de l'Eglise.

Les ordres militaires religieux (OMR), ont quant à eux vocation à accueillir des militaires de l'Eglise. Ils possèdent souvent une aile religieuse distincte en leur sein. Leur relation avec Rome, et en particulier la validation de leur existence et de leur règle, relève de la Congrégation des Saintes Armées.

4. ) Les ordres Militaires religieux sont soumis à l'autorité du Pape et de la curie, et doivent s'y tenir.
Cependant, il faut savoir que chaque structure des ordres rattachés au Vatican, (chaque commanderie, chaque monastère, chaque abbaye, chaque couvent) reste sous l'autorité de l'archévêque métropolitain de l'archidiocèse, relais de la curie et du Pape.




Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Maximinus
Evêque de Poitiers
Evêque de Poitiers
avatar

Nombre de messages : 2139
Age : 34
Localisation : Niort
Fonction : Evêque de Poitiers, Vicaire Général de Bordeaux
Date d'inscription : 17/01/2011

Caractéristiques
Charisme:
255/255  (255/255)
Force:
255/255  (255/255)
Armes: Aucune arme

MessageSujet: Re: 2.d. Le clergé régulier    Mer 1 Jan - 19:56

Citation :


1. Le monastère est dirigé par un Père Abbé, qui  est l’autorité supérieur d'une abbaye ( In Gratebus) sous réserve du respect du dogme, du droit canon et de la hiérarchie romaine. C'est un clerc soumis au droit canon et la hiérarchie de la Sainte Eglise. Sa candidature doit être avalisée par l'(arch)évêque dont le diocèse englobe l'abbaye In Gratebus, ou par son doyen. cependant il est avant tout élu par les moines de l'abbaye( In Gratebus).  Ensuite il est intronisé par l' archevêque ou l' Evèque concerné.
=> J'en demandais pas tant!^^ C'est bien!^^

2. Contrairement au clerc qui choisissent cette voie pour la vie, le choix d'être moine n'est pas définitif. En effet, les moines ne sont pas tous ordonnés et donc peuvent restés des laïcs.
=> Alors d'après ceci:
§1: Un moine est un homme engagé dans un monastère (codé).
Il peut donc être niveau 1, 2 ou 3. Il n'est plus considéré comme laïc.
Et d'après cet article:
§4 Contrairement au clerc qui choisissent cette voie pour la vie, le choix d'être moine n'est pas définitif.

Donc on peut quitter le monastère et sa vie de moine quand on le désire, tout simplement.


3. Les ordres religieux romains (ORR), n'ont pas vocation à réunir des militaires de l'Eglise.

Les ordres militaires religieux (OMR), ont quant à eux vocation à accueillir des militaires de l'Eglise. Ils possèdent souvent une aile religieuse distincte en leur sein. Leur relation avec Rome, et en particulier la validation de leur existence et de leur règle, relève de la Congrégation des Saintes Armées.
=> Oui.

4. ) Les ordres Militaires religieux sont soumis à l'autorité du Pape et de la curie, et doivent s'y tenir.
Cependant, il faut savoir que chaque structure des ordres rattachés au Vatican, (chaque commanderie, chaque monastère, chaque abbaye, chaque couvent) reste sous l'autorité de l'archévêque métropolitain de l'archidiocèse, relais de la curie et du Pape.
=> Oui, mais c'est surtout au Pape qu'ils prêtent directement allégeance.



On passe à la suite!^^

_________________

Monseigneur Maximinus
Evêque du Diocèse de Poitiers
Curé de Niort
Vicaire Général de la Province de Bordeaux
Professeur du Séminaire de Bordeaux
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: 2.d. Le clergé régulier    

Revenir en haut Aller en bas
 
2.d. Le clergé régulier
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» 2.d: le clergé régulier
» Livre 3: Le Clergé Régulier et Ordres Romains
» 2.d. Le clergé régulier
» Le Droit Canon de la Sainte ÉA et Romaine (doublon ?)
» La liste officielle du clergé de l'archidiocèse de Bourges

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Archevêché Métropolitain de Bordeaux :: cellule de Kirya14-
Sauter vers: