Gestion de la Province et des diocèses de la Province de Bordeaux, dans le jeu en ligne Les Royaumes Renaissants.
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  ConnexionConnexion  
Vous souhaitez rencontrer l'archevêque ? C'est Ici [HRP]Forum officiel secondaire[/HRP]
Vous voulez savoir qui s'occupe de votre paroisse ? C'est Ici
Si vous avez des soucis avec la barre d'ascenseur lors de la création/édition/citation d'un post, passez sous firefox; le soucis vient d'IE.

Partagez | 
 

 Entrevue de Camille

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
forth_with

avatar

Nombre de messages : 2772
Age : 32
Localisation : Sous le saule pleureur
Date d'inscription : 09/11/2007

Caractéristiques
Charisme:
249/255  (249/255)
Force:
230/255  (230/255)
Armes: Bouclier Bouclier

MessageSujet: Entrevue de Camille   Ven 17 Fév - 16:17

Après avoir guidé la jeune femme dans les couloirs de l'archevêché il la fit donc entrer dans le bureau et elle pût en voir l'intérieur. Celui-ci était composé d'une pièce de taille très moyenne voir petite, disposant d'une ouverture sur le mur droit entrant il se résumait à un cube un peu plus long très encombré. En effet sur la gauche le bureau était gorgé de livres et derrière une immense bibliothèque risquait de déborder à tout moment avec ces livres elle aussi mais des dessins, des peintures et des sculptures. Quand on se trouvait en face du bureau on pouvait voir sur la gauche une cheminée et sur la droite quelque chose de bien étrange en un lieu comme un archevêché. Des épées croisées sur lesquels étaient surmontées un écu, le tout accroché au mur. L'écu portant d'ailleurs un emblème bien particulier. Partitionné en parti il représentait d'un côté un lion et de l'autre un aigle sur un émail d'or comme on le disait en héraldique. À l'entrée directement se tenait deux fauteuils et en dessous de l'ouverture un petit meuble, un buffet visiblement.

Prenez place c'est un peu encombré par le travail

Il proposa l'un des fauteuils et s'installa dans l'autre.

Vous voulez boire, manger ou fumer quelque chose Ma Fille ? J'ai tout ce qu'il faut.

Lui même commençait déjà à bourrer sa pipe de feuilles de poirier.

Bien maintenant que nous sommes au calme pouvez vous bien m'expliquer votre situation ?


Dernière édition par forth_with le Ven 17 Fév - 16:43, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Camille d'Anclair

avatar

Nombre de messages : 12
Date d'inscription : 27/11/2011

Caractéristiques
Charisme:
189/255  (189/255)
Force:
101/255  (101/255)
Armes: Bâton Bâton

MessageSujet: Re: Entrevue de Camille   Ven 17 Fév - 16:30

Camille pénétra dasn la pièce et sourit. Il y avait dans ces lieux des rappels de son bureau au séminaire. Moultes livres, enluminures. Les armes par contre y étaient remplacées par des plantes et herbiers, illustrant sa passion des simples et plantes curatives. Ne voulant faire attendre Forth With, elle alla cependant s'installer rapidement dans un des fauteuils et sourit à la demande.

Je prendrais volontiers un verre d'eau et un fruit. Le voyage fut long. Je suis venue vous rencontrer directement sur les conseils de son Eminence Clodeweck. Celui ci est assez triste de mon départ mais je devais quitter la Touraine. J'étais en charge en Touraine de la paroisse de Tours et également ambassadrice apostolique pour la province. J'ai conservé là bas ma charge de Rectrice pour ne pas déstabiliser le séminaire en plein remaniement. C'est une tache à laquelle je tiens, je l'avoue. Et cela me laisse un petit contact avec mes anciens collègues.

En attendant, je viens m'installer en Poitou et ai demandé audience à la Comtesse en ce sens. Soyons claire, le duc m'a retiré ma citoyenneté tourangelle pour avoir refusé une résistance suicidaire face aux armées ponantaises lors des assauts sur Tours. J'ai également été condamnée à mort et mon procès vient d'être accepté en cour d'appel. Je ne retournerai pas en Touraine. Et ayant nombres amis dans cette région, on m'y a proposé asile.

Cependant,je ne peux m'imaginer ne pas continuer à servir notre Eglise pour autant, je suis donc venue vous rendre visite afin de savoir si je pouvais être utile à la province.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
forth_with

avatar

Nombre de messages : 2772
Age : 32
Localisation : Sous le saule pleureur
Date d'inscription : 09/11/2007

Caractéristiques
Charisme:
249/255  (249/255)
Force:
230/255  (230/255)
Armes: Bouclier Bouclier

MessageSujet: Re: Entrevue de Camille   Sam 18 Fév - 2:11

En bon accueillant Forth servit donc un verre d'eau et prit une pomme qu'il donna à la jeune femme. Il écoutait tout autant ce qu'elle lui dit et de son côté prépara sa pipe en la bourrant de feuilles de poirier. Puis il s'assit en s'asseyant sur le maigre rebord qu'il y avait de disponible du bureau. Et finalement il répondit tranquillement.

Mais vous parlez de résistance suicidaire. Cela signifie-t-il que vous avez désobéi à des ordres et que cela vous à conduit à cette terrible condamnation?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Camille d'Anclair

avatar

Nombre de messages : 12
Date d'inscription : 27/11/2011

Caractéristiques
Charisme:
189/255  (189/255)
Force:
101/255  (101/255)
Armes: Bâton Bâton

MessageSujet: Re: Entrevue de Camille   Sam 18 Fév - 9:09

Camille écouta la question et répondit le plus clairement possible.

Pas exactement, le Duc m'avait demandé de faire entrer une armée sur la ville mais refuse de reconnaitre désormais son implication dans la situation. Malheureusement pour lui, avant d'avoir été jetée du chateau de Touraine manu militari (accès retirés), j'avais comme à mon habitude gardé des exemplaires de nos échanges épistolaires en ma demeure. Mais la juge tourangelle, qui vient de recevoir un fief du Duc comme par hasard a refusé de prendre en compte mes pièces fournies dans le procès. Le procès vient donc d'être accepté par la cour d'appel et sera traité sous peu. Il est si vous le désirez accessible à la lecture au public dans la salle des dépôts. J'ai agi dans cette affaire en mon âme et conscience privilégiant ma fonction de sacristaine à celle de maire afin de protéger mes ouailles qui depuis des semaines vivaient dans la famine, la peur et les assauts successifs.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
forth_with

avatar

Nombre de messages : 2772
Age : 32
Localisation : Sous le saule pleureur
Date d'inscription : 09/11/2007

Caractéristiques
Charisme:
249/255  (249/255)
Force:
230/255  (230/255)
Armes: Bouclier Bouclier

MessageSujet: Re: Entrevue de Camille   Lun 20 Fév - 1:47

Forth alluma sa pipe et tira une bouffarde. Il vit sur son bureau un livre qu'il ouvrit, feuilleta mais referma bien vite, puis le posa sur le second fauteuil à côté de Camille. Sur la couverture on pouvait lire en lettres dorées. Βίοι Παράλληλοι. Πλούταρχος. L'homme ne chercha même pas à attirer l'attention de son interlocutrice sur cet ouvrage et continua la discussion démarée comme si de rien n'était.

Comment concevez vous le rôle d'un clerc Ma Fille ? Et ce rôle peut-il être en adéquation ou en inadéquation avec celui d'élu, de représentant d'un comté ou d'un royaume ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Camille d'Anclair

avatar

Nombre de messages : 12
Date d'inscription : 27/11/2011

Caractéristiques
Charisme:
189/255  (189/255)
Force:
101/255  (101/255)
Armes: Bâton Bâton

MessageSujet: Re: Entrevue de Camille   Lun 20 Fév - 13:04

Les questions posées étaient simples et complexes à la fois et Camille prit le temps de réfléchir.

Pour ce qui est du rôle d'un clerc, il est pour moi fondamental d'être à l'écoute de nos ouailles. De savoir les guider et les conseiller sans pour autant les contraindre. Ce serait leur retirer leur libre arbitre et renier en cela la parole du Très Haut. Cela passe par une présence active en place publique, du temps en taverne pour rencontrer chacun et se montrer disponible. Il est vital de donner vie à l'église par des activités, des rencontres, des échanges pour que les habitants se sentent impliqués dans la vie paroissiale.

et ce que ce rôle est en adéquation ou non avec celui d'élu? Je dirais que cela dépend. Dans la Cité idéale, ce sont les clercs qui guident la Cité, mais dasn nos temps actuels mêler spirituel et temporel est souvent bien complexe. Un clerc peut avoir un rôle de conseil, mais il lui est bien plus complexe de prendre une charge de direction telle que maire ou duc qui exige d'infléchir sur le choix des autres, car cela va à l'encontre de son rôle de clerc. J'ai pu croire un temps les deux compatibles. J'en doute sincèrement désormais. La vie nous sert d'expérience et nous fait évoluer.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
forth_with

avatar

Nombre de messages : 2772
Age : 32
Localisation : Sous le saule pleureur
Date d'inscription : 09/11/2007

Caractéristiques
Charisme:
249/255  (249/255)
Force:
230/255  (230/255)
Armes: Bouclier Bouclier

MessageSujet: Re: Entrevue de Camille   Mar 21 Fév - 0:12

Le jeune évêque ne fit preuve d'aucune retenue dans l'affirmation de sa position en répondant comme s'il s'agissait non pas d'un interrogatoire mais bien d'une discussion à bâtons rompus.

Je vois deux objections majeures à formuler à vos déclarations Ma Fille.

Tout d'abord contraindre des ouailles est tout à fait dans le rôle d'un clerc. Que je saches la contraindre d'un père sur ses enfants n'a jamais empêcher cet enfant d'avoir son Libre-Arbitre ? Vous confondez deux notions totalement différente qui sont le Libre-Arbitre soit la liberté de choix et l'arnachie qui est l'idée d'absence d'ordre ou d'autorité. Les deux n'ont radicalement rien à voir. Par exemple j'ai le droit de penser ce que je veux mais ai-je le droit de ne plus porter d'habits dans la rue ? Nullement car des règles m'en empêchent. La décence d'abord mais aussi celles de notre bon royaume et notre bon comté. Les règles et l'autorité sont nécessaires à une société et le clerc est aussi là pour les imposer parfois même contre le gré de ses paroissiens.

Bien sûr il doit faire oeuvre de dialogue, bien sûr il doit être présent comme vous l'énoncer et bien sûr il doit les entendre. Car comment pourrait-il choisir ce qui est bon pour eux sans les connaître ? Pour reprendre mon exemple du père, pourquoi croyez vous qu'un père décide pour son fils ? Parce qu'il le connaît. Ce n'est pas le voisin, le cousin éloigné qui décide c'est ce père qui au surplus dispose des liens du sang. Là aussi c'est la même chose. Et il doit en effet assurer la vie de la communauté.


Ensuite et enfin le statut d'élu. Ne doutez surtout pas Ma Fille. L'un comme l'autre n'ont jamais été incompatibles et seuls des sots chercheront à vous en persuader du contraire. La soit-disante distinction entre temporel et spirituel n'est que foutaise. Il n'y a rien de tout cela. Le temporel n'existe pas car le spirituel est tout. Comment pourrait-il en être autrement ? Comment la force et la valeur du Très-Haut peut-être avoir des limites ? Considérez vous que la force et la valeur des rayons du soleil à des limites et qu'ainsi il arrive parfois qu'on puisse décider qu'ils n'existent plus ? Bien sûr que non.

Alors cela signifie-t-il pour autant que tout doivent être gérer par des clercs. Non plus. La valeur et la force ne signifie en rien qu'il faille s'emparer de tout les leviers de pouvoir. Un homme qui sait compter sera tout de même meilleur Commissaire au Commerce qu'un homme qui ne sait pas. Un homme qui sait commander une armée sera meilleure capitaine que celui qui ne sait pas. Mais cela ne l'empêchera nullement à la fois d'agir aristotéliciennement et d'être un clerc.

Rien n'empêche à priori d'exercer de telles fonctions. Je conçois qu'ils existent des limites mais elles sont le fait de toutes fonctions. Il y a des limites techniques. L'interdiction du port d'arme, il y a des limites physiques. Cumuler la charge de commissaire au commerce, voir de comte avec celle d'évêque c'est soit ne faire les deux qu'à moitié ou abandonner une ou encore avoir cacher un frère jumeau. Mais il s'agit là de limites que l'on peut appliquer à tous cumuls de fonctions. Et imposer de concentrer exclusivement à sa tâche ne concerne nullement que les clerc mais tout ceux qui souhaitent se présenter à ces tâches

Alors je me dois de vous contredire sur ces deux points et sur ces deux points uniquement mais qui m'apparaissent comme essentiels.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Camille d'Anclair

avatar

Nombre de messages : 12
Date d'inscription : 27/11/2011

Caractéristiques
Charisme:
189/255  (189/255)
Force:
101/255  (101/255)
Armes: Bâton Bâton

MessageSujet: Re: Entrevue de Camille   Mar 21 Fév - 12:20

Camille écoutait avec attention les explications de Forth With. Il avait sur la question une vision intéressante et nouvelle à laquelle elle devait songer plus longuement. Camille était ainsi, elle se nourrissait des expériences des autres autant que des siennes proches pour appréhender avec toujours plus d'objectivité l'univers qui l'entourait. Cependant, une mauvaise nouvelle venait de lui arriver.

Monseigneur, je crains hélas de ne pouvoir rejoindre le Poitou dans l'immédiat, sans du moins ne lui attirer des foudres qu'il ne mérite pas. On a retenu à quai mon bateau pour m'interdire de quitter la Touraine et mis à mes trousses le sieur Namayrush pour me faire occire visiblement. Son Eminence Clodeweck est en train de me s'organiser pour me faire mettre en sécurité au loin et je ne sais quand je pourrai de nouveau espérer voyager sereinement vers le Poitou.

Camille était contrariée car elle voyait le Poitou comme un renouveau et il lui faudrait encore changer de direction à sa vie et s'adapter pour fuir l'oppression tout en servant le Seigneur. Le Très Haut lui avait cependant envoyer cette épreuve, à elle de l'affronter.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
forth_with

avatar

Nombre de messages : 2772
Age : 32
Localisation : Sous le saule pleureur
Date d'inscription : 09/11/2007

Caractéristiques
Charisme:
249/255  (249/255)
Force:
230/255  (230/255)
Armes: Bouclier Bouclier

MessageSujet: Re: Entrevue de Camille   Mar 21 Fév - 16:24

Se voulant calme et rassurant le jeune évêque se fit compréhensif.

Aucun problème nous pouvons attendre et cela ne nous empêche nullement de poursuivre cette conversation non ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Camille d'Anclair

avatar

Nombre de messages : 12
Date d'inscription : 27/11/2011

Caractéristiques
Charisme:
189/255  (189/255)
Force:
101/255  (101/255)
Armes: Bâton Bâton

MessageSujet: Re: Entrevue de Camille   Mar 21 Fév - 17:16

Camille sourit, toujours disposée à discuter de la position des clercs au sein de la cité, sujet oh combien épineux et qui l'intéressait toujours énormément.

Bien sûr, je suis ravie de pouvoir discourir ainsi avec vous et pour l'occasion, je me laisserai peut être tenter par un peu plus qu'un verre d'eau. L'eau ne délie pas forcément beaucoup l'esprit.

Camille sourit avant de se reconcentrer sur leur échange.

Il est vrai que mener temporel et spirituel de concert est le but de la Cité. Mais dans notre société actuelle suivant où nous nous situons cela peut mener à des cas de conscience importants. J'y ai été confrontée dernièrement et c'est cette situation qui m'a amené à bien des ennuis. Doit on obéir sans faillir aux ordres du temporel ou les préceptes du spirituel sont ils ceux qui doivent prévaloir à la fin de tout? Au risque de se dresser contre l'ordre établi et risquer l'ire des dirigeants?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
forth_with

avatar

Nombre de messages : 2772
Age : 32
Localisation : Sous le saule pleureur
Date d'inscription : 09/11/2007

Caractéristiques
Charisme:
249/255  (249/255)
Force:
230/255  (230/255)
Armes: Bouclier Bouclier

MessageSujet: Re: Entrevue de Camille   Mer 22 Fév - 1:13

Le jeune évêque réfléchit quelques instants et tout en agitant régulièrement ses mains ce qu'il faisait fréquemment dit à la jeune femme.

Il n'y a là que le questionnement logique d'une personne qui a un double attachement. Mais ne pouvons nous pas l'avoir dans des autres circonstances aussi ?

Il alla vers l'endroit où se trouvaient les boissons et demanda.

Que voulez vous boire d'autre ? J'ai à peu près de tout.

Par exemple je voudrais évoquer une situation. Le père qui est aussi capitaine d'armée. Comment ne peut-il pas redouter de voir son fils aller au combat et risquer sa vie ? C'est sa chair, son sang qui pourrait mourrir. Il est là tourmenté. Car en même temps son sens du devoir lui impose de faire tout le nécessaire pour se battre.

Ce que je veux vous signifier c'est que la contradiction est nullement de nature mais bien de comportement. Elle existe inutile de la nier mais elle survient dans la situation et en raison d'une situation et elle existerait s'il s'agissait de quelqu'un d'autre qu'un clerc. Et en raison de son caractère circonstanciel il est difficile voire impossible pour moi de vous donner une réponse théorique. Je sais que cela semble la solution de facilité mais il en est rien. C'est la facilité de dire qu'il faudra toujours faire ainsi.

Les préceptes et au surplus spirituels sont ce qu'ils sont c'est à dire en latin des praeceptum, soit leçon, règle mais aussi en dérivant de praecipere, prendre avant, ou encore recommander, conseiller prescrire. Ils sont donc un Guide qui en tant que commandement de Dieu ne devrait souffrir d'exceptions. Mais le malin se cache dans les détails et les préceptes sont l'essence même de la généralité.

En tant que clerc je ne peux que vous dire personnellement que les préceptes du spirituel doivent prévaloir. Mais ils font aussi office d’interprétation et de réflexions. Si vous étiez venue pour avoir des solutions complètes et livrées directement prêtes vous en êtes je crains pour vos frais.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Camille d'Anclair

avatar

Nombre de messages : 12
Date d'inscription : 27/11/2011

Caractéristiques
Charisme:
189/255  (189/255)
Force:
101/255  (101/255)
Armes: Bâton Bâton

MessageSujet: Re: Entrevue de Camille   Dim 26 Fév - 0:52

Camille sourit à l'évêque.

Et bien Monseigneur, je vous fais confiance pour la boisson. je n'ai pas l'arrogance de deviner le contenu de vos caves.

Pour ce qui est de l'image du père, elle est en soit assez judicieuse. Peut être est là le noeud du problème, il y a de bons et de mauvais pères, mais aussi des situations de la vie qui font que même un bon père ne pourra jamais aider efficacement son enfant sans mettre en jeu sa position, soit de père, soit de militaire dans ce cas précis. Pour ma part, j'ai toujours eu pour principe d'agir en priorité pour le bien de mes ouailles considérant que mon serment à l'Eglise surpassent tous ceux auxquels je puisse prétendre au sein du temporel. Et dans des situations extrêmes cela peut et a déjà causé des soucis de taille quand en face la probité du temporel n'est malheureusement pas toujours avérée. Mais j'en ai toujours assumé les conséquences et prit les décisions nécessaires pour continuer à servir notre Eglise au prix de sacrifices parfois bien grands. J'y ai laissé mes titres, j'ai du fuir en Bretagne, laissant derrière moi mon époux à trembler pour sa vie. Mais je continuerai sur ce chemin, quelqu'en soient les sacrifices. Car servir le Très Haut est au delà de tout.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
forth_with

avatar

Nombre de messages : 2772
Age : 32
Localisation : Sous le saule pleureur
Date d'inscription : 09/11/2007

Caractéristiques
Charisme:
249/255  (249/255)
Force:
230/255  (230/255)
Armes: Bouclier Bouclier

MessageSujet: Re: Entrevue de Camille   Lun 27 Fév - 0:17

Forth servit une liqueur de pomme à la jeune femme et la lui tendit.

Faites attention ça peut-être un peu fort.

Il se rassit et réfléchit aux mots qui venaient de lui être dit.

Votre courage est noble et je vous en félicite. Mais effectivement vous avez raison la situation est fort complexe du fait qu'en effet il y a des bons et des mauvais pères comme des situations où malgré toute la bonne volonté on ne peut y arriver. Mais j'ai pour idée principale que l'on ne peut continuer à avoir espoir et continuer à persévérer. Si l'on ne croit pas en la bonté humaine on n'a pas sa place au sein des clercs. Certes il faut être réaliste les humains mais ils sont bons par nature. Ils se trompent simplement de chemin et se fourvoient, cela ne signifie nullement qu'ils soient tous perdus ou sinon à quoi bon agir. Combat difficile certes mais selon moi pas impossible.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Camille d'Anclair

avatar

Nombre de messages : 12
Date d'inscription : 27/11/2011

Caractéristiques
Charisme:
189/255  (189/255)
Force:
101/255  (101/255)
Armes: Bâton Bâton

MessageSujet: Re: Entrevue de Camille   Lun 27 Fév - 1:32

Camille prit le verre et le porta avec délicatesse à ses lèvres. c'était certes un peu fort et délicieux et elle en lappa le contenu avec délice.

C'est en effet fort mais très aromatique! J'aime beaucoup...

Elle écouta ses propos avec attention.

Oui l'homme nait bon. Il évolue ensuite au gré de son chemin et de ses décisions. Le souci est souvent quand un homme s'est trop longtemps fourvoyé et a la certitude qui plus est de suivre le bon chemin. Il n'est alors souvent pas prêt à entendre le rappel à la Foi et les conseils des guides que sont les clercs. Il est souvent difficile en tant que clerc de réaliser que quelques soient les efforts que l'on investit à la tache, nous ne pouvons ouvrir les yeux de ses gens. Penser qu'un Duc reste jusqu'au boutiste au détriment de la vie de son peuple qu'il est justement là pour protéger. L'entendre se persuader de sa propagande de sacrifice des peuples à la Coutume et la Gloire de sa province. Comment lui faire comprendre que sa province ce sont justement ces petites gens qui meurent de faim et sous les assauts d'un siège interminable. Je n'ai pas su trouver le discours qui convenait et j'ai été acculée à agir. Si le peuple a été sauvé, ça a été pour moi un échec profond de n'avoir pu ouvrir les yeux de ces hommes. Je me sens souvent lâche d'avoir fui mais peut on encore lutter quand on vous condamne à mort? Où s'arrête notre investissement et où commence notre préservation?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
forth_with

avatar

Nombre de messages : 2772
Age : 32
Localisation : Sous le saule pleureur
Date d'inscription : 09/11/2007

Caractéristiques
Charisme:
249/255  (249/255)
Force:
230/255  (230/255)
Armes: Bouclier Bouclier

MessageSujet: Re: Entrevue de Camille   Mar 28 Fév - 0:05

Forth répondit d'une phrase lapidaire.

Tout est dans la mesure, le centre des choses. L’équilibre.

Il s'arrêta, regarda la jeune femme, haussa les épaules puis poursuivit.

Que voulez vous que je vous dise d'autre ? C'est à la foi l'unique solution et une sorte de miracle intouchable en définitif. Mais il n'a a pas de solutions clés en main. Ceux qui vous les donnent sont au mieux des menteurs, au pire des naïfs qui perdent le monde.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Camille d'Anclair

avatar

Nombre de messages : 12
Date d'inscription : 27/11/2011

Caractéristiques
Charisme:
189/255  (189/255)
Force:
101/255  (101/255)
Armes: Bâton Bâton

MessageSujet: Re: Entrevue de Camille   Jeu 1 Mar - 18:44

Camille réfléchit longuement puis acquiesça avec sobriété.

Oui, je vois bien ce que vous voulez dire. Parler avec vous m'a permis de voir les choses sous un angle neuf qui me permet de prendre du recul et de faire preuve de plus de tempérance et de conservation de soi. Je vous en remercie sincèrement, car il est souvent bien difficile de faire la part des choses quand on est au coeur des tourments.

Camille sourit de nouveau et inclina légèrement la tête.

Mais je ne veux vous ennuyer plus longuement avec mes réflexions existentielles. Ce fut un moment tout particulier d'avoir pu vous rencontrer et discourir avec vous. Merci pour tout Monseigneur.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
forth_with

avatar

Nombre de messages : 2772
Age : 32
Localisation : Sous le saule pleureur
Date d'inscription : 09/11/2007

Caractéristiques
Charisme:
249/255  (249/255)
Force:
230/255  (230/255)
Armes: Bouclier Bouclier

MessageSujet: Re: Entrevue de Camille   Jeu 1 Mar - 23:26

D'un signe de tête Forth remercia à son tour la jeune femme puis rajouta.

Ce n'est rien ce fut un moment très agréable pour moi aussi. Alors quand pouvons nous vous apercevoir sur le Poitou?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Entrevue de Camille   

Revenir en haut Aller en bas
 
Entrevue de Camille
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Le réveil de Camille...(Libre)
» entrevue en vue d'une introduction (éventuelle) au village
» pseudo camille
» Entrevue avec Helena et Jake, futur mariés
» Entrevue avec Squonk ! ( 4 Mars 2007 )

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Archevêché Métropolitain de Bordeaux :: Diocèse de Poitiers :: Palais Episcopal de Poitiers :: Bureau de l'Evêque-
Sauter vers: