Gestion de la Province et des diocèses de la Province de Bordeaux, dans le jeu en ligne Les Royaumes Renaissants.
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
Vous souhaitez rencontrer l'archevêque ? C'est Ici [HRP]Forum officiel secondaire[/HRP]
Vous voulez savoir qui s'occupe de votre paroisse ? C'est Ici
Si vous avez des soucis avec la barre d'ascenseur lors de la création/édition/citation d'un post, passez sous firefox; le soucis vient d'IE.

Partagez | 
 

 [Cathédrale - 11.06.1458] Mariage Deliriuma & Clytie

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3
AuteurMessage
Rubiz



Nombre de messages : 27
Date d'inscription : 11/06/2010

Caractéristiques
Charisme:
255/255  (255/255)
Force:
255/255  (255/255)
Armes: Epée & Bouclier Epée & Bouclier

MessageSujet: Re: [Cathédrale - 11.06.1458] Mariage Deliriuma & Clytie   Mar 15 Juin - 19:17

Rubiz se disait "OOOHhh mais mais... mais je n'ai rien préparé moi". elle écouta Mayouche puis la deuxième témoin qu'elle ne connaissait pas encore. Elles parlaient si bien et si... longuement de leur amie Clytie.

Alors qu'elle écoutait, la rousse savait déjà qu'elle ne pourrait pas commencer en disant "à mon ami Deli qui m'a tendu un piège..." Non non non ça ne se faisait pas, surtout au mariage de l'intéressé. Un sourire se dessina sur ses lèvres alors qu'elle regardait Deli si amoureux de sa belle.

Mayouche s'était assise, puis la dame au bouquet... et un très joli silence s'installa... ces silences là ne sont beaux que courts.
Rubiz s'avança...


Deliriuma, je ne l'appelle jamais ainsi.
Pour moi, il est Déli, un être délicieux, prévenant, subtil, drôle... qui n'a qu'un gros défaut c'est d'habiter si loin de Cahors, la plus belle ville de Guyenne.
* réalise soudain qu'elle va se faire des ennemis

Nous nous sommes rencontrés en faisant de la politique... et oui, nous habitons en Guyenne ! * fait un grand sourire
Et pourtant c'est surtout quand nous avons quitté la politique, que nous avons vraiment commencé à discuter à coeur ouvert, à nous apprécier et... à devenir amis.

En ce qui concerne la responsabilité d'être témoin de Déli lors de son mariage d'amour... je l'assume avec bonheur !
J'ai pu voir au cours de ces derniers mois à quel point mon ami était heureux, transcendé... amoureux, aimant, aimé...

Clytie et Déli, c'est une belle histoire en devenir : je suis heureuse d'être aujourd'hui là pour lui, pour eux.


Elle retourna s'asseoir sur le banc des témoins, étonnée d'avoir parlé autant.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Fabien74

avatar

Nombre de messages : 1
Date d'inscription : 15/06/2010

MessageSujet: Re: [Cathédrale - 11.06.1458] Mariage Deliriuma & Clytie   Mar 15 Juin - 21:01

Fabien avait connu Clytie alors qu'elle était l'homologue de son épouse Noeline, lorsque celle-ci était Ambassadrice pour le Bourbonnais-Auvergne. Il en gardait le souvenir d'une personne aimable, honnête et toujours disponible, ainsi son invitation avait été reçue avec le plus grand plaisir.

Après avoir pris la route jusque Bordeaux, le Vicomte et la Vicomtesse, accompagnés de leurs deux enfants, firent leur entrée dans l'édifice religieux. La cérémonie venait tout juste de commencer, ils iraient certainement féliciter les futurs époux une fois leur destin et leurs vies scellées, à la fin de l'office donc.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Clytie

avatar

Nombre de messages : 41
Localisation : La Teste de Buch
Date d'inscription : 20/05/2010

Caractéristiques
Charisme:
255/255  (255/255)
Force:
255/255  (255/255)
Armes: Epée & Bouclier Epée & Bouclier

MessageSujet: Re: [Cathédrale - 11.06.1458] Mariage Deliriuma & Clytie   Jeu 17 Juin - 18:32

Mais avant, je demande aux témoins de se bien vouloir avancer jusqu'à l'autel, de nous dire un petit mot sur celuy ou celle dont ils seront témoins, et pourquoi ils ont accepté iceste responsabilité.

La rousse sourit en entendant la diaconesse appeler leurs témoins. Elle savait combien il allait être difficile pour ses fillottes de prendre la parole et d'exprimer leurs sentiments à son encontre. Leur pudeur, à toute les trois, ne les invitait point à se dévoiler. Ce qu'elles pensaient les unes des autres se lisait, pour ceux et celles qui les côtoyaient, à travers l'amitié profonde qui les liait. Elles étaient soudées et malgré des caractères différents et bien trempés, leurs valeurs étaient les mêmes.

May s'approcha la première afin de prendre la parole. A voir ses doigts qui s'entremêlaient nerveusement, Cly comprit qu'elle ne s'était pas trompée.

L'émotion qu'elle voyait dans les yeux de May ne faisait qu'augmenter la sienne. S'ensuivirent des paroles qui la touchèrent au plus profond d'elle. Des mots que la rousse pouvait imaginer mais qu'elles ne s'étaient jamais dits.

Son trouble augmenta encore lorsque May parla des évènements cruels qui s'étaient enchainés à un moment de sa vie et dont la brunette gardait encore de profondes cicatrices au coeur.

Puis, ce fut au tour de Sophia de prendre la parole. Son baptême récent avait permis aux deux jeunes femmes de dévoiler leurs sentiments. Cela avait été un moment intense de part et d'autre. La rousse ne put retenir plus longtemps ses larmes lorsque Sophia reprit la citation

"Un ami est celui qui connaît la chanson qui est dans ton cœur et qui peut te la chanter quand tu en as oublié les paroles." d'une voix chargée d'émotions. Elles auraient pu toutes trois en faire leurs devises.

A travers les larmes de fierté et de bonheur, d'avoir ces deux brunettes pour fillottes, elle pouffa de rire lorsque Sophia termina son petit discours par un...

Je chante comme un coq à qui on retire ses plumes, mais je ferais un effort le jour voulu pour m'appliquer!


Elle saisit la main de Sophia lorsque celle ci passa prés d'elle pour regagner sa place et elles échangèrent un clin d'oeil complice, comme elles le faisaient souvent.

Vint ensuite le tour de Rubiz dont les mots touchaient sans aucun doute profondément Deli. Elle le connaissait et comme elle, il avait cette pudeur qu'ont les gens sensibles et attentifs aux autres. La marmandaise ne put qu'acquiescer lorsque Rub évoqua les qualités de son presque mari. Délicieux, prévenant, subtil, drôle, il était tout cela à la fois et tant d'autres choses qui le rendaient si particulier et qui faisaient qu'elle l'aimait tant....

Oui, leur histoire était une belle histoire en devenir. Ils s'y emploieraient ensemble, elle le savait au plus profond d'elle même.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
mimi83720

avatar

Nombre de messages : 8
Localisation : Cahors
Date d'inscription : 11/06/2010

Caractéristiques
Charisme:
255/255  (255/255)
Force:
255/255  (255/255)
Armes: Epée & Bouclier Epée & Bouclier

MessageSujet: Re: [Cathédrale - 11.06.1458] Mariage Deliriuma & Clytie   Ven 18 Juin - 11:46

A l'invitation de la diaconnesse les témoins de Clytie exprimèrent leur affection sincère, dévoilant le lien fort qui les avaient naturellement conduites à l'accompagner en ce jour si important.

Rub s'exprima à son tour, et tandis que chaque mot choisi raisonnait, trouvait écho dans ses pensées, Mimi restait suspendu à ses paroles, admirative de la façon dont son amie avait su exprimer ce qu'elles ressentaient et partageaient encore une fois toutes les deux.

Un long silence suivit avant que la pression discrète de la main de Topheez ne fasse prendre conscience à la jeune femme que son tour était arrivé.
L'on a beau être bavarde, il en va autrement lorsqu'il s'agit d'évoquer ses sentiments, c'est avec sincérité mais maladresse que la brune commença à parler.


Deli est un être prévenant, incitant les confidences par ses attentions sans jamais les arracher, offrant spontanément son oreille pour partager les joies et son épaule pour réconforter les peines. Il partage les siennes sans pudeur, ouvrant son coeur avec confiance et générosité.

Sensible mais solide, discret et compréhensif, le lien qui nous unis n'a jamais souffert ni de la distance ni des silences qui ponctuent parfois nos vies lorsque nos chemins s'éloignent momentanément.
Nous avons su nous trouver, notre amitié, née elle aussi au travers de la politique qui nous a fait nous rencontrer, prouve aujourd'hui combien elle s'est développée en dehors des idéaux qui nous avaient rapprochés, les dépassant à jamais.

Je sais que cet ami sincère sera toujours présent pour moi comme je le serais pour lui, c'est une certitude rationnelle qui met pourtant à mal mon éloquence au moment de l'expliquer devant vous.
Mais c'est pourquoi aujourd'hui je suis si fière d'être l'un de ses témoins, présente à ses côtés en ce jour qui l'unira devant le très Haut et les hommes à celle qui à su lui faire retrouver le sourire, le faire rayonner de tant de bonheur et le décider à surmonter toutes les épreuves à ses côtés.


La voix enrouée par l'émotion, ses derniers mots s'éteignirent doucement, lui laissant le sentiment de n'avoir qu'effleurer les innombrables qualités de cet être merveilleux. Mais il ne servirait à rien de s'appesantir sur ce regret tenace, l'amour entre les futurs mariés était presque palpable et quoi qu'il en soit promesse d'une inoubliable cérémonie.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Eloin
Archevêque de Bordeaux
Archevêque de Bordeaux
avatar

Nombre de messages : 548
Age : 30
Localisation : Bordeaux
Fonction : Archevêque de Bordeaux
Date d'inscription : 30/11/2008

Caractéristiques
Charisme:
55/255  (55/255)
Force:
61/255  (61/255)
Armes: Aucune arme

MessageSujet: Re: [Cathédrale - 11.06.1458] Mariage Deliriuma & Clytie   Dim 20 Juin - 11:41

Les témoins vinrent s'exprimer avec plus ou moins de facilité devant l'assemblée des fidèles présents pour iceste cérémonie, et la diaconesse retint une larme d'émotion, tant les tesmoignages estoient emprunts de tendresse et de réelle amitié.

Lorsque chacune eut regagné sa place, elle reprit la parole en s'adressant aux futurs espoux.


Le mariage suppose que les deux époux s'engagent l'un vers l'autre librement et sans contrainte, qu'ils se promettent amour mutuel et respect pour toute la vie, qu'ils accueillent les enfants que Dieu leur donne, et les éduquent selon les écrits d'Aristote et la pensée de Christos.

Clytie, Deliriuma, est-ce bien ainsi que vous voulez vivre dans le mariage ?

_________________
Cardinal-Archevêque de Bordeaux, Rectrice de l'Ordre Cistercien.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
zorgl adventac

avatar

Nombre de messages : 3
Date d'inscription : 10/06/2010

Caractéristiques
Charisme:
153/255  (153/255)
Force:
151/255  (151/255)
Armes: Bâton & Bouclier Bâton & Bouclier

MessageSujet: Re: [Cathédrale - 11.06.1458] Mariage Deliriuma & Clytie   Dim 20 Juin - 21:15

Dans le murmure qui monta à l'invite du Confitéor, elle ferma les yeux et sentit, pour la première fois, un sentiment de plénitude appaisant pénétrer son esprit .

Lorsqu'elle les rouvrit, son regard se posa sur une jeune femme , serrée contre Mayouche , et qu'elle ne reconnu pas aussitot , tant son allure et sa robe contrastai avec la Sophia qu'elle avait quitté quelques mois auparavant.

Le mariage était d'une grande beauté .

L'on sentait le lieu tout entier vibrer tant l'émotion des mariés, l' amitié profonde que portaient les témoins aux futurs époux et le visage lumineux de la diaconesse, était prégnante.

A la question fatidique, elle joignit les mains avec force et espérance .
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
deliriuma

avatar

Nombre de messages : 349
Localisation : Angoulême
Fonction : Diacre Sacristain
Date d'inscription : 27/05/2009

Caractéristiques
Charisme:
159/255  (159/255)
Force:
143/255  (143/255)
Armes: Epée & Bouclier Epée & Bouclier

MessageSujet: Re: [Cathédrale - 11.06.1458] Mariage Deliriuma & Clytie   Dim 20 Juin - 22:44

Les témoignages d'amitié de Sophia, May, Rub et Mimi avaient été poignants. Personne ne pouvait rester insensible face à de tels mots, de telles paroles.

Clytie la première n'avait su contenir l'émotion qui l'avait envahie, et cela était bien normal, une fois que ses deux fillottes lui eurent affirmé et confirmé tout l'amour qu'elles avaient pour la belle elle. Les mots avaient été judicieusement choisis, ils étaient honnêtes, francs, sincères, touchants et montraient bien ce qui les liaient, chacune entre elle.

Deli esquissa un sourire, tant il était fier de les avoir pour amies. May était quelqu'un de particulier qui prenait dans son esprit une place à part. Un peu comme une fille qu'il n'avait pas eu, comme cette enfant qu'il voulait protéger de tout et qui restait pour Cly comme pour lui, une personne d'une valeur inestimable, d'une importance sans égale et pour qu'il il voulait les meilleures choses dans le meilleur des mondes.

Sophia tenait elle aussi une place particulière. Lorsque Deli avait rencontré Cly, lorsque les choses devinrent sérieuses entre eux, il avait en permanence ce besoin de plaire à ses proches, pour ne pas la décevoir sans doute au départ, mais surtout parce qu'il a réalisé rapidement que ce lien qui unissait ces trois personnes était indéfectibles et qu'il ne voudrait en aucun cas être la cause d'un désaccord entre elles.

Sophia avait son caractère, il aurait été aisé d'user de mille artifices pour l'amadouer. Mais Deli choisi la simplicité et plutôt que d'un jugement biaisé, il préféra la simplicité d'une attitude naturelle, tel qu'il avait toujours été. Et c'est ainsi qu'elle l'accepta et que par ses simples mots elle lui prouva ..."Je vous adore tous les deux!"

Rubiz à son tour, prit la parole face à l'assemblée présente. Quand on évoquait son nom, Deli ne pouvait s'empêcher de sourire. Il ne comptait plus le temps qu'ils avaient passé à discuter en semble, le nombre de sujet qu'ils pouvaient aborder en une seule conversation, les rires qu'ils avaient partagés, les angoisses aussi parfois, ces moments qui restaient uniques et que personne ne pourrait voler.
Elle était pour lui une amie réelle, fidèle, quelqu'un qui comptait énormément et malgré la distance qui les séparait, il se voulait pour elle être présent le plus souvent possible, dès qu'elle en aurait besoin si c'était nécessaire. Parce que l'amitié c'était ça aussi. Au delà des mots et des attentions, c'était une présence de tous les jours ou une présence quand le besoin s'en faisait sentir.

Dans sa réflexion, Deli prit un instant de répit. Il posa son regard dans celui de sa douce. Un regard embué, empli des sentiments et des attentions qui leur avait été dites quelques instants plus tôt. L'émotion était plus que palpable. Il voyait tellement de choses en elle, tant de choses qui avaient été dites ici même, mais aussi tant de choses qu'il ressentait au plus profond de lui, et que personne d'autre que lui ne pouvait éprouver de la même manière.

Son coeur battait au rythme du sien. Il prit sa main et la serra dans la sienne. Cette pression à la fois douce mais forte qui voulait dire "Je t'aime, je serai toujours là"...

Mimi prit la parole à son tour. Elle avait des mots dans lesquels Deli reconnu nombre des instants qu'ils avaient pu partagés. Il y avait tant de choses à dire sur Mimi, choses qu'il n'avait peut être jamais pu lui dire clairement mais qu'il ressentait au plus profond de lui.
Mimi avait toujours été là, quel que soit l'instant, quelle que soit la situation. Elle avait été cette épaule lorsque la peine s'était faite sentir, elle avait été cette oreille lorsque les conseils furent requis, elle était aussi ce sourire quand la joie emplissait sa vie.

Mimi, c'était la soeur qu'il n'avait jamais eu, cet être prévenant qui fait partie de la famille et qui occupe cette place à part que personne d'autre ne peut occuper.
Elle avait tellement raison... le lien qui nous unis n'a jamais souffert ni de la distance ni des silences qui ponctuent parfois nos vies... et ce lien, pour lui, allait bien au delà de l'amitié.... un lien presque fraternel...

Deli ne put contenir l'émotion qui le submergaité.De toute sa vie, une seule personne avait réussi à parler de lui en ces termes, et aujourd'hui, en la paroisse Bordelaise, cette personne, il allait l'épouser.

La diaconesse maitrisait avec brio son office, aussi laissa t-ellle le temps aux futurs époux de saisir pleinement la valeur de chacun des mots qui avaient été dits, de laisser d'estomper quelque peu l'émotion qui planait au dessus d'eux. Elle même, émue, avait les yeux brillants, probablement saisie par l'instant présent et tout ce que ces mots avaient pu engendrer.

une fois que chacun eut regagné sa place, elle reprit la parole...


Le mariage suppose que les deux époux s'engagent l'un vers l'autre librement et sans contrainte, qu'ils se promettent amour mutuel et respect pour toute la vie, qu'ils accueillent les enfants que Dieu leur donne, et les éduquent selon les écrits d'Aristote et la pensée de Christos.

Clytie, Deliriuma, est-ce bien ainsi que vous voulez vivre dans le mariage ?


Une si courte phrase mais qui avait tellement de sens et d'importance...
Le mariage pouvait supposer tout ce qu'il voulait, Cly et Deli savait de quoi il en retournait. La contrainte n'avait pas sa place dans leur couple. C'est un mot qui leur été inconnu.

Il la regardait, toujours plus amoureux, voyant dans ses grands yeux verts son reflet d'homme heureux, comblé d'être aux côtés de la femme la plus extraordinaire du Royaume, du monde entier à n'en point douter.

Si l'occasion lui avait été donnée, il l'aurait probablement enlacée, serrée fort contre son coeur et recréé cette bulle qui était leur, cette bulle que rien ni personne ne pouvait faire éclater, cette bulle qui possédait en elle ce charme, cette magie dont, ensemble, ils adoraient profiter.

Non, la contrainte, ils ne la connaissaient pas, par ce qu'ils s'aimaient d'un amour pure, tendre, sincère, d'une profondeur sans égale, d'un amour si vaste que le ciel était trop petit pour le contenir entièrement.


Oui ma soeur, c'est bien ainsi que je souhaite vivre dans le mariage et même bien plus encore.

Il posa l'ambre de son regard dans la douce émeraude du sien.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Clytie

avatar

Nombre de messages : 41
Localisation : La Teste de Buch
Date d'inscription : 20/05/2010

Caractéristiques
Charisme:
255/255  (255/255)
Force:
255/255  (255/255)
Armes: Epée & Bouclier Epée & Bouclier

MessageSujet: Re: [Cathédrale - 11.06.1458] Mariage Deliriuma & Clytie   Lun 21 Juin - 7:25

Le mariage suppose que les deux époux s'engagent l'un vers l'autre librement et sans contrainte, qu'ils se promettent amour mutuel et respect pour toute la vie, qu'ils accueillent les enfants que Dieu leur donne, et les éduquent selon les écrits d'Aristote et la pensée de Christos.

Clytie, Deliriuma, est-ce bien ainsi que vous voulez vivre dans le mariage ?


Libres et sans contrainte... amour mutuel et respect... ces mots résonnaient dans l'esprit de la rousse. Comment pouvait il en être autrement ? Leur relation s'était, dès le premier jour, basée là dessus naturellement.

Ils ne faisaient rien sans l'autre et même si leurs opinions divergeaient... parfois,.... ils échangeaient, étudiaient et choisissaient toujours de concert ce qui convenait le mieux à leur couple. L'amour qu'ils se portaient, faisait des jaloux, ils en étaient conscients mais n'était ce point là le lot des riches que d'attiser les convoitises ? Ils étaient riches de cet amour qu'ils vivaient depuis leur rencontre et qu'ils souhaitaient partager avec les autres. N'était ce point là l'un des fondements de l'aristotélicisme.

Libre et sans contrainte d'épouser son diacre, elle l'était. La seule contrainte qu'il lui fut donnée, était celle de son coeur qui ne battait que pour lui et qui cesserait de battre si un jour Aristote lui enlevait celui qu'elle aimait.


Oui ma soeur, c'est bien ainsi que je souhaite vivre dans le mariage et même bien plus encore.

Les yeux rivés aux siens, Clytie sourit en écoutant Deli prononcer ces paroles.

Court silence, chargé d'émotions et de mots qu'eux seuls pouvaient entendre. Bref sourire vers la Diaconesse. La jeune femme prit à son tour la parole, rivant à nouveau leurs regards l'un à l'autre


"Oui ma soeur, c'est ainsi que je souhaite vivre notre mariage"

Un froissement d'ailes léger au dessus de leurs têtes; imperceptible sans doute en d'autres circonstances mais qui, dans le silence qui suivit sa réponse, résonna délicatement, lui fit lever les yeux.

Deux colombes sagement posées sur la poutre, banderole déroulée entre les pattes des deux volatiles leur transmettait voeu de bonheur et prospérité. Echanges de regards étonnés et de sourires amusés avec Deli.

La rousse reposa son regard sur Soeur Eloin, lui adressant un petit geste d'excuses pour ce moment d'inattention.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Eloin
Archevêque de Bordeaux
Archevêque de Bordeaux
avatar

Nombre de messages : 548
Age : 30
Localisation : Bordeaux
Fonction : Archevêque de Bordeaux
Date d'inscription : 30/11/2008

Caractéristiques
Charisme:
55/255  (55/255)
Force:
61/255  (61/255)
Armes: Aucune arme

MessageSujet: Re: [Cathédrale - 11.06.1458] Mariage Deliriuma & Clytie   Lun 21 Juin - 15:08

La moniale hocha la teste avec un sourire amusé, puys déclara.

En ce cas, veuillez échanger vos consentements, jeunes gens !

_________________
Cardinal-Archevêque de Bordeaux, Rectrice de l'Ordre Cistercien.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
deliriuma

avatar

Nombre de messages : 349
Localisation : Angoulême
Fonction : Diacre Sacristain
Date d'inscription : 27/05/2009

Caractéristiques
Charisme:
159/255  (159/255)
Force:
143/255  (143/255)
Armes: Epée & Bouclier Epée & Bouclier

MessageSujet: Re: [Cathédrale - 11.06.1458] Mariage Deliriuma & Clytie   Mar 22 Juin - 1:09

Deli suivait toujours du coin de l'oeil les deux charmantes colombes qui avait pris place juste au dessus d'eux. Il regarda sa douce, un petit sourire amusé au coin des lèvres.

La moniale aussi semblait avoir été distraite par l'arrivée des deux volatiles mais gardant son sérieux malgré tout, elle enchaina.

En ce cas, veuillez échanger vos consentements, jeunes gens !

Les mots étaient sortis de la bouche de la diaconesse avec une telle simplicité, comme emportés par un souffle et vinrent délicatement se déposer dans le creux des oreilles des deux amoureux.

Une simplicité qui pourtant n'en était pas une. Leur histoire n'avait rien de compliqué, bien au contraire, rien n'avait jamais été aussi clair et évident entre eux. Mais Deli ne pouvait se résigner à résumer toute leur histoire à cette phrase seule...

Il se tourna vers sa douce, lui prit les mains délicatement. Il plongea son regard dans le sien, comme il aimait à le faire. Il prit une grande inspiration et la lèvre quelque peu tremblante, il s'adressa à elle comme jamais il ne l'avait fait auparavant.


Mon tendre amour
Ca y est, nous l'avons attendu cet instant, nous l'avons appelé de nos voeux les plus chers et aujourd'hui .... maintenant, nous y sommes.

Ses yeux se mettent à briller sous la lueur des vitraux...
Jamais quand je t'ai rencontré je n'aurai pu croire que nous en arriverions à cet instant. Tellement de choses se sont passées, nous avons tellement partagé, nous avons ri ensemble, nous avons travaillé ensemble, nous avons pleuré parfois ensemble.

J'ai toujours pensé que je connaitrai l'amour véritable avec une personne qui serait en mesure de me faire connaitre toute la panoplie de sentiment que l'être humain pouvait ressentir.
Avec toi mon coeur, j'ai vécu tout cela.
La passion, la joie, la peur, l'amour, la tristesse parfois mais nous la vivions ensemble, il y a tellement de sensations différentes que j'ai ressenti en étant auprès de toi. J'ai vite compris que jamais, je ne pourrais me séparer de toi.

Une larme court le long de sa joue.
Tu es pour moi le pilier essentiel de mon existence. Tu es la seule personne capable de ressentir ce que je ressens, de savoir ce qui me fera rire avant que cela n'arrive, de ressentir mes peines avant que je ne les dises.
Sans un mot, tu sais quelles sont mes pensées, sans un mot, tu sais apaiser mes maux, panser mes plaies. Mais lorsque tu uses de tes mots pour soigner mes maux, et colmater les brèches qui peuvent naitre en mon coeur, je suis transporté, je voyage loin, je vis un rêve merveilleux tout éveillé, un rêve bleu que je pourrai vivre la vie entière pourvu qu'il soit vécu avec toi.

Nous avons vécu en quelques mois bien plus que beaucoup pourraient vivre en une seule vie et aujourd'hui mon amour je te le dis encore une fois... je souhaite avec toi porter cette aventure encore plus loin et faire que ma vie, pour l'éternité soit liée à la tienne, je souhaite que lorsque le Très-Haut, dans sa grande miséricorde m'ôtera l'esprit de se corps, notre amour survive encore.

On se plait à se le dire mais aujourd'hui, tes mots, je les fais miens, je t'aime pour l'éternité et même au delà.


Un instant de silence lui sont nécessaire pour reprendre ses esprits et à mi-mots, suffisamment fort pour qu'elle les perçoivent, dans ses grands yeux verts il la regarde, son coeur s'adressant au sien, ses mains serrant les siennes un peu plus fort...

Clytie, mon ange, veux tu être ma femme ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
dameclytie

avatar

Nombre de messages : 2
Date d'inscription : 11/03/2009

MessageSujet: Re: [Cathédrale - 11.06.1458] Mariage Deliriuma & Clytie   Mar 22 Juin - 18:07

Clytie, mon ange, veux tu être ma femme ?

Ses mains glissées dans les siennes, son regard rivé au sien, la rousse se mit à trembler légèrement lorsque Deli lui demanda engagement qui les lierait l'un à l'autre, devant Aristote pour toute leur vie.

Il lui avait déjà posé cette question, il y avait déjà plusieurs mois, en d'autres lieux. Elle en gardait un souvenir intense, empli de multiples émotions. Elle ressentit la même chose en cet instant précis et bien plus encore. L'instant était solennel et leur union officielle serait bientôt consignée dans les registres aristotéliciens, faisant de leurs deux personnes éprises l'une de l'autre, des époux, pour le meilleur et pour le pire.

Elle esquissa un sourire à cette idée.... Le pire serait qu'ils n'éprouvent plus l'amour qui les portaient vers une destinée dont ils ne pouvaient présager mais qui serait, pour sûr, auréolée d'un bonheur partagé. Le pire ne leur arriverait pas.

Son coeur battait la chamade et ses mains serrérent un peu plus fort les siennes.
Ne le quittant pas du regard, puisant dans celui-ci la force de parler en dépit de la boule qui lui obstruait la gorge tant l'émotion la submergeait, elle prit à son tour la parole.


"Mon Amour, tu es ce que j'ai de plus cher, de plus précieux au monde. Je souhaite être à tes côtés chaque jour qu'Aristote nous permettra de vivre ensemble et même au delà. Mon coeur ne saurait battre sans toi, sans l'amour que tu me donnes à chaque regard, chaque geste, chaque pensée.

J'ai dû prendre, au cours de ma vie, nombre de décisions. Parfois, je me suis trompée, souvent j'ai hésité. S'il en est une qui n'appelle aucune hésitation et pour laquelle je suis sûre de ne point commettre d'erreur c'est celle de te prendre pour époux.


Elle fit une courte pause, lui sourit tendrement à travers le rideau de larmes qui embuait son regard émeraude et après avoir déposé un baiser sur ses mains répondit :

"Oui, je le veux et toi Deli, veux-tu être mon mari ?"
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
deliriuma

avatar

Nombre de messages : 349
Localisation : Angoulême
Fonction : Diacre Sacristain
Date d'inscription : 27/05/2009

Caractéristiques
Charisme:
159/255  (159/255)
Force:
143/255  (143/255)
Armes: Epée & Bouclier Epée & Bouclier

MessageSujet: Re: [Cathédrale - 11.06.1458] Mariage Deliriuma & Clytie   Mer 23 Juin - 18:03

Ses mots résonnaient à son oreille comme une mélodie. Un refrain qu'il se plaisait à écouter et à se répéter encore et encore.
Tous ces mots, ils les avaient tout deux entendu mille et une fois, d'une façon différente, dans des lieux différents, à des moments différents, mais toujours avec la même intensité, la même sincérité. Ces mots, ils ne se lassaient pas de les entendre et de se les dire jours après jours.

D'un revers de main tendre et délicat, il fit s'envoler la petite larme aux mille reflet qui perlait au coin de son oeil, vert profond, vert lagon, vert émeraude délicat.

L'opération était plutôt singulière alors qu'il essayait d'enlever à son amour ce qui courrait déjà sur sa propre joue. Il eut du mal à contenir cette émotion qui l'envahissait alors que de sa bouche s'envolaient ces mots qu'il avait tellement rêvé d'entendre...


"Oui, je le veux et toi Deli, veux-tu être mon mari ?"

La voix prête à le quitter, il prit une inspiration pour tenter d'en maîtriser le rythme et les intonations. Les mais toujours nichées dans les siennes, son regard ne quittant pas le sien, il lui dit :

Oui mon coeur, je le veux. Moi, Deli, je te reçois comme épouse et je serais ton époux. Je promets de t'aimer fidèlement dans le bonheur et dans les épreuves tout au long de notre vie.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Clytie

avatar

Nombre de messages : 41
Localisation : La Teste de Buch
Date d'inscription : 20/05/2010

Caractéristiques
Charisme:
255/255  (255/255)
Force:
255/255  (255/255)
Armes: Epée & Bouclier Epée & Bouclier

MessageSujet: Re: [Cathédrale - 11.06.1458] Mariage Deliriuma & Clytie   Mer 23 Juin - 19:15


Oui mon coeur, je le veux. Moi, Deli, je te reçois comme épouse et je serais ton époux. Je promets de t'aimer fidèlement dans le bonheur et dans les épreuves tout au long de notre vie.


Son coeur bondissait dans sa poitrine comme il ne l'avait jamais fait auparavant, alors qu'il prononçait avec peine ces derniers mots, la voix voilée par l'émotion.

Elle mourait d'impatience de se blottir dans ses bras, de nicher sa tête au creux de son épaule et de prendre le temps de savourer ce moment. Encore un peu de patience, et son envie serait bientôt comblée.

Lorsqu'il essuya du revers de sa main, la larme perlant à ses paupières, elle en profita pour poser sa joue contre celle-ci un bref instant. Elle sourit, attendrie, lorsqu'elle aperçut une larme courir doucement sur la joue de son amour. Elle l'aimait pour cela aussi , pour cette sensibilité, cette fragilité qui le rendaient si attachant.

D'une voix douce, comme pour lui seul, oubliant un instant le parterre d'invités, tremblante d'émotions à peine contenue, elle reprit à sa suite


Moi, Clytie, je te reçois comme époux et je serais ton épouse. Je promets de t'aimer fidèlement dans le bonheur et dans les épreuves tout au long de notre vie.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
loutte1

avatar

Nombre de messages : 1
Date d'inscription : 13/06/2010

MessageSujet: Re: [Cathédrale - 11.06.1458] Mariage Deliriuma & Clytie   Jeu 24 Juin - 1:02

L'assemblée était restée silencieuse voulant elle aussi profiter de ce bonheur à l'état pur, se nourrir d'un peu de ce moment sucré, si doux; se rassasier de l'Amour que les époux se portaient, et l'apprécier à sa juste mesure pour tenter d'en récolter quelque bienfait en son coeur parfois meurtri.

Loutte était spectatrice de leur bonheur, émue et attendrie et c'est tout naturellement qu'elle saisit la main de Dandolo, glissant ses doigts entre les siens, le regardant avec amour et complicité.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Eloin
Archevêque de Bordeaux
Archevêque de Bordeaux
avatar

Nombre de messages : 548
Age : 30
Localisation : Bordeaux
Fonction : Archevêque de Bordeaux
Date d'inscription : 30/11/2008

Caractéristiques
Charisme:
55/255  (55/255)
Force:
61/255  (61/255)
Armes: Aucune arme

MessageSujet: Re: [Cathédrale - 11.06.1458] Mariage Deliriuma & Clytie   Jeu 24 Juin - 19:50

Nouveau moment d'émotion dans l'édifice, tandis que les fiancés se livrent aux serments d'usages.

La moniale sentit son coeur se serrer en oyant le discours enflammé de frère Deliriuma, se trouvant brusquement propulsée dix ans en arriesre, au beau milieu de la cathédrale du Mans.

Son propre mariage avoit esté une véritable piece de theastre, le tesmoin de son espoux s'estant faict longtemps désirer, ayant égaré les alliances en sa demeure ; le promis luy-mesme faillit quitter le lieu sainct sans dire "oui", totalement obnubilé par le décolleté plongeant que sa doulce avoit consenti a arborer en ce jour si important pour eux.

Dix ans... Dix ans jà que Lorenzo avoit passé à son doigt l'anneau d'or qui représenta tant pour elle.
Dix ans qu'elle avoit mis au monde leur fils, seul survivant de deux jumeaux à la santé fragile, auxquels elle avoit faict traverser la moitié du royaume de France pour les emmener en Guyenne, près d'elle et de sa filleule.

Et dix moys qu'elle estoit veufve, portant la guimpe blanche, avant d'endosser le voile des moniales, depuys le jour ou elle fict voeu de célibat en l'abbatiale Saint Bernard de l'abbaye de Noirlac.

Un rayon de soleil vinct, à cet instant, nimber le couple d'une lumière brillante, presque surnaturelle, ce qui la fict revenir à l'instant présent.


Que celuy qui est ce jour le gardien des alliances vienne me les apporter, à présent.

_________________
Cardinal-Archevêque de Bordeaux, Rectrice de l'Ordre Cistercien.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
deliriuma

avatar

Nombre de messages : 349
Localisation : Angoulême
Fonction : Diacre Sacristain
Date d'inscription : 27/05/2009

Caractéristiques
Charisme:
159/255  (159/255)
Force:
143/255  (143/255)
Armes: Epée & Bouclier Epée & Bouclier

MessageSujet: Re: [Cathédrale - 11.06.1458] Mariage Deliriuma & Clytie   Ven 25 Juin - 14:51

Deli avait fait complète abstraction du monde qui l'entourait. Il vivait un moment unique, merveilleux et il profitait de chaque seconde comme pour les garder à jamais gravée dans sa mémoire et dans son coeur.

Il tenait la main de sa tendre moitié, se noyant dans la profondeur de son regard. Un sourire s'affichait sur son visage. Il ne voyait plus qu'elle, n'entendait plus que le rythme de sa respiration, les battements de son coeur.

Des abysses de sa bulle dans laquelle il avait brièvement élu domicile, il entendit la moniale le rappeler au présent.


Que celuy qui est ce jour le gardien des alliances vienne me les apporter, à présent.

Le regard de Deli se posa sur Soeur Eloin. Une étincelle éclaira ses yeux, il se tourna discrètement vers Sophia et d'un regard, lui indiqua l'emplacement des alliances.

Deli les avait faites déposer par son fidèle Arthur près des sièges des témoins et avec un soin particulier, il avait posait un voile blanc immaculé par dessus.

Il adressa un sourire à Sophia accompagné d'un signe de tête, lui signifiant qu'elle pouvait les lui amener.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Sophia51

avatar

Nombre de messages : 26
Localisation : Marmande
Date d'inscription : 19/05/2010

Caractéristiques
Charisme:
0/255  (0/255)
Force:
0/255  (0/255)
Armes: Epée & Bouclier Epée & Bouclier

MessageSujet: Re: [Cathédrale - 11.06.1458] Mariage Deliriuma & Clytie   Ven 25 Juin - 16:13

Elle était aux anges à écouter les deux tourtereaux se prononcer l'un après l'autre pour le "oui" mutuel lorsque soudainement...

Citation :
Que celuy qui est ce jour le gardien des alliances vienne me les apporter, à présent.
Se tournant vers le couple, Déli lui fit un signe discret afin de lui faire comprendre que l'instant était arrivé de dévoiler les anneaux.
Se levant en posant son bouquet de fleurs sur sa chaise elle saisit avec ses mains délicates le contenant enveloppé d'un voile et commença à se rapprocher de la Diaconesse qui avait déjà les bras tendus.
Un silence absolu régnait dans la cathédrale lorsque par des battements d'ailes d'une colombe qui venait de changer d'emplacement en lui frôlant le museau la fit éternuer...ce qui provoqua l'envol de voile qui laissa ainsi dévoiler le contenu...



Elle fut figée sur place à la vue des deux anneaux, et stoppant net sa marche vers la Diaconesse elle fixa un regard vers Déli en lui adressant un clin d'œil discret.

On entendit quelques frottements de chaises..ce qui était dû à la curiosité de certaines personnes qui venaient de se lever afin de pouvoir découvrir de leur place les deux objets qui brillaient.

Regardant la colombe qui s'était perchée dans un recoin elle reprit sa course vers la Diaconesse à qui elle remit avec un grand sourire les deux anneaux.

Revenant à sa place en regardant le couple elle reprit son bouquet entre les mains et s'assit.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Eloin
Archevêque de Bordeaux
Archevêque de Bordeaux
avatar

Nombre de messages : 548
Age : 30
Localisation : Bordeaux
Fonction : Archevêque de Bordeaux
Date d'inscription : 30/11/2008

Caractéristiques
Charisme:
55/255  (55/255)
Force:
61/255  (61/255)
Armes: Aucune arme

MessageSujet: Re: [Cathédrale - 11.06.1458] Mariage Deliriuma & Clytie   Sam 26 Juin - 23:05

Un mouvement près du choeur attira son attention, et elle sourit pour encourager la jeune tesmoin porteuse des précieux anneaux de métal à la rejoindre.

Puys une colombe s'invita parmi l'assemblée des fidèles réunis en la cathesdrale, tirant un sourire à la moniale. Le noble oiseau serait signe de bonheur, c'estoit certain...

Eloin prit chacune des alliances et les bénit, avant de déclarer à haulte et intelligible voix.


Qu'Aristote bénisse ces alliances ! Puyssent-elles représenter le signe éternel de vostre réciproque amour !

Puys elle reporta son attention vers les futurs espoux.

Vous pouvez vous eschanger les alliances, maintenant.

_________________
Cardinal-Archevêque de Bordeaux, Rectrice de l'Ordre Cistercien.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
deliriuma

avatar

Nombre de messages : 349
Localisation : Angoulême
Fonction : Diacre Sacristain
Date d'inscription : 27/05/2009

Caractéristiques
Charisme:
159/255  (159/255)
Force:
143/255  (143/255)
Armes: Epée & Bouclier Epée & Bouclier

MessageSujet: Re: [Cathédrale - 11.06.1458] Mariage Deliriuma & Clytie   Dim 27 Juin - 2:32

Deli sourit à Sophia lorsque celle-ci lui adressa un clin d'oeil. Il regarda sa tendre aimée du coin de l'oeil, guettant sa réaction à la vue des alliances qu'elle découvrait pour la première fois.
Le choix, bien que vaste, n'avait pas été compliqué, il avait choisi de nobles matériaux, une noble forme, représentative de ce qui les liait tout les deux. Il voulait pour elle la beauté et la pureté qu'elle incarnait à merveille et d'un naturel inégalable.

Dans un grand sourire, Sophia remit les alliances à la diaconesse qui, d'un geste gracieux, procéda à leur bénédiction.
Ceci fait, elle se tourna vers les deux amoureux, s'adressant à eux...


Vous pouvez vous eschanger les alliances, maintenant.

Deli saisit précautionneusement l'alliance sertie de Cly, la regarda quelques instants, étincelante de mille feu, bien moins que l'émeraude des yeux de sa douce cela dit, mais presque aussi belle que celle qui lui ferait l'honneur de la porter. Il prit la main de sa douce et d'un geste lent et délicat, passa l'alliance à l'annulaire de celle-ci.

Il posa son regard sur le sien, regard empli d'émotion, d'amour, de passion. Ses joues rosirent tandis qu'il lui adressa d'une voix douce...

Cly, mon ange, reçois cette alliance, signe de mon amour et de ma fidélité
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Clytie

avatar

Nombre de messages : 41
Localisation : La Teste de Buch
Date d'inscription : 20/05/2010

Caractéristiques
Charisme:
255/255  (255/255)
Force:
255/255  (255/255)
Armes: Epée & Bouclier Epée & Bouclier

MessageSujet: Re: [Cathédrale - 11.06.1458] Mariage Deliriuma & Clytie   Dim 27 Juin - 3:46

Que celuy qui est ce jour le gardien des alliances vienne me les apporter, à présent.

Clytie interrogea du regard son amour, un peu inquiète. Elle avait tout vérifié mais... les alliances ? Il avait tenu secret ce sujet et elle n'avait réussi à trouver aucun indice la menant à un coffret subtilement caché. Elle le vit faire un clin d'oeil à Sophia. La brunette était dans la confidence et ne lui avait rien raconté ?

Elle se tourna vers sa fillotte qui se leva et prit précautionneusement des coussins recouverts d'un voile cachant ainsi à la vue de tous, le contenu. Elle avança lentement vers la diaconesse. Alors qu'elle observait la brunette, la rousse vit une colombe raser le visage de Sophia, plus prés d'ailleurs qu'elle ne le pensait puisque ce vol déclencha un retentissant éternuement qui tira un sourire malicieux à la rousse.

"Eh eh voilà ce que c'est que de me cacher des choses"

Le souffle causé par le spasme fit s'envoler le léger tissu, figeant net Sophia sur place, la bouche ouverte et les yeux écarquillés de surprise. A voir l'air esbaudi de sa fillotte, elle se dit qu'elle ne devait être au courant de rien, finalement.

La rousse, curieuse - après tout elle était une femme... - se leva discrètement sur la pointe des pieds afin de regarder. Elle ne sut si c'était la beauté des anneaux, ce qu'ils représentaient ou simplement la conjugaison des deux liée au moment si intense qu'elle vivait mais elle ne put retenir ses larmes. Larmes de bonheur contenues qu'elle maitrisait de moins en moins. Il lui était nécessaire d'en laisser échapper quelques unes, si elle ne voulait pas qu'un flot continu la submerge.

Sophia déposa les alliances à Soeur Eloin puis retourna s'asseoir. La rousse tourna son visage vers Deli et lui sourit tendrement. Un sourire qui voulait dire merci, merci d'etre là, merci de m'aimer, merci de m'apporter tout ce bonheur. Elle essuya discrétement une larme rebelle qui lui chatouillait la joue et reporta son attention sur la diaconesse.

Qu'Aristote bénisse ces alliances ! Puyssent-elles représenter le signe éternel de vostre réciproque amour !

Puis elle se tourna vers eux

Vous pouvez vous eschanger les alliances, maintenant.

Deli prit délicatement l'anneau qu'il garda un bref instant entre ses doigts avant de prendre sa main et de le glisser avec toute la tendresse qui le caractérisait à son doigt. L'alliance finement sertie était d'une délicate pureté. Elle était magnifique, juste ce qu'elle aimait, simple et pourtant d'une beauté sans pareil.

Cly, mon ange, reçois cette alliance, signe de mon amour et de ma fidélité

Elle lui sourit puis prit à son tour, l'anneau qui lui était destiné. Sa main tremblait dans la sienne, elle hésita un instant... quel doigt... majeur... annulaire... moment de panique, elle ne savait plus pourtant, c'était une évidence... petite inspiration... puis elle glissa enfin l'anneau à son doigt.

Elle reprit une inspiration et plongea son regard dans le sien avant de prononcer la phrase qui convenait


Deli, mon amour, reçois cette alliance, signe de mon amour et de ma fidélité

Elle était bien le symbole de leur amour l'un pour l'autre, de leur appartenance, de leur destin partagé, de leur bonheur.


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Eloin
Archevêque de Bordeaux
Archevêque de Bordeaux
avatar

Nombre de messages : 548
Age : 30
Localisation : Bordeaux
Fonction : Archevêque de Bordeaux
Date d'inscription : 30/11/2008

Caractéristiques
Charisme:
55/255  (55/255)
Force:
61/255  (61/255)
Armes: Aucune arme

MessageSujet: Re: [Cathédrale - 11.06.1458] Mariage Deliriuma & Clytie   Dim 27 Juin - 14:50

Un grand silence emprunt d'esmotion accompagna les promis durant l'eschange des alliances, et la moniale sourit en remarquant les larmes de joie coulant sur le visage de la jeune femme.

La diaconesse reporta son regard vers l'assemblée, et prononça une bénédiction qu'elle avoit trouvé dans un missel paru à Rome, et dont elle avoit grassement payé le monastère chargé de sa copie, afin d'en obtenir un exemplaire pour elle-mesme.


Dieu le très haut, Deliriuma & Clytie se sont unis dans l’Amour en ce jour béni devant Toy, apporte-leur bonheur, fécondité et confiance pour leur nouvelle vie.

AMEN

Qu’avec Ton aide et Ta protection ils fondent un foyer qui verra naistre et grandir le fruit de leur amour.

AMEN

Sur leurs familles, leurs amis et l’ensemble de la communauté rassemblés autour de ces deux amoureux, que Ta joie et Ta paix enveloppe leurs cœurs.

AMEN

Dieu le père, Christos et Aristote, bénissez-les !

AMEN


Puys elle hocha briesvement la teste en reportant son regard vers les jeunes espoux.

Désormais vous estes unis devant Dieu... Vous pouvez vous embrasser.

Et, esvitant soigneusement de regarder le couple s'enlacer, elle retourna derriesre l'autel besnir le pain et le vin, avant d'inviter les mariés, les tesmoins, puys leurs proches, a venir communier.


_________________
Cardinal-Archevêque de Bordeaux, Rectrice de l'Ordre Cistercien.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
deliriuma

avatar

Nombre de messages : 349
Localisation : Angoulême
Fonction : Diacre Sacristain
Date d'inscription : 27/05/2009

Caractéristiques
Charisme:
159/255  (159/255)
Force:
143/255  (143/255)
Armes: Epée & Bouclier Epée & Bouclier

MessageSujet: Re: [Cathédrale - 11.06.1458] Mariage Deliriuma & Clytie   Lun 28 Juin - 0:37

Deli regardait fièrement l'anneau qui entourait son doigt. Un sourire éclairait son visage. Il était heureux, désormais son avenir était scellé à celui de sa douce devant Aristote et les hommes.

Il était ému de voir dans les yeux de sa douce, les quelques larmes qu'elle n'avait su retenir. Lui même avait beaucoup de mal à contenir les siennes, tant l'instant était fort en émotion.

Ca y était, le moment était arrivé, il était, après tant d'attente et de patience, unis pour l'éternité. Une éternité qu'ils s'étaient promis l'un à l'autre. Une éternité qui malgré tout, leur semblerait toujours bien trop courte pour se dire combien leur amour l'un pour l'autre était grand et indestructible.

Combien de fois s'étaient-ils promis de s'aimer au delà de cette éternité, combien de fois s'étaient-ils juré que même la mort ne pourrait empêcher l'amour, que rien, pas même le rappel du divin, ne saurait rompre ses liens ?

Une vie nouvelle avait commencé avec elle, et en ce jour, au milieu de la paroisse bordelaise, c'est tout leur avenir qui commençait à se construire. Les bases avaient déjà été posée, il leur appartenait désormais de devenir les charpentiers et les maçons de leur vie à venir.

La moniale prononça une bénédiction dont chaque mot retint l'attention du jeune époux. Puis les mots qu'elle leur adressa fit se déclencher en lui un large sourire.


Désormais vous estes unis devant Dieu... Vous pouvez vous embrasser.

Il se tourna vers sa douce, la regardant amoureusement dans les yeux. Il prit ses mains qu'il posa autour de sa taille. Les siennes vinrent l'enlacer tendrement.
Il la serra délicatement contre lui et, tandis qu'une larme vint perler au coin de son oeil, ses lèvres se posèrent contre les siennes. Il ferma les yeux, ce qui fit s'échapper cette perle de bonheur laissant sur leurs deux pommettes serrées, une trainée illuminée des lueurs des vitraux environnants.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Clytie

avatar

Nombre de messages : 41
Localisation : La Teste de Buch
Date d'inscription : 20/05/2010

Caractéristiques
Charisme:
255/255  (255/255)
Force:
255/255  (255/255)
Armes: Epée & Bouclier Epée & Bouclier

MessageSujet: Re: [Cathédrale - 11.06.1458] Mariage Deliriuma & Clytie   Mar 29 Juin - 3:44

Clytie ne savait si elle devait rire ou pleurer, les larmes se mêlaient à son sourire. A peine entendait elle les paroles de bénédiction de la diaconesse tant son cœur battait fort dans sa poitrine. Elle faillit se pincer pour voir si elle ne rêvait pas, tant ce moment lui paraissait onirique.

Mariés.... ils étaient mariés devant Aristote... ce lien que rien ni personne ne pourrait briser et qui les unissait pour l'Éternité... L'éternité prés de celui qu'elle aimait tant, celui qui faisait chavirer son cœur à chaque instant, celui.... celui.... elle ne trouvait plus ses mots...

Tout au tumulte de son esprit et de son coeur, elle ne réagit pas de suite lorsque Soeur Eloin prononça les paroles qu'elle attendait pourtant avec tant d'impatience


Désormais vous estes unis devant Dieu... Vous pouvez vous embrasser.

Elle sentit juste la présence plus proche de son époux et instinctivement, elle se tourna vers lui. Elle trouva son regard empli d'amour, il l'attira tendrement à lui puis posa ses mains de chaque coté de sa taille comme il aimait à le faire et l'enlaça tendrement à son tour.

Tout autour d'elle disparut en un éclair. Ils étaient, pour un bref instant, seuls au monde, échangeant, sans doute, le regard le plus passionné qu'ils aient pu se donner jusqu'à présent.

Lorsque, laissant échapper une larme, il posa ses lèvres sur les siennes, la bulle se referma. Cet instant était leur, et leur appartiendrait à jamais.



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Eloin
Archevêque de Bordeaux
Archevêque de Bordeaux
avatar

Nombre de messages : 548
Age : 30
Localisation : Bordeaux
Fonction : Archevêque de Bordeaux
Date d'inscription : 30/11/2008

Caractéristiques
Charisme:
55/255  (55/255)
Force:
61/255  (61/255)
Armes: Aucune arme

MessageSujet: Re: [Cathédrale - 11.06.1458] Mariage Deliriuma & Clytie   Dim 11 Juil - 23:48

Une fois la communion distribuée, Eloin rangea le calice, et adressa un discret hochement de teste en direction du fond du choeur. La maistrise des enfants de choeur de l'archidiocèse entama alors un dernier chant, ce qui luy permit de se retirer en la sacristie durant quelques instants.

Elle revint se placer derriesre l'autel, et posa son regard sur les espoux.


Si les mariés et leurs tesmoins veulent bien me rejoindre, nous allons procéder à la signature du certificat de mariage. Desclara-t-elle en posant sur l'autel un vélin tout juste sec.

Citation :
    En ce jour du 11 juin 1458,
    Moi, Eloin Bellecour,
    Grande Prieuse et soeur cistercienne
    Diaconesse de Bordeaux

    Atteste avoir procédé, en la cathesdrale Sainct André de Bordeaux, a l'union des personnes suivantes :

    Deliriuma, diacre de La Teste de Buch, baptisé le 05.07.1457, en la paroisse de La Teste de Buch, par Monseigneur Aurélien87, archevesque de Bordeaux

    ET

    Clytie, baptisée le 06.12.1456, en la paroisse d'Auch, par Monseigneur Navigius di Carrenza, archevesque d'Auch

    Entourés de leurs tesmoins, a savoir dauna Mimi83720 et dauna Rubiz, au costé du fiancé ; dauna Mayouche et dauna Sophia51, au costé de la fiancée ; de leurs proches parents et amys,

    Iceux se sont promis amour mutuel, respect mutuel et fidelité, dans le bonheur comme dans les épreuves.

    Que ce certificat leur permette de prouver en toutes occasions qu'ils furent unis selon les resgles du Droit Canon de nostre Saincte Eglise.


Et, prenant l'initiative des paraphes, elle apposa sur le parchemin un peu de la cire du cierge, qui fut allumé sur l'autel durant toute la cérémonie, puys osta la chevaliesre ornant le doigt qui porta naguère son alliance, avant de l'appliquer avec vigueur sur la cire, portant ainsi la marque de son scel.

Puys elle se recula de quelques pas, permettant ainsi aux signataires de prendre place.



[hrp]Dsl pour le délai.[/hrp]

_________________
Cardinal-Archevêque de Bordeaux, Rectrice de l'Ordre Cistercien.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Mayouche

avatar

Nombre de messages : 13
Date d'inscription : 30/05/2010

MessageSujet: Re: [Cathédrale - 11.06.1458] Mariage Deliriuma & Clytie   Mar 13 Juil - 9:17

Mayouche avait suivi toute la cérémonie, assise à sa place, à s’essuyer constamment les joues. L’émotion la submergeait… et elle n’arrivait à contenir ses larmes. Pendant l’échange des vœux des mariés, elle ressentit, non seulement dans leurs mots mais dans leur ton, tout l’amour qui les unissait. Ce moment qu’il vivait devait être tellement important pour eux.. De toute manière, ils le vivaient pleinement, s'étant clairement enfermés dans une bulle pendant la cérémonie... Bulle qui ne contenait qu'eux, qui ne laissait entrer que les paroles de la Diaconesse. S’unir pour la vie, vivre leur amour pleinement, voir le fruit de leur amour un jour… Il y avait de quoi être au top du bonheur!

Puis, l’échange des alliances, symboles de leur union. Par le regard que son amie lança à Déli, elle comprit vite fait que ce détail n’avait aété laissé à ses soins. Un petit sourire vint étirer ses joues toutes mouillées, égayant ainsi un peu son visage. Puis, quand elle put enfin les voir, elle trouva qu'aucunes alliances auraient pu être plus représentatives des deux tourtereaux. Simples, brillants, magnifiques.

Finalement, après quatre vibrants « Amen », dits d’une seule voix par l’assemblée, Sœur Eloin prononça Déli et Clytie mari et femme! C’était fait! Et les deux nouveaux mariés s’étreignirent pour la première fois en tant que couple marié. C’était tellement beau à voir, un mariage d’amour!

Puis, la communion…. Et finalement le certificat. Mayouche se leva et en profita pour croiser le regard de Clytie. La joie dans son regard était indescriptible! Elle lui sourit, émue et heureuse pour elle... Puis, prenant la main de Sophia dans la sienne, elles s’approchèrent ensemble, après Clytie et Déli, de l’autel où Sœur Éloin s’appliquait déjà à apposer son scel. Un peu décontenancée, elle attendit la suite des évènements, n’ayant jamais vu les témoins signer de certificat durant les 2 autres mariages auxquels elle avait participé.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Rubiz

avatar

Nombre de messages : 27
Date d'inscription : 11/06/2010

Caractéristiques
Charisme:
255/255  (255/255)
Force:
255/255  (255/255)
Armes: Epée & Bouclier Epée & Bouclier

MessageSujet: Re: [Cathédrale - 11.06.1458] Mariage Deliriuma & Clytie   Mer 14 Juil - 22:15

Rubiz regardait le bonheur s'épanouir sous ses yeux, fascinée, elle souriait devant l'amour partagé des nouveaux mariés.

Après les paroles d'Eloin, la rousse avait suivi les autres témoins vers l'autel où devait se faire la signature du certificat de mariage. Son sourire ne la quittait plus et elle attendait sagement le moment d'y apposer sa signature.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: [Cathédrale - 11.06.1458] Mariage Deliriuma & Clytie   

Revenir en haut Aller en bas
 
[Cathédrale - 11.06.1458] Mariage Deliriuma & Clytie
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 3 sur 3Aller à la page : Précédent  1, 2, 3
 Sujets similaires
-
» [Cathédrale - 11.06.1458] Mariage Deliriuma & Clytie
» La cathédrale de Lausanne
» Combat à la cathédrale
» visite de la cathédrale
» La Cathédrale

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Archevêché Métropolitain de Bordeaux :: Archidiocèse de Bordeaux :: Paroisses de l'archidiocèse (Bordeaux, Mimizan, Blaye, Teste-de-Buch) :: Bordeaux-
Sauter vers: