Gestion de la Province et des diocèses de la Province de Bordeaux, dans le jeu en ligne Les Royaumes Renaissants.
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
Vous souhaitez rencontrer l'archevêque ? C'est Ici [HRP]Forum officiel secondaire[/HRP]
Vous voulez savoir qui s'occupe de votre paroisse ? C'est Ici
Si vous avez des soucis avec la barre d'ascenseur lors de la création/édition/citation d'un post, passez sous firefox; le soucis vient d'IE.

Partagez | 
 

 Archives des messes

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Childebert de Béarn

avatar

Nombre de messages : 412
Localisation : Limoges
Fonction : Ex archevêque de Bordeaux
Date d'inscription : 19/08/2006

Caractéristiques
Charisme:
255/255  (255/255)
Force:
220/255  (220/255)
Armes: Aucune arme

MessageSujet: Archives des messes   Mar 26 Sep - 23:32

Ici seront déposer chaque sermon fait le dimanche et mercredi. Le même sera dit deux fois.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Childebert de Béarn

avatar

Nombre de messages : 412
Localisation : Limoges
Fonction : Ex archevêque de Bordeaux
Date d'inscription : 19/08/2006

Caractéristiques
Charisme:
255/255  (255/255)
Force:
220/255  (220/255)
Armes: Aucune arme

MessageSujet: Re: Archives des messes   Mar 26 Sep - 23:33

Messe du Dimanche 3 et mercredi 6 septembre 1454

Mes frères, mes soeurs

L’église, sur terre, capte et concentre les rayons d’énergie divine tout comme Nicomaque fut, en son temps, le réceptacle de l’infinie sagesse d’Aristote.
Si vous voyez en moi la main complaisante qui vous sermonne puis vous bénit retour de vos turpitudes, chassez cette idée.
En revanche, vous pourrez toujours compter sur moi pour vous chercher en taverne le dimanche à l’heure de la messe et vous ramener à la chapelle par le fond de culotte s’il le faut.

Vous souscrivez tout à fait à l'idée que le chemin de la vie vers l'immortalité est un étroit passage entre deux précipices : c'est le grand message d'Aristote tel qu'il nous est parvenu, d'ailleurs vous l'expérimentez souvent, pataugeant avec allégresse dans la boulasse du tavernier mais... un verre de trop vous paralyse tandis que vos champs tombent en friche !

Je me propose, à mains nues et sans filet d'être le guide qui vous indiquera le fil du rasoir de la vertu sans être prêchi-prêcha mais avec la connaissance de l'équilibre que procure, à l'instar de l'école du cirque, des années d'exercices spirituels.
Il ne me semble pas insensé de dire que l'enjeu dépasse ce que vous pouvez imaginez dans vos rêves les plus fous.

Allez dans la Paix d'Aristote !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Childebert de Béarn

avatar

Nombre de messages : 412
Localisation : Limoges
Fonction : Ex archevêque de Bordeaux
Date d'inscription : 19/08/2006

Caractéristiques
Charisme:
255/255  (255/255)
Force:
220/255  (220/255)
Armes: Aucune arme

MessageSujet: Re: Archives des messes   Mar 26 Sep - 23:34

Messe du dimanche 10 et 13 septembre 1454

Reum, reum...
Mes biens chers frères, mes bien chères soeurs,

Prions ensemble aujourd'hui Nostre Seigneur Aristote, afin qu'il nous offre sa grâce en nostre Comté Poitevin. Aujourd'hui je veux vous apporter la sagesse d'Aristote, en ce qu'il nous guide et nous conseille les vertues cardinales. L'une de celle ci dont je vais vous parler aujourd'hui, nous devrions tous la pratiquer en particulier à la taverne : la Tempérance.

Et Saint Paul dit:
« Je vous dis d'avance, comme je l'ai déjà dit, que ceux qui commettent de telles choses [l'ivrognerie, les excès de table] n'hériteront point le royaume de Dieu. Mais le fruit de l'Esprit, c'est l'amour, la joie, la paix, la patience, la bonté, la bénignité, la fidélité, la douceur, la tempérance; la loi n'est pas contre ces choses.
Paul. Galates.5.22

Qu'est ce donc que la tempérance?

C'est la modération dans tous les plaisirs et en particulier dans celui de boire quelques chopines entre camarades. Aussi mes frères et mes soeurs je vous en conjure, plus de « Plein comme une vache pleine » ni de « Rond comme.. euh un Rond », il faut savoir se modérer en toutes choses. Car à abuser de la sorte, certains s'endorment dans les fossés ! D'autres, moins grave mais certes avilissant pour la victime, l'impossibilité de travailler le lendemain pour cause d'ivresse prolongée. Comme disait un prélat de mes amis: « La tempérance est soluble dans l'alcool ». Une vérité qu'il nous faut combattre les frères et mes soeurs chaque jour.
Ne vous y trompez pas je n'ai pas dit, n'allez plus boire quelques chopines à la taverne, mais bien: consommez avec modération. Une maxime qui devrait être affichée à l'entrée de chaque taverne!

Prions Aristote, mes frères et remercions le chaque jour. Amen

La voix claire et mélodieuse de Childebert lance le choeur de la chorale dans un chant Grégorien poignant .

Allez dans le paix d'Aristote


Dernière édition par le Mar 26 Sep - 23:36, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Childebert de Béarn

avatar

Nombre de messages : 412
Localisation : Limoges
Fonction : Ex archevêque de Bordeaux
Date d'inscription : 19/08/2006

Caractéristiques
Charisme:
255/255  (255/255)
Force:
220/255  (220/255)
Armes: Aucune arme

MessageSujet: Re: Archives des messes   Mar 26 Sep - 23:35

Messe du dimanche 24 et mercredi 27 septembre an de grâce 1454

Le pape a dit que l'acte d'amour
Sans être marié, est un péché.
Cette nouvelle il me faut l'annoncer
A ma paroisse : je suis curé.

J'ai pris une dose de whisky
Afin de préparer mon sermon.
Je n'ai pas fermé l'œil de la nuit :
Je me posais bien trop de questions.

Au petit matin, Dieu m'est apparu
Et il m'a donné la solution.
Aussitôt, vers l'église, j'ai couru
Parler à mes fidèles sur ce ton :

"Mes biens chers frères, mes biens chères sœurs,
Reprenez avec moi tous en cœur :

Pas de boogie woogie avant de faire vos prières du soir.
{boogie woogie, pas de boogie woogie}
Ne faîtes pas de boogie woogie avant de faire vos prières du soir.
{boogie woogie, pas de boogie woogie}
Maintenant l'amour est devenu péché mortel.
Ne provoquez pas votre Père Eternel.
Pas de boogie woogie avant vos prières du soir."

Puis j'ai réclamé le silence
Afin d'observer les réactions.
Sur certains visages de l'assistance
Se reflétait surtout l'indignation.

Quant aux autres, visiblement obtus,
Sachant qu'ils n'avaient rien compris,
Ils me demandèrent de faire à nouveau
Le sermon du boogie woogie :

"Mes biens chers frères, mes biens chères sœurs,
Reprenez avec moi tous en cœur :

Pas de boogie woogie avant de faire vos prières du soir.
{boogie woogie, pas de boogie woogie}
Ne faîtes pas de boogie woogie avant de faire vos prières du soir.
{boogie woogie, pas de boogie woogie}
Maintenant l'amour est devenu péché mortel.
Ne provoquez pas votre Père Eternel.
Pas de boogie woogie avant vos prières du soir."

Maintenant, tout est fait, tout est dit
Mais mes fidèles sont partis.
Dieu, je reste seul dans ta maison.
J'en ai l'air, mais le dire, à quoi bon ?

Si ton pape m'a fait perdre l'affaire,
J'irais tout droit, tout droit en enfer
Mais j'essaierai encore à la messe de midi
Le sermon du boogie woogie :

"Mes biens chers frères, mes biens chères sœurs,
Reprenez avec moi tous en cœur :

Pas de boogie woogie avant de faire vos prières du soir.
{boogie woogie, pas de boogie woogie}
Ne faîtes pas de boogie woogie avant de faire vos prières du soir.
{boogie woogie, pas de boogie woogie}
Maintenant l'amour est devenu péché mortel.
Ne provoquez pas votre Père Eternel.
Pas de boogie woogie avant vos prières du soir."

Allez dans la Paix d'Aristote
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Childebert de Béarn

avatar

Nombre de messages : 412
Localisation : Limoges
Fonction : Ex archevêque de Bordeaux
Date d'inscription : 19/08/2006

Caractéristiques
Charisme:
255/255  (255/255)
Force:
220/255  (220/255)
Armes: Aucune arme

MessageSujet: Re: Archives des messes   Dim 8 Oct - 0:25

Office du Dimanche 1er Octobre de l'an de grace 1454.
Messe dédier à la mémoire de Pandora

Mes chers paroissiens,

Une triste nouvelle nous est parvenu cette semaine, Dame Pandora n'est plus, les plus anciens d'entre nous se souviendrons de d'elle, comme étant une personne qui n'a eu de cesse de faire le bien autour d'elle. Nous pensons en particulier à Madame la Comtesse Era qui fût son amie et à Mademoiselle la Comtesse Roxane filleule de Pandora.

J’aimerai vous entretenir aujourd’hui d’un bien que nombre d’entre nous laisse en friche

Observons de quelle manière vous autres paysans soignez vos légumes, votre maïs, votre blé, avec quelle minutie vous suivez l’engraissement de vos porcs, comment vous caressez la laine de vos moutons.
Et vous artisans, qu’il est touchant de voir comme vous rabotez avec douceur le fil du bois, quel soin vous portez à tremper la lame de hache, combien vous mesurez les patrons pour ne point gâcher la soie de vos mantels, comment vous découpez finement vos pièces de boucherie
Et toute cette merveilleuse industrie, comment croyez-vous donc qu’elle prospère, quel est le siège de l’étincelle qui la met en œuvre ?
Vous savez bien au fond qu’elle se trouve dans votre esprit, alors je vous pose cette question :

Que faîtes vous donc pour cultiver ce précieux et divin outil, quelle précaution mettez-vous à son épanouissement ? et surtout à quel fin le destinez-vous ?
Sachez, comme nous l’enseigne Aristote que le propre de l’homme est l’activité de l’âme, en accord complet ou partiel avec la raison
chez l’homme accompli tout se fait selon le Bien et le Beau, chacun de ses actes s’exécutant à la perfection selon la vertu qui lui est propre.
A ces conditions, le bien propre à l’homme est l’activité de l’âme en conformité avec la vertu
« Vertu si difficile à acquérir,
Le plus beau gibier qu’un homme puisse convoiter,
Et c’est un sort envié dans la Grèce que
mourir pour toi,
Et souffrir sans relâche les plus grands maux,
Tant tu mets dans les esprits
Un fruit immortel supérieur à l’or,
Aux parents et au doux sommeil. »

Sachez mes frères, prendre soin de votre esprit, votre bien le plus précieux, seul moyen de communication avec le divin
Amen

Qu'Aristote caresse votre esprit, et qu'il accueil en sa maison, notre chère Pandora

Allez dans la Paix d'Aristote
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Childebert de Béarn

avatar

Nombre de messages : 412
Localisation : Limoges
Fonction : Ex archevêque de Bordeaux
Date d'inscription : 19/08/2006

Caractéristiques
Charisme:
255/255  (255/255)
Force:
220/255  (220/255)
Armes: Aucune arme

MessageSujet: Messe du Dimanche 8 octobre avec la paricipation d'Indalecio   Dim 8 Oct - 0:26

Messe du Dimanche 8 Octobre 1454

La matinée était calme et ensoleillé. Le village, comme tout les dimanches, vivait au rythme des chants d’oiseaux et des cries d’enfant qui jouaient à proximité de la fontaine, sur la place. Au environ de neuf heures quarante cinq, l’agitation gagna la population. Tous affluaient avec le sourire vers la paroisse afin de participer à la messe.

(((((Bong)))))
(((((Bong)))))(((((Bong)))))
(((((Bong)))))
(((((Bong)))))(((((Bong)))))



(((((Bong)))))
(((((Bong)))))(((((Bong)))))
(((((Bong)))))
(((((Bong)))))(((((Bong)))))

Les cloches sonnaient pour annoncer le début l’office. Les villageois rentrèrent dans l’église après avoir salués leur Curé qui se trouvé sur le perron du monument afin de les accueillir.

Mes frères, mes sœurs,

Aujourd'hui je ne suis pas seul pour dire la messe, le Père Indalecio, ancien curé de Niort et Responsable de la doctrine, nous fait l'honneur d'être parmis nous.

Cette semaine mon sermon vous parlera de l’Amour, un thème que j'apprécie et qui est, et doit être le pilier de notre foi.
De toute la beauté de ce geste que nous devons nous imposer en tant qu’Aristotélicien et Aristotélicienne.

Mais avant de continuer nous allons nous repentir de toutes ces mauvaises choses qui se trouvent en nous, car nous ne pouvons recevoir de Saintes Paroles ainsi souillées.


Que le Seigneur tout-puissant et miséricordieux nous accorde le pardon, l'absolution et la rémission de tous nos péchés.
Prions. Enlevez nos fautes, Seigneur, afin que nous puissions pénétrer jusqu'au Saint des Saints avec une âme pure, jusqu'au cercle d'amitié le plus intime.
En suivant l'exemple du Christos ton messie.
Amen.

Le Père Childebert repris avec une voix douce et chaleureuse.

Nous allons reprendre ensemble le gloria.
Pour témoigner de notre amour et de notre reconnaissance à notre Dieu.
Disons lui simplement merci.

Gloire à Dieu, au plus haut des cieux,
Et paix sur la terre aux hommes qu'il aime.
Nous te louons, nous te bénissons,
Nous t'adorons,
Nous te glorifions, nous te rendons grâce,
Pour ton immense gloire,
Seigneur Dieu, Roi du ciel,
Dieu le Père tout-puissant.

Il y avait aujourd’hui une ambiance recueillie, tout le monde buvez les paroles de Childebert.

J’ai décidé de vous reparler de l’Amour.
Regardez autour de vous mes frères, il n’y a ici, dans cette église, qu’une communauté d’amour et c’est la raison qui nous rassemble ici.

Le père Indalecio nous lit un extrait du livre des Vertus.
(Si l'un d'entre vous souhaite lire dans une prochaine messe, qu'il m'envoi sa chouette.) Japy se pencha sur l’autel et ouvrit un livre.

Indalecio pris la parole est dit : "Je vais vous lire un passage du livre des vertus. Tome 1. Création : l’amour."

“C’est pour cela que Tu as donné des talents plus beaux les uns que les autres à toutes Tes créatures. Chacune d’elles a sa place dans Ta création. Son talent permet à chacune d’elles de la trouver. De ce fait, il n’y a pas de créature préférée de Toi, ô Très Haut. Nous sommes toutes pareillement aimées par Toi et nous nous devons tous t’aimer en retour. Car, sans Toi, nous n’existerions pas. Tu nous a créé alors que rien ne t’y obligeait et nous nous devons de t’aimer pour te remercier de ce geste.”

“Nous sommes certes enchaînés à la matière, certes soumis à ses lois, mais notre but est de tendre vers Toi, l’Esprit Éternel et Parfait. Donc, selon moi, le sens que Tu as donné à la vie est l’amour.” Alors Dieu dit: “Humain, puisque tu es le seul à avoir compris ce qu’était l’amour, Je fais de tes semblables Mes enfants. Ainsi, tu sais que le talent de ton espèce est sa capacité à M’aimer et à aimer tes semblables. Les autres espèces ne savent aimer qu’elles-mêmes.

Childebert du haut du perchoir reprit la parole :

Qu’avons appris en écoutant ceci ? Que nous enseignent ces quelques lignes de ce livre saint ?
Nous sommes arrivés ici, nous sommes nés par l’amour du Tout Puissant. Notre vie est issue de ce don du créateur. Depuis notre enfance, il veille sur nous. Il nous regarde grandir en silence. Regardez le comportement de parent envers leurs enfants. C’est le même ! De la compassion à chaque instant. Lorsque que nous décidons de dire : Dieu je t’aime car tu as veillé sur moi durant tant d’année, et je t’aimerai car tu seras continuellement auprès de moi, c’est que nous avons décidés de rejoindre et de reconnaître la communauté des enfants de dieu que nous sommes. L’église est la maison de l’amour et de la tolérance. Nous devons chaque jours pensaient à nos frères et les aimer mais comment ? Aimer c’est partagé. Partageons ceux qui est illusoire, comme l’argent. Un ou deux écus pour aider un pauvre serait une belle preuve d’amour. Aimer c’est aussi accepté. Nous sommes à l’image de Dieu. C’est lui qui nous a fait, donc ne critiquons pas son ouvrage.
Faites attention, si un jour nous perdons ces valeurs, son amour, ce jour là ce sera un retour à la bestialité, à la haine. A une vie d’athée, ignorant, seul et perdu sur un chemin sans lumière.
Pour éviter cette déchéance nous devons dire oui à notre seigneur. Nous devons rentrer dans sa lumière, en se faisant baptiser et en venant à l’église régulièrement. Et surtout en rependant les valeurs d’amour et de partage qu’il nous enseigne. Car n'oubliez pas que l'amour et la seule richesse qui ne peut nous être volée, elle est en nous et pour toujours.

Maintenant Childebert et Indalecio se penchent sur l’autel levant le calice.



Ils la portent délicatement chancun leur tour à leur bouche et en boivent une gorgée. (de se bon vin de messe, glou glou glou hips)

Maintenant je vous invite à venir prendre l’Ostie.

Après l’eucharistie il poursuiva :

Je tiens à profiter de ce moment pour vous remercier d’être venus. Je tiens également à bénir notre maire et son équipe. Nos gens d'armes et son Lieutenant Japy qui assurent le calme de notre jolie cité. Je souhaite bonne chance à tous les participants à l'élection municipale.

Prions ensemble mes frères et sœurs.

Je crois en Dieu, le Trés-Haut tout puissant,
Créateur du Ciel et de la Terre,
Des Enfers et du Paradis,
Juge de notre âme à l'heure de la mort.

Et en Aristote, son prophète,
Le fils de Nicomaque et de Phaetis,
Envoyé pour enseigner la sagesse
Et les lois divines de l'Univers aux hommes égarés.

Je crois aussi en Christos,
Né de Maria et de Giosep.
Il a voué sa vie à nous montrer le chemin du Paradis.
C'est ainsi qu'après avoir souffert sous Ponce,
Il est mort dans le martyr pour nous sauver.
Il a rejoint le Soleil où l'attendait Aristote à la droite du Trés-Haut.

Je crois en l'Action Divine;
En la Sainte Eglise Aristotélicienne Romaine, Une et Indivisible;
En la communion des Saints;
En la rémission des péchés;
En la Vie Eternelle.

AMEN

Je vous attends la semaine prochaine pour la messe. N’hésitez à me joindre pour vous faire baptiser ou vous marier.

Passez un excellent dimanche.
Que le Puissant vous bénisse,

allez dans la Paix d'Aristote

Remerciant Indalecio, Childebert descendit l'allée centrale pour saluer tout le monde.

Pour les demandes de baptème, mariage, enterrement :
http://forum.royaumesrenaissants.com/viewtopic.php?t=164767

Vous inscrire comme fidèle sur les registres c'est ici
http://www.dispositif.net/divers/rr/
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Archives des messes   

Revenir en haut Aller en bas
 
Archives des messes
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Archives des messes
» [Le Renouveau] - Les Archives d'Amakna
» WoW : Archives
» Sermons et messes
» [Limousin La Marche] Archives de presse AAP

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Archevêché Métropolitain de Bordeaux :: Diocèse de Poitiers :: Paroisses du diocèse (La Rochelle - Niort - Poitiers - Thouars) :: La Rochelle-
Sauter vers: