Gestion de la Province et des diocèses de la Province de Bordeaux, dans le jeu en ligne Les Royaumes Renaissants.
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  ConnexionConnexion  
Vous souhaitez rencontrer l'archevêque ? C'est Ici [HRP]Forum officiel secondaire[/HRP]
Vous voulez savoir qui s'occupe de votre paroisse ? C'est Ici
Si vous avez des soucis avec la barre d'ascenseur lors de la création/édition/citation d'un post, passez sous firefox; le soucis vient d'IE.

Partagez | 
 

 Demande d'annulation de mariage: 1460-1

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5  Suivant
AuteurMessage
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Demande d'annulation de mariage: 1460-1   Mar 1 Mai - 12:54

Jake écoutait attentivement les intervenants sans rien dire, puis Monseigneur Aurélien lui accorda la parole. Il répondit d’une voix calme et posée.

« Monsieur le Président, je choisis la dissolution de mariage et ceci du fait de la part de mon épouse d’adultère, d’abandon du domicile conjugal, d’absence pour un temps supérieur à 3 mois et négligence conjugale à ses vœux et son engagement matrimonial. »
Revenir en haut Aller en bas
inracien.

avatar

Nombre de messages : 890
Localisation : La Rochelle
Fonction : diacre et procureur
Date d'inscription : 28/01/2012

Caractéristiques
Charisme:
255/255  (255/255)
Force:
255/255  (255/255)
Armes: Aucune arme

MessageSujet: Re: Demande d'annulation de mariage: 1460-1   Mar 1 Mai - 19:20

inracien soupira. Lui qui avait espéré que ce proces puisse se faire dans un climat serein, il en était pour ses frais. Deux proces pour dissolution de mariage, deux scéances de pugilat ou presque.... Enfin on verra ce que reserve la suite.

Entendons nous bien.... Nous sommes ici pour une affaire de fin de mariage. Alors certe nous utilisons le terme de proces, mais c'est d'avantage par habitude que dans un sens humm juridique et punitif. Nous ne sommes pas dans une affaire d'hérétisme ou autre où LA le terme de proces aurait tout son sens, avec une accusation et des charges bien précises. Nous sommes également tous des gens raisonnables et je pense que cette audiance peut se poursuivre dans une certaine sérénité meme si je comprend que ça soit difficile à vivre pour certains...
Alors comme je l'ai expliqué, il était important de savoir si la procédure allait etre une dissolution ou une annulation. Dans le cas d'une dissolution, cette Officialité est compétente pour mener l'audiance. Dans le cas d'une annulation, l'affaire serait renvoyée devant le Consistoire avec pour conséquence un allongement conséquent du délais jusqu'à l'énnoncé de la fin du mariage. Or, j'ai cru comprendre que l'un et l'autre, vous désirez tout les deux que cette affaire en finisse au plus vite. Donc nous partons bien sur une dissolution? N'est ce pas ?

Ensuite dans le passé, lorsque j'étais agent de prévoté, il m'est arrivé de devoir faire des dossiers à l'encontre de gens que je cotoyais. A titre personnel, ce n'était pas toujours facile mais la loi et le boulot avant tout. Bien sur, dans ce cas là, j'adoucissais les termes que j'utilisais et j'étais plus doux. Pour faire simple, la forme était differente mais pas le fond. Ce que je veux dire, c'est que peu importe les liens d'amitiées que les membres de l'Officialité puisse avoir avec l'un ou l'autre des demandeurs, je puis vous assurer que cela n'entre pas en compte dans la maniere dont cette affaire sera traitée dans son fond. Et puis, meme si l'un ou l'autre des demandeurs a des liens d'amitiée avec un ou des membres de l'Officialité, ce n'est certainement pas avec tous. Or, c'est de maniere collégiale que votre affaire sera délibérée. Donc si quelqu'un avait des craintes concernant une eventuelle partialité, j'espere les avoir levées.

Donc... dame Héléna. Jake a clairement indiqué sa volonté d'une dissolution et non d'une annulation. Est ce que vous aussi vous désirez la dissolution?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Helena.

avatar

Nombre de messages : 29
Localisation : Thouars/ Poitiers
Fonction : Commandante des Aigles de Thouars
Date d'inscription : 12/06/2009

Caractéristiques
Charisme:
255/255  (255/255)
Force:
255/255  (255/255)
Armes: Epée & Bouclier Epée & Bouclier

MessageSujet: Re: Demande d'annulation de mariage: 1460-1   Mer 2 Mai - 22:59

Helena marqua un temps d'arrêt, surprise par les mensonges de son époux. Cyphus déjà s'approcha pour l'aider mais elle lui montra gentiment sa main lui faisant comprendre que c’était inutile. Elle lui fit un léger sourire puis prit alors la parole d’une voix posée laissant son cœur parler…

Messires,

Je suis étonnée de la tournure que prend cette Audience. Il semblerait qu’il était question de mettre fin à se mariage dans les meilleures conditions possibles.

Hors vous pouvez le constater Messire mon époux se refuse d’accepter la main que je lui tends en lui pardonnant ses méfaits. Il refuse catégoriquement un règlement à l’amiable ce qui montre une certaine mauvaise foi de sa part.

Par volonté d’éclaircir cette affaire, j’accepte de partir sur une dissolution de mon mariage malgré mes désirs d'avoir une annulation de mariage*. Je fais donc un deuxième pas dans le sens d’une médiation malgré l’absence de volonté de mon époux à vouloir rendre cette rupture de mariage moins douloureuse.

Je suis prête à me défendre des diffamations dont fait preuve mon époux envers ma personne.


édit au niveau de l'astérix. Oublie d'un mot,merci d'en prendre compte et désolée


Dernière édition par Helena. le Sam 5 Mai - 11:14, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://seigneurie-montoiron.forumgratuit.org/
aurelien87
Gardien du Temple
Gardien du Temple
avatar

Nombre de messages : 3737
Date d'inscription : 16/04/2008

Caractéristiques
Charisme:
236/255  (236/255)
Force:
235/255  (235/255)
Armes: Aucune arme

MessageSujet: Re: Demande d'annulation de mariage: 1460-1   Mer 2 Mai - 23:10

Je vois qu'il faut que je fasse une petite explication. L'annulation de mariage implique que tout ce qui s'est passé pendant le mariage est considéré comme n'ayant pas d'existence légale. Ce qui implique, entre autre, que les enfants sont considérés comme batards. A l'inverse, la dissolution implique que tout ce qui s'est passé pendant le mariage a ue réatgale. Ainsi, les enfants sont considérés comme légitimes.

La demande de dissolution n'implique pas une entente amiable des époux, mais ne l'empèche pas non plus. Croyez moi, je préfere de très loin, voir deux époux se mettre d'accord sans s'entre déchirer à l'audience.


Ainsi donc, l'un et l'autre souhaitez une dissolution. C'est parfait. Reste mainenant à savoir le type de dissolution vers lequel vous vous dirigerez.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
inracien.

avatar

Nombre de messages : 890
Localisation : La Rochelle
Fonction : diacre et procureur
Date d'inscription : 28/01/2012

Caractéristiques
Charisme:
255/255  (255/255)
Force:
255/255  (255/255)
Armes: Aucune arme

MessageSujet: Re: Demande d'annulation de mariage: 1460-1   Jeu 3 Mai - 18:28

Humm sauf votre respect Monseigneur, je ne comprend pas votre derniere phrase. Une dissolution est une dissolution, tout simplement. Il y a que trois possibilités de mettre fin à un mariage: l'extinction et l'annulation. Et dans l'annulation, il y a la dissolution et l'annulation procéduriere. En somme il ya donc l'extinction, la dissolution et l'annulation. Puisque les deux demandeurs ont tres clairement indiqué leur volonté que ce soit une dissolution, pour moi il n'y a donc plus d'ambiguité. Et nous partons donc sur la dissolution de mariage dont je rappele le texte du droit canon sur cette procédure.

Citation :
Dissolution du sacrement du mariage.

Article 5 : La dissolution du sacrement du mariage est une extinction de ce dernier suite à la décision des époux de se séparer et de mettre fin à leur vie de couple.

Article 6 : Les motifs invoqués pour une dissolution du sacrement du mariage sont :


- Article 6.1 :La disparition des sentiments amoureux entre les époux,

- Article 6.2 : L’adultère commis par l’un des deux époux ; le conjoint fautif étant frappé d’interdiction de remariage.

- Article 6.2 : L’abandon du domicile conjugal par l’un des deux époux pendant un temps supérieur à 3 mois. Le conjoint reconnu coupable de négligence conjugale est passible de l’impossibilité de remariage.

- Article 6.2 : La disparition de l’un des deux époux pendant un temps supérieur à 3 mois.

Article 7 : La dissolution du sacrement du mariage implique la levée des obligations matrimoniales entre les époux.

Article 8 : En cas de dissolution, et lorsqu’il y a eu descendance, les obligations parentales demeures.

Article 9 : Lors d’une dissolution du sacrement du mariage, le mariage est reconnu valide et légitime, mais ne produit plus d’effets dans le futur. Les effets survenus dans le passé son légitimes et gardent leur pleine légitimité à perpétuité.

Article 10 : Toute demande de dissolution de mariage est déposée devant l'Officialité Episcopale dont le ou les conjoints demandeurs dépendent avant d’être transmise devant le Consistoire Pontifical compétent.


- Article 10.1 : Il revient à l'Officialité Episcopale de statuer et de publier un avis sur ladite demande, ainsi qu’une peine punitive et expiatoire. Cet avis sera ensuite déposé auprès du Consistoire Pontifical compétent afin d'être validé ou rejeté.

Article 11 : Les Consistoires Pontificaux, dans les territoires soumis à leur juridiction, ont toute autorité quant à la dissolution du sacrement du mariage, à l’imposition d’une peine punitive ou expiatoire, à la révision de celle soumise par l’Officialité, aux interdictions frappant l’un ou les conjoints.


- Article 11.1 : Les Consistoires Pontificaux, dans les territoires soumis à leur juridiction, sont habilités à réviser leur jugement après douze mois de délai expiatoire.

Alors maintenant, je voudrais entendre les deux demandeurs. Je voudrais que l'un et l'autre nous raconte tout ce qu'il s'est passé, depuis le moment où ils se sont rencontrés jusqu'à aujourd'hui.

inracien regarda Jake et Helena tour à tour droit dans les yeux.

Je vous demanderai d'etre le plus objectif possible, d'ennoncer surtout des faits et d'éviter les noms d'oiseaux l'un envers l'autre.

Messire Jake de Valombre, étant donné que vous êtes celui qui avez porter l'affaire en premier devant cette juridiction, je vous demanderai de vous exprimer en premier.


Il l'invita d'un geste à s'avancer à la barre.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Demande d'annulation de mariage: 1460-1   Lun 7 Mai - 14:19

Jake avait été appelé à la barre par le procureur Inracien pour raconter devant la cour toute leur histoire. Voilà qui était bien difficile de revenir sur les douleurs que son cœur avait peine à cicatriser.

« Oui Messire Inracien. »

Il serra la main de sa sœur puisant un peu de courage et se leva pour s’avancer à la barre. Il prit place et resta silencieux un moment pour rassembler ses idées. Il y avait tellement à dire. Ce n’était pas simple de résumé une histoire de plus d’un an. Il balaya du regard l’assemblée et prit la parole …

« Tout commença un jour de printemps, au mois d’avril 1458 pendant une chasse aux œufs dans le parc de Poitiers. Helena était assise contre un arbre, semblant perdue, la mine triste. Inquiet de voir une jeune demoiselle triste, j’ai été l’abordé pour espérer voir un sourire sur ce joli visage. Un visage qui m’avait troublé par son regard bleu océan.

Je portais encore le deuil de ma deuxième épouse Sehanne mais malgré tout, j’espérais trouver une femme qui pourrait combler mon cœur et ceux de mes deux enfants, Marie-Catherine et Johan que j’ai eu de mes deux précédents mariages.

Nous nous sommes revu en taverne où nous avons commencé à faire connaissance. Je ne cherchais pas vraiment à la séduire à vrai dire. D’ailleurs, la plupart du temps, ce sont les femmes qui viennent vers moi. Helena s’ouvre peu à peu à moi au fil des discussions et des rencontres en taverne. J’apprends ainsi qu’elle est attend le retour de son compagnon Alexandre Von Valendras dict Alex.. depuis des mois et qu’elle se sent seule. Je tente de la réconforter comme je peux, touché par son vague à l’âme.

Et puis, elle dut repartir à Thouars où elle y résidait. Nous avons alors commencé une correspondance amicale et une complicité naquit entre nous au fil des échanges épistolaires. Elle avait une façon d’écrire qui me faisait rêver par sa féérie, c’était comme une sorte d’évasion dans un monde magique, un conte de fée. Cela me faisait du bien, et même si elle cherchait à me séduire, je ne voulais pas m’engager par respect pour cet homme qui devait revenir pour elle.

J’ai ainsi continué ma vie, et elle la sienne. Elle accoucha entretemps d’une fille qu’elle prénomma Anna. Nous continuons alors à nous écrire et un jour son compagnon revient. Et elle m’apprend qu’elle va se fiancer avec lui. J’étais content pour elle, qu’elle ait trouvé le bonheur mais quelques jours plus tard, elle m’écrit une nouvelle lettre pour m’annoncer que tout est fini entre eux. Je n’ai jamais trop compris pourquoi. Les fiançailles étaient rompues et le père parti. J’ai bien tenté de la consoler comme je le pouvais mais entretemps je m’étais épris d’une autre femme qui ne s’intéressait malheureusement pas à moi.

Comme vous le voyez, notre histoire était bien compliquée mais le destin nous permis de nous trouver quand même. J’avais depuis le premier regard des sentiments secrets pour elle. Et puis, lors d’une tragique agression par deux marauds, je me retrouve entre la vie et la mort. Une amie me soigne et quelques jours plus tard, Helena vient me rendre visite à mon chevet. Les sentiments se dévoilèrent, la tendresse et l’amour aussi. Les jours passent et quand je fus rétablis et en état de marcher nous avions fait une promenade au bord du Clain, par une nuit d’automne. Et c’est là que nous avons échangé notre premier baiser.

Nous devenions inséparables et passons tout notre temps ensemble comme si nous avions du temps à rattraper. Mon amour pour Helena grandi de jour en jour. Je découvre avec elle un grand bonheur même si nous apprenons à nous connaître et où elle me dévoile son caractère trempé que j’accepte par amour pour elle. Elle avait le don de se mettre en colère quand cela n’allait pas comme elle avait envie. Par exemple, elle devait dessiner le blason de son fief. Elle était butée pour avoir son blason comme elle l’avait décidé, un caprice au détriment des règles héraldiques à respecter. Elle avait lassé notre héraut Eragon d’ailleurs. Avec tact et patience, j’ai pu canaliser sa colère et la convaincre pour réaliser son blason dans les règles. Quand ça n’allait pas, nous pouvions discuter tous les deux. C’était important pour moi car j’estime que la communication est la base d’un couple durable.

Elle me présenta son parrain Cyphus. Celui-ci voulait l’anoblir pour les services qu’elle lui avait rendu bon nombres de fois. Il était heureux pour nous, et pressé que l’on se marie. Quant à moi, j’étais alors encore noble seigneur gascon. Helena voulait rester vivre à Thouars pour pouvoir continuer sa carrière militaire. Alors par amour pour elle, j’ai déménagé et début décembre nous fêtions ensemble la crémaillère dans notre nouveau manoir. Au cours de ce repas, nous annoncions à tous nos fiançailles. Ma sœur Emilie s’y installa aussi.

Nous souhaitions alors organiser notre mariage pour le mois de février. Malheureusement, un mois avant le mariage, le Duc d’Espelette Godgaby, Evêque de Bazas, alors Duc de Gascogne, décide de me retirer la seigneurie de mérite qu’il m’avait lui-même attribué par vengeance politique. Le chagrin était immense et nous nous voyons déjà penser ne pas pouvoir nous marier. Au lieu de me soutenir dans cette épreuve, Helena se mit en colère et préféra s’enfuir.

Mais dans sa grande bonté, la Comtesse Icie, que je connaissais depuis des années me prit comme vassal, et je deviens Seigneur de Chanteloup. Ainsi, le mariage ne fut pas annulé et je pouvais retrouver ma fiancée lui apportant la bonne nouvelle. Je fus anobli juste avant le mariage se déroulant le 20 février 1459. Helena était non seulement angoissée mais également en colère contre son suzerain Cyphus. Elle s’était disputée avec lui et son épouse Sophie. Elle lui en a tenu rancune longtemps. Là encore, j’ai bien tenté de la calmer mais en vain. Malgré tout, notre mariage fût très beau. Je voulais qu’il soit parfait pour elle.

Et juste après la cérémonie, une fête fut agencée avec des joutes organisée en nos terres. Dès ce moment, tout commença à peu à peu changer. Le jour même de notre mariage, ma préceptrice Isabeau me raconta une triste histoire. Elle avait aperçu Helena entrain d’aguicher un seigneur savoyard nommé Ambroise. Et à ses dires, le noble n’étais pas indifférent à ses charmes et en jouait. Comprenez que je fus surpris d’entendre cela et même blessé. Le jour de notre mariage, me faire ce coup là, ça m’avait fort peiné. Elle aura beau me dire ensuite, que j’étais jaloux, et qu’il n’y avait rien entre eux, qu’elle aidait juste le seigneur parce qu’il était infirme, mais la version de la préceptrice Isabeau était plutôt éloquente.

Peu après, à Vincennes, début mars, d’autres joutes sont organisée par le maitre du Haras, Dame Elisabeth Stilton. Passionné par ce sport, je m’y inscris, et c’est dans ma tente que Helena vient me retrouver sa main tenant celle du Seigneur Ambroise qu’elle a rencontré sur le camp dit-elle. J’ai demandé au Seigneur de lâcher la main de mon épouse. Je trouvais la situation plutôt indécente suite à ce qu’il s’était passé chez nous. Le Seigneur est parti. Je ne voulais pas faire de remarque à mon épouse fatiguée par le voyage entre Poitiers et Paris. De plus, elle portait notre enfant dans ses entrailles et sa grossesse la fatiguait beaucoup.

Et puis les jours passèrent et se ressemblèrent. De retour à Poitiers, je la voyais très peu au manoir familial. Elle n’était pour ainsi dire jamais vraiment présente. Elle passait son temps à la caserne. Je l’acceptais malgré tout parce que je l’aimais et que je savais à quoi je m’engageais en l’épousant. L’armée était pour elle son deuxième foyer. Mais lorsque qu’elle revenait au manoir et que nous pouvions nous voir, elle s’éloigne de plus en plus de moi.

Alors qu’elle était douce et attentionnée à mon égard, elle est devenue froide et distante alors que je n’ai rien fait pour mériter un tel châtiment dont la douleur est devenue insoutenable. Comprenez comme il est dur de voir la personne que l’on chérit le plus au monde devenir insensible, à ne plus avoir de mots doux, de geste tendre, ni de baisers à son égard. Je lui ai expliqué par lettre ma peine et de vive voix. Elle fait un effort quelques jours et puis dès que quelque chose la contrarie, je fais un choix qui ne lui plait pas, elle redevient distante et s’éloigne de moi.

Un jour, lorsque je fus maire de Thouars, j’allais en fin d’après-midi en taverne afin d’être présent pour recevoir les habitants et répondre à leurs questions, ou tout simplement commercer. Bref, faire tout simplement mon travail de maire. Il m’arrivait alors de discuter avec des demoiselles tout comme des hommes d’ailleurs, en particulier avec Dame Line. Mais Helena, peu présente, me fit une scène de jalousie parce que je restais en taverne avec d’autres femmes.

Une autre fois, son ancien compagnon Alex revient à Thouars voir Helena et sa fille. Je discutais tranquillement avec des thouarsais, ainsi que ma sœur Emilie. Helena et Alex se faisait des messes basses et finalement Helena sorti sans rien me dire. Elle s’isola dans une autre taverne avec Alex. Elle me dira que c’est le père de son enfant et qu’elle l’aime toujours. Cela ne me dérangeait pas du tout qu’elle voit le père de son enfant mais j’avais été blessé par sa façon d’agir. La moindre des choses aurait été de m’avertir.

Les mois passèrent sans que je puisse comprendre pourquoi ce revirement, pourquoi cette froideur et cette distance. Je tentais d’avoir une discussion pour qu’elle puisse m’expliquer ce qui n’allait pas mais Helena fuyait à chaque fois la conversation, et finalement s’enfuit tout court. Elle ne voulait plus dialoguer avec moi. Et finalement, elle ne dormait même plus au manoir. Plus tard, j’appris qu’elle dormait dans la forêt de Thouars. Je ne la rencontrais qu’en coup de vent.

Alors pendant ses longues absences, je restais le plus souvent au manoir pour être plus proche des enfants, y compris sa fille Anna à qui j’ai donné tout mon amour, même si je n’étais pas son père. Anna était alors encore qu’un nourrisson.

Une fois, je fus agressé et ma jambe fut blessée pendant plusieurs semaines. Pas une seule fois elle m’a aidé. Pas une seule fois, elle n’a eu de la compassion pour moi, du moins quand elle était là. Je pensais de plus en plus à me demander si elle m’aimait encore.

Et même si tout allait mal dans notre couple, malgré tout elle était là aux événements mondains pour faire son plus beau sourire et faire croire que tout allait bien, que nous étions le couple le plus heureux de la Terre.

Enfin la guerre éclata, et en tant qu’officier, elle était volontaire à accomplir son devoir de soldat alors qu’elle était enceinte. Insouciante et inconsidérée et avec désinvolture, Helena avait fait passé son devoir militaire avant celui de mère en devenir, tout en risquant la vie de notre enfant alors qu’elle était proche de la délivrance. Evidemment, le pire arrivé, elle fût mortellement blessée. Lorsque j’ai appris la nouvelle, j’ai tout fait pour la retrouver au plus vite afin de la soigner, si cela était encore possible. Et lorsque je l’ai retrouvé, j’ai dû avoir recours à la césarienne pour sauver mon épouse et notre enfant du trépas. Ainsi, notre fils Stanislas était né prématurément et sa santé était bien fragile.

Et puis, je dois vous parler des caprices qu’elle me fait également. Chaque fois que je n’abonde pas dans son sens, elle devient capricieuse jusqu’à ce que je change d’avis pour elle, pour la satisfaire car je l’aime. Pour prendre un exemple, l’été passé, elle m’a fait du chantage qu’elle me quitterait si lors de ma mandature de Comte du Poitou, si je ne choisissais pas d’être contre Nébisa et la Couronne de France. Et puis, il y a eu la fois où en tant qu’officier, elle voulait faire sortir un soldat de sa caserne d’une armée poitevine alors que j’en avais donné l’ordre en tant que Comte d’y rester pour sa propre sécurité. Elle n’en a fait qu’à sa tête et a voulu me désobéir, faisant un caprice devant tous les conseillers comtaux. Elle pensait que tout lui était permis parce qu’elle était Comtesse Consort.

Et comme je lui tenais tête, elle m’a alors menacé de démissionner de sa fonction de Juge, de déserter l’armée et de partir en voyage en pleine guerre. Je lui ai demandé si elle prenait les enfants avec. Elle m’a répondu : Je ne vais pas me trimbalé avec des bambins ! Et elle ajouta qu’elle voulait voyager, avoir des aventures et papillonner. Cela m’a profondément meurtri. Malgré tout, je lui ai tenu tête. Je ne pouvais faire autrement en tant que dirigeant, même si à certain moment j’ai eu envie de faire passer ma famille et l’union de mon couple avant tout.

Et puis, lors d’une bataille où je défendais la capitale ce 26 octobre 1459, j’ai été mortellement blessé à la cuisse et j’ai perdu la vue. Je suis resté inconscient plusieurs jours durant et à mon réveil, je n’ai pas trouvé mon épouse à mon chevet.

Alors quand j’ai été apte à pouvoir marcher, aidé par mon valet, je me suis rendu à Poitiers pour chercher Helena. Je l’ai trouvé à s’amuser en taverne et à rire alors que son époux était mourant. Ce comportement m’a profondément blessé. Mais ce qui m’a encore plus blessé c’est sa réaction lorsqu’elle a appris ma cécité. Elle s’est enfuie. J’ai tenté de la suivre avec l’aide des personnes présente dans une autre taverne, mais elle ne voulait pas me parler, ne voulait pas admettre mon handicap. Et lorsque nous sommes arrivés à être seuls pour discuter, elle me disait que c’était au-dessus de ses forces de m’aider, m’abandonnant à mon triste sort. Et les jours passent où je me sens délaissé par mon épouse qui préfère s’amuser avec ses amis en taverne plutôt que de prendre soins de son époux aveugle.

Ce n’est pas la première fois qu’elle ne me soutient pas malheureusement, mais j’ai toujours prit sur moi, grâce à la force de mon amour pour elle. Chaque fois qu’il m’arrive un malheur, elle n’est pas là pour m’aider. Pour elle, tout doit être parfait dans notre couple et faire comme elle l’a décidé. Pourtant, on s’est marié pour le meilleur et pour le pire, mais force est de constater que le pire, elle n’en veut pas.

Elle ne voulait tout simplement plus me voir mais avoir une vie sociale comme elle dit. Comme si je lui avais empêché de voir d’autres personnes. Mais apparemment ma présence l’indisposait. Et comme elle était régulièrement absente du domicile conjugal, la seule endroit où je pouvais la trouver c’était en taverne. Je me réjouissais de la voir mais elle ne voulait pas me voir. Malheureusement, elle me dit que je dérange et préfère s’amuser avec ses amis, entretenir ses relations comme elle le dit. Je me suis senti bien rejeté alors et ne pouvait plus voir la femme que j’aime, ni à la maison, ni en taverne. Quand je pense qu’avant, quand je me rendais en taverne, j’avais souvent droit à des crises de jalousies de sa part alors que maintenant elle souffre de me voir au même endroit qu'elle.

La Comtesse Oane de Surgères m’a proposé de m’anoblir pour service rendu au Poitou lors de mon règne afin que je devienne noble poitevin vu que je n’ai pas reçu de fief de retraite à cause de ma félonie. Je l’ai refusé par principe car tout d’abord la confiance n’est pas au beau fixe avec elle mais aussi ayant des opinions politiques complètement opposée, jusqu’à me considérer comme son ennemi. Il était donc pour moi inconcevable d’accepter cette terre alors que je suis déjà vassal d’Icie de Plantagenet et de ce fait noble poitevin. Du coup, elle est redevenue froide et distante quand elle a appris mon refus pour cette terre proposée par la Comtesse Oane. Je le sens comme un nouveau caprice de sa part afin que je cède.

Elle trouve des prétextes pour que je la quitte et qu’on n’aurait pas dû être ensemble. Elle se dit à présent anti-royaliste alors qu’elle sait à quoi elle s’engageait quand on se mariait ensemble puisque son suzerain le Comte Cyphus Garion, est lui-même royaliste et que moi aussi. Etrange revirement quand on sait que la Comtesse Oane est anti-royaliste. Vous savez, j’ai toujours été royaliste et je le serai toujours même si j’ai été frappé de félonie par la Reyne Nébisa. Aujourd’hui, cela la gêne que nous n’ayons pas la même opinion politique. Tout comme le fait que je sois civil, médecin et elle militaire de carrière. En quoi est-ce un souci à notre relation amoureuse ?

Alors c’est à contrecœur que le 3 novembre 1460, j’ai pris cette décision qui m’est très douloureuse d’entamer les démarches pour la dissolution de notre mariage puisqu’elle ne rêve que d’une chose, d’avoir sa liberté au détriment de notre couple. Son égoïsme et ses caprices à ne penser qu’à elle auront eu raison de notre mariage. Cela m’afflige grandement. La femme que j’ai épousée, douce et attentionnée n’est plus. »


Jake sentait les larmes venir inondés ses yeux. Il sorti un mouchoir un tissu brodé de sa poche et essuya ses yeux avec.

« Je vous prie de m’excuser … »

Surtout ne pas craquer pensait-il. Tout cela était douloureux à ressasser mais il devait tenir bon. Il regarda un instant sa sœur qui avait toujours été là pour le soutenir.

« Hélas, l’histoire ne s’arrête pas là.

Pendant ma convalescence à Poitiers, je suis allé dans l’auberge où elle se trouvait. Et mon valet m’a raconté qu’elle était complètement ivre à danser sur les tables et se déhancher devant les hommes. Je ne me suis pas montré jaloux pour autant mais exaspérer qu’elle se donne ainsi en spectacle. Elle est officier dans l'Ost, noble de surcroit, et donc elle a un certain rang et une conduite à tenir. Alors quand la tenancière Dame Tellusine m’apprend qu’elle loge à présent dans son auberge, je me suis senti anéanti et désespéré ne trouvant aucune solution pour arranger la situation qui me brise le cœur.

C’est ainsi que j’ai appris que Helena me quittait. Je reçu une simple lettre pour me dire qu’elle avait pris notre fils à la nourrice Madeleine. D’ailleurs cette dernière a disparue sans quand je puisse la revoir. Je ne sais pas ce qu’il s’est passé mais j’aimerais bien comprendre. Alors les jours suivants, lorsque je croisais Helena en taverne et qu’on m’indiquait sa présence, plusieurs fois, j’ai demandé à Helena de pouvoir serrer mon fils dans mes bras mais elle refusa. Il disait que je risquais de le laisser tomber. Mon amie Alixane en fut même choqué qu’elle lui dit que j’étais peut être aveugle mais pas impotent pour autant. »


Les larmes coulaient sur ses joues, pensant à leur fils qu’il n’avait pas revu depuis des mois. Il les épongea avec son mouchoir et reprit.

« Abandonné par mon épouse, mon amie Dotyy, compatissante de ma douleur et de mon handicap, accepte d’être mon infirmière pour soigner ma jambe blessée et mes yeux. Elle m’aida également dans tout ce que je ne savais plus faire, manger, écrire, etc … ou tout simplement marcher, se rendre à un endroit. J’en étais incapable sans guide. Dotyy passaient donc beaucoup de temps avec moi et partageait mon quotidien. Malgré tout, mon épouse racontait à qui veut entendre que je la trompais avec Dotyy tout ça parce que je passais du temps avec mon infirmière en taverne. Je n’allais pas rester enfermer toute la journée parce que je suis aveugle tout de même. Par contre, elle ne se priva pas de me tromper avec le premier homme venu, un dénommé Elicas.

Un soir, peu après avoir fait apporté ma demande de dissolution de mariage, nous avons, Helena et moi discuté en taverne. Dotyy pourra en témoigner car elle était présente. Helena était en colère et déballa toutes des remontrances comme quoi j’étais un homme jaloux, possessif, colérique et violent. Elle me dit même alors qu’elle me fera vivre un enfer. Elle m’accusait de ne pas vouloir me mélanger à la classe inférieure car je suis noble alors que c’est faux. Je côtoie autant la roture que la noblesse. Seulement, il y a un comportement à tenir du à son rang. Je ne suis pas quelqu’un expansif à me saouler et à danser sur les tables. Elle me reproche alors de ne pas savoir m’amuser. Mais le pire c’est qu’elle me prend pour un assoiffé de titres, que j’aurais tué mes deux autres épouses, que je l’aurais chassé du foyer conjugal alors que c’est faux, car c’est elle qui est partie. Elle enchainait les mensonges pour finalement mettre fin à notre couple et me disant que … que je n’aurai pas la garde de notre fils Stanislas.

Plus tard, lorsque je fus en taverne avec Lafa et Gengis0 à Thouars, elle vient me voir pour vouloir discuter avec moi seul. Comme j’ai refusé, elle utilisa comment chantage que je ne pourrais pas voir notre fils. Encore une fois, elle cherchait à me manipuler par les sentiments pour arriver à ses fins.

Et plusieurs fois encore, j’ai tenté en publique d’avoir des nouvelles de Stanislas mais elle refusa de m’en donner ou tout simplement elle m’ignora complètement. D’ailleurs, elle parle beaucoup de sa fille Anna mais plus de notre fils, comme si pour elle, il n’existait pas. Alors je m’inquiète vraiment pour lui. J’aimerais avoir de ses nouvelles et j’espère en avoir à cette audience. Ca fait à présent 6 mois que je ne l’ai plus revu. »


Les larmes coulèrent à nouveau et il fit une pause. Parler autant lui donnait soif. Il sécha ses larmes tout en regardant sa sœur.

« Et enfin, depuis quelques mois, Helena s’affiche ouvertement avec son nouveau compagnon Fransdunord alors qu’elle est toujours mariée. Preuve en est qu’ils ont même participer ensemble à un concours du plus beau couple du printemps du Poitou. Elle attend même un enfant de lui.

Croyez-moi, si j’en arrive là ce jour, c’est en désespoir de cause d’avoir tout essayé pour tenter le dialogue avec Helena. Hélas, je n’y arrive pas. J’ai tout tenté autant l’écriture de lettres qui n’ont jamais eu de réponse, et à chaque fois que j’ai tenté de discuter de nos problèmes conjugaux, soit elle s’enfuit, soit elle reste évasive s’exprimant par une pirouette verbale. Là où dans un couple, le dialogue est important, je me suis rendu à la raison qu’il n’était plus possible de pouvoir discuter avec elle. Et aujourd’hui, lorsque nous sommes au même endroit, soit elle m’ignore, soit elle me dénigre devant tous. L’amour est devenu haine chez elle.

Et si je n’ai pas accepté la proposition de mon épouse de dissolution de mariage conjointe pour cause de disparition des sentiments des époux, c’est tout simplement parce que j’ai encore des sentiments pour elle, même si elle m’a fait énormément souffrir et qu’il est impossible aujourd’hui de continuer notre vie conjugale ensemble. Et puis, elle reste malgré tout la mère de notre fils.

Je vous prie de m’excuser pour la longueur de cette histoire. Merci de m’avoir écouté jusqu’au bout. »


Jake quitta la barre les yeux noyés par les larmes et vient se rasseoir près de sa sœur Emilie.

Revenir en haut Aller en bas
fransdunord



Nombre de messages : 4
Date d'inscription : 07/05/2012

MessageSujet: Re: Demande d'annulation de mariage: 1460-1   Mar 8 Mai - 0:01

Frans qui s'était tenu en fond de salle jusque là se leva, les yeux pleins de lumière.
Il s'avança, personne ne l'attendait ici, surement.


Messieurs ici présents, Madame, je voudrais prendre la parole.
Pardonnez moi si je n'en ai pas le droit, je ne suis qu'un pauvre meunier, je me nomme Fransdunord, ex tisserand , ex thouarsais, ex rochellais, ex saintais, es niortais et néo pictave. Voila pour mon identité, je pense que cela suffira.
Je ne suis pas encore baptisé, mais je suis assez croyant tout de même, et mon baptême se fera un jour.

Voilà, je suis venu car je connais Helena et Jake. J'avoue, plus Helena que Jake, encore que je suis assez surpris par ce que j'entends.

J'ai rencontré Jake avant Helena, il était aveugle, bléssé probablement durant cette terrible guerre qui a déchiré le royaume, enfin, soit, je fus blessé moi aussi. Jake me fit part de son mal-être, notamment à cause de la cécité incurable -je reprends ses termes- qui a pourtant finalement guéri.
Nous pouvons donc dire que Jake est un miraculé devant Dieu tel Bartimée guéri de sa cécité.

Un tel miracle peut-il arriver? J'en doutais encore jusqu'à ce jour, à cet instant où mon nom fut prononcé.
Un second miracle, et nous en conviendrons tous, le plus beau miracle de la parole de Dieu, de son oeuvre si je puis même m'exprimer ainsi, vient d'avoir lieu.

En effet, j'entretiens de bons rapports avec Helena et nous avons en outre remporté ce fameux concours du couple de printemps, mais ...
Je viens d'apprendre qu'Helena était enceinte, comment, je ne le sais pas puisque je n'ai eu aucun rapport avec la sus nommée Helena, mais j'imagine que si un aveugle incurable peut guérir, une femme peut tomber enceinte par le saint esprit quasiment 1500 ans après Maria !
Je ne pensais pas que la prochaine "Elue" ferait partie de mes connaissances.

Mais ce n'est pas le meilleur. Helena serait enceinte disons, par le saint esprit... Et d'apres les affirmations de Jake, ce serait moi le père, en d'autres termes : je suis Dieu lui-même.
Aussi, de deux choses l'une :

-soit toutes les personnes ici présentes croient les dires de Jake, et dans ce cas, j'aimerai que vous me rendiez grâce, ainsi qu'à la femme ici présente qui mérite tout recueillement et toute bonté divine

-soit Jake est tout simplement, comment dire, aliéné, blasphématoire, sorcier, voire pire : un menteur, oui, j'ose le dire, un menteur ! et dans ce cas toutes paroles prononcées par lui même durant sa pseudo plaidoirie ne doivent pas être pris au sérieux.


Frans s"inclina.

Je vous remercie de m'avoir écouté, je reste ici à votre disposition, ou pour intervenir en mon nom s'il est encore cité.

Il se rassit
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
inracien.

avatar

Nombre de messages : 890
Localisation : La Rochelle
Fonction : diacre et procureur
Date d'inscription : 28/01/2012

Caractéristiques
Charisme:
255/255  (255/255)
Force:
255/255  (255/255)
Armes: Aucune arme

MessageSujet: Re: Demande d'annulation de mariage: 1460-1   Mar 8 Mai - 18:34

inracien toisa le nouveau venu d'un regard sévere.

Déja messire, je ne vous ai pas convoqué. Que vous soyez là de votre propre chef n'est pas plus mal car ça laissera loisir à l'Officialité de vous interroger.
De deux, ni moi ni un autre membre de l'Officilité ne vous a donné la parole. Votre intervention trouble l'odre de ce proces et n'a pas été désirée. Je laisse donc libre appréciation aux membres de l'Officialité de prendre en compte les propos que vous avez tenu ou non . Vous vous croyez où ici? Dans une foire aux bestiaux? Vous êtes devant l'Officialité Archiépiscopale. Et ce sont ses membres qui donnent la parole lorsqu'ils le jugent nécessaire. Quant aux contenus de vos propos, plusieurs d'entre eux relèvent du blasphème. Aussi je réserve le droit à la procure d'étudier la possibilité de VOUS mettre ultérieurement en procès pour blasphèmes multiples. Vous y aurez alors tout loisir de vous y exprimer sur vos avis concernant les miracles.

Alors maintenant vous vous asseyez et VOUS LA BOUCLEZ bien comme il faut ! Au prochain écart, vous serrez virrer de cette salle manu militarii! Alors avis aux autres personnes, témoins, avocat, demandeur, ect, qui auraient la tres mauvaise idée de parler quand on lui a pas dit de le faire, ça va barder pour elle. Le Vidame et le capitaine sont indisponibles. Mais Monseigneur Fort-With est un ancien militaire et moi un ex agent de prévoté. Alors en cas de besoin , on vous virrera nous meme de la salle à coup de pied dans les miches si c'est nécessaire
J'espere m'être bien fait comprendre !!!


Passablement en rogne, le diacre se tourna vers Hélena. et s'adressa à elle.

Bien... Dame Helena, maintenant c'est à vous. Pareil que pour votre époux, je veux que VOUS nous racontiez tout ce qu'il s'est passé, depuis le moment où vous et Jake de Valombe, vous vous êtes rencontrés jusqu'à aujourd'hui. Et quand je dis vous, c'est vous personnellement, pas votre avocat.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
fransdunord



Nombre de messages : 4
Date d'inscription : 07/05/2012

MessageSujet: Re: Demande d'annulation de mariage: 1460-1   Mar 8 Mai - 20:44

Frans écouta la réplique de l'homme à qui il s'était adressé avec respect et politesse. Ainsi, on allait peut être le mettre en procès pour des blasphèmes qu'il ne pensait pas avoir dits...
Il se dit qu'il ne parlerait plus que si on l'interrogeait -ainsi, il resterait dans la droiture de l'officialité archiépiscopale et on ne le sortirai pas "manu militari" - , mais comme dirait l'autre, "vous n'aurez pas ma liberté de penser".

Donc Frans pensa... d'abord, il ne comprenait pas un tel énervement de la part d'une personne si haut placée, à moins qu'il y eut quelques vérités dans ce qu'il avait dit juste avant.
L'homme avait parlé de foire à bestiaux... hmmm non, il n'y était pas, enfin, cela ne lui semblait pas une foire à bestiaux... encore il aurait dit un panier de crabes, cela aurait pu passer... mais les bestiaux... de bien braves bêtes, il n'aurait jamais osé parlé ainsi à une foire bovine.

Il vit une jeune femme assise devant lui et commença à entortiller son doigt dans ses cheveux, ainsi, pensait-il, il la bouclerait bien comme il faut, comme le lui avait dit la grandeur de la salle.

Pour terminer, il pensa ce qu'on lui avait toujours dit, concernant les tribunaux ou assimilés, comme ici : dans la vie, il y a deux sortes de requérants : celui qui connait bien la loi, et celui qui connait bien le juge.

La jeune femme était bouclée bien comme il fallait à présent : Frans retira son doigt et se tint silencieux, écoutant la suite des évènements...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
aurelien87
Gardien du Temple
Gardien du Temple
avatar

Nombre de messages : 3737
Date d'inscription : 16/04/2008

Caractéristiques
Charisme:
236/255  (236/255)
Force:
235/255  (235/255)
Armes: Aucune arme

MessageSujet: Re: Demande d'annulation de mariage: 1460-1   Jeu 10 Mai - 11:13

Aurélien sourit à l'intervention de son procureur. Il n'avait aucune intention de se laisser marcher sur les pieds, et cela conforta Aurélien dans le choix qu'il avait fait de le prendre comme procureur. La suspiscion dont les prévenus faisait montre, commençait à aggacer fortement le prélat. Il ne dit rien, mais sentait bien qu'à la moindre nouvelle incartade, il prendrait des mesures bien plus fermes. Pour l'heure, il attendit la réponse de la prévenue.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Helena.

avatar

Nombre de messages : 29
Localisation : Thouars/ Poitiers
Fonction : Commandante des Aigles de Thouars
Date d'inscription : 12/06/2009

Caractéristiques
Charisme:
255/255  (255/255)
Force:
255/255  (255/255)
Armes: Epée & Bouclier Epée & Bouclier

MessageSujet: Re: Demande d'annulation de mariage: 1460-1   Ven 11 Mai - 9:46

Helena jeta un regard noir à Jake. Décidément les mensonges n’étaient en aucun cas ce qui l’étouffait bien au contraire. A croire qu’il était mélomane croyant ses propres mensonges. En tout il jouait parfaitement la comédie arrivant à faire couler des larmes de crocodiles. En faisant sa connaissance la brunette avait signé sa mort. Elle se retourna en entendant Fransdunord. Son intervention la fit sourire légèrement cependant elle fut choquée par la manière dont s’exprima le diacre après l’intervention du blond. Drôle de respect…enfin passons. Elle s’approcha à son tour puis posa son regard bleu océan sur le diacre

Messire Inracien par respect et également par équité et égalité veuillez-vous adresser à moi en m’appelant Helena Di Rivombrosa. La famille Di Rivombrosa dont je suis la fille légitime est une famille noble italienne pour votre connaissance.
Maintenant il est temps de rétablir la vérité faussée par les paroles de Messire Jake ici présent en espérant qu’Aristote lui pardonne ses mensonges.


La jeune femme ferma un court instant ses yeux puis commença sa narration.

Depuis mon retour d’un voyage je vivais paisiblement dans ma ville natale. Celle ville qui m’a vu arriver un matin de printemps. Ville chère à mon cœur où deux parrains le Comte Cyphus Garion , ici présent et mon Suzerain maintenant, et Anggel m’ont pris sous leur ailes. J’y ai vécu des jours heureux d’autre moins. J’avais trouvé le bonheur dans les bras d’Alexandre Von Valendras. Un homme droit, aimant, doux certes qui était peu présent du fait de son travail en tant que membre de l’ordre du Temple dirigé par mais ce qui nous empêchait pas d’être heureux.

Il du partir en mission avec les templiers quelques temps après que je lui ai annoncé que j’attendais un enfant de lui. Le fruit de notre amour fort. J’ai décidé d’aller l’attendre à Poitiers. C’est alors que là lors d’une chasse aux œufs que j’ai croisé pour la première fois Jake. Il paraissait être un homme plutôt agréable. Une personne qui cachait bien son jeu, un beau parleur. Il dit qu’à cette époque il portait le deuil de sa femme alors qu’il ne m’en a jamais parlé. Au contraire il batifolait avec des jeunes femmes poitevines dont une certaine Alixane. C’était à cette époque sa compagne. J’ai beaucoup parlé avec elle. Elle m’a plusieurs fois fait part de ses inquiétudes et notamment elle m’avait confié avoir l’impression d’être utilisé par Jake. Je l’ai rassuré, lui assurant que Jake était quelqu’un de bien. Jake et Alixane était en froid, se déchirait. J’ai tout fait pour qu’il se remette ensemble. J’ai alors échoué car Jake avait été séduit par une Comtesse. Enfin séduit plutôt il s’était amoché d’une Comtesse ? Celle-ci ne voulait pas de lui mais il s’y accrochait. J’ai dû écouter ses déboires amoureux le rassurant et l’aidant dans sa conquête. Hors cette femme était mariée. Jake a alors eu des sentiments de nouveaux pour une autre femme noble. On peut ainsi voir qu’il ne pensait qu’à se marier avec une noble. Il ne semblait pas avoir des sentiments pour ses femmes mais plutôt être attiré par leur titre tout simplement.

Après avoir compris qu’il n’intéressait pas ces femmes et que mon parrain Cyphus Garion allait m’anoblir pour service rendu il a commencé à me courtiser de plus en plus se moquant complètement que j’attends un enfant de mon compagnon et que nous organisions nos fiançailles officielles puisqu’il m’avait demandé ma main le soir même en taverne. Contrairement à ce que dit Jake nous étions fiancés avant qu’Anna naisse. J’ai encore même les lettres qu’il m’envoyait sans scrupule. Je vais vous en lire une parmi tant d’autre.

Citation :
Expéditeur : Jake de Valombre
Date d'envoi : 2010-04-06 11:46:28 (missive)
Bonjour Dame Helena,

Tout d'abord, je voudrais m'excuser pour hier soir. J'aurais aimé rester mais j'étais fatigué, bien que votre présence fût agréable. J'avais souhaité faire votre connaissance, discuter de tout et de rien comme le ferait de bons amis.

C'est idiot mais j'ai senti une affinité se lier entre nous. Serait-ce une utopie ou bien réel ? Peut-être me répondrez-vous ?

En tout cas, j'espère vous revoir ou même recevoir une missive de votre part. Bien que vous ayez sans doute mieux à faire ? Ou qu'un homme doit vous attendre chez vous à Thouars. Je ne voudrais pas déranger.

Que le Très-Haut vous garde.

Bien à vous,

Jake de Valombre
Seigneur de Marciac

Oui je reconnais qu’il a su m’écouter quand j’allais mal de savoir Alex loin de moi. J’avais peur pour lui, peur pour notre enfant et vous le savez comme nous tous une femme est encore plus fragile lorsqu’elle porte la vie. Il a donc profité de ma faiblesse pour m’amadouer. Oui c’est un beau parleur et qui sait prendre les gens par les sentiments allant jusqu’à utiliser la pitié pour arriver à ses fins.

Quelques mois plus tard, Alex et moi nous nous séparions. Notre amour était toujours intact mais Alex a voulu servir le Très haut en croisade. J‘ai accepté son choix par amour pour lui. Nous nous sommes séparés et nous avons rompu nos fiançailles. Nous nous sommes quitté en de très bon terme. Alex est l’homme que j’ai aimé le plus et qui a toujours une place importante dans mon cœur en plus d’être le père de ma fille. J’ai accouché de notre fille Anna le 5 août 1458 aidé de mon ami Akashia médicastre. J’ai prévenu par pigeon Alex qui est venu tout de suite voir sa fille. Ce fut un moment émouvant et au lieu de s’effacer Jake s’est permis d’envoyer un de ses gardes en ma demeure qui se situe dans la Baronnie de Tiffauges pour m’offrir un landau. Oui un landau. Ce cadeau était vraiment déplacé quand on connait la valeur d’un tel objet. A cette époque je ne me rendais pas compte que Jake tissait sa toile comme une araignée pour me prendre dans ses filets et me manipuler de manière à arriver à ses fins.
Nous échangions des lettres et je lui avais promis de venir le voir à Poitiers avec ma fille dès que je serais moins fatigué. J’appris alors qu’il avait été attaqué et je me suis rendu à son chevet. Il alors dévoilé ses sentiments pour moi qui était réciproque. Il avait réussi son manège, sa manipulation avait marché. J’étais tombé sous son charme même si Alex restait dans mon cœur et avait une place important. Nous avons vécu des bons moments. Il a réussi à également manipuler mon entourage. Il a l’art d’être un beau parleur et de jouer finement. Nous avons ainsi échangé notre premier baiser au bord du Clain un soir de pleine lune.

Tout paraissait rose et idyllique. J’étais loin de me douter qu’en ayant accepté ses avances j’avais signé mon arrêt de mort et ma détresse, ma mélancolie et mon malheur. J’arrive à me demander s’il a vraiment eu des sentiments comme il le dit et le clame haut et fort. Si c’est le cas alors il ne doit pas savoir ce qu’est le vrai amour avec un grand A.
J’aurais dû être anoblie après mon mariage comme à l’époque il était prévu que j’épouse Alexandre Von Valendras. Mon parrain Cyphus était toujours là près de moi à m’écouter et à m’aider pour traverser mes différentes épreuves. Je lui dois beaucoup. Il me voyait heureuse avec Jake. On paraissait un couple parfait. Mon anoblissement a été organisé. Le fief de Montoiron n’ayant pas de blason reconnu il a fallu le confectionner. En effet comme je l’ai toujours été je suis une femme qui aime les choses bien faite ce que ne semble pas comprendre Jake. La fabrication a été dure en effet car je n’y connaissais rien en Héraudie. L’héraut Eragon a été très patient ainsi que Cyphus essayant de trouver le blason qui me plairait. Le choix d’un blason n’est pas anodin, il est important de le choisir correctement. Cyphus m’a expliqué longuement les règles héraldiques à respecter. Jake s’impatientait. Il voulait que je sois anoblie rapidement. Il avait trop peur que je découvre son vrai visage et que je ne veuille pas me marier avec lui. Jake a toujours voulu que je déménage à Poitiers mais ma vie est à Thouars. C’est là que j’ai vécu, que j’ai grandi et que j’ai commencé ma carrière militaire. J’ai travaillé dur pour être un officier militaire reconnu et être ce que je suis maintenant c’est-à-dire Commandante d’Armée. J’étais engagée dans l’Armée du Poitou bien avant de connaître Jake et il le savait pertinemment. Il s’est permis de se plaindre de mon engagement à mes amis alors qu’avant même le mariage et le début de notre relation il connaissait parfaite mon appartenance à l’armée du Poitou, à mon désir de vouloir servir mon comté et de me sacrifier pour celui-ci. Je ne voyais pas ma vie ailleurs qu’à Thouars. C’est alors que Jake décida de déménager début décembre à Thouars. Lors de la crémaillère du manoir nos fiancailles furent annoncée officiellement.

Un nouveau revirement vint chambouler nos fiançailles. Notre mariage devait être officialisé par Monseigneur Forth ainsi que Monseigneur Godgaby qui était alors le suzerain de Jake le mois de février. Monseigneur Godgaby, Duc d’Espelette Godgaby, Evêque de Bazas, alors Duc de Gascogne a alors retiré le fief qu’il avait accordé à Jake en janvier. Au départ je ne savais point la raison de ce revirement de situation. Jake s’en est bien caché. Je n’ai rien demandé le soutenant comme à chaque fois, l’écoutant, le réconfortant lui proposant de rendre mon fief pour qu’on puisse s’unir devant Aristote. Je suis loin de courir après les titres contrairement à lui. Notre mariage était alors compromis étant donné qu’il redevenait roturier et moi noble. Je me suis récemment renseigné et il s’avère que Monseigneur Godgaby a retiré à Jake sa croix de Gascogne et son fief qui est une seigneurie de mérite pour cause de saisine contre le régnant sans venir aborder le problème au conseil des feudataires gascon. Il a donc manqué à son devoir de noble gascon .Il m’a encore alors menti de nouveau sur les vrais raisons de la cause et notamment il m’a caché le faite que la croix de Gascogne lui avait été également retirée. Cela montre bien le coté manipulateur de cet homme qui cache certains éléments pour ne pas se compromettre ses plans. Nous pouvions très bien nous marier. Il suffisait juste que je rende mon fief à mon parrain qui l’aurait compris. Je l’ai proposé plus d’une fois ce que Jake a refusé catégoriquement préférant aller mendier un fief auprès de la Comtesse Icie de Plantagenêt. Dans sa grande bonté, elle lui confia le fief de Chanteloup. Notre mariage fut alors célébré le 20 février 1459.

Des joutes furent organisées pour notre mariage. N’ayant jamais encre eu le plaisir d’assister à de tel festivité je fus impressionnée. Comme toute hôte qui se respecte et en ce jour qui aurait dû être le plus beau jour de ma vie j’accueilli les invités. Je me liai d’amitié avec un homme charmant. Cet homme avait des conversations intéressantes et je restais un moment avec lui. En effet mon époux m’avait abandonné avec tout ce monde autour de moi. J’étais plutôt très mal à l’aise et le Seigneur Ambroise de Perrigny, Seigneur de Megève vint converser avec moi. Nous échangeâmes d’agréables mots. J’appris alors par la suite qu’une servante de Jake, femme qui ne m’appréciait pas, été allé raconter dés calomnie à mon époux. Jake entra dans une rage folle. C’est à ce moment-là que je compris qui j’avais épousé. Un homme jaloux, possessif et agressif. Un homme qui savait montrer différents visage. Pendant plusieurs jours je restais enfermé dans ma chambre à pleurer et même je me rendit à la caserne par peur de mon époux. Je préférais garder pour moi cet incident espérant que c’était juste la pression et le stress qui avait fait sortir autant d’agressivité de mon époux.

En mars, eu lieu de nouvelles joutes. Mon époux voulu s’y rendre. Je venais de lui apprendre que nous attendions notre premier enfant. Comme il est de coutume la nuit de noce fut le moment où notre fils fut conçu. Après le voyage jusqu’à Vincennes qui fut long pour moi, j’avais décidé de me dégourdir les jambes. J’eu la grande surprise et la joie de recroiser le Seigneur Ambroise de de Perrigny. Je fus heureuse et lui proposa de venir voir mon époux avec moi. Nous nous rendîmes à la tente de Jake. L’échange entre les deux hommes fut froid. Le Seigneur Ambroise compris alors que sa venue dérangeait et que mon époux était jaloux que je lui parle. Il prit alors congé. Je me retrouvais alors seule avec Jake dans la tente. Ce jour-là j’ai eu très peur. Il leva la voix. Amarante Dehuit-Kermawen qui était là pour lui servir d'écuyère provisoire. Elle arriva apeurée par les cris. Heureusement qu’elle est entrée dans la tente car je ne sais ce qui se serait passé sinon.

Après cet incident nous rentrâmes à Poitiers. Il redevint doux et attentionné, mais pour combien temps ? Je l’étais rapproché de lui mais je craignais toujours qu’il redevienne violent et hystérique. J’ai donc pour la première fois écris mes malheurs à Alex. Je lui ai alors parlé de mon malheur. Jake était extrêmement jaloux quand j’écrivais à Alex alors qu’il est le père de ma fille. Il a même voulu adopter Anna !!! Anna avait un papa qui l’avait reconnu il était hors de question que Jake s’initie ni ne tente de lui enlever son vrai père. Je lui ai résisté ce qu’il a mal pris devenant agressif quand Alex venait en taverne pour me voir et voir Anna. Il refusait qu’on soit de bon rapport avec Alex. Il refusait que je vois du monde, que j’aille en taverne sans lui. Il devenait oppression au point que je décidais de rester au manoir et de ne plus sortir pour aller boire un verre avec des amies. Il me coupait progressivement du monde. Je devenais plus qu’un pantin qui devait le servir. Si j’allais en taverne j’avais le droit à scène dès mon retour. Je vivais dans la peur sans cesse. J’ai écrit mon désarroi à plusieurs amis et notamment à mon parrain Cyphus. J’ai dû avoir recours à me séparer de ma fille encore jeune par peur qu’il lui arrive quelque chose. Je l’ai confié à regret et surtout peine à mon frère Jmanci et ma sœur Emie. Ensuite j’ai informé Alex qui est venu la chercher me demandant de tenir bon. Je n’avais plus le courage de me battre. Je restais dans mon bureau au manoir y dormant parfois la boule au ventre, la peur au ventre. Parfois je dormais dans la chambre et laissait mon époux me toucher mais une fois qu’il était satisfait et repu je ne pensais qu’à une chose vomir et j’allais dans la salle d’eau me laver et encore me laver tout en pleurant en silence.

La guerre a alors éclaté. Une sorte de délivrance pour moi. Mon devoir d’officier de l’armée m’appelait. Comme beaucoup de personne vous dirons comme la Comtesse Oane de Surgère je suis une femme qui connait les devoir qui lui incombe. Mon devoir de militaire était une aubaine également pour fuir mon époux violent. J’étais alors enceinte de plusieurs mois. Vu mon état je restais à Thouars pour sécuriser nos frontières. Je n’étais pas en première ligne évidemment. L’un des combats fut très violemment et je fus mortellement blessé. On me raconta que Jake s’était débattu pour faire naître notre fils mais pas par la voie naturelle. N’est-ce pas contraire à Aristote ? Comment lui en vouloir vu qu’il avait donné naissance à notre enfant. J’étais heureuse de voir mon enfant en bonne santé mais meurtrie d’apprendre les conditions de sa naissance.

Je fus alors de nouveau blessée grièvement le 26 octobre 1459 en défendant la capitale au côté de mon époux qui l’avait exigé. Bien évidement ne portant plus il se moqua complètement de mon état. Lui aussi fut blessé mais jamais il n’a demandé si j’allais bien. Blessé au plus profond de moi des amis m’ont aidé. C’est à ce moment-là que j’ai décidé de revivre. Oui vous entendez bien revivre. J’ai commencé à ressortir en ville, à découvrir de nouvelles personnes à sourire et à rire de nouveau. Nous buvions raisonnablement et papotions avec plaisir. J’ai alors décidé et poussé par des amis à rompre avec Jake. Je n’en pouvais plus rien dire et supporter ses crises sans cesse. Il s’est montré alors très agressif, me harcelant continuellement refusant d’admettre que c’était fini nous deux. Il m’avait trop souffert, j’ai eu le courage de partir. Il m’a fait du chantage car auparavant je lui avais dit que je ne pouvais plus vivre ainsi mais il m’avait fait du chantage affectif et du coup j’étais restée.

Je l’ai toujours soutenu dans ses batailles même quand il avait tout son conseil comtal à dos alors qu’il était Comte.Il me reproche d'être un Officier Militaire mais depuis ma tendre jeunesse je le suis même bien avant de le connaître. En m'épousant il le savait pertinemment que je défendais mon Comté, ma famille au sein de l'Ost Poitevin. Il était quand çà lui souvent à Paris pour l'Hostel Dieu notamment étant de se fait absent du domicile plusieurs jours voir semaines.

La Comtesse Oane de Surgères voulait l’anoblir et le prendre comme vassal. Il m’en a parlé. N’ayant rien contre la Comtesse Oane au contraire puisqu’elle est une amie je lui ai dit de faire comme il voulait. Ce n’était pas à moi de choisir pour lui et comme les titres ne m’intéressent. C’est lui qui aurait dû être un vassal assidu.

Mon époux se permet de juger mes choix politique sans aucune gêne. Je n’ai sur ce point-là aucun compte à lui rendre et je peux lui renvoyer la pièce de sa monnaie au contraire. Il se dit fervent royaliste mais lors de son mandat de comte du Poitou il a tourné le dos à la Royauté par lâcheté. Il avait peur de se mettre le Conseil Comtale contre lui ce qu’il m’a dit plusieurs fois. Il s’est même permis de sortir des informations du Conseil Comtale ce qui est passible de Haute Trahison au manoir familiale qui furent alors dérober par sa sœur Emilie qui informa le Limousin des stratégies du Poitou pendant la guerre en apportant les informations à Argawaen de Dehuit de Malemort avec lequel elle entretenait une relation amoureuse qui était alors l’époux de Valérianne Dehuit de Malemort. Et maintenant il essaye de se faire plaindre d’avoir été frappé de félonie. C’est ce qui arrive quand on joue la girouette et qu’on n’est pas capable d’imposer ses idées.

Maintenant parlons de cette partie de Poitiers. Comme toujours et depuis bientôt 8 mois, Jake me calomnie sans cesse partout même dans les instances royales. Déjà quand nous étions ensemble il se plaignait de moi alors que je faisais tout ce qu’il voulait. Je ne me suis jamais plainte de subir l’oppression de mon époux jusqu’au jour où j’ai craqué et que j’ai averti Alexandre Von Valendras.

Je n’ai jamais dansé sur les tables ni étaient complètement soûle. Encore une fois il tente de me faire porter le chapeau continuant sa manipulation. Certes beaucoup d’hommes sont attiré par ma personne mais je sais les remettre à leur place. Je suis une femme qui ne laisse pas indifférent les hommes est-ce pour autant que je suis fautive. Si Aristote a été généreux avec moi je n’y puis hélas pas grand-chose. Mon époux continue ses diffamations en taverne me traitant de tous les noms d’oiseaux. Après il se permet de dire qu’il m’aime ? C’est qu’il ne doit pas savoir ce qu’est l’amour. Il m’a été rapporté par plusieurs personnes qu’il me trompait alors que moi je ne l’ai jamais trompé.

En effet dans le chagrin et le malheur que j’étais j’ai fait la connaissance d’Elicas de Pendragon. Nous avions des points en commun. Ce n’est pas le premier homme venu comme se permet de dire Jake. Elicas de Pendragon est un Aspirant Lieutenant de la Garde Episcopale et Pontificale Romaine. Nous avons passé de nombreuses soirées à parler de nos points communs et de la guerre. Nous sommes rapprochés. Il savait me faire oublier mes malheurs et retrouver le sourire. Il me soutenait, me réconfortait quand j’avais le moral au plus bas. Etre blessé grièvement une deuxième fois touche beaucoup le moral d’un officier militaire important tel que moi. Jamais il n’a eu un geste déplacé en ma personne. C’est alors que j’ai appris que Jake racontait à qui voulait l’entendre que je couchais avec Elicas ce qui est une pure invention encore de mon époux. Elicas est reparti en mission et nous avons repris chacun le cours de notre vie tout en gardant contact. Pour prendre du recul j’ai pris une chambre à l’auberge de Dame Tellusine à Poitiers le temps de ma convalescence puisque notre domicile était à Thouars emmenant avec moi mes enfants ayant peur pour leur sécurité. A mon retour, dès que mes blessures m’ont permises de reprendre la route j’ai trouvé porte close au domicile conjugal. En effet mon époux m’a chassé comme une malpropre du domicile conjugal par jalousie impulsive, parce que je ne lui obéissais plus comme une servante !! Quant à lui il a fui le domicile conjugal puisqu’il habite à Poitiers dorénavant alors que notre foyer est à Thouars. Cela est très simple à vérifier. Il vous suffit d’aller au cadastre et de demander aux différents maires. Et encore plus étant donné que Messire Jake a été maire de Thouars du 23 avril de l’An 1459 au 22 juin de l’An 1459. Actuellement il s’occupe du cadastre de Poitiers et ceci depuis le 9 avril de l'An 1460. Vous pouvez contacter la mairesse de Poitiers Dame Tellusine. Toutes ces informations sont vérifiables et j’en ai la preuve.

Enfin pour terminer, Jake est un homme qui a fini par montrer son vrai visage certes trop tard. C’est quelqu’un égocentrique, manipulateur, menteur qui ne pense qu’à lui. J’ai passé mon temps à me sacrifier pour lui, à laisser mes rêves de côté, à me plier à ses exigences les plus folles. Il arrive même à croire ses mensonges qu’il invente purement. J’arrive à me demander si il n’est pas possédé par un monstre quelconque.

Au vu de cette pseudo plaidoirie de mon époux je demande donc une annulation du mariage sur le fondement de la tromperie sur la personne. Il m’a même caché son passé gascon et bourguignonne et d’autre chose que je pourrais dévoiler au cours de cette audience.


Helena chercha du courage dans le regard de son parrain


Je tiens à précis que mon époux ici présent m’accuse d’adultère ce qui est faux alors qu’il est lui-même un époux adultère. En effet au cours de ma convalescence suite à un combat ou je fus blessée comme lui il se promenait avec son infirmière maitresse Dotyy qui a cette époque était en instance de dissolution de mariage avec son propre époux. Oui vous m’entendez très bien sa maîtresse. D’ailleurs il ne s’en cachait pas allant en taverne avec elle sans scrupule. Pendant cette même période mon époux me harcelait sans cesse car je reprenais gout à aller discuter autour d’un verre avec des amis. Depuis notre mariage il refusait que j’ai une vie sociale. Chaque fois qu’un homme m’adressait la parole le soir même j’avais le droit à une crise de jalousie. Lassée par la possession et l’égoïsme de mon époux je ne sortais plus du manoir sauf pour faire mon travail à la caserne dont il me reprochait souvent. Hors je suis dans l’armée depuis mon plus jeune âge et mon souhait le plus cher est d’aider mon Comté, protéger mon prochain. Lors de joutes organisé à Vincennes en mars 1459, il s’est montré même très virulent à l’encontre du Seigneur Ambroise de Perrigny, Seigneur de Megève. C’est un homme qui me fait peur depuis notre mariage.

Il a profité de ma faiblesse pour me séduire comme il l’a fait avec d’autres femmes. Je ne suis certes pas une sainte mais dans ce mariage je suis la victime et non l’inverse comme essaye de faire croire Messire Jake. Depuis des mois il me calomnie, me nui à outrance et porte atteinte à mon intégrité en hurlant sur les toits à qui veut l’entendre des tissus de mensonges même dans les institutions royales alors qu’il a tourné sa veste contre la royauté d’où son statut de Félon à la Couronne.

Mais je vous le demande qui a emprisonné une colombe. Qui a fait croire des mensonges à une femme ? Qui a fait périr une fleur ?


Helena prit une grande inspiration avant de reprendre

Maintenant revenons à l’abandon du domicile conjugal comme le suggère Messire Jake. Voyons voir qui a quitté le domicile conjugal ? En effet j’ai dû habiter dans une auberge suite à mes blessures puisque notre demeure était à Thouars. A mon retour, dès que mes blessures m’ont permises de reprendre la route j’ai trouvé porte close au domicile conjugal. En effet mon époux m’a chassé comme une malpropre du domicile conjugal par jalousie impulsive, parce que je ne lui obéissais plus comme une servante !! Quant à lui il a fui le domicile conjugal puisqu’il habite à Poitiers alors que notre foyer est à Thouars. Cela est très simple à vérifier. Il vous suffit d’aller au cadastre et de demander aux différents maires. Et encore plus étant donné que Messire Jake a été maire de Thouars du 23 avril de l’An 1459 au 22 juin de l’An 1459. Actuellement il s’occupe du cadastre de Poitiers et ceci depuis le 9 avril de l'An 1460. Vous pouvez contacter la mairesse de Poitiers Dame Tellusine.

Maintenant je tiens à rajouter des éléments. Messire Jake a profité de ma faiblesse pour me séduire. Je me suis fiancée avec lui et je fus contrainte de me marier avec lui. En effet étant donné que je m’étais engagé devant Aristote je ne pouvais reculer. J’ai toujours été loyale et fidèle me sacrifiant plus d’une fois pour Jake. J’étais malheureuse, plusieurs personnes peuvent en attester. Je tenais bon, ne montrant pas ma souffrance en public. J’ai plusieurs fois passé des journées à pleurer enfermée. Mais là c’était insoutenable. Une amie m’a aidé à voir le vrai visage de mon époux et le monstre que c’était.
Depuis déjà des mois je découvre le vrai visage de Jake et son vrai passé qu’il m’a caché sciemment. Depuis notre séparation qu’il refuse il me calomnie. Il a même usé d’une tactique des plus grotesques pour essayer de me faire passer pour une femme adultère. J’ai reçu un courrier d’un homme inconnu avec des intentions bien précises. Cela ne peut venir que de lui. Cet homme qui est devant Aristote mon époux est dangereux, hypocrite, égoïste, rancunier et surtout manipulateur. Il a manipulé plus d’une personne. Il est même allé jusqu’à mander un fief en raison que Monseigneur Godgaby lui a retiré le sien. Je vous demande de demander à Monseigneur Godgaby pourquoi. De même pourquoi Messire Jake a fui la Gascogne ? Et avant la Bourgogne ?

Messire Jake se dit être un fervent aristoicien alors pourquoi il a caché son mariage avec une femme qui a été excommunié ? Je vous le demande !

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://seigneurie-montoiron.forumgratuit.org/
inracien.

avatar

Nombre de messages : 890
Localisation : La Rochelle
Fonction : diacre et procureur
Date d'inscription : 28/01/2012

Caractéristiques
Charisme:
255/255  (255/255)
Force:
255/255  (255/255)
Armes: Aucune arme

MessageSujet: Re: Demande d'annulation de mariage: 1460-1   Dim 13 Mai - 7:45

Bien... Je vais commencer par une mise au point. Nous sommes ici à l'Officialité Archiépiscopale. Les seuls titres valables en ces lieux c'est Monseigneur ou bien Vostre Eminnence si nous avions un cardinal parmis nous. Si en parlant du demandeur, j'ai utilisé le nom de Jake de Valombre, c'est d'avantage pour raison patronimique que par appelation de noblesse. Ici, noble ou roturier, tout le monde est sur le même pied d'égalité. Je prend bonne note de vos désideratas madame de Valombre. Mais je voudrais revenir sur ce que vous avez dit.

Citation :
Maintenant je tiens à rajouter des éléments. Messire Jake a profité de ma faiblesse pour me séduire. Je me suis fiancée avec lui et je fus contrainte de me marier avec lui. En effet étant donné que je m’étais engagé devant Aristote je ne pouvais reculer.

Or si je comprend bien ce que vous avez dit, il semblerait qu'il y avait déja des tensions entre vous avant le mariage. Dès lors pourquoi vous être marriée? Des fiançailles peuvent tout à fait être rompues et seul un mariage vous engage d'une maniere définitive envers votre fiancé qui devient alors votre époux et devant Dieu. D'ailleur vous avez bien rompues les fiançailles que vous aviez avec messire Alexandre Von Valendras. Donc sauf si vous aviez eu un couteau sous la gorge ou une épée pointée dans le dos au moment du mariage, et alors je pense que le clerc qui a officié l'aurait vu, vous aviez encore tout loisir de renoncer à épouser messire Jake. J'ai déja eu connaissance d'un cas où lors de la cérémonie, la fiancée a dit non et a mis fin purement et simplement à la cérémonie. Si je dis cela c'est pour mettre fin une bonne fois pour toute au doute quant au libellé de la procédure. On pourra parler de tromperie si par exemple un des deux époux avait dissimulé son appartenance à la pretrise ou une excomunication ou encore le fait d'être déja marrié. Or il n'en est apparement pas le cas ici. Donc je ne veux plus entendre parler d'annulation mais uniquement de dissolution.

Ensuite ce qui me dérange considérablement dans ce que j'ai entendu, c'est toutes ces histoires de noblesse. J'ai eu du mal à comprendre de quoi il en retournait et je pense que c'est le cas des autres membres de l'Officialité. Mais je retiens que ça a l'air d'être une chose qui semble importante à l'un comme à l'autre. En tout cas je ne vois pas trop ce que vient faire dans tout ça le fait que messire Jake ait perdu ou non tel ou tel fief avant votre mariage. L'essentiel , d'apres ce que je sais des droits en la matiere, si un noble épouse une roturiere, il ne perd pas son titre mais si à l'inverse une noble épouse un roturier, elle perd sa noblesse. Ce qui remet en cause une partie des déclarations d'Helena.


Fouillant parmis ses documents, inracien retrouva le certificat de mariage .

http://img18.imageshack.us/i/certificatmariagehelena.jpg

Humm en plus vous vous êtes mariés en février de l'an passé. Or, et sauf erreur de ma part, d'apres ce que j'ai pu entendre de la bouche meme de nobles, cette fameuse loi de restriction sur le mariage a été abrogée avant cette date. Donc au final noble ou pas noble, ça ne change rien du tout.

Je concluerai cette intervention en disant que on se marrie par amour et non pas pour raison de noblesse . De même mettre fin à une union pour un désaccord politique, ça me semble ... futile. Pire encore, c'est faire passer noblesse et politique avant l'amour et avant l'engagement pris devant Dieu.

Et à titre personnel , je rajouterai que ma chère Afinity n'a jamais partagé mes gouts pour les affaires des prévotés et encore moins pour la religion, cela ne nous a jamais empeché d'être tres heureux ensemble...

Sur ce, je laisse la parole aux membres de l'Officilité pour poser des questions ou effectuer des remarques. Apres cela je suggere que nous fassions une pause pour permettre aux deux demandeurs de préparer l'ensemble des pièces qu'ils désirent exposer ainsi que la liste des personnes qu'ils désirent faire témoigner. Et j'ai dit précedement que nous n'avions pas de Vidame dans la salle. Je me dois de rectifier mon propos étant donné que l'aspirante Vidame Nouchka est parmis nous... Je ne l'avais tout simplement pas reconnue.


Adressant un sourire d'excuse à la capitaine, inracien se rasseya et laissa la parole aux autres membres de l'Officialité. Son regard se porta naturellement sur l'archeveque et sur son éveque. Les connaissant, il se doutait qu'au moins l'un d'entre eux allait prendre la parole.

( HRP- J'ai essayé de faire afficher directement l'image du certificat de mariage mais rien à faire! Ca veut rien savoir avec les balises d'image. Donc si vous avez d'autres documents fait avec imageshack , testez les pour savoir si ça passe. Sinon utilisez l'hebergeur integré au forum)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
inracien.

avatar

Nombre de messages : 890
Localisation : La Rochelle
Fonction : diacre et procureur
Date d'inscription : 28/01/2012

Caractéristiques
Charisme:
255/255  (255/255)
Force:
255/255  (255/255)
Armes: Aucune arme

MessageSujet: Re: Demande d'annulation de mariage: 1460-1   Jeu 17 Mai - 4:27

Tandis que l'archeveque et les officiaux compulsaient leurs notes et les minutes du proces que le greffier venait d'écrire, inracien repris lui aussi les documents qu'il avait devant lui. Il se pencha sur l'acte d'ouverture du proces et fronca les sourcils puis regarda une autre feuille. S'éclaircissant la voix d'avantage pour attirer l'attention sur ce qu'il allait dire que par nécessité, il se lanca dans une explication.

Je viens de voir une petite erreur dans l'acte d'accusation. Je pense que Msg Lyonis a été trop vite en établissant l'acte. Il a du certainement reprendre un ancien acte et ne pas voir que Msg Vanwolk figurait en tant qu'officiale. Msg Vanwolk est l'ancien éveque d'Agen et a depuis été succédé par Msg Minidou.Par ailleur il manque le nom de Msg *Honorine* , offical également et éveque d'Angoulême. Quant à Nouchka, je ne sais si le grade d'aspirante Vidame est égal à celui de capitaine mais dans le doute, je remplace sa qualité par celle qui est actuellement la sienne, c'est à dire capitaine. Par ailleur et suite aux déclarations et accord entre les deux demandeurs, la procédure est requalifiée et passe de procédure d'annulation en procédure de dissolution.

Merci de votre attention.


Il se replongea dans le silence pour prendre une plume et un parchemin afin de rédiger un nouvel acte d'accusation.

p27kw a écrit:
Citation :
Acte d'accusation


Président du Tribunal: Mgr Aurélien Maledent de Feytiat
Officiaux: Mgr Forth et Mgr Vanwolk
Procureur écclésiastique: Mgr Lyonis d'Apperault
Aspirante-vidame: Nouchka

Requête n°1459-03: annulation de mariage
Requérant: Jake
Défendeur: Helena.

Vu le Livre IV sur la Justice d'Eglise
Vu la section B ,partie II du Livre 1er, relative à l'annulation du sacrement du mariage

Eu égard aux suspicions de tromperie des qualités essentielles du mari, même si la demande initiale était une dissolution de mariage, il nous semble indispensable de mettre la lumière sur cette affaire afin de voir éclater la vérité entre les dires des deux époux.


Devant ces faits, moi Monseigneur Lyonis d'Appérault ouvre une audience pour statuer sur l'annulation de mariage entre Helena. et Jake.

Je vous rappel que vous avez tous les deux droit à un avocat, celui-ci doit simplement être baptisé

Nouvel acte:

Citation :
Acte d'accusation

Président du Tribunal: Mgr Aurélien Maledent de Feytiat
Officiaux: Mgr Forth_With,Msg *Honorine* et Mgr Minidou
Procureur écclésiastique: Mgr Lyonis d'Apperault
Capitaine de la garde épiscopale: Nouchka

Requête n°1459-03: annulation de mariage
Requérant: Jake
Défendeur: Helena.

Vu le Livre IV sur la Justice d'Eglise
Vu la section B ,partie II du Livre 1er, relative à l'annulation du sacrement du mariage

Eu égard aux suspicions de tromperie des qualités essentielles du mari, même si la demande initiale était une dissolution de mariage, il nous semble indispensable de mettre la lumière sur cette affaire afin de voir éclater la vérité entre les dires des deux époux.

Devant ces faits, moi Monseigneur Lyonis d'Appérault ouvre une audience pour statuer sur l'annulation de mariage entre Helena. et Jake.
Je vous rappel que vous avez tous les deux droit à un avocat, celui-ci doit simplement être baptisé

Suite aux déclarations et accord entre les deux demandeurs au cours de l'audience, la procédure est requalifiée et passe de procédure d'annulation en procédure de dissolution par le procureur ecclesiastique inracien, assurant l'interim en raison de l'indisponibilité temporaire de Msg Lyonis.



( HRP- Petites précisions nécessaires. Pour le moment l'audience est dirigé par inracien en l'absence de Msg Lyonis. Meme si depuis la reprise du proces, Msg Lyonis a fait son retour à l'archeveché et meme s'il reprennait ses fonctions de procureur, l'affaire serait toujours continuée par inracien pour des raisons de cohérence rp. La date rp actuelle est toujours le jour du 26 avril 1460 et sauf indication contraire dans le futur, ça devrait rester la meme date donc toujours inracien en tant que procureur qui menera l'affaire à son terme. C'est une chose qui a été discutée et mise en accord entre LJD Lyonis et moi.
Et puis LJD Jake m'a envoyé un message pour le soucis d'affichage avec imageshack mais j'ai pas compris un broc de ce qu'il m'a écrit pour les manipulations à faire ^^ Donc je vous en conjure: utilisez l'hébergeur integré du forum
LJD inracien )
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
forth_with

avatar

Nombre de messages : 2772
Age : 31
Localisation : Sous le saule pleureur
Date d'inscription : 09/11/2007

Caractéristiques
Charisme:
249/255  (249/255)
Force:
230/255  (230/255)
Armes: Bouclier Bouclier

MessageSujet: Re: Demande d'annulation de mariage: 1460-1   Ven 18 Mai - 18:29

Le jeune évêque laissa au procureur le soin d'expliquer tout cela puis calmement alors qu'il semblait être envahi de feuillets comme toujours lors des officialités, en repris un. Il le lut avec attention puis il dit d'une voix la plus claire possible et s'efforça de poser chacun des mots.

L'ensemble de vos paroles me semble être emplies d'une colère, d'une haine même parfois. Qu'elle soit presque ouverte ou rentrée, cela ne m'apparaît pas comme l'image d'une tranquillité d'esprit. En essayant de faire mon possible pour apaiser tout cela. Je vais m'efforcer de poser plusieurs questions claires et précises.

La première sera simple. Je demanderais à chacun d'entre vous, l'un après l'autre et en jurant bien sûr de dire la vérité. De nous dire si oui ou non il a aimé l'autre. Rien de plus. Si oui ou non durant ce mariage c'est l'amour qui fut notamment à sa fondation son ferment.

La deuxième est celle-ci. Tout aussi simple. Oui ou non chacun d'entre vous a-t-il menti à l'autre sur quelque sujet que ce soit. Et à donc dissimuler, cacher, occulter, des événements, des sentiments, ou quoi que ce soit.

La troisième est tout aussi simple. Oui ou non. Chacun d'entre vous considère-t-il avoir fait des erreurs. Et avoir en cela des regrets.

Ces trois simples questions je vous demande d'y répondre tout deux tout aussi simplement et honnêtement. Dans l'ordre qui vous siéra le premier qui désire y répondre pourra le faire.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
aurelien87
Gardien du Temple
Gardien du Temple
avatar

Nombre de messages : 3737
Date d'inscription : 16/04/2008

Caractéristiques
Charisme:
236/255  (236/255)
Force:
235/255  (235/255)
Armes: Aucune arme

MessageSujet: Re: Demande d'annulation de mariage: 1460-1   Sam 19 Mai - 0:43

Les questions de Mgr Forth sont très claires et fort pertinentes. Et comme vous êtes l'un et l'autre, en principe, fidèles aristotéiciens, c'est sur le Livre des vertu que voici que vous le jurerez. Vous savez l'un et l'autre ce qu'il risque de vous en couter, ici bas et plus tard dans l'au delà, si vous étiez parjure dans de telles circonstances.

Aurélien posa sur le devant de la table, son exemplaire personnel

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Demande d'annulation de mariage: 1460-1   Lun 21 Mai - 12:13

Après avoir raconté son histoire, ce fût autour de son épouse de le faire. Il fût surpris par sa version qui ne correspondait pas du tout à ce qu’il avait vécu avec elle, le faisant passer pour un menteur et bien d’autres choses encore. Pire, elle voulait le faire passer pour un monstre. Bref, ça ne l’étonnait guère, et il aurait tout le loisir de revenir sur sa version de l’histoire quand il aurait la parole. En attendant, il l’écoutait attentivement pour noter sur un parchemin chaque point important auquel il devrait revenir. Il restait calme, voir blasé par l’attitude de son épouse auquel il s’était habitué depuis des mois.

Le procureur intervient de façon pertinente, mettant ensuite à jour l’acte d’accusation. Ensuite, ce fut le tour de l’évêque à intervenir pour poser trois questions au couple et d’y répondre en disant la vérité. Le président surenchérit à son tour en apportant le livre des vertus.

Jake se leva donc et vient rejoindre Monseigneur Aurélien à la barre. Il déposa la main sur le livre des vertus et dit d’une voix claire et sincère.


« Moi, Jake de Valombre, jure de dire la vérité, rien que la vérité devant le Très-Haut et que l’honorable cour de cet officialité en soit témoin. »

Regardant cette fois Monseigneur Forth With, il répondit à ses questions.

« A la première question, je répondrai : Oui, j’ai aimé Helena. A la deuxième question : Oui, ce mariage a été fondé sur de véritable sentiment d’amour de ma personne. Et non, je n’ai ni menti, ni dissimuler quoique ce soit à mon épouse. J’ai toujours été honnête avec elle. Enfin, à la troisième question : Non, je n’ai ni fait d’erreurs et ni regrets. »

Il avait répondu à ses questions sans s’étaler outre mesure comme ils le souhaitaient et revient ensuite prendre sa place auprès de sa sœur Emilie reprenant sa main réconfortante.
Revenir en haut Aller en bas
Cyphus

avatar

Nombre de messages : 40
Localisation : Erguenault
Date d'inscription : 28/09/2009

Caractéristiques
Charisme:
255/255  (255/255)
Force:
255/255  (255/255)
Armes: Epée & Bouclier Epée & Bouclier

MessageSujet: Re: Demande d'annulation de mariage: 1460-1   Mar 22 Mai - 19:45

Cyphus fait signe à un greffier et lui murmure d'avertir l’archevêque que Dame Helena, fort émue, est allée se recueillir quelques instants en la Cathédrale dans la chapelle rayonnante de Ste Marguerite, femme ayant eu la force de résister à l'empire masculin.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
forth_with

avatar

Nombre de messages : 2772
Age : 31
Localisation : Sous le saule pleureur
Date d'inscription : 09/11/2007

Caractéristiques
Charisme:
249/255  (249/255)
Force:
230/255  (230/255)
Armes: Bouclier Bouclier

MessageSujet: Re: Demande d'annulation de mariage: 1460-1   Mer 30 Mai - 21:41

Le jeune évêque se demandait si tout cela finirait un jour et il dû bien reconnaître aussi un peu si on se moquait pas. Il tapota fortement sur son pupitre puis passablement énervé demanda.

Il y a éventuellement une possibilité que toute cette affaire avance ou l'on risque d'avoir une audience qui dure éternellement ? Non parce que je me demande vraiment à quoi on sert actuellement vu l'état actuel des choses. Si on pouvait au moins nous dire ou nous donner un délai je ne pense pas que ce serait malvenu. Messire Inracien il y a des solutions à tout cela à part attendre encore ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
inracien.

avatar

Nombre de messages : 890
Localisation : La Rochelle
Fonction : diacre et procureur
Date d'inscription : 28/01/2012

Caractéristiques
Charisme:
255/255  (255/255)
Force:
255/255  (255/255)
Armes: Aucune arme

MessageSujet: Re: Demande d'annulation de mariage: 1460-1   Mer 30 Mai - 21:51

Malheureusement Monseigneur, je pense qu'il nous faut encore attendre. Il serrait mal venu de condamner par coutumace une personne s'adonnant à la priere. Néanmoins, j'ose esperer que cette priere touche à sa fin et que nous allons bientot pouvoir reprendre le cours de l'audience. Ceci étant je pense que pour ma part, je vais en profiter pour aller faire un tit tour aux lattrines et lever la papatte... Peut etre croiserai je dame Helena. en cours de route car je ne serrais pas étonné que vu le temps mis, il y ait pas eu qu'une priere mais sans doute aussi un petit détour au petit coin. Et sincerement, vu tout le temps que dure ce proces depuis son commencement, je comprend que ça puisse presser pour certains. Mais là je dis prem's!!

Faisant un petit clin d'oeil, inra se précipita aux lattrines les plus proches pour ... laisser faire la nature.

Peu de temps apres, il revient d'un pas tranquille et se rasseyant à son bureau il hocha la tete.


Je n'ai croisé dame Helena nulle part... Enfin je veux dire dans les couloirs. Je n'ai pas été voir ailleur mais je gage que maitre Cyphus se porte garrant pour elle.


(hrp LJD Helena a indiqué dans sa banniere qu'elle serrait abscente jusqu'au 30 inclus. Laissons lui le temps de revenir. )
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Helena.

avatar

Nombre de messages : 29
Localisation : Thouars/ Poitiers
Fonction : Commandante des Aigles de Thouars
Date d'inscription : 12/06/2009

Caractéristiques
Charisme:
255/255  (255/255)
Force:
255/255  (255/255)
Armes: Epée & Bouclier Epée & Bouclier

MessageSujet: Re: Demande d'annulation de mariage: 1460-1   Ven 1 Juin - 18:06

Helena fronça les sourcils puis se leva et regarda un instant l’officialité.Elle ne se sentait pas très bien....mais pris la force de répondre

Je jure de dire la vérité sur le livre des vérités. Pour la première question la réponse est oui hélas. Pour la seconde la réponse est non. Enfin pour la dernière question non. Je n’ai commis aucune erreur ni fautes que je pourrais regretter.


Elle se rassi fébrilement sur le banc cherchant la main de son parrain Cyphus.



(HRP : la joueuse ne revient pas pour l'instant. Mon irl m'en empêche pour le moment ce qui fait qu'Helena va retourner chez les nonnes jusqu'à nouvelle ordre car la joueuse a un irl TRES chargé. Il vous suffit d'aller vérifier si vous le souhaitez sur les RR. Je demande donc que ce rp soit suspendu. Je vous remercie d'avance. L'irl passe avant le jeu.Merci /hrp)



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://seigneurie-montoiron.forumgratuit.org/
inracien.

avatar

Nombre de messages : 890
Localisation : La Rochelle
Fonction : diacre et procureur
Date d'inscription : 28/01/2012

Caractéristiques
Charisme:
255/255  (255/255)
Force:
255/255  (255/255)
Armes: Aucune arme

MessageSujet: Re: Demande d'annulation de mariage: 1460-1   Dim 3 Juin - 17:56

Bien !! J'ai relu les minutes du proces et notement ce qu'a dit madame de Valombre... Il y a quelques petites questions qui me viennent à l'esprit madame

Son regard se porta sur Helena tout en commencant à se gratter le bras droit.

Pour commencer et pour votre information, c'est le Livre Des Vertus.Pas le livre des vérités...

En quoi le fait que votre époux ait perdu son fief en Gascogne et une décoration de cette contrée vient faire dans vos relations? En quoi est ce que cela peu impacter sur votre mariage? Vous habitez tout deux en Poitou et non en Gascogne me semble t il?
Bon admettons que oui ça ait pu impacter sur le fait que il devenait roturier et vous noble.


Ses yeux se porterent sur Jake.

Hummm Messire Jake, votre épouse a déclaré - je cite- "Nous pouvions très bien nous marier. Il suffisait juste que je rende mon fief à mon parrain qui l’aurait compris. Je l’ai proposé plus d’une fois ce que Jake a refusé catégoriquement préférant aller mendier un fief auprès de la Comtesse Icie de Plantagenêt." Est ce vrai? Pourquoi n'avez vous pas accepté la solution la plus simple qui aurait consisté à ce qu'elle rende son fief? Apres tout, vous auriez pu vous marrier vu que vous auriez été tout deux roturier, et cela n'entravait en rien ulterieurement que l'un ou l'autre soit annobli à nouveau. Et pour quelles raisons Icie vous a t elle octroyé fief?

Se grattant encore et toujours plus le bras, il relu la déclaration d'Helena., froncant les sourcils.

Et tant qu'on y est... "Messire Jake se dit être un fervent aristoicien alors pourquoi il a caché son mariage avec une femme qui a été excommunié ?"
Ouais surtout qu'on dit aristoTELIEN et non aristocien... Mais c'est quoi cette histoire de mariage avec une femme qui a été excommuniée? Messire Jake, expliquez nous toute cette affaire je vous prie. Et vous dame Helena., puique vous accusez votre époux de vous avoir caché ces faits, expliquez nous comment vous en avez eu connaissance.


Jettant un regard sur son bras, inracien tressailli en voyant celui ci laceré et saignant .Rabattant sa manche de chemise qui se mit à rougir de sang, il grogna un peu.

Et si on pouvait faire venir un médicastre pour qu'il me soigne et m'examine, je serrai des plus ravis ...

Se frottant toujours le bras pour appaiser les demangeaisons insupportables, inracien regarda les deux époux en leur faisant signe de tete.

En attendant sa venue, rien ne nous empeche de continuer.... Les membres de l'Officialité et moi meme sommes toutes ouïes et nous sommes désireux d'entendre vos réponses à tout deux.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Demande d'annulation de mariage: 1460-1   Lun 4 Juin - 12:26

Le procès devenait de plus en plus tendu. Même le procureur se grattait les bras. Était-ce de la nervosité ou de l’allergie ? Difficile à dire. Il demandait un médecin. Jake hésitait vraiment à se proposer. Il ne voulait pas que son épouse puisse le targuer de favoritisme dans cette audience des plus difficiles. Il resta donc assis bien désappointé par la situation, lui qui était toujours prêt à aider son prochain.

Et comme le Sieur Inracien s’adressa d’abord à son épouse Helena, il lui laissa donc la parole. Il donnerait ses arguments ensuite.

Revenir en haut Aller en bas
inracien.

avatar

Nombre de messages : 890
Localisation : La Rochelle
Fonction : diacre et procureur
Date d'inscription : 28/01/2012

Caractéristiques
Charisme:
255/255  (255/255)
Force:
255/255  (255/255)
Armes: Aucune arme

MessageSujet: Re: Demande d'annulation de mariage: 1460-1   Mer 6 Juin - 21:30

Voyant qu'une fois de plus Helena semblait y mettre de la mauvaise volonté à répondre et voyant qu'en revanche Jake avait semblé vouloir prendre la parole avant de se raviser, inracien fit un signe de tete à Jake.

Vous bousculez pas hein? De toute façon vu que les réponses que j'attend de vous correspond à des questions que j'ai posé précisement à chacun d'entre vous et que vos réponses sont dont indépendantes les unes des autres, peu importe qui parle en premier. Jake, puisque votre femme a l'air d'avoir encore perdu la parole, allez y! Peut etre que ça la décidera à s'exprimer.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Cyphus

avatar

Nombre de messages : 40
Localisation : Erguenault
Date d'inscription : 28/09/2009

Caractéristiques
Charisme:
255/255  (255/255)
Force:
255/255  (255/255)
Armes: Epée & Bouclier Epée & Bouclier

MessageSujet: Re: Demande d'annulation de mariage: 1460-1   Jeu 7 Juin - 13:06

Dans sa carrière d'avocat, Cyphus n'avait jamais vu un procès aussi mal mené, et pourtant en tant qu'archiviste de la CA il en avait vu défiler des procès bâcles: jamais il n'aurait cru que c'est dans un tribunal ecclésiastique qu'il aurait pu voir la première violation de la sacro-sainte interdiction de juger un aristotélicien en retraite.
Il prend des notes en silence, quelle que soit l'issue de ce procès il a désormais assez d'éléments pour le briser sans aucune difficulté.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
inracien.

avatar

Nombre de messages : 890
Localisation : La Rochelle
Fonction : diacre et procureur
Date d'inscription : 28/01/2012

Caractéristiques
Charisme:
255/255  (255/255)
Force:
255/255  (255/255)
Armes: Aucune arme

MessageSujet: Re: Demande d'annulation de mariage: 1460-1   Jeu 7 Juin - 14:22

( Réponse HRP aux pensées de Cyphus.

1° D'un point de vue RP, Helena. n'est pas en retraite vu qu'il y a la bulle temporelle du RP qui fait que tout se passe la meme journée, la journée d'ouverture du proces. Donnez vous la peine de remonter un peu plus haut pour voir la date qui a été déterminée

2° Bien que se proclamant en retraite, Helena. est sortie de retraite il y a peu. Elle a été vue en taverne et a meme posté en halle. Pourquoi pas ici? Là on virre au foutage de tronche envers les autres joueurs

3° Mon invitation à faire parler Jake avant Helena est pour faire avancer ce proces qui se traine en longueur comme pas possible et qui commence à agacer. De plus, pour le moment aucun réquisitoire, aucune sanction n'est prononcée

Alors pour votre cassage de proces, il n'y a aucun fondement.

LJD inracien )


[ et je rajoute qu'un post sur un forum officiel pendant la tenue de ce rp tient lieu d'acte de présence en ville et donc de refus de se présenter devant le tribunal. Que la joueuse ait des soucis et demande qu'on fasse trainer, pas de probleme, mais en tout cas, pas éternellement. Là, désolé, mais je vais dans le sens de Ljd Inracien, c'est se moquer de nous. Enfin, je précise que le tribunal peut également juger par contumace. Enfin, apres les remarques de soupson de partialité de la part d'Isabelle, et sa présence en ville mais pas au tribunal, Aurélien ne va plus être aussi conciliant qu'il l'était, la moutarde lui monte tres vite au nez quand on le cherche un peu .... à méditer sur ce que la joueuse veut faire de sa poupée .......
LJD Aurélien]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Demande d'annulation de mariage: 1460-1   

Revenir en haut Aller en bas
 
Demande d'annulation de mariage: 1460-1
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 2 sur 5Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5  Suivant
 Sujets similaires
-
» Demande d'annulation de mariage: 1460-1
» Demande d'annulation de mariage
» Bureau du dépôt des plaintes et demandes d'annulation de mariage
» Demande d'annulation de mariage
» Annulation de Mariage

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Archevêché Métropolitain de Bordeaux :: Archidiocèse de Bordeaux :: Officialité de Bordeaux :: Salle d'audience-
Sauter vers: