Gestion de la Province et des diocèses de la Province de Bordeaux, dans le jeu en ligne Les Royaumes Renaissants.
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
Vous souhaitez rencontrer l'archevêque ? C'est Ici [HRP]Forum officiel secondaire[/HRP]
Vous voulez savoir qui s'occupe de votre paroisse ? C'est Ici
Si vous avez des soucis avec la barre d'ascenseur lors de la création/édition/citation d'un post, passez sous firefox; le soucis vient d'IE.

Partagez | 
 

 [Cathédrale - 11.06.1458] Mariage Deliriuma & Clytie

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3  Suivant
AuteurMessage
Rubiz



Nombre de messages : 27
Date d'inscription : 11/06/2010

Caractéristiques
Charisme:
255/255  (255/255)
Force:
255/255  (255/255)
Armes: Epée & Bouclier Epée & Bouclier

MessageSujet: Re: [Cathédrale - 11.06.1458] Mariage Deliriuma & Clytie   Dim 13 Juin - 15:21

Rubiz, toute insouciante auparavant, heureuse de vivre ce jour de bonheur pour les deux promis, sentit sa gorge se nouer en voyant Deli si ému.

Le plus discrètement du monde, elle lui tapota légèrement l'omoplate gauche du plat de la main...
Allez mon grand, c'est le plus beau jour de ta vie ! et surtout surtout ne t'avise pas de me faire pleurer avant la fin de la cérémonie.
Les yeux brillants, très brillants, elle ne ne retourna pas non plus pour regarder son amour... mais elle savait qu'il était là.

N'ayant qu'une expérience très limitée des mariages, la rousse décida de copier très exactement ce que ferait Mimi, car c'était connu, Mimi savait, elle, ce qu'il fallait faire en toute circonstance. Elle se pencha en avant et fit un clin d'oeil mouillé à la brunette qui se tenait à la droite de Deli.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
loutte1
Invité



MessageSujet: Re: [Cathédrale - 11.06.1458] Mariage Deliriuma & Clytie   Dim 13 Juin - 15:24

Les premiers rayons du soleil caressaient le visage de Loutte qui se réveillait doucement.

Elle s'étirait dans son lit, souriant à la vie.

Soudain, une inquiétude, Le jour, quel jour sommes nous? Le mariage..., le mariage de Clytie et Deliriuma.

Ce n'était pas jour à être en retard et Dandolo lui avait dit l'attendre sue la place, sous le gros chêne.

Elle sauta de son lit, et alla se parer pour la cérémonie.

Un long moment plus tard, elle se regarda dans la glace.

Le résultat lui convenait.

Elle avait revêtu une robe de velours brun aux empiècements mordorés, lacée sur les reins qui lui faisait une ligne seyante.
Quant à sa longue chevelure brune, elle avait réussi à la discipliner en de lourdes et soyeuses anglaises, enserrées par deux nattes partant de ses tempes.

Il était maintenant l'heure de partir.

Elle sortit dans la rue puis héla un carrosse.

Elle arriva sur la place alors que les cloches sonnaient.

Dandolo était là, comme convenu.
Elle s'approcha de lui, radieuse de le retrouver.

Se plongeant dans son regard,


Bonjour mon doux
, elle lui sourit amoureusement, tu sais que ce chêne centenaire perd de sa splendeur lorsque tu es à côté de lui.

Elle lui fit un petit clin d'oeil.

Allez dépéchons nous, regarde tout le monde arrive, tu vas nous mettre en retard!

Elle rit, ses yeux pétillants le taquinant.
Revenir en haut Aller en bas
Dandolo

avatar

Nombre de messages : 3
Age : 46
Localisation : Marmande/Duché de Guyenne
Fonction : Grand Maître de l'OSS
Date d'inscription : 16/06/2009

MessageSujet: Re: [Cathédrale - 11.06.1458] Mariage Deliriuma & Clytie   Dim 13 Juin - 16:09

La belle journée de juin! Le printemps touchait à sa fin mais avait été singulièrement pluvieux... Notre homme serait bien allé aux champignons pour le coup...

Enfin, on ferait cela une autre fois... Clytie se mariait ce jour donc les occupations bucoliques et autres razzias mycologiques attendraient.

Après avoir un peu hésité dans le vaste choix qu'offrait sa garde-robe (autant dire qu'il avait fait pouf-pouf entre deux tenues, notre Gascon), Dandolo en passa une qu'il jugea adaptée aux circonstances...



... puis se dirigea vers l'Eglise où il avait convenu de retrouver sa douce aimée.

La belle se fit désirer et, à défaut d'y rendre justice comme Saint Louis, il allait prendre racine sous un chêne. Comme quoi, méditait-il, avant d'être haut, épais et massif, il faut commencer déjà par être un gland.

Mais Loutte arriva enfin, lui fit espiègle compliment avant de rajouter:


Allez dépéchons nous, regarde tout le monde arrive, tu vas nous mettre en retard!

Ben voyons..., marmonna-t-il. Mais les mots précédents lui avaient ôté éventuels reproches de la bouche et, après avoir déposé un doux baiser sur ses lèvres, il lui offrit galamment son bras.

Ils pénétrèrent ensemble dans l'édifice religieux, venant discrètement se placer aux milieux des invités. Parmi ceux-ci, il reconnut quelques amis Marmandais qu'il salua d'un sourire.

Tranquillement, lui et Loutte attendirent le début de la cérémonie.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://emthra.forumzen.com/forum.htm
anarky1
Invité



MessageSujet: ^^   Dim 13 Juin - 18:17

Un peu avant que la cérémonie ne commence Anar alla rejoindre Fleur toute en continuent de contempler la magnifique cathédrale pour ne pas dévisager le reste des convive qu'il regardaient de temps a autre.Il trouvait que tous le monde était beau et bien vêtu. Prit place au coté de Fleur discrètement il salua Deliruma d'un petit signe de la main comme pour l'encourager. Toute avait l'aire bien a ce moment là la cérémonie aller bientôt commencer.
Revenir en haut Aller en bas
Noeline

avatar

Nombre de messages : 2
Date d'inscription : 11/06/2010

MessageSujet: Re: [Cathédrale - 11.06.1458] Mariage Deliriuma & Clytie   Dim 13 Juin - 18:20

[ En chemin vers Bordeaux ]

La route vers bordeaux était un vrai périple depuis le Bourbonnais Auvergne.
Le couple de la Fléchère Marigny avait fait préparer comme il se doit, une litière parée à leurs couleurs.
Noeline trouvait la route bien longue, c'est qu'elle avait perdu l'habitude de voyager, trop attachée à son duché depuis des mois, à se dévouer pour le conseil ducal et finalement ... elle regrettait presque le temps où libre, elle chevauchait à l'aube dans les prés d'Aurillac et que son époux la rejoignait sur le Puy Corny. Epoque heureuse et bénie.

Fabien à ses cotés somnolait lui aussi, il sortait à peine d'une courte retraite et se préparait déjà à retourner méditer. La periode estivale n'avait jamais été propice au couple qui vivait alors une longue séparation.

Au loin, les portes de Bordeaux se dessinèrent enfin et ils purent trouver une auberge dans une petite ruelle étroite et calme où ils s'installèrent.
Noeline voyageait toujours avec grand nombre de malles toutes plus garnies les uns que les autres au grand dam de son époux. Le cocher peina sang et eau pour décharger le tout et le monter dans la chambre et soupira comme un bœuf quand Noeline lui dit qu'ils repartaient d'ici deux jours.

[ la Cathédrale ]

Déjà bon nombre de personnes étaient arrivées, on ne peut pas dire qu'ils connaissaient du monde, non du tout en fait. Mais Noeline avait fait la connaissance de la jeune mariée, il y avait bien longtemps déjà lorsqu'elle était encore ambassadrice. Clytie avait été son homologue et la vicomtesse devait bien reconnaitre que c'était de loin sa meilleure expérience.
Lorsqu'elle avait reçu l'invitation pour son mariage, elle avait été agréablement surprise par le geste car leurs contacts étaient devenus très espacés. Mais elle avait répondu avec plaisir qu'elle viendrait.

Elle s'avança au bras de Fabien dans la partie réservée aux invités, ils iraient féliciter les mariés à la fin de la cérémonie. Pour le moment, il s'agissait d'assister à ce jour béni pour les fiancés.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
mimi83720

avatar

Nombre de messages : 8
Localisation : Cahors
Date d'inscription : 11/06/2010

Caractéristiques
Charisme:
255/255  (255/255)
Force:
255/255  (255/255)
Armes: Epée & Bouclier Epée & Bouclier

MessageSujet: Re: [Cathédrale - 11.06.1458] Mariage Deliriuma & Clytie   Dim 13 Juin - 21:57

Visiblement nerveux mais rayonnant, Deli saluait avec moult attentions chacun de ceux qui entraient pour prendre place à l'intérieur de la Cathédrale.
Le Diacre n'avait pas son pareil pour accueillir et mettre à l'aise en toutes circonstances les personnes en présence. Diplomate à n'en pas douter, mais surtout sincère et prévenant, possédant ces qualités rares que tous appréciaient, le rendant encore plus attachant.
C'est avec un plaisir flagrant que la brune, la rousse et leurs compagnons avaient partagé un instant privilégié et complice avec le futur marié sur le parvis de la Cathédrale.
Émues jusqu'aux larmes alors qu'il prenait affectueusement leurs mains, les deux jeunes femmes tachaient de faire bonne figure pour ne pas faire montre de trop de sensiblerie en publique, mais surtout pour ne pas lui faire perdre ses moyens.
Mais l'émotion arriva à son comble lorsque le regard de leur ami s'illumina encore d'avantage à l'arrivée de sa promise. Le temps semblait suspendu tendit qu'il l'admirait, la dévorait des yeux avec amour.
Mimi serra la main de Topheez dans la sienne, puis répondit au clin d'oeil humide et complice de sa très chère Rub.
La Diaconnesse que Mimi avait reconnue avec plaisir pour l'avoir rencontrée en diverses lieux et occasions, avait fait un signe discret signifiant au futur marié que tout était près, qu'elle s'en remettait à lui pour commencer au meilleur instant.
Derniers regards échangés pour communiquer un soutien muet à l'heureux homme, avant de l'accompagner dans l'allée jusqu'à l'autel, ses deux témoins se plaçant avec émotion de part et d'autre de lui.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Clytie

avatar

Nombre de messages : 41
Localisation : La Teste de Buch
Date d'inscription : 20/05/2010

Caractéristiques
Charisme:
255/255  (255/255)
Force:
255/255  (255/255)
Armes: Epée & Bouclier Epée & Bouclier

MessageSujet: Re: [Cathédrale - 11.06.1458] Mariage Deliriuma & Clytie   Dim 13 Juin - 22:19

La rousse, sourire crispé, tant son cœur était étreint d'émotions plus intenses les unes que les autres, revoyait pour la énième fois son entrée dans la cathédrale avec Dea. Il l'écoutait, inlassablement répéter les mêmes consignes avec un regard compréhensif et se voulant rassurant. Il affichait un sourire un peu moqueur au coin des lèvres, cachant avec pudeur, elle le savait, la grande émotion qu'il avait de l'accompagner vers l'autel.

Tout en lui parlant, les émeraudes de la rousse ne cessaient de faire des allers et retours vers le parvis et la lourde porte d'entrée de la cathédrale. Elle le cherchait du regard... lui.... celui qui faisait battre son cœur et chavirer sa raison dés qu'elle le voyait.

Elle aperçut Mimi, grande amie de Deli, avec qui elle avait toujours grand plaisir à converser, au bras de son époux sans doute, à voir les tendres regards échangés. Puis arriva Zorgl dans une houppelande du plus bel effet mettant en valeur sa silhouette parfaite.Elle vit arriver Rubiz, grande amie également de son futur époux. Elle l'avait croisée quelques fois au Palais puis l'avait rencontrée de manière moins officielle lors de son passage à Cahors. Elle avait alors fait connaissance avec son époux Patatorzulu, et avait apprécié les moments passés en leur compagnie.

Ce fut le tour de Kad d'arriver, un magnifique bouquet de fleurs à la main. Elle le reconnaissait bien là. Derrière le braillard qui agitait bien souvent la gargote, se cachait quelqu'un de sensible et de généreux et elle l'appréciait pour cela. Une amitié solide était née entre la marmandaise et le bordelais, bien que leurs relations aient parfois été houleuses durant son mandat de CAC. Mais n'était ce point cela aussi l'amitié, savoir se dire les choses et ne pas s'en tenir rigueur ?

Dry le suivit à quelques pas. Elle savait combien la charge qu'il venait de prendre était lourde et elle fut sincèrement touchée qu'il eut fait le déplacement pour elle. Il fut suivi de prés par Harpege venue du Rouergue spécialement pour son mariage. Elle la savait également fort occupée par diverses activités et elle fut profondément émue que la rouergate ait fait le déplacement jusqu'en Guyenne. Nul doute qu'elle en profiterait pour aller rendre visite à son navire qui devait lui manquer. Harpege était une voyageuse que les lieues et les nœuds n'effrayaient point.

Balayant toujours la foule du regard, à l'affût d'une silhouette, d'un sourire, de deux ambres posées sur elle, la rousse aperçut Anarky se frayer discrètement un passage à travers les invités et regagner rapidement l'intérieur de la cathédrale.

Loutte et Dandolo firent leur apparition au bras l'un de l'autre, un sourire complice aux lèvres. Dandolo avait troqué sa cotte de maille contre des vêtements d'une élégance qu'elle ne lui connaissait pas. Elle comprenait pourquoi Loutte le regardait avec des yeux aussi pétillants.

Elle sourit devant les rencontres improbables que leur mariage créaient, C'était à l'image des deux jeunes gens, faisant abstraction de politique et d'économie, ils s'attachaient à la vraie valeur des gens qu'ils rencontraient. Leurs amis, présents icilieu, venus d'horizons différents, de contrées plus ou moins éloignées, de couches sociales diverses en était le reflet.

Elle n'avait point vu encore certains invités. Elle songea à Lady et Lolo, Fleur et Watto, Noeline et Fabien, espérant que leurs voyages se soient bien passés. Ele et Reb n'étaient point sûrs de pouvoir venir, leur imminent voyage et la récente maladie de Reb les tiendraient sans doute éloignés de la cathédrale mais ils les avaient assuré avec un clin d'oeil malicieux qu'ils ne seraient pas loin.

Elle n'avait aperçu, pour le moment, aucun marmandais, ce qui la fit sourire. Plus on est prés et plus on est en retard se dit elle et puis il y avait tellement de monde qu'elle avait sans doute, raté quelques arrivées. Elle espérait ne pas être passée à côté de celle qui comptait le plus au monde pour elle, elle avait honte de penser cela mais c'était pourtant la réalité, celle de son tendre aimé,

Reportant son regard sur Dea, d'une voix inquiète, elle lui dit


"Je ne vois pas Deli.... Nous allons entrer et l'attendre à l'intérieur, il ne devrait plus tarder."

Puis se tournant vers ses fillottes, elle leur chuchota.

"Il est temps d'y aller. Deli n'est pas arrivé semble-t-il.... Pourvu qu'il n'ait eu quelconque accident ou malaise... J'espère qu'il n'a pas oublié..."

A peine avait elle prononcé ces paroles, qu'elle se tança. Comment pourrait il avoir oublié ce jour qu'ils attendaient tous deux avec tellement d'impatience.

Elle revoyait son regard humide et son sourire lors de ce moment si tendre où il avait fait sa demande et qu'elle avait accepté. Des images défilèrent devant ses yeux, tant de tendresse, de complicité, de moments partagés, d'amour, de passion.... Elle aurait pu sentir son souffle tant il était présent à chaque instant à ses côtés lors de leurs rares séparations.Elle aurait pu définir la couleur exacte de ses ambres en fonction des situations, variant de l'ocre brune à la terre d'ombre brûlée striée de filaments dorés. Elle pouvait les yeux fermés dessiner de ses doigts son visage tant elle en avait parcouru les méandres à le regarder.

Elle se secoua et posa sa main sur le bras élégamment tendu de Dea qui, lui sourit en lui adressant un clin d'œil d'encouragement. Clytie vérifia que May et Sophia étaient bien prés d'elle et respira un grand coup. Le petit quatuor s'ébranla ensuite pour entrer et remonter l'allée menant à l'autel d'un pas lent et solennel.
Ses yeux mirent quelques secondes à s'habituer à la pénombre de la cathédrale pourtant éclairée par de nombreux et majestueux vitraux. Lorsqu'ils s'y furent habituer, elle le vit, debout prés de l'autel, son regard tourné vers elle, un sourire illumina son visage. Qu'il était beau dans cette magnifique tenue qu'elle ne lui connaissait pas, elle lui seyait à merveille. Le cachotier n'avait pas été en reste pour la surprise de ses vêtements. Lorsqu'elle lui avait proposé de lui en confectionner pour l'occasion, il lui avait répondu d'un ton des plus évasif.... La vengeance sera terrible, songea-t-elle, un sourire malicieux aux lèvres.

Plus elle se rapprochait, plus sa main tremblait sur le bras de son ami. Un petit chatouillis sur sa joue lui fit prendre conscience que des larmes commençaient à perler à ses paupières, larmes d'un bonheur sans nom. Elle se reprit, elle n'allait pas commencé à pleurer alors que la cérémonie n'avait pas encore débutée.

Les bruits des pas remontant l'allée menant à l'autel résonnaient contre les murs de l'édifice. Elle sentait tous les regards converger vers eux mais elle ne pouvait détacher le sien de celui qu'elle aimait plus que tout.

Malgré, la distance, elle sentait la chaleur l'intensité de son regard plongé dans le sien. Ses pas se firent plus légers, son cœur battit plus fort, à l'unisson du sien, elle n'en doutait pas. Elle avait envie de courir vers lui, de se blottir dans ses bras et qu'il la serre très fort comme il savait si bien le faire quand elle était inquiète et qu'il l'enlaçait tendrement pour la rassurer. Ce moment n'était pas encore arrivé. Il lui fallait, pour l'heure se concentrer sur la cérémonie.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Eloin
Archevêque de Bordeaux
Archevêque de Bordeaux
avatar

Nombre de messages : 548
Age : 30
Localisation : Bordeaux
Fonction : Archevêque de Bordeaux
Date d'inscription : 30/11/2008

Caractéristiques
Charisme:
55/255  (55/255)
Force:
61/255  (61/255)
Armes: Aucune arme

MessageSujet: Re: [Cathédrale - 11.06.1458] Mariage Deliriuma & Clytie   Dim 13 Juin - 22:45

Le signe attendu par la diaconesse luy fut donné par le promis. Après un hochement de teste indiquant qu'elle avoit compris le message, Eloin entra la première dans la cathédrale, et alla se placer derrière l'autel.

Devant l'autel, elle avoit placé six chaises : deux au centre, les quatre aultres un peu en retrait, divisées en deux. Ainsi les promis seraient assis face à l'officiante, leurs témoins respectifs près d'eux.

Sitost qu'elle fut entrée dans l'édifice, elle leva les yeux vers un balcon de pierre ou se tenoient les enfants de choeur constituant la maistrise de l'archevesché, qu'elle avoit pour ce jour "emprunté" à l'archevesque. L'un des enfants hocha la teste, et les voix des choristes s'élevèrent en mesme temps dans la cathédrale, entonnant un Kyrie, idéal pour accueillir les fidèles et les préparer à la grande cérémonie du jour.

La promise choisit ce moment pour faire son apparition, faisant se retourner nombre de personnes sur son passage, tant sa tenue estoit resplendissante. La moniale elle-mesme ne put retenir un hochement de teste appréciateur, elle qui restoit maugré tout une femme aymant les belles etoffes.

Eloin attendit que chacun se soit installé, reprenant à basse voix les paroles entonnées par la maistrise, puys leva une main pour faire revenir le silence dans la cathédrale. Calme qu'elle rompit en prenant la parole, sa voix portant hault et clair sous les gracieuses voustes du lieu Sainct.


Mes frères, Mes soeurs, lo bonjorn à vos, benvenguts en Bordeaux !

Nous sommes en ce jour réuni en ces murs pour célébrer l'union du sénher Deliriuma, diacre de La Teste de Buch, à donaisela Clytie. Vous les connaissez tous, vous avez vu leur amour se développer et grandir. Aujourd’hui ils vont demander à Dieu de bénir leur union.

Avant toute chose, confions nos faultes au Très-Hault !



Puys elle porta son regard sinople sur l'ensemble de l'assemblée, et prononça la phrase rituelle, courte mais claire, qui avoit faict trembler bon nombre de fiancés depuys la nuit des temps.

Si quelqu’un a quelque motif dogmatique pour s’opposer à cette union, qu’il parle maintenant ou se taise à jamais.

_________________
Cardinal-Archevêque de Bordeaux, Rectrice de l'Ordre Cistercien.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Deacon

avatar

Nombre de messages : 12
Date d'inscription : 27/06/2008

Caractéristiques
Charisme:
255/255  (255/255)
Force:
255/255  (255/255)
Armes: Aucune arme

MessageSujet: Re: [Cathédrale - 11.06.1458] Mariage Deliriuma & Clytie   Lun 14 Juin - 0:32

C’était le moment de rentrer dans la cathédrale avec son beau costume sur mesure

mais.... rentiendre respiration se demandait qui avait pu faire un costume si petit... il fallait rentrer un peu le ventre tout de même, sentait son amie toute tremblante lui avait jambes flageolantes

il ne fallait pas tomber non non pas à ce grand jour être fort même si émotion était très forte présente
Il la guidait petit à petit à petit ... sur le grand chemin de l'amour qui en finissait pas
se voulait être très.... rassurant
lui murmurait
tombes pas surtout sois forte c'est ton grand jour je sens plus mes jambes accroches moi !!!!!
Tiens moi le bras purééé sinon je tombe avec toi

Souris à son amour en passant à coté du banc...fit un petit signe à manouche
On est plus loin Zora trois ou quatres pas assures ma rousse voyant le plouc attendre les yeux tout amoureux fixé sur sa douce
serra fort le bras de son amie et la laissa partir vers son doux et le l'homme de robe vêtu

alla rejoindre son amour qui lui avait laissé petite place à côté de lui et attendit début de la cérémonie


Dernière édition par Deacon le Lun 14 Juin - 0:51, édité 3 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Sophia51

avatar

Nombre de messages : 26
Localisation : Marmande
Date d'inscription : 19/05/2010

Caractéristiques
Charisme:
0/255  (0/255)
Force:
0/255  (0/255)
Armes: Epée & Bouclier Epée & Bouclier

MessageSujet: Re: [Cathédrale - 11.06.1458] Mariage Deliriuma & Clytie   Lun 14 Juin - 0:40

Elle papotait avec May lorsque...

Citation :
"Il est temps d'y aller. Deli n'est pas arrivé semble-t-il.... Pourvu qu'il n'ait eu quelconque accident ou malaise... J'espère qu'il n'a pas oublié..."
Se penchant à l'oreille de CLytie...

J'espère qu'il n'est pas en train de courir après le cochon de Seign!

Suivant Clytie qui était accompagnée de son parrain, les trois filles s'installèrent sur leurs sièges qui leur étaient attribués...May se tenant contre sa marraine et la Sophia près de May.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
dragonet

avatar

Nombre de messages : 9
Date d'inscription : 11/06/2010

MessageSujet: Re: [Cathédrale - 11.06.1458] Mariage Deliriuma & Clytie   Lun 14 Juin - 2:43

Le vicomte avait, a son habitude, eu du mal a quitter son bureau, mais il avait fait la promesse de venir, et avait fait le deplacement.

Il avait fortement apprecié le passage de Mayouche et de ses amies en limousin, et il avait une trés grande affection pour la jeune émissaire.

Il penetra en silence dans l'eglise, la céremonie venait de commencer.


Si quelqu’un a quelque motif dogmatique pour s’opposer à cette union, qu’il parle maintenant ou se taise à jamais.

Il supposa qu'estimer la marrié bien trop jolie pour se marrier et priver de ses charmes le reste de la gente masculine n'etait pas en soi un motif légitime de s'y opposer, donc il s'abstint d'autant que par experience, ça n'avais jamais privé grand monde de quoi que ce soit, mais là aussi, il s'abstint de tout commentaire. Il evita donc de regarder la suberbe chevelure rousse, la cambrure délicieuse et des arrondis pigeonnants de la jeune bientôt epousée pour tenter de retrouver en ce lieu des pensées plus aristotélicienne.. ce qu'il trouva.. 2 mn, cherchant au passage du regard la jeune Mayouche..
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Dandolo

avatar

Nombre de messages : 3
Age : 46
Localisation : Marmande/Duché de Guyenne
Fonction : Grand Maître de l'OSS
Date d'inscription : 16/06/2009

MessageSujet: Re: [Cathédrale - 11.06.1458] Mariage Deliriuma & Clytie   Lun 14 Juin - 9:32

Ce fut enfin l'arrivée de la Reine du jour, assurément la plus rayonnante des présentes.

Petit sourire à l'attention de sa mie toute aussi éclatante mais à la tenue moins élaborée mettant toutefois en valeur ses formes... ce qui laissa songeur son amant même si ce n'était guère le moment.

La mise en place s'acheva. La Diaconesse lança l'Office qui débuta par l'invocation du Très Haut par les enfants de choeur. Pas bête..., se dit Dandolo. Bien souvent le mariage n'était vu que d'un point de vue social et des festivités mondaines. Mais c'est aussi un sacrement aristotélicien.

Bref rappel de l'objet de leur présence à tous pour ceux qui auraient pu en douter puis première prière...

Le Gascon récita à sa suite le Confiteor.


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://emthra.forumzen.com/forum.htm
anarky1
Invité



MessageSujet: Re: [Cathédrale - 11.06.1458] Mariage Deliriuma & Clytie   Lun 14 Juin - 11:10

Le jeune homme trouva tous sa beau, les mariés sembler ému les invités garder le silence, tousse avaient l'air pensive. Anar écouta sagement le serment du prêtre il ne voulait pas troubler la cérémonie.
Revenir en haut Aller en bas
dnartreb

avatar

Nombre de messages : 2
Date d'inscription : 12/06/2010

Caractéristiques
Charisme:
255/255  (255/255)
Force:
255/255  (255/255)
Armes: Aucune arme

MessageSujet: Re: [Cathédrale - 11.06.1458] Mariage Deliriuma & Clytie   Lun 14 Juin - 16:48

[Arrivée inopinée]

L'arrivée du couple ne se fit point sans bruit. Le martèlement des sabots ferrés sur les pavés éveillèrent la curiosité de quelques badauds hors de l'église. Ayant attaché leurs montures, le couple s'épousseta mutuellement avant de pénétrer en le lieu-saint. Malgré toutes les précautions, la porte frotta contre les dalles déformées, où s'était égaré un petit gravier coincé. Forçant un peu, la porte s'ouvrit en grand, faisant pénétrer une lumière vive en l'allée centrale.

Ne voulant déranger plus, le couple se faufila dan l'ombre d'un coté. De là, les deux moitiés pourront observer le bon déroulement de la cérémonie sans qu'il ne puisse se mêler avec autrui...Les colombes étaient bien là, affichant leur banderole au centre du cœur de l'autel. Promenant ça et là son regard, l'oeil observateur de Reb fit une mise au point lorsqu'il reconnu une de ses grandes amies de toujours.

Murmurant à sa compagne:

Reconnais-tu Noeline? Tu sais qu'elle doit nous rejoindre au campement avant notre mariage, mais je ne savais qu'elle était invitée par Clytie. Étrange et bien heureux de la retrouver. Dirigeons-nous vers elle, sans nous mêler à toute cette bonne société!...Dommage que Clytie soit si mal entourée.

Prenant quelques directions de formes géométriques, le couple rasa les piliers sans trop se faire remarquer, puis se glissa vers le banc occupé par Noeline et son époux Fabien, ancien duc de BA. Alors que celle-ci contemplait quelques fresques, Reb lui chatouilla le flanc gauche avant de lui murmurer.

Coucou Noeline, quelle joie de te voir en cet endroit. Je ne pensais point te trouver de si bonne heure en Guyenne...Je suis heureux que tu sois invité au mariage de Clytie, mais je te garde précieusement jusqu'à mon mariage avec Eleoloreh...Tu sais aussi qu'après tout cela, je prendrai le chemin de BA, car l'atmosphère de Guyenne devient opaque et sans opinion.

Serrant la main à Fabien, Reb lui fit compliment:

Heureux de se retrouver en si bonne endroit. Maintenant que vous deux n'êtes plus en politique immédiate, j'espère que aurez d'autrse projets constructifs...Mais heu où sont vos enfants?

Souriant à tout cela, Reb salua discrètement Kadfael ainsi que deux piliers de taverne de Marmande, que Clytie avait débauchés.

Restant entre les deux femmes, Reb murmurait encore.

J'ai toujours une larme à l'oeil pour les mariages...
____________

Blablabla amen!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Mayouche

avatar

Nombre de messages : 13
Date d'inscription : 30/05/2010

MessageSujet: Re: [Cathédrale - 11.06.1458] Mariage Deliriuma & Clytie   Lun 14 Juin - 18:53

May et Sophia, qui étaient restées en retrait, se rapprochèrent de Clytie et Dea pour qu’elles puissent entamer la marche vers l’autel près d’eux. La brunette, toujours accrochée au bras de Sophia, entendit les inquiétudes que Clytie verbalisait à Dea.

"Je ne vois pas Deli.... Nous allons entrer et l'attendre à l'intérieur, il ne devrait plus tarder."

La rousse se retourna vers les 2 brunettes…

"Il est temps d'y aller. Deli n'est pas arrivé semble-t-il.... Pourvu qu'il n'ait eu quelconque accident ou malaise... J'espère qu'il n'a pas oublié..."

Mayouche ne put que lui sourire, émue de savoir que c’était maintenant LE moment. Elle savait très bien que Déli n’était pas en retard, elle l’avait entrevu à l’intérieur de la cathédrale, en compagnie de Rubiz et de Mimi. Elle vit le regard de son amie fixer le vide pendant un court instant et devina ses pensées. Avalant la boule qui se formait dans sa gorge et retenant la larme qui s’acharnait à vouloir tomber, elle réussit à prononcer :

Ne t’en fais pas Clytie, tu t’inquiètes trop. Déli n’a sûrement pas oublié, tu le connais! Respire un bon coup, il est l’heure… N’oublie pas, tu es superbeet c'est aujourd'hui le plus beau jour de ta vie!! Ça l'est sûrement encore plus pour lui, car il a la chance de t'épouser!

À ces mots, la larme qu’elle tentait de retenir depuis un moment ne put être retenue. La voilà qui déferlait sur sa joue, pendant qu’elle tendit la main pour la poser un instant sur celle de son amie. Cette dernière posa une dernière fois le regard sur ses 2 amies. Sophia et May se serrèrent l’une contre l’autre et d’un regard entendu, signifièrent à Clytie qu’elles étaient bel et bien là, derrière elle et Dea, et que tout allait bien se passer.

C’est ainsi que le quatuor entra dans la cathédrale. May sut que Clytie vit Déli quand la rousse manqua presque un pas et qu’elle dut s’accrocher à Dea un peu plus fermement. Elle dût retenir un mouvement vers son amie, se disant que Dea serait suffisamment fort pour la retenir sans avoir besoin de son aide.

Une fois que Clytie se reprit, la marche continua. May, les yeux humides, accrochée au bras de Sophia, sentait l’émotion l’envahir. Elle se remémorait tout le processus qui mena à ce jour si important pour son amie. Les indices laissés ici et là lors de conversations, son baptême, la demande d’être témoin… Un éternuement la ramena à la réalité, à la marche vers l’autel. La jeune brunette vit tout le monde se retourner pour mieux observer la mariée. Même si elle l’avait aidée à se préparer, May restait émerveillée par la beauté de son amie en ce jour. Il y avait comme une aura qui émanait d’elle, sûrement toute la joie et tout le bonheur qu’elle dégageait.

Ils arrivèrent enfin à l’avant de la cathédrale. Là, il y avait 6 chaises, 2 au milieu et 2 de chaque côté. À droite, Déli était accompagné de ses 2 témoins et maintenant, voici Clytie qui prenait place près de lui, ainsi que May et Sophia qui s’installèrent près d’elle. Une fois les futurs mariés ainsi que leurs témoins respectifs installés, la moniale prit la parole :


Mes frères, Mes soeurs, lo bonjorn à vos, benvenguts en Bordeaux !

Nous sommes en ce jour réuni en ces murs pour célébrer l'union du sénher Deliriuma, diacre de La Teste de Buch, à donaisela Clytie. Vous les connaissez tous, vous avez vu leur amour se développer et grandir. Aujourd’hui ils vont demander à Dieu de bénir leur union.

Avant toute chose, confions nos faultes au Très-Hault !


Mayouche prit la parole, d’une voix unie à celle de toute l’assemblée, pour réciter le Confiteor. Se faisant, elle se surprit à penser que tout cela devait être non seulement le plus beau jour de la vie de Déli mais qu'il devait trouver cela bizarre d'être le célébré et non le célébrant... Un petit sourire naquit sur les lèvres de la jeune fille à cette pensée.

Ensuite, la moniale reprit la parole :


Si quelqu’un a quelque motif dogmatique pour s’opposer à cette union, qu’il parle maintenant ou se taise à jamais.

Qui pourrait bien vouloir empêcher Clytie et Déli de s’unir? L’amour qu’ils se portaient l’un à l’autre était tellement .. pur, sincère et vrai que celui qui s’y opposerait se devait de n’avoir que de mauvaises intentions. Personne, donc, ne pourrait s’y opposer! À ce moment précis, Mayouche entendit la porte s’ouvrir. Avait-elle pensé trop vite? Elle tourna très légèrement la tête pour entrevoir qui venait d’entrer et reconnut vite fait le Chambellan du Limousin. Tout de suite, elle vit le regard qu’il posa sur la mariée; elle le connaissant maintenant assez pour deviner ce regard que d’autres ne pourraient soupçonner. Elle sourit discrètement le voyant chercher du regard, se disant qu’il ne l’avait sûrement pas vue encore, et se retourna pour continuer à suivre la célébration comme il se devait.

Elle entendit la porte s'ouvrir une nouvelle fois mais se dit que ce serait impoli de se retourner à nouveau. Donc, celle qui était reconnue pour sa curiosité légendaire, résista et ne se retourna pas, se concentrant sur la cérémonie en cours, le mariage de sa plus grande amie.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Clytie

avatar

Nombre de messages : 41
Localisation : La Teste de Buch
Date d'inscription : 20/05/2010

Caractéristiques
Charisme:
255/255  (255/255)
Force:
255/255  (255/255)
Armes: Epée & Bouclier Epée & Bouclier

MessageSujet: Re: [Cathédrale - 11.06.1458] Mariage Deliriuma & Clytie   Lun 14 Juin - 19:45

La rousse entendait comme dans un brouillard, les paroles rassurantes que lui chuchotait Dea, n'ayant d'yeux et de pensées que pour celui qu'elle s'apprêtait à rejoindre. Elle tenta d'accélérer le pas mais trébucha légèrement. Elle entendit un froissement de robe rapide derrière elle mais aussitôt, elle sentit la pression de la main de Dea, attentif à la retenir, petit sourire et regard complice à son attention.

Ils étaient enfin arrivés prés des sièges disposés à leur intention, Dea lâcha délicatement son bras afin qu'elle s'installât. Elle tendit son bouquet à Sophia afin d'être libre de ses mouvements durant la cérémonie.

Deli magnifique de prestance et les yeux brillants d'une émotion à peine contenue, lui tendit la main afin de l'aider à s'asseoir. Enfin, elle était prés de lui, elle pouvait avoir ce contact si important pour elle, qui lui procurait toujours ces sensations rassurantes et dont elle tirait toute sa sérénité.

Il attendit qu'elle ait prit place avant de s'asseoir à son tour. Elle reconnaissait bien là, toute la délicatesse de son futur époux. Les 4 témoins prirent place en même temps que lui puis Soeur Eloin prit la parole.

Clytie ne put s'empêcher de lancer un regard énamouré à son tendre pendant que la diaconesse commençait la cérémonie. Échange de regards qui en disaient long de leur amour, de leur complicité et de tout ce qu'ils ressentaient l'un pour l'autre. Elle aurait voulu glisser sa main dans la sienne et mettre sa tête sur son épaule, elle aurait voulu.... Ce n'était point le moment.... Elle s'absorba dans les paroles de la moniale qui les invitaient à reprendre ensemble le confiteor

A voix basse, la rousse récita les paroles saintes avec l'assemblée

Je confesse à Dieu tout puissant, à tous les Saints
Et à vous aussi mes amis parce que j'ai beaucoup péché
En pensée, en parole et en action.
Je supplie , tous les saints et vous mes amis
De prier le créateur pour moi
Que le Très Haut nous accorde le pardon
L'absolution et la rémission de tous nos pêchés
Amen


Puis, Soeur Eloin appela l'assistance à prendre parole, si d'aventure quelqu'un souhaitait s'opposer à leur union

Si quelqu’un a quelque motif dogmatique pour s’opposer à cette union, qu’il parle maintenant ou se taise à jamais.

La rousse sourit. Plus d'un lui reprochait ses fréquentations, ses choix et parfois ses décisions mais nul ne pouvait prétendre qu'elle ne fût honnête en ses sentiments et qu'elle eut fait quelque action qui puisse mettre en péril son union avec l'homme qui faisait battre son cœur.

Elle attendit donc, sereine la suite de la cérémonie, se plongeant quelques instants dans les yeux tendres de son amour, oubliant tous bruits ou murmures venant de l'assemblée, les seuls chuchotis qu'elle entendait étaient ceux des mots tendres qu'il lui transmettait dans ce regard.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Noeline

avatar

Nombre de messages : 2
Date d'inscription : 11/06/2010

MessageSujet: Re: [Cathédrale - 11.06.1458] Mariage Deliriuma & Clytie   Lun 14 Juin - 19:57

La cérémonie avait commencé sans tarder. Les invités continuaient à arriver dans la grande nef et Noeline essayait de suivre un tant soit peu ce qui se passait tout devant. Les allées et venues masquaient un peu les paroles de l'officiant.
Un froissement d'étoffe dans les bancs lui fit tourner la tête et c'est non sans un certain plaisir qu'elle vit arriver un couple qu'elle n'avait pas vu depuis trop longtemps, Reb et Ele.

Coucou Noeline, quelle joie de te voir en cet endroit. Je ne pensais point te trouver de si bonne heure en Guyenne...Je suis heureux que tu sois invité au mariage de Clytie, mais je te garde précieusement jusqu'à mon mariage avec Eleoloreh...Tu sais aussi qu'après tout cela, je prendrai le chemin de BA, car l'atmosphère de Guyenne devient opaque et sans opinion.

Noeline afficha un grand sourire, Reb était un ami de longue date, un personnage un peu différent des gens qu'elle avait l'habitude de fréquenter depuis qu'elle évoluait au conseil ducal mais ô combien drôle et sincère, elle ne l'avait jamais vraiment perdu de vue. Sa compagne Ele était moins proche d'elle mais elle ne l'en appréciait pas moins, ils étaient toujours de bonne compagnie et présents lorsque Noeline avait fait savoir qu'elle avait besoin d'aide ou d'un service.

Ton mariage vieux brigand ... ça je vais avoir du mal à m'en remettre, elle a bien du courage ton Ele.

Noeline fit un clin d'œil complice à la jeune femme et parti d'un éclat de rire qu'elle maitrisa bien vite, ne pas troubler l'instant présent surtout, pensa t-elle.

Mais bien sûr que je reste, tu penses bien je ne raterai cet instant précieux pour rien au monde, Fabien lui devra rentrer en BA, il est attendu chez les moines très bientôt, vous savez ... l'été, c'est ça période de méditation préférée.
Quant aux enfants, je vous rassure, ils sont avec leur nourrice et grandissent bien vite, trop vite même.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Sophia51

avatar

Nombre de messages : 26
Localisation : Marmande
Date d'inscription : 19/05/2010

Caractéristiques
Charisme:
0/255  (0/255)
Force:
0/255  (0/255)
Armes: Epée & Bouclier Epée & Bouclier

MessageSujet: Re: [Cathédrale - 11.06.1458] Mariage Deliriuma & Clytie   Lun 14 Juin - 21:02

Elles étaient maintenant installées et la Diaconesse prit la parole:

Citation :
Si quelqu’un a quelque motif dogmatique pour s’opposer à cette union, qu’il parle maintenant ou se taise à jamais.
Curieuse de nature elle se retourna vers l'assemblée au cas où si l'une des personnes présentes vienne à ouvrir la bouche..si ce n'est que pour bayer, chose qui serait excusable pour ceux qui auraient fait un long voyage pour se rendre à cette cérémonie.

May semblait quant à elle un peu agitée lorsqu'une personne fit son entrée, et lui serrant sa main en lui chuchotant:

Ça ne va pas?

May lui adressa un sourire puis retourna sa tête vers la Diaconesse qui demandait aux fidèles de réciter les paroles Saintes..

A voix basse, si ce n'est que Clytie avait un ton légèrement supérieur aux autres, les deux fillotes récitèrent les paroles:


Je confesse à Dieu tout puissant, à tous les Saints
Et à vous aussi mes amis parce que j'ai beaucoup péché
En pensée, en parole et en action.
Je supplie , tous les saints et vous mes amis
De prier le créateur pour moi
Que le Très Haut nous accorde le pardon
L'absolution et la rémission de tous nos pêchés
Amen
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
topheez



Nombre de messages : 4
Date d'inscription : 02/11/2009

MessageSujet: Re: [Cathédrale - 11.06.1458] Mariage Deliriuma & Clytie   Lun 14 Juin - 21:39

Pour une fois que Topheez était en avance à un événement, et assurément grâce à sa formidable épouse, il avait pris le temps de détailler un peu l'église avant que les mariés ne se présentent à l'autel.

Des têtes connues, d'autres moins, mais tous venus pour le bonheur de Deli et Clytie... puis le moment arriva. Les deux mariés se présentèrent et Topheez ne put s'empêcher de se pencher vers son épouse pour lui souffler


Ils sont magnifiques !

Il ressentait une quiétude au début de cette cérémonie, en communion avec l'atmosphère légèrement sucrée qui semblait se diffuser en ce lieu


Si quelqu’un a quelque motif dogmatique pour s’opposer à cette union, qu’il parle maintenant ou se taise à jamais.

Topheez n'aurait pu l'expliquer, mais ces quelques mots détournèrent ses pensées de l'instant présent, lui évoquant une montalbanaise qui avait subitement disparue de la circulation. Pourquoi ? Il n'aurait su lui dire. Peut être son caractère parfois abrupte et imprévisible, qui laissait souvent dans l'incompréhension; indispensable pour oser rompre le silence et mettre fin à un élan de bonheur.

Il lui fallut un effort important pour dissiper ces pensées et revenir dans la cérémonie, auprès de son épouse, pour assister deli en ce jour heureux. Il serra inconsciemment la main de Mimi un peu plus fort, profitant au mieux de l'instant présent.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Seign



Nombre de messages : 1
Date d'inscription : 01/06/2010

MessageSujet: Re: [Cathédrale - 11.06.1458] Mariage Deliriuma & Clytie   Lun 14 Juin - 23:08

Seign arriva avec Cara. très nettement en retard... Il n'avait pas pu se libérer avant et s'en voulait. Ils venaient d'arriver sur Bordeaux et ils se dépêchèrent de trouver la cathédrale.
Ils y arrivèrent et poussèrent doucement et très peu la lourde porte de l'entrée. Seign vit un bon nombre de personnes et fut stupéfait des décors et des habits de toutes les personnes présentes.
Ils s'installèrent au dernier rang pour éviter de déranger du fait de leur retard.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Rubiz

avatar

Nombre de messages : 27
Date d'inscription : 11/06/2010

Caractéristiques
Charisme:
255/255  (255/255)
Force:
255/255  (255/255)
Armes: Epée & Bouclier Epée & Bouclier

MessageSujet: Re: [Cathédrale - 11.06.1458] Mariage Deliriuma & Clytie   Lun 14 Juin - 23:54

Rubiz écoutait la belle voix d'Eloin qui officiait.
Elle s'entendit murmurer avec l'assemblée :


Je confesse à Dieu tout puissant, à tous les Saints
Et à vous aussi mes amis parce que j'ai beaucoup péché
En pensée, en parole et en action.
Je supplie , tous les saints et vous mes amis
De prier le créateur pour moi
Que le Très Haut nous accorde le pardon
L'absolution et la rémission de tous nos pêchés
Amen


Son regard se posa sur les futurs mariés qui savouraient leur bonheur.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
deliriuma

avatar

Nombre de messages : 349
Localisation : Angoulême
Fonction : Diacre Sacristain
Date d'inscription : 27/05/2009

Caractéristiques
Charisme:
159/255  (159/255)
Force:
143/255  (143/255)
Armes: Epée & Bouclier Epée & Bouclier

MessageSujet: Re: [Cathédrale - 11.06.1458] Mariage Deliriuma & Clytie   Mar 15 Juin - 1:10

Dans la semi-obscurité de la nef, Deli faisait face à l'assemblée. La plupart des visages étaient tournés vers lui et sa promise qui, d'un pas lent, avançait vers l'autel au bras de Dea.
Sa démarche avait quelque chose de surnaturel. Sa longue et jolie robe tombait sur ses chausses, les cachant entièrement, elle semblait glisser sur le sol de ce lieu sacré.
Au fond de ses yeux, il ne voyait qu'elle. Tout semblait se brouiller autour d'eux, comme dans une abstraction involontaire du monde qui les entourait.
Ils avaient vécu cette sensation à de nombreuses reprises, comme si le monde disparaissait pour ne les laisser que seuls, ensemble, dans une bulle qui les protégeait de tout, qui leur faisait oublier qu'au delà de leur amour, un monde subsistait.

Ils semblaient relier par cette aura bienfaitrice qui les enveloppait et qui ne les quittait plus. Inexorablement, dans sa démarche gracieuse, elle était attirée par lui, il l'attirait à elle. A chaque pas correspondait un battement de leur coeur, qui rythmait sa marche autant que les secondes qui, sous les yeux des promis et l'attention des personnes présentes, s'égrainaient dans le silence paradoxalement tonitruant de la Cathédrale.

Un doux et savoureux frisson parcourait son corps tandis qu'elle prenait place près de lui. Il ne pouvait détacher son regard de sa beauté qui, sous les lueurs colorés des vitraux, lui donnait l'apparence d'un ange.
Il lui tendit la main pour qu'elle prenne place sur le siège qui lui était réservé. Une fois bien installée, Deli pris place à son tour, lui tenant toujours délicatement la main du bout des doigts.

Soeur Eloin débutait la cérémonie. Il fallait pouvoir détacher ce regard ambre de l'émeraude du sien mai la tâche n'était pas des plus aisées. Il aurait voulu glisser sa main dans la sienne et mettre sa tête sur son épaule, il aurait voulu.... Ce n'était point le moment....

La diaconesse enjoignit l'assemblée à réciter l'acte de contrition. D'une seule voix, les paroles furent récitées. Le son se répercutait sur chaque parcelle des murs de l'édifice.


Je confesse à Dieu tout puissant, à tous les Saints
Et à vous aussi mes amis parce que j'ai beaucoup péché
En pensée, en parole et en action.
Je supplie , tous les saints et vous mes amis
De prier le créateur pour moi
Que le Très Haut nous accorde le pardon
L'absolution et la rémission de tous nos pêchés
Amen


Les voix résonnaient encore dans les profondeurs inaccessibles de la nef lorsque Soeur Eloin ajouta cette phrase

Si quelqu’un a quelque motif dogmatique pour s’opposer à cette union, qu’il parle maintenant ou se taise à jamais.

Le regard de Deli se tourna vers sa douce. Il lui adressa un sourire. Dans ses yeux transitait toute la puissance de son amour, toute l'affection qu'il avait pour elle, ce besoin permanent de l'avoir auprès de lui. Dans ses yeux, il voyait l'avenir qu'ils se promettaient depuis longtemps et qu'ils touchaient maintenant du bout des doigts. L'avenir qu'ils se promettaient, c'était désormais le présent, un présent qu'ils vivaient intensément, de la même manière à n'en point douter. Les visages étaient radieux, les regards souriant .... les coeurs pleuraient de l'intensité de l'émotion qu'ils vivaient, de cet amour qu'ils s'échangeaient et qu'ensemble il faisait grandir chaque jour toujours plus.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Eloin
Archevêque de Bordeaux
Archevêque de Bordeaux
avatar

Nombre de messages : 548
Age : 30
Localisation : Bordeaux
Fonction : Archevêque de Bordeaux
Date d'inscription : 30/11/2008

Caractéristiques
Charisme:
55/255  (55/255)
Force:
61/255  (61/255)
Armes: Aucune arme

MessageSujet: Re: [Cathédrale - 11.06.1458] Mariage Deliriuma & Clytie   Mar 15 Juin - 1:31

Un silence tout relatif suivit sa question. Quelques chuchotements avoient lieu à divers angles de la nef, certains invités ne s'estant certainement point vu depuys longue date échangeant d'amicales paroles ; la plupart des fidèles demeurant silencieux et attentifs.

La moniale reporta son regard vers l'entrée de la cathédrale lorsque la porte s'ouvrit une premiere foys, puys une seconde peu de temps après, faisant se retourner plusieurs personnes de l'assistance. Curiosité, quand tu nous tiens...

Les nouveaux venus s'installèrent sans troubler la cérémonie, et la diaconesse jugea qu'il estoit temps de continuer l'office.


Je vays vous lire un extrait du Livre des Vertus choisi par frère Deliriuma.

Mais avant, je demande aux témoins de se bien vouloir avancer jusqu'à l'autel, de nous dire un petit mot sur celuy ou celle dont ils seront témoins, et pourquoi ils ont accepté iceste responsabilité.

Car il s'agit bien d'une responsabilité face au Très Hault et face à nous tous, la communauté des fidèles ; que d'accompagner ce couple dans les joies et les peines, lors des différentes espreuves que l'existence peut bien nous infliger.

_________________
Cardinal-Archevêque de Bordeaux, Rectrice de l'Ordre Cistercien.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Mayouche

avatar

Nombre de messages : 13
Date d'inscription : 30/05/2010

MessageSujet: Re: [Cathédrale - 11.06.1458] Mariage Deliriuma & Clytie   Mar 15 Juin - 16:00

Voilà, c’était le moment. Mayouche savait qu’elle aurait à venir parler devant l’assemblée et de toute manière, elle s’y était préparée. Mais, autant on peut se préparer pour savoir quoi dire, on ne peut pas se préparer face au trac qui nous prend avant un discours devant tant de monde. L’émotion, qui résultait en des yeux mouillés et une boule dans la gorge, n’aidait pas la situation.

La jeune brunette se leva, et se tourna pour faire face aux gens, souriant aux futurs mariés au passage. Elle tenta de ravaler cette têtue de boule, qui ne voulu rien savoir, et remis ses idées en ordre une minute.

Puis, elle prit la parole, tout en se tortillant discrètement les doigts entre eux.


Si vous cherchez une amie qui saura être à l’écoute, peu importe la situation dans laquelle vous vous retrouvez… Si vous cherchez une amie qui saura rester à vos côtés quand tout le monde, jusqu’à la famille, vous tourne le dos, vous trahi et vous accuse à tort … Si vous cherchez une amie qui sache quoi dire exactement pour que toutes vos inquiétudes et vos soucis s’évaporent… Si vous cherchez une amie qui saura vous dire les choses comme elles sont, sans cacher la vérité, mais sans jugements… Si vous cherchez une amie qui est en même temps une sœur et une mère…

Vous retrouverez en Clytie tout ce que vous cherchez.


May prit un instant et regarda son amie près d’elle et pensa à ses prochains mots. Ses yeux s’embuèrent un petit peu plus.

Cette femme, qui est aussi ma marraine, a su être là, présente à mes côtés, non seulement lors de mes moments joyeux et sereins, quand tout allait bien, mais surtout lors de mes moments les plus noirs et difficiles. C’est là que l’on reconnaît les vrais amis, les rares, ceux qui sont là quand tout va mal.

Quand tout va pire que mal même… May pensait à la mort de Pablo, suivi du reniement de son père adoptif, suivi de la mort de sa mère adoptive, suivi de la mort de sa sœur jumelle… Tout cela dans l’espace de 2-3 mois. Qui était là, malgré tout? Clytie.

Je peux devant vous, et devant elle, vous assurer que je ne serai pas là aujourd’hui si ce n’était d’elle. Elle a été celle qui a su me tirer vers la lumière juste à temps, alors que je sombrais dans la noirceur la plus totale.

May se souvint... Elle ne sortait plus du tout de chez elle… Ni même de son lit… Elle n’en sortait que pour se nourrir, quand son ventre la suppliait… Elle se rappela ces moments quand la vie ne lui inspirait plus rien, quand le goût à la vie lui avait échappé… Elle essuya sa joue mouillée et reprit.

Notre amitié dure depuis plus d’un an maintenant et j’espère encore pour plusieurs années à venir. À dire vrai, je ne sais pas ce que je ferais sans elle.

Alors de venir être témoin de son union avec l’homme qu’elle aime, d’être à ses côtés durant ce jour qui sera pour toujours son plus beau jour, est pour moi non seulement une joie, mais un honneur immense.

Ma sœur, vous dites : « Accompagner ce couple dans les joies et les peines, lors des différentes espreuves que l'existence peut bien nous infliger. » Cette phrase, vous ne savez combien elle est remplie de sens pour moi, pour notre amitié Clytie et moi. Il va de soi que je serai toujours, à n’importe quelle heure, à n’importe quel moment, présente pour cette amie qui jamais, au grand jamais, ne m’a laissé tomber. Pour moi, Clytie est la famille que j'ai choisi.

Je laisse la parole aux autres témoins...


Mayouche, ayant terminé, se retourna, s'essuya encore les joues et s'assit, en soufflant discrètement.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Sophia51

avatar

Nombre de messages : 26
Localisation : Marmande
Date d'inscription : 19/05/2010

Caractéristiques
Charisme:
0/255  (0/255)
Force:
0/255  (0/255)
Armes: Epée & Bouclier Epée & Bouclier

MessageSujet: Re: [Cathédrale - 11.06.1458] Mariage Deliriuma & Clytie   Mar 15 Juin - 18:03

Personne ne s'était manifesté contre cette union et la Diaconesse se tourna à nouveau vers l'assemblée...

Citation :
Je vays vous lire un extrait du Livre des Vertus choisi par frère Deliriuma.

Mais avant, je demande aux témoins de se bien vouloir avancer jusqu'à l'autel, de nous dire un petit mot sur celuy ou celle dont ils seront témoins, et pourquoi ils ont accepté iceste responsabilité.

Car il s'agit bien d'une responsabilité face au Très Hault et face à nous tous, la communauté des fidèles ; que d'accompagner ce couple dans les joies et les peines, lors des différentes espreuves que l'existence peut bien nous infliger.

Sur ces mots May s'avança la première auprès le la Diaconesse .
La Sophia connaissait assez bien May pour deviner sa fragilité, et le fait d'exprimer ouvertement ses sentiments en public allait sûrement faire rejaillir en elle des émotions assez perceptibles à la vue de l'assemblée.
Elle s'exprima avec limpidité et ses phrases semblaient flotter dans l'air tellement sa voix était si douce.
Les deux brunettes se connaissaient assez bien, et elles se partageaient souvent des petits secrets comme deux amies de très longue date...voire même comme des sœurs, d'ailleurs elles se ressemblaient comme deux gouttes d'eau.
Tout en s'exprimant, May porta la main à sa joue afin de repousser une fine gouttelette qui commençait à s'écouler de ses yeux scintillants.
Elle venait de dévoiler ouvertement ce qu'elle ressentait pour Clytie...son amie et quelque-part sa propre mère!

Une fois terminé May revint à sa place un peu essoufflée mais certainement fière de ses paroles.

C'était au tour de la Sophia de s'exprimer devant l'assemblée et surtout devant Clytie, car c'est à elle qu'elle allait s'adresser une fois de plus.

Depuis son arrivée elle tenait dans ses mains le bouquet de fleurs que sa marraine lui avait demandé de garder, et elle décida que ce bouquet allait rester entre ses mains le temps de son élocution.

Rejoignant la Diaconesse à qui elle adressa un large sourire elle se retourna en fixant Clytie....

Ma chère mama...heu...ma chère marraine!
C'est avec une grande fierté que je me trouve à tes côtés aujourd'hui. Je ne connais pas réellement la signification du mot « témoin », mais tu me connais assez bien pour connaître ce que j'ai sur le cœur. Si je suis ici à tes côtés ce n'est pas simplement le fait d'être une figure représentative devant un tel événement...non...je voudrai que tu comprennes que nôtre amitié reste à mon sens une source de joie et d'amour.
Je t'adore...
Laissant glisser un regard vers Déli...
Je vous adore tous les deux!
Je suis certaine que Déli saura t'apporter tout l'amour dont tu as besoin, mais saches que je serais là en toutes circonstances, et surtout si la peine venait à te surprendre.


Tu sais que je ne suis pas une grande oratrice, mais je tenais à terminer sur cette citation:

"Un ami est celui qui connaît la chanson qui est dans ton cœur et qui peut te la chanter quand tu en as oublié les paroles."

Adressant un sourire amusé à sa mama...

Je chante comme un coq à qui on retire ses plumes, mais je ferais un effort le jour voulu pour m'appliquer!

Sur ces mots elle adressa un sourire à la Diaconesse et se dirigea vers sa place son bouquet à la main.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Rubiz

avatar

Nombre de messages : 27
Date d'inscription : 11/06/2010

Caractéristiques
Charisme:
255/255  (255/255)
Force:
255/255  (255/255)
Armes: Epée & Bouclier Epée & Bouclier

MessageSujet: Re: [Cathédrale - 11.06.1458] Mariage Deliriuma & Clytie   Mar 15 Juin - 19:17

Rubiz se disait "OOOHhh mais mais... mais je n'ai rien préparé moi". elle écouta Mayouche puis la deuxième témoin qu'elle ne connaissait pas encore. Elles parlaient si bien et si... longuement de leur amie Clytie.

Alors qu'elle écoutait, la rousse savait déjà qu'elle ne pourrait pas commencer en disant "à mon ami Deli qui m'a tendu un piège..." Non non non ça ne se faisait pas, surtout au mariage de l'intéressé. Un sourire se dessina sur ses lèvres alors qu'elle regardait Deli si amoureux de sa belle.

Mayouche s'était assise, puis la dame au bouquet... et un très joli silence s'installa... ces silences là ne sont beaux que courts.
Rubiz s'avança...


Deliriuma, je ne l'appelle jamais ainsi.
Pour moi, il est Déli, un être délicieux, prévenant, subtil, drôle... qui n'a qu'un gros défaut c'est d'habiter si loin de Cahors, la plus belle ville de Guyenne.
* réalise soudain qu'elle va se faire des ennemis

Nous nous sommes rencontrés en faisant de la politique... et oui, nous habitons en Guyenne ! * fait un grand sourire
Et pourtant c'est surtout quand nous avons quitté la politique, que nous avons vraiment commencé à discuter à coeur ouvert, à nous apprécier et... à devenir amis.

En ce qui concerne la responsabilité d'être témoin de Déli lors de son mariage d'amour... je l'assume avec bonheur !
J'ai pu voir au cours de ces derniers mois à quel point mon ami était heureux, transcendé... amoureux, aimant, aimé...

Clytie et Déli, c'est une belle histoire en devenir : je suis heureuse d'être aujourd'hui là pour lui, pour eux.


Elle retourna s'asseoir sur le banc des témoins, étonnée d'avoir parlé autant.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: [Cathédrale - 11.06.1458] Mariage Deliriuma & Clytie   

Revenir en haut Aller en bas
 
[Cathédrale - 11.06.1458] Mariage Deliriuma & Clytie
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 2 sur 3Aller à la page : Précédent  1, 2, 3  Suivant
 Sujets similaires
-
» [Cathédrale - 11.06.1458] Mariage Deliriuma & Clytie
» La cathédrale de Lausanne
» Combat à la cathédrale
» visite de la cathédrale
» La Cathédrale

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Archevêché Métropolitain de Bordeaux :: Archidiocèse de Bordeaux :: Paroisses de l'archidiocèse (Bordeaux, Mimizan, Blaye, Teste-de-Buch) :: Bordeaux-
Sauter vers: