Gestion de la Province et des diocèses de la Province de Bordeaux, dans le jeu en ligne Les Royaumes Renaissants.
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
Vous souhaitez rencontrer l'archevêque ? C'est Ici [HRP]Forum officiel secondaire[/HRP]
Vous voulez savoir qui s'occupe de votre paroisse ? C'est Ici
Si vous avez des soucis avec la barre d'ascenseur lors de la création/édition/citation d'un post, passez sous firefox; le soucis vient d'IE.

Partagez | 
 

 Mariage Gil et Azzera [Terminé]

Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8, 9, 10  Suivant
AuteurMessage
Saian



Nombre de messages : 2
Date d'inscription : 18/05/2010

MessageSujet: Re: Mariage Gil et Azzera [Terminé]   Mer 19 Mai - 14:36

Discrètement installé au fond de l'église aux côtés de Mélusine, Saian a juste le temps de s'asseoir avant que retentissent les paroles que les élus du jour devaient attendre avec impatience depuis de longues journées. Docile, il joint sa voix à celles des invités.

Je confesse à Dieu Tout-puissant, à tous les Saints, et à vous aussi, mes Amis, parce que j'ai beaucoup péché, en pensée, en parole, en action.
Je supplie tous les Saints, et vous, mes Amis, de prier le Créateur pour moi. Que le Très Haut nous accorde le pardon de tous nos péchés.


Le jeune homme embrasse la scène du regard, avant de balader ce dernier sur l'assemblée. Forcément, des mèches rousses attirent son regard, mais avant qu'il ait le temps de détailler la propriétaire de cette chevelure, un éternuement étouffé lui fait tourner la tête vers... sa compagne.

Un sourire moqueur plus loin, puis le flamand reporte son attention sur les mariés et leurs témoins.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
vivilolo

avatar

Nombre de messages : 166
Date d'inscription : 04/11/2009

Caractéristiques
Charisme:
255/255  (255/255)
Force:
255/255  (255/255)
Armes: Aucune arme

MessageSujet: Re: Mariage Gil et Azzera [Terminé]   Mer 19 Mai - 15:34

Vivi regardait son Zig ...........ce qu'il est beau mon zamour quand il est sérieux.

Sursaute..........
Ha ben! te voilà toi..............
Caresse Caramel qui venait de sauter sur ses genoux............

Se penche et murmure à Caramel.
Dit........tu restes sagement sur mes genoux.......pas le temps de faire une gaffe hein.
Vivi écoute attentivement............
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
caline

avatar

Nombre de messages : 3
Date d'inscription : 19/05/2010

MessageSujet: Re: Mariage Gil et Azzera [Terminé]   Mer 19 Mai - 15:51

Ballade en carrosse pour un mariage...léger regard vers ce dernier, mi amusé de savoir la rouquine dedans, mi-soulagé de ne pas y être également…oh oui, heureusement qu’elle n’est pas dedans la bretonne, elle aurait l’impression d’étouffer entre ces quatre planches sur roues. Elle se trouve bien mieux à l’air libre, sur son cheval, à respirer les embruns de la mer qui petit à petit au fil de leur approche viennent lui chatouiller les narines, remontant à sa mémoire les souvenirs de sa jeunesse sur la côte d’Emeraude, les souvenirs Flamands de la mer du nord…

Sa plongée dans les flots de souvenirs devait avoir été plus longue qu’elle ne le pensait car voilà qu’ils arrivaient déjà. Descente du carrosse pour les uns, descente de cheval pour les autres, main qui flatte machinalement son cheval tandis que son regard se porte sur l’irlandaise, blanche, petite mine…depuis quelques temps, elle l’inquiète…d’accord Eno est Eno mais là, depuis peu elle s’énerve souvent, s’emporte, parfois à juste raison et parfois pour des broutilles…peut être que…idée qui se faufile à nouveau dans l’esprit de la blonde…faudrait qu’elle lui cause un de ces jours, jusque là elle ne lui a rien dit mais si elle continue ainsi elle allait faire fuir tout le monde. Le moment n’est pas venu de toute manière, la rouquine s’éloigne vers la mer et elle, elle va aller penser son cheval avant de se faire une « beauté » pour le mariage.

Moment de repos, toilette faite, vêtements propres mis, rouge et noir comme à l’accoutumé, et direction prise vers l’église ou déjà se presse du monde, léger mouvement de recul à la vue de l’édifice…elle n’est plus entrée dans un tel édifice depuis si longtemps, depuis qu’il n’est plus là en fait, depuis que le Très Haut le lui a repris, un peu fâchée avec lui d’ailleurs pour tout dire.
Foule des invités qui entre, hésitation et la bretonne entre à son tour, s’installant bien au fond de l’assemblée. Jour heureux qu’est le mariage...essayer de se laisser emporter par la liesse générale alors que la cérémonie commence…
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Abbygaelle

avatar

Nombre de messages : 4
Date d'inscription : 19/05/2010

MessageSujet: Re: Mariage Gil et Azzera [Terminé]   Mer 19 Mai - 16:00

Observant la salle pendant que l’assemblée prononçait leurs quantiques machin truc, son regard fut arrêté par un être encapuchonné tout prêt d’elle. Des quintes de toux s’échappaient de l’habit qui ne présageait rien de bon. Levant les yeux au ciel et se débarrassant de sa pomme qui l’encombrait, elle s’approcha de l’individu non identifié et se présenta prudemment et discrètement, enfin aussi discrètement que possible.

Hey ! J’me présente, je m’appelle Abbygaelle, une amie d’la mariée, vous m’faîtes une place à côté d’vous ?

Sans trop attendre de réponse, elle s’assit sur le petit bout de banquette, lui bouchant un peu l’accès vers la sortie. De petits coups d’œil vers la capuche tout en restant le plus calme possible, elle se pencha un peu vers lui.

Vous ne vous sentez pas bien ? Vous n’avez pas l’air dans votre assiette…

Comment affirmer une telle chose alors qu’elle ne voyait pas son visage, ça c’est une énigme à la Abby. Elle attendit plus ou moins une réponse même si elle sentait que l’homme n’avait pas trop envie de discuter, surtout avec une inconnue en habit de fille de mauvaise condition qui était un peu trop franche pour que ce soit normal. Mais enfin la limousine avait le don de repérer les personnes les plus étranges dans son champ de vision et ne s’embarrassait jamais des convenances… D’ailleurs, elle ne serait surement pas là si elle s’en était un temps soit peu inquiété. Toutefois, quelqu’un qui ne se découvrait pas dans une église était tout aussi inconvenant et entre gens de même catégorie, il n’y avait pas à turlupiner…

Elle ne parvenait de toute façon pas à se concentrer sur les paroles pré-mariages, attendant juste que Azz dise enfin oui à son homme pour pouvoir discuter, profiter du buffet, et surtout, retirer cette robe affreuse. Tandis que le regard de ses sœurs parcouraient la salle de temps à autre, elle se planquait pour ne pas être reconnue, trop honteuse qu’elle était de sa tenue et de sa coiffure du jour. Elle aurait à cet instant tout donné pour porter également une capuche, comme son voisin, afin de ne pas être remarquée…
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Margaut de Roanne

avatar

Nombre de messages : 13
Date d'inscription : 18/05/2010

MessageSujet: Re: Mariage Gil et Azzera [Terminé]   Mer 19 Mai - 16:02

Comme c'est rigolo, le rominou essaye de leur échapper aaah ils l'ont presque rejoint mais il se défile.
Elle aime bien les minous, c'est tout doux et chaud pis ça un joli ronron quand on les caresse...

Pis elle aime bien aussi sa menotte dans celle d'Imon, l'a pas lair de savoir pour les crapauds, mais c'est un garçon, il ferait quoi d'un beau prince lui? Peut-être c'est les licornes pour eux?
Les crapauds pour les filles et les licornes qui se transforment en princesse pour les garçons, ça doit être ça...

Mais alors, il a déjà sa licorne, pis elle qui cherche toujours un crapaud..

Petites pensées qui tournent dans sa caboche tandis qu'ils se faufilent, trottent derrière le chat; distraite elle fait moins attention et.....
Vlan!

Culbute générale, elle se retrouve à quatre pattes devant une jupe rouge et tout là-haut des sourcils froncés qui s'abaissent jusqu'à leur hauteur.

Ouailleeeu!
Oups...
Bouzour m'dame,
Ooooh t'es zouliiiiiiiiiiiie


Citation :
Quand à vous, jeune Damoiselle, allez rejoindre vos parents, je vous prie !

Mine contrite , noeil qui clignote devant la mine sévère et la réprimande. Elle jette un regard rapide vers ses parents, un autre regard plein de détresse vers Imon, quoi c'est déjà fini? Il va s'en aller pis elle restera toute seule. Si si toute seule.

Petit nez qui se fronce, elle lève les yeux vers la belle dame


Si te plé m'dame, ze serai saze, ze promet.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Pierre_de_Roanne d'Azayes

avatar

Nombre de messages : 9
Date d'inscription : 18/05/2010

MessageSujet: Re: Mariage Gil et Azzera [Terminé]   Mer 19 Mai - 16:53

A peine le temps de partager quelques mots avec le marié que celui ci repart nerveusement. Pierre en sourit, il sait dans quel état il se trouve et laisse le futur marié trouver une occupation en attendant sa future épouse.

Il prend la main de Dami et lui sourit, puis tourne la tête et voit partir la petite puce, main dans la main avec Aemon. Il hésite à se lever pour les rattraper mais il n’aime pas trop se donner spectacle devant tout le monde. Aussi il essaye de suivre la progression de deux garnements partis à la recherche d'il ne sait quoi.

Plusieurs minutes s’écoulent, la mariée est enfin là. Elle est somptueuse et semble aussi nerveuse que le marié. Ahhhh, les émotions du cœur….. Il la regarde, elle n’a point trop changé depuis le temps où il ne l’a vu.

Et voilà que les deux petits déboulent et se retrouvent cul par dessus tête. Il ne savait pas Margaut aussi turbulente, sur que les enfants, dès qu’ils se regroupent, deviennent aussi fous que les adultes…

Pierre va pour se lever mais voilà que l’homme d’église commence la cérémonie…que faire ?

Il choisit finalement de se lever tout en répétant le psaume et se dirige vers Azzera et le petit colis en robe qui se trouve à ses pieds.

D’une main puissante il enserre sa fille et la hisse contre lui. Elle n’a pas l’air contente aussi il lui fait les gros yeux, mais alors des gros yeux de chez gros yeux…

Puis un sourire à la future mariée

Euh, bonjour Azzera , désolé pour le dérangement.

Le Duc retourne à sa place, pose sa fille entre son épouse et lui même puis lui dit tout bas.

Margaut, il va falloir que tu ne bouge plus maintenant, dans la maison du seigneur on ne part pas à la chasse au chat, cela ne se fait point, tu as comprit ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Isabelle
Invité



MessageSujet: Re: Mariage Gil et Azzera [Terminé]   Mer 19 Mai - 17:17

Isabelle berçait Aaron quand Gilem se glissa à ses côtés. Elle le regarda amusée et glissa tendrement sa main dans ses cheveux pour faire tomber les quelques morceaux de paille… Elle prit sa main dans la sienne et lui susurra à l’oreille
Merci mon amour d’avoir pu te libérer…. Tu es parfait mon chéri….
Elle eut juste le temps de lui faire une bise que le cortège rentra dans l’église. Les futurs époux étaient magnifiques Isabelle leur fit un sourire à leur passage. Ils s’installèrent dans le chœur où des fauteuils les attendaient. La cérémonie commençait, la jeune femme reprit comme l’assemblée.

Je confesse à Dieu Tout-puissant, à tous les Saints, et à vous aussi, mes Amis, parce que j'ai beaucoup péché, en pensée, en parole, en action.
Je supplie tous les Saints, et vous, mes Amis, de prier le Créateur pour moi. Que le Très Haut nous accorde le pardon de tous nos péchés.

Isabelle ne quittait pas des yeux Aaron qui commençait à s’agiter, il avait du remarquer quelque chose ….
Revenir en haut Aller en bas
Oengus_le_Noir

avatar

Nombre de messages : 8
Date d'inscription : 19/05/2010

MessageSujet: Re: Mariage Gil et Azzera [Terminé]   Mer 19 Mai - 17:54

]Un Village, en Bretagne

Il est des nouvelles qui suscitent bien des émotions, tant à titre collectif qu'à titre individuel et dont les conséquences peuvent aller jusqu'à marquer la vie d'un Homme, voire d'un peuple... à tout le moins d'un groupe.

On a beau s'attendre à certaines de ces nouvelles, qu'elles soient prévisibles ou prévues, lorsqu'elles nous viennent aux oreilles, diverses peuvent être les réactions qu'elles suscitent.

Pour ma part, j'avais beau être préparé à celle-ci, il me fallut plusieurs jours de tourments et de tortures pour, prenant sur moi une fois de plus, accepter l'inacceptable.

ELLE !... Elle allait se marier !

Elle allait donner sa vie, son âme, son corps à un homme... une "autre"homme... avec amour - il ne pouvait en être autrement, la connaissant - avec sincérité, fidèle à elle-même et à ses principes, fidèle à sa foi, à son engagement de tous les jours, fidèle à elle-même, en fin de compte.

Des nuits et des jours durant, je restai prostré dans ma demeure, déchiré douloureusement entre le désir désespéré d'en finir une fois pour toutes et, gonflé d'une rage aveugle, l'envie de me précipiter en Gascogne pour me présenter devant Elle.
Dernier sursaut d'une rancoeur étouffée derrière de nobles sentiments désintéressés d'Honneur et de Fidélité à une parole donnée à moi-même.
N'aurais-je donc jamais le repos ?

Ce matin-là, je sortis de cette torpeur lancinante, cruellement éprouvé, mais paradoxalement serein. Ma décision était prise : Il me fallait, une fois pour toutes, exorciser mon passé... enterrer mes cadavres du placard et tirer un trait sur... sur une vie perdue.

Mon maigre bagage fut prestement bouclé, une fois ma détermination affirmée. Si bien que dès l'aube, j'enfourchai mon grand rouan et quittai le village au grand galop sans me retourner. Je savais que, forçant les étapes, j'arriverais à temps.

Mimizan : Ville des Sirènes.

Déjà, la foule se pressait sur le parvis de l'église.
Je menai mon étalon à l'écurie de la taverne municipale "La Sirène Mimizanaise", la bien nommée.
Un raz-de-marée de souvenirs vint soudain envahir mon esprit, me faisant vaciller un instant.. Pas le moment de perdre la tête pourtant.
Chaque endroit de ce village me rappelait un passé proche et si inaccessible à la fois. Tout tournait dans ma pauvre tête...
Au prix d'un effort surhumain, je parvins à me reprendre. J'époussetai mes vêtements de la poussière de la route et m'enveloppai plus étroitement dans ma large cape noire, rabattant sur mon visage cruellement défiguré une capuche protectrice, garante de mon anonymat.

Enfin, non sans une vive émotion, je me dirigeai d'un pas que je voulais assuré vers l'église entrevue à mon arrivée.

La foule assez dense commençait à s'engouffrer dans l'édifice. Je ne voulais évidemment pas me mêler à elle et ainsi provoquer des questionnements ou un quelconque incident... Pas maintenant... pas comme ça... et sans doute, pas du tout.
Ma tenue de deuil perpétuel ne manquerait de toute façon pas d'attirer l'attention de l'un ou l'autre des invités. Mais le plus tard possible serait le mieux.

Quel motivation insensée me poussait-elle à vouloir endurer cette souffrance ?... A présent que j'étais là, je réalisai la folie de ma démarche.
Mais le vin était tiré et il me faudrait boire le calice jusqu'à la lie, dussé-je y laisser ce qui me restait de lucidité.

J'attendis donc que tout le monde soit entré pour pénétrer à mon tour dans l'église et, profitant du fait que tous avaient les yeux braqués sur les héros du jour, je me faufilai discrètement vers un coin d'ombre à l'abri d'une colonne monumentale bordant la nef principale.

Mais, si j'étais là, ce n'était pas pour garder le nez au sol. Il me fallait découvrir et assister à ce qui allait sans doute devenir la pierre tombale de ma mémoire.
Avec une grande réticence, je levai les yeux et scrutai l'assistance, évitant soigneusement de tourner le regard vers l'autel.
Moults visages m'étaient familiers... Myza, Mélusine, Khaliama, Kalimalice. Les Soeurs de ...SES Soeurs...
Autant de visages, autant de souvenirs.

Soudain... remue ménage feutré en provenance de l'autel et là...

Par tous les Dieux... ELLE... Elle est là... jupons évasés rouges, corset très serré de la meine teinte, triskell autour du cou... LE Triskell... Leur triskell, et, enfin une barette celtique en argent du plus bel effet dans les cheveux
Plus belle que jamais... le rouge lui allait... lui va si bien...
Souffle coupé, je ne peux la quitter des yeux... si proche et si inaccessible en ce jour... le plus beau de sa vie... selon l'expression consacrée.
Tout se bouscule en moi... l'envie soudaine de fuir... ou de hurler : NON !... JE M'Y OPPOSE !!... La perdre pour la perdre, autant que ce soit dans l'explosion désespérée d'une Vérité Cruelle !

Mais je reste là... cloué et muet.

Lorsque soudain, aux pieds des mariés une paire de garnements vient s'étaler dans un froufrou de jupons de de vêtements du dimanche.
Deux têtes bouclées, l'une brune, l'autre blonde... l'air contrit, penaud... remontrance muette de la mariée, Un homme, d'apparence noble et bien mis, enlève la petite fille et va se rasseoir.
Mon attention se porte alors sur... Par Eithne !... Cet enfant !... Est-ce possible ?

Main sur la bouche pour ne pas hurler, je ferme les yeux, douloureusement... Envie soudaine de vomir, de maudire les Dieux, le Destin, de LA maudire... Mais surtout le désir insoutenable de tirer ma dague de ma botte et de mettre fin à ce calvaire.

Quel fou j'ai été de venir icelieu !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Eamon

avatar

Nombre de messages : 22
Localisation : Mimizan... 'fin... pour le moment
Fonction : Bambin... futur rebelle
Date d'inscription : 18/05/2010

Caractéristiques
Charisme:
116/255  (116/255)
Force:
171/255  (171/255)
Armes: Bâton Bâton

MessageSujet: Re: Mariage Gil et Azzera [Terminé]   Mer 19 Mai - 19:44

Bardaf !... C'est l'embardée !

L'apprentissage de la honte passe par ce genre d'événement.

Une pivoine eut paru fade à côté de nos joues, Margaut et moi... Je la regardai d'un air dépité avec un milliard (au moins) de mots d'excuses silencieux. J'avais conscience soudain, mais confusément, de l'avoir entraînée dans une aventure qui risquait d'avoir des conséquences désastreuses sur l'intégrité épidermique d'une partie précise de notre anatomie.
Certes, ni Maman, ni Papounet n'avaient encore levé la main sur moi, mais, au regard que me lança Mère, assortie de paroles amènes en parfaite contradiction avec les feux de Vulcain qui embrasait ses yeux, je me dis que je ne perdrais rien pour attendre.
Son :
-Le bon jour mon fils... Moi aussi, je suis ravie de te voir.

énoncé avec une chaleur digne du climat d'une steppe mongole au plus rude de l'hiver sibérien me glaça le sang.
D'autant que l'injonction qui suivit ne laissait aucune porte ouverte à la négociation :

- File rejoindre ta marraine !

Un regard désespéré vers ma compagne de jeu, petit haussement d'épaules signifiant :

- Désolé Mago... 'spère kon s'reverra... Une lueur muette d'espoir dans le regard.

Puis, pour mettre un peu de baume sur mes plaies, Papounet qui se penche vers moi :

- Tu l'avais presque ....Mais un conseil mon fils. La forêt qui nous parait magnifique abrite parfois des arbres tortueux. Regardes toujours où tu mets les pieds.


Doux sourire, puis :

- Je t'aime mon garçon.

Un regard humide vers cet homme, protecteur, présent, tendre et fort à la fois... rassurant.
J'allais obéir à l'injonction maternelle et rejoindre ma marraine aperçue fugitivement parmi les invités lorsque mon Père me rappela :

- Ah au fait...Il me glisse les alliances dans la menotte ... Tu te rappelles ce qu'il faudra faire hein!!!

A vrai dire, et à ma plus grande honte, j'avais complètement oblitéré ce détail... mais, sans un mot, j'opinai du chef et m'en allai me réfugier auprès de Baile. Espérant trouver en elle une consolation.

Je la regardai éperdument désemparé... c'était la première fois que Mère me rabrouait de la sorte et je ressentais soudain une peine immense... l'envie de pleurer, de fuir, de me terrer dans un trou sans fond... noir... sombre comme la peine que j'éprouvais alors.

Timidement, du haut de mes trois ans, j'enserrai les jambes de ma marraine et laissai couler mes larmes. Cette femme rude cachait un coeur d'une tendresse infinie et je pensais être le seul à m'en être aperçu... je lui vouais une admiration et une tendresse sans limite.

Aussi, lorsqu'elle se pencha sur moi pour me murmurer :

- Hey, il est à l'auberge, c'que j't'ai promis... J'ai pas l'droit de l'amener ici, j'peux pas m'permettre un scandale en ce jour tu piges? Mais dès que c'est fini, j't'embarque, t'es d'accord?

Je levai vers elle un regard, certes humide comme une mousson, mais dans lequel une myriade d'étoiles scintillaient.

Sans un mot, je lui adressai un regard que je voulais reconnaissant, eu delà de toute comparaison, de toute expression, et opinai silencieusement en lui souriant.

MA Marraine... MA Baile... car derrière cette petite phrase, je sentais une tendresse fruste mais sincère.
C'est donc d'un coeur plus léger, sous l'aile protectrice de Baile que j'attendis la suite des événeme
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Margaut de Roanne

avatar

Nombre de messages : 13
Date d'inscription : 18/05/2010

MessageSujet: Re: Mariage Gil et Azzera [Terminé]   Mer 19 Mai - 20:11

Imon lui a envoyé un regard tout contrit, mais c'est pas sa faute, elle lui adresse un tit sourire penaud, se sent le point de mire des grands, baisse le nez
*o s'cours, on m'enlèèèèèèèèèèèèèève*

Popaaaa, elle gigote sous la poigne puissante, puis s'accroche au cou de son géniteur, plonge son nez dans son cou pour ne pas voir les sourcils froncés et les yeux noisette qui ont foncé, petite voix qui murmure

On l'a pas fait esprès popa tu sais, c'est la faute au minou

La voici coincée entre ses parents, maman elle a pas l'air fâchée elle, elle à envie de rire, ça se voit dans ses yeux . Elle ne bougera pas, quand popa dit faut obéir, elle le sait, sinon il fait la voix toute dure que ça lui fait des frissons dans le dos.

Maman a pris sa menotte, lui fait un bisou tout doux et la serre tendrement contre elle


Il faut être sage ma puce chérie, tu sais c'est important un mariage, tu le reverras plus tard ton petit camarade et tu pourras jouer avec lui


Elle entend les gens qui prient elle sait un peu mais pas tout, alors elle écoute sagement, regarde curieuse comment c'est un mariage
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Chat_Caramel

avatar

Nombre de messages : 13
Date d'inscription : 18/05/2010

Caractéristiques
Charisme:
0/0  (0/0)
Force:
0/0  (0/0)
Armes: Aucune arme

MessageSujet: Re: Mariage Gil et Azzera [Terminé]   Mer 19 Mai - 20:47

Il avait trouvé refuge sur les genoux de sa maitresse et il en était ravi, persuadé que là, il ne craignait plus rien... L'alerte avait été chaude et le coup passa si près... enfin bon. Il était bien là et n'avait pas l'intention d'en bouger.

Il regarda son copain L'âne et se dit qu'il avait bien de la chance de n'être pas ennuyé...

Et puis, quelque chose le chiffonnait ... D'habitude, l'homme qui faisait des grands gestes en parlant fort, c''était toujours le même... Mais aujourd'hui, c'était un autre homme qui parlait fort tout en faisant aussi des grands gestes alors que celui qui faisait ça avant était là mais n'en faisait pas. Et pourtant il était là mais ne disait rien... Surement un combat entre mâles dominants... Caramel ne voyait pas d'autre explication...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Frog
Invité



MessageSujet: Re: Mariage Gil et Azzera [Terminé]   Mer 19 Mai - 21:09

Hey ! J’me présente, je m’appelle Abbygaelle, une amie d’la mariée, vous m’faîtes une place à côté d’vous ?

Toussss Toussssssss, grrrmmmble

Frog n'eut le temps que d'un borborygme et déjà la dame un peu trop curieuse s'assit a coté de lui...


Vous ne vous sentez pas bien ? Vous n’avez pas l’air dans votre assiette…

Tsssssss, et alors on est à la cantine? On se calme Frog tu va quand même pas lui sortir ca... La grenouille ne prononça pas un mot, se contenta de détailler la jeune femme du bord de sa capuche. Elle avait autant sa place que lui dans ce lieu, mais il avait apprit a ne pas trop juger les gens sur leur accoutrement. D'une voix un peu trop caverneuse, un peu trop enrouée, il lâcha quelques mots.

Mes respect dame Abbygaelle. Frog... Frog de Mimizan, connaissance du cur... euh... du marié.

Il jeta un coup d'œil furtif, dame sandrine, le piaf... Hum bien qu'il n'avait aucune inquiétude de ce coté là, il savait qu'il ne devrait pas faire de vieux os dans cette assistance, un garde ducal un peu trop curieux et il serait découvert. Les deux mariés étaient aux anges, la cérémonie se déroulait rapidement, Frog se dit qu'il pouvait encore resté encore un petit peu. Et puis, ca faisait du bien de sentir le parfum agréable de la jeune femme plutôt que les effluves qu'il avait connues depuis ces derniers jours de fuite, carpe diem dit-on!
Revenir en haut Aller en bas
kalimalice

avatar

Nombre de messages : 4
Date d'inscription : 18/05/2010

MessageSujet: Re: Mariage Gil et Azzera [Terminé]   Mer 19 Mai - 21:31

C'est fou comme maintenant ses yeux acclimatés voyaient enfin clairs.Parmi les fidèles installés pour cet union . Elle reconnut quelques têtes rencontrées ci et la .Certain dans le sud ,d'autres au cours de ses voyages .

Puis un silence se fit et enfin elle la vit ,elle n'avait pas changé .Elle semblait heureuse et kali aussi .Que pouvait elle espérer de mieux pour son maie ,celle quelle considéré comme une sœur .Pas le nom de sœur que l'on donnait à un ordre mais celui de sœur quand on se sans tellement proche .Proche comme si on avait vécu depuis sa naissance avec elle .Oui kali donnerait sa vie pour Azze .
Elle passa tout pres d'elle et de sa main lui fit un signe ,un sourire sur les levres elle murmura


vas y ,vas ma belle il t'attend .

Khalamia , Melusine cela fit chaud à l'ex blanche de revoir ses fameuse sœurs ,sœurs d'arme .Comme les souvenirs revenaient à la surface .
Et pis elle vit Baile ,celle ci n'avait pas changé elle lui sourit ,la rancune ne faisait pas parti de sa vie à la guerrière .

Pour l'instant elle restait la silencieuse ,n'ayant qu'une hâte que la cérémonie soit finie et qu'elle la serre dans ses bras .Qu'elle lui présente cette homme que son cœur avait choisi
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Wonderanny

avatar

Nombre de messages : 2
Date d'inscription : 20/05/2010

MessageSujet: Re: Mariage Gil et Azzera [Terminé]   Jeu 20 Mai - 1:05


Grande Blanche parmi les Blanches pour le mariage d’une des leurs. Un peu à la traine pour cause observatrice inévitable et avisée, mais aussi à la fois voulant se la jouer discrète vis-à-vis de l’officiant. C’est que la dernière fois mais aussi la première fois qu’ils s’étaient croisés, mariage avait été annulé. Non promis, je ne le ferais plus, aurait elle aimé lui souffler avant le sacré sacrement mais elle n'en eu point l'occasion.

Soit ! Elle, donc,… simplement glissait entre les rangs pour se trouver un place ou elle pourrait observer, mais surtout entendre les vœux qui sous leurs yeux allaient s’échanger en ce beau jour. Appréhension cependant pour découvrir l’heureux élu, mais aussi une petite petite descendance qui serait en ce jour une première entrevue. Que d’émotions ne manqueraient pas de la submerger en ce jour de liesse… mieux valait se la jouer discrète et disons, planquée, au fond du Saint Lieu.

HooOOOooo des Blanches plus que présentes, et... une filleule ! voilà une belle nouvelle, voilà une Azz qui serait des plus heureuses. Mais ou était donc la petite petite Azayes qui lui tardait de rencontrer. Concentration W. Arrête de gigoter ! C'est qu'il y a mariage en cours et point descendance à mirer. Non, Azz, je te rassure la vedette ne te sera pas volée.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
azzera

avatar

Nombre de messages : 61
Date d'inscription : 12/11/2008

Caractéristiques
Charisme:
255/255  (255/255)
Force:
255/255  (255/255)
Armes: Epée & Bouclier Epée & Bouclier

MessageSujet: Re: Mariage Gil et Azzera [Terminé]   Jeu 20 Mai - 11:43

[Il y a des jours avec, et des jours sans]

Je crois que votre fils vient vous saluer mon ange

Regarder l’enfant s’éloigner sans sourciller. Il devait apprendre qu’il y a des choses à faire, et d’autre pas ! Et là, vraiment, il avait dépassé les bornes des limites. Aurait-il désiré perturber ce jour qu’il n’agirait autrement. Pourtant, l’envie de le serrer dans ses bras ne la quittait pas, elle dû se faire violence pour ne pas y céder.
Mais quand Gil discuta tendrement avec Eamon, elle comprit qu’elle serait désormais celle qui blâme, qui se fâche, qui donne les punitions, lui s’octroyait le rôle du papa gâteau, celui qui console, soulage et pouponne… bon, ben comme cela, on sait qui porte la culotte dans le couple… ou pas !
Apercevoir son fils se réfugier dans les bras de Baile… heu… les bras ? Non, pas vraiment. Soit, la garde du corps de la Cap’ sera certainement capable de lui apporter ce dont il a actuellement besoin.


Un éternuement et quelques entrées plus tard, la voilà entrain d’écouter Monseigneur appeler les fidèles à la première prière.
L’écuyère écouta attentivement ce que Monseigneur Aurélien disait afin d’accueillir l’assemblée… Profond soupire de satisfaction en entendant le mot union. Nous y étions donc n’est-il pas ?
Depuis le temps qu’ils attendaient ce jour bénit… il arrivait enfin !
Azzera détourna les yeux du prêtre pour les accrocher dans ceux du diacre. Morte couille qu’il semblait heureux. Elle le couvait du regard avant de frémir en entendant l’évêque parler plus fort en demandant s’il y avait quelqu’un pour s’opposer à leur union.
Ses yeux quittèrent Gil pour se fermer doucement.
Ne plus oser respirer, ces instant lui paraissent durer une éternité.

Flash back rapide *
Il y a quelques années.
Bourgogne.
Une union presque secrète.
Alliance dont elle n’a parlé à personne, prétextant avoir oublié cet épisode de sa vie. Moyen efficace, s’il en est, d’éviter les questions sur ce qu’il s’est vraiment passé un soir d’été, dans la froideur d’un monastère bourguignon.

Lui, l’Irlandais passionné, fier et droit.
Lui, le premier homme qui l’a éperdument aimée.
Lui, et ce frémissement de regards échangés. Depuis la première seconde, elle savait qu’elle serait sienne à jamais.
Lui, celui qui allait devenir son éternel époux.
Lui, qui lui avait offert un ultime cadeau de vie, son fils, Eamon, celui qui la lierait à jamais à cette terre Irlandaise.
Lui qu’elle avait longuement pleuré…
Lui, qu’elle n’oublierait jamais mais à qui elle avait fait la promesse d’être heureuse, et de vivre… Vivre !

Son trouble se détectait-il dans son regard ? Elle ouvrit les yeux tout en baissant la tête, faisant ainsi semblant de se recueillir.
Mirettes humides qui laisseront sans doute penser qu’elle est trop émue pour parler.
Car lorsque Monseigneur Aurélien demande aux fidèles de réciter l’acte de contrition, elle est encore perdue en Bourgogne, la Azz !
Tout son corps tremble, douce léthargie qu'elle espère silencieuse.
Ne pas sombrer, ne pas faillir, ne plus cogiter.
Impossible, la voila rattrapée par ses souvenirs.

Une confession ? Voila une idée qu’elle est bonne… Oui, elle l’a aimé, non elle ne l’oubliera jamais.
Avoir péché ? Soupires ! S’il savait à quel point ! S’empêcher de penser au risque de se voir devenir une folle-dingo-hystérique.
Prier le Créateur ? Est-ce vraiment utile ? Elle n’a aucune envie d’oublier… oh, elle a voulu le faire, mais un échange épistolaire récent l’a vite ramenée à la réalité.
Ce qui ne peut se concevoir est là, juste rangé dans une case de son esprit tortueux. Cependant, elle n’en dira rien, seule Melusine sait vraiment et l’écuyère n’en parlera pas, même avec elle. Inutile de s’égosiller, s’épancher reste sans intérêt, discourir serait absurde.
Façon simple de s’en persuader, son Avenir est là, auprès d’elle, juste à ses cotés, et elle est prête à lui dire oui, pour la vie… jusqu’à ce que la mort les sépare, n’est-ce pas ?
Elle a promis de vivre, cela tombe bien.

C’est à cet instant qu’elle relève la tête, prête… ou pas !



* Prêt? cliquez!


Dernière édition par azzera le Ven 21 Mai - 13:29, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Isabeau De Hauterives

avatar

Nombre de messages : 7
Date d'inscription : 20/04/2010

Caractéristiques
Charisme:
255/255  (255/255)
Force:
255/255  (255/255)
Armes: Aucune arme

MessageSujet: Re: Mariage Gil et Azzera [Terminé]   Jeu 20 Mai - 13:01

[Hauterives, duché du Lyonnais Dauphiné]


C’est un coursier fourbu qui était arrivé au domaine ce jour là pour lui remettre une invitation.
Oh ! un mariage !
Elle adorait les mariages et cette atmosphère si particulière qui les accompagnait. instants de grande émotion palpable , non seulement chez les promis mais qui se propageait souvent sur chacun des invités.

C’eût été avec grand plaisir qu’elle s’y serait rendue mais ces obligations la retenaient en terres Dauphinoises et elle ne pouvait s'y soustraire.

Soupirant de dépit, elle fit amener aussitôt son écritoire pour y faire réponse




Citation :

Cher ami,

Bien que touchée par votre invitation, je ne suis hélas, pas en mesure de faire le déplacement, mais soyez assuré que mes pensées vous accompagneront en ce jour de liesse.

Que cet engagement que vous allez prendre sous l’œil bienveillant d’Aristote, soit placé sous le signe de la félicité et d’un bonheur que je vous souhaite éternel

Amitiés

Dame Isabeau de Hauterives

Scellant sa missive, elle la tendit ensuite au coursier, l' accompagnant de deux paquets à l’ attention des futurs.


Spoiler:
 

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Flore de Lendelin

avatar

Nombre de messages : 20
Age : 30
Date d'inscription : 18/05/2010

MessageSujet: Re: Mariage Gil et Azzera [Terminé]   Jeu 20 Mai - 13:14

Flore vit enfin le marié … furtivement. Il faut dire aussi que le jour de son mariage, on est passablement occupé. D’autant que les invités sont nombreux. Assurément, son cousin gascon et sa future épouse connaissent du monde, et pas des moindres.
La demoiselle aperçoit des visages vaguement familiers. Les campements français … Titan ? Nkhan ? Arf, sa mémoire flanche mais c’est en Provence qu’elle a croisé ces personnes. Rejointe par Enored, Istanga et l’inimitable Darius, Flore se perd dans la contemplation de l’architecture du bâtiment religieux. Simple et conviviale. Plaisant.

L’Irlandaise lui paraît soucieuse depuis quelques temps. Assez lâchement, la cadette des Lendelin n’aborde pas le sujet, effrayée que cela ait un rapport avec les horreurs commises par les félons. Il y a des choses que naturellement, on préfère oublier.
Elle est extraite de ses pensées par l'arrivée de la mariée, accompagnée de Khaliama. Elle sourit. Cela faisait longtemps qu'elle n'avait plus vu l'épouse de son cousin Samuel.

Flore laisse le cortège se former, et s’adresse à sa sœur :

Au fait, t’es-tu décidée pour l’adoption de Darius ? Vous vous chamaillez constamment mais force est de constater que vous demeurez inséparables.
Se tourne vers le jeune homme :
Tu ne dois pas regretter ton choix de vie avec Istanga. Elle t’en fait voir du pays !
*Sourit*

Enored entame la conversation avec Khaliama, un peu plus loin dans l’église.

Je crois que nous pouvons avancer et nous installer aux sièges dévolus à la famille.
Caline fait son apparition. Finaude, elle avait opté pour le cheval plutôt que le carrosse. L’état des routes a confirmé que c’était le bon choix.
Tout va bien, Caline ? Je ne prends guère de risques en t’affirmant que tu as certainement mieux survécu à ce long voyage que nous.
Au retour, j’exige des coussins rembourrés pour ce carrosse de malheur !


Les derniers invités s’engouffrent dans l’Eglise.
Flore constate que la cérémonie est sur le point de commencer et presse le pas.
Elle profite de la fin de la conversation d’Enored pour saluer Khaliama.

Bonjour, chère Dame de Vitrolles.
Vous resplendissez.
Est-ce la maternité qui vous fait cet effet, les retrouvailles avec votre époux ou le mariage de votre cousine ?


Encore quelques pas pour rejoindre le banc. Flore remarque que Caline et Enored restent en retrait. Roooooh ! C'est pas le moment de faire les timides !
Vous suivez vous deux ?

La jeune Lendelin prend ensuite place du côté famille du marié, attentive aux paroles de l’officiant et répète :
Je confesse à Dieu Tout-puissant, à tous les Saints, et à vous aussi, mes Amis, parce que j'ai beaucoup péché, en pensée, en parole, en action.
Je supplie tous les Saints, et vous, mes Amis, de prier le Créateur pour moi.
Que le Très Haut nous accorde le pardon de tous nos péchés.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Damisella de Roanne

avatar

Nombre de messages : 8
Date d'inscription : 18/05/2010

MessageSujet: Re: Mariage Gil et Azzera [Terminé]   Jeu 20 Mai - 14:12

Prières qui se joignent à celles des assistants, Dami serre tendrement contre elle Margaut qui commence a bailler et pose sa tête sur ses genoux. Elle glisse discrètement sa main dans celle de Pierre, souviens toi mon aimé de ce bonheur qui fut notre et se nourrit de chaque jour qui passe.


Des invités continuent à arriver, plus ou moins discrètement visages connus ou inconnus, elle jette de discrets regards aux alentours... tiens les dames blanches sont présentes en force pour les noces d'une des leurs, mais alors... ah oui, elle est venue.
Murmure à l'oreille de son époux:

Nanny est venue


Elle sourit, reporte son attention vers les futurs époux.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Finute

avatar

Nombre de messages : 9
Localisation : Périgord, ou Sur les routes !
Fonction : Lieutenante de l'Ordre Royal de la Dame Blanche à l'écu vert
Date d'inscription : 04/11/2008

Caractéristiques
Charisme:
255/255  (255/255)
Force:
255/255  (255/255)
Armes: Aucune arme

MessageSujet: Re: Mariage Gil et Azzera [Terminé]   Jeu 20 Mai - 15:57

La patience n’avait aucune limite. Encore moins lors d’un mariage. Une robe sur une Blanche telle qu’Azzera changera de l’habituelle –tout du moins, de ce que Finute peut voir à la commanderie– des interminables tenues d’entrainements : braies et chemises bien entendu.

Aurélien, l’archevêque qu’elle ne connaissait que peu, simples souvenirs enfouis dans un passé dont elle ne remettrait plus jamais les pieds.
Les regards qui se tournent vers la porte, à quoi bon faire pareil ? Elle verra aussi bien la mariée une fois qu’elle sera devant…
Mais autant ne pas trop se démarquer, tourner ses noisettes en direction de la mariée, changement inné. Non, elle ne retournera pas quelques années en arrière lorsque la blanche mariée avait un tout autre compagnon.
La vie avance après tout.

A présent, re-positions nous vers l’autel. Car c’est là que tout va se faire.
Déjà, l’Archevêque parlait de motif blablabla, le truc incontestable qui vient à chaque mariage. Et 1 fois sur 3 quelqu’un disait « Je m’oppose ! ». Et bien ici… rien, aucun bruit. A part deux enfants qui s'amusent. Mais pas grave.


Je confesse à Dieu Tout-puissant, à tous les Saints, et à vous aussi, mes Amis, parce que j'ai beaucoup péché, en pensée, en parole, en action.
Je supplie tous les Saints, et vous, mes Amis, de prier le Créateur pour moi. Que le Très Haut nous accorde le pardon de tous nos péchés.


L’ouïe légèrement fine, la Brune se retourna pour voir La Dame des Dames faire son apparition. Un fin sourire sur les lèvres de la Brune avant de se retourner une nouvelle fois vers les mariés.

Maestro… Il y a deux personnes à marier.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://castel-rochefoucauld.forumactif.org/index.htm
Enored O'Caellaigh

avatar

Nombre de messages : 17
Date d'inscription : 13/05/2010

MessageSujet: Re: Mariage Gil et Azzera [Terminé]   Jeu 20 Mai - 17:43

Ils avaient fini par rentrer, juste à temps, tout le monde enfin rassemblé. Tentant de se caser dans le fond ... et puis Flore qui l'entraine vers l'avant. Léger grognement et puis elle céda parce que l'office commençait et que le lieu ne se prêtait pas à un coup de colère ... mais elle se vengerait ...

Ils s'avancèrent donc dans l'allée centrale et un visage ... des souvenirs ... un prénom murmuré alors qu'ils passèrent à côté de lui.


Saïan ...


Fantôme du passé retrouvé ... et puis pas le temps de rêvasser, la voilà installée à côté de Flore qui marmonne une prière à voix basse. Silence. Visage impassible ... attente de la fin ... plus que ça à faire à présent.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
khaliama

avatar

Nombre de messages : 13
Date d'inscription : 03/05/2010

MessageSujet: Re: Mariage Gil et Azzera [Terminé]   Ven 21 Mai - 1:09

Le sourire vint bref à la capitaine de navire... elle semblait un peu palotte se dit elle en fronçant un sourcil...
Citation :
Bonjour Khaliama, comment ... nouvelle hésitation ... vous ? tu ? depuis leur dernière rencontre en taverne elle ne savait plus ... après tout vous ... cela engloberait la mère et l'enfant. comment allez vous tous les deux ? la route n'a pas été trop longue ?
Elle lui sourit comme au premier jour de leur rencontre. Un coeur franc qu'elle appréciait de retrouver aux côtés de son époux. Même si celui-ci semblait absorber par la bâtisse et l'entrée en cérémonie, sans l'avoir aperçut. Il faut dire que la normande discrète plutôt préoccupé par l'épousée, n'avait guère eut le temps de le rejoindre plus tôt.
Merci Enored, nous avons fait bonne route. Pt'it Sam commence à avoir l'habitude de voyager en mon giron à cheval. Cela nous permet des haltes appropriées.
Tout en continuant son petit échange avec l'irlandaise, elle se retrouva d'un oeil à suivre le cortège d'invité et de l'autre surveiller la mariée qui attendait d'être conduite devant le futur époux. Elle n'eut qu'un brève temps mort, cherchant de l'oei Baile pour lui confier son fils, que Flore s'approcha et s'enquit de ses nouvelles.

Citation :
Bonjour, chère Dame de Vitrolles.
Vous resplendissez.
Est-ce la maternité qui vous fait cet effet, les retrouvailles avec votre époux ou le mariage de votre cousine?

Deux paires d'yeux vinrent la saluer, l'une connaisseuse de la personne, l'autre interrogative. La normande continuait à suivre d'un côté les invités arrivants dont kalimalice et bon nombre de blanche tenant à coeur à la mariée...ôu d'autres qu'elle avait aperçut et reconnu... le sourire les saluant car la responsabilité de témoin l'appelant...

Bonjour ma chère cousine, je suis heureuse de vous revoir. Et pour répondre à votre question, je suis simplement heureuse de retrouver ma famille,époux et fils, en compagnie d'être qui me sont les plus proches aussi dans ma vie quotidienne.. quant à la maternité, il est vrai que mon aboutissement de ce premier né en mes bras est un ravissement de chaque instant... mais je reconnais des signes chez d'autres dames qui me rappellent les désavantages de la grossesse...

Elle se retint plus avant ne regardant pas même la personne concernée, pour ne point en révéler d'avantage que déjà la Lendelin prend bras de Caline et Enored pour les ramener en sein de la nef.
Un sourire entendu en croisant le regard d'une rouquine blanche comme un fantôme..

Elle rejoint alors l'austel près du futur époux, les invités étant entré et le maître d'oeuvre de la cérémonie appelant à l'assemblée... Azzera entra... elle inspira doucement son enfant toujours dans les bras, le resserant doucement en son aile, de voir la futur épousée aussi belle dans la lumière de la porte l'auréaulant. Son regard l'accompagna jusqu'à l'autel et heu ... jusqu'un écartement délicat d'un pas en arrière en entendant bruit à ses pieds pour voir Eamon. La normande se pinça les lèvres de rire et cacha le nez dans le cou de son fils pour ne pas trahir les parents.... elle releva la tête un instant tournoyant des yeux la salle... Dame Sandrine point loin... un homme laissant ses poumons sur les carreaux de l'église... une ombre familière ... une ombre glissière dans ses souvenirs... mais déjà la cérémonie reprenait et d'un air demi absorbée... elle reprit le texte du livre des vertus doucement en prière...

Je confesse à Dieu Tout-puissant, à tous les Saints, et à vous aussi, mes Amis, parce que j'ai beaucoup péché, en pensée, en parole, en action.
Je supplie tous les Saints, et vous, mes Amis, de prier le Créateur pour moi. Que le Très Haut nous accorde le pardon de tous nos péchés.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kassandra Von Wittelbach

avatar

Nombre de messages : 34
Date d'inscription : 04/03/2010

Caractéristiques
Charisme:
255/255  (255/255)
Force:
255/255  (255/255)
Armes: Epée & Bouclier Epée & Bouclier

MessageSujet: Re: Mariage Gil et Azzera [Terminé]   Ven 21 Mai - 9:17

Quatre invitations de mariage reçues dans la meme semaine, elle savait qu'elle devait aller a u mariage de son cousin, pour rien au monde elle n'aurait raté cet evenement, elle avai t fait une promesse à son cousin , elle se devait de s'y tenir...

Elle arriva tres tres tres en retard à la ceremonie, les convives etaient dejà installés sur les bancs, elle s'installa sans faire un bruit et se mit à reciter ce qu'on leur demandait.....


Citation :
Je confesse à Dieu Tout-puissant, à tous les Saints, et à vous aussi, mes Amis, parce que j'ai beaucoup péché, en pensée, en parole, en action.
Je supplie tous les Saints, et vous, mes Amis, de prier le Créateur pour moi. Que le Très Haut nous accorde le pardon de tous nos péchés.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
kalimalice

avatar

Nombre de messages : 4
Date d'inscription : 18/05/2010

MessageSujet: Re: Mariage Gil et Azzera [Terminé]   Ven 21 Mai - 11:55

Citation :
Je confesse à Dieu Tout-puissant, à tous les Saints, et à vous aussi, mes Amis, parce que j'ai beaucoup péché, en pensée, en parole, en action.
Je supplie tous les Saints, et vous, mes Amis, de prier le Créateur pour moi. Que le Très Haut nous accorde le pardon de tous nos péchés.

Même si elle récitait sagement la prière ,elle n'en avait pas moins perdu la vue .
Et Kali sourit de voir le manége des enfants ,du futur père et de la mère .
Même si elle avait été discrète ,son sixième sens ,elle ne l'avait pas perdu .Derrière elle ,elle la sentie la dame des dames .Bien sure elle était la Nanny ,fidèle à son rôle de grande amazone et toujours la pour ses filles .Nulle mariage enterrement ou tout autre évènement sans qu'elle n'y apparaisse .
L'orleanaise sentie son cœur se serrer comme elle lui manquait cette marraine ,celle qui lui avait tout appris .
Mais la n'était pas le temps au souvenir ,juste celui d'une union celle de son amie chère à son cœur avec un homme ,elle eut une pensée pour Angeus .Hâte lui tardait de le rencontrer et elle le savait Azzera n'y manquerait pas
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
azzera

avatar

Nombre de messages : 61
Date d'inscription : 12/11/2008

Caractéristiques
Charisme:
255/255  (255/255)
Force:
255/255  (255/255)
Armes: Epée & Bouclier Epée & Bouclier

MessageSujet: Re: Mariage Gil et Azzera [Terminé]   Ven 21 Mai - 12:36

sur le fil de la passion *


L’instant était-il venu pour elle de lui dire à quel point elle était fière de devenir son épouse ?
Non, pas encore, elle restait là, à attendre, perdue dans ses pensées qui n’arrêtaient décidément pas de la torturer.
C’était prévisible, non ?
Comment oublier sa première union ?
Comment ne pas comparer ce qu’il se passait ici, avec ce qu’il c’était déroulé en Bourgogne ?
Comment ranger dans un coin de sa tête cet amour dévorant qui l’unissait à la terre d’Irlande ?

Main frôlant un instant le triskell… comme pour s’assurer qu’elle avait bien vécu une passion troublante sublimée par l’arrivée d’un enfant.

Le doute soudain s’empara d’elle, l’étouffant de vérité, la cloisonnant dans un silence dont elle voudrait désespérément sortir, la livrant en pâture à ses démons qu’elle pensait enfuis au plus profond d’elle même


** chasse ces idées… concentre-toi… tu peux le faire **

Selon une méthode qui sera, des siècles plus tard entonnée par nombres de personnes, elle s’auto-convainquait de la véracité de cette pensée.

Gil savait pertinemment bien qu’elle ne pouvait oublier, il ne lui avait jamais exprimé le moindre reproche, même son non-verbal la confinait dans la sagesse. Sa sagesse.
Il lui faisait confiance, et elle ne faillirait plus à celle-ci.
Alors pourquoi ce sentiment de manque affreux s’emparait-il d’elle maintenant ?

Lui prendre la main pour ne pas sombrer, y puiser la force de fermer cette porte qui restait irréparablement entre-ouverte.
Le regarder tendrement, comme pour l’appeler à l’aide, il la connaissait, il allait comprendre….




*Prêt? cliquez!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Alandris
Invité



MessageSujet: Re: Mariage Gil et Azzera [Terminé]   Ven 21 Mai - 13:51

[Paumée entre la Touraine et le reste du Royaume]

Chapitre 1 : Réception de la missive

A son bureau comme chaque jour, la brunette regarda les parchemins qui défilaient sous sa plume. Il n’était pas évident de jongler entre ses différentes fonctions mais pour le moment elle s’en sortait plutôt bien. La Montbazon avait un secret pour tenir aussi longtemps, il suffisait de penser à ses vacances qui s’approchaient peu à peu. Enfin cela ne l’empêcherait pas de poursuivre dans son objectif premier, faire au mieux pour la Touraine. Même si parfois la jeune femme fraichement mariée préférait en poutrer certains, par un grand élan de contrôle de soi, le Capitaine qu’elle était se retenait. Voui fallait bien donner l’exemple, après la caserne serait un vrai champ de bataille. Alors que la brunette poursuivait ses écrits un pigeon arriva sur son bureau porteur d’un message des plus intrigants.

« Vous allez être en retard pour le mariage de votre amie, je vous rappelle que c’est dans moins d’une semaine.
Oscar »


Oh par tous les saints…ce pigeon me disait bien quelque chose.

Chapitre 2 : Court court Alouette court

C’est donc dans une rapidité qui ne sera pas égalée avant pfiouu des siècles, que la jeune femme avait attrapé de quoi se changer dans l’armoire « fourre tout » de son bureau, avait refilé un mot pour à son brave Oscar pour qu’il s’occupe des petites choses annexes. Un soldat lui apporta son cheval alors même qu’elle avait posé un pied dehors. La cavalière plaça ses affaires dans els sacoches du canasson et grimpa sur la selle. Direction le Sud, une forte détermination campée sur son minois, les cheveux solidement attachés et surtout …penser à s’acheter des vivres sur la route.

[Enfin je suis arrivée]

Après des jours de voyage, un temps indéterminé pour effacer la crasse qui avait échappé aux ablutions sommaires qu’elle se faisait sur la route. La jeune femme fut enfin présentable. Tout en se coiffant elle regardait les nouvelles du jour via les pigeons express. La Montbazon faillit perdre un œil d’ailleurs en lisant certaines péripéties. Mais bon il fallait se concentrer et pour le moment elle avait un peu de mal. Après avoir perdu la peau de sa caboche pour obtenir la coiffure souhaitée... une queue de cheval. Là voilà donc partit en direction de la cérémonie. Ayant pris place dans une auberge non loin du lieu saint, elle avait prévu le coup et préféra y aller à pied. Une fois arrivée sur le parvis, les pupilles vertes comprirent rapidement que…les gens se plaçaient déjà. La jeune femme prit ses jupons avec ses deux mimines et exécuta une traversée éclaire de la place. Une fois le pied à l’intérieur, elle respira un bon coup et entra dans l’édifice.


Héhé des têtes connues…

Il fallait se trouver une place visiblement au fond, l’homme avait l’air de bientôt finir six pieds sous terre, elle préféra donc pour éviter d’attirer l’attention de se caler vers euhh. Un « Tu te poseras i...ci » la main en l’air pour ajouter une touche à cette méthode peu orthodoxe. Enfin cela avait marché, il y avait déjà un peu de monde sur ce banc, au moins elle pourrait se tenir informée des évènements en cours.
Revenir en haut Aller en bas
caline

avatar

Nombre de messages : 3
Date d'inscription : 19/05/2010

MessageSujet: Re: Mariage Gil et Azzera [Terminé]   Ven 21 Mai - 16:26

Sourire léger et signe de tête adressé à ceux qu’elle connaît et qu’elle reconnaît avant que Flore ne l’entraine devant…légère crispation, mais la bretonne se retient, elle sait tout de même se tenir et s’avouer vaincue quand il le faut… sourire ironique presque amusé tandis qu’elle suit, il était dit qu’elle ne resterait pas au fond, mais elle n’était pas seule dans ce cas là, Enored aussi…

Devant. Elle se retrouvait maintenant devant, dans les premiers rangs, coincée entre ses deux voisines, plus possible de s’enfuir en courant et pourtant elle en meurt d’envie. C’est qu’elle n’a pas l’habitude du tout de ce genre de situation, frisson qui la parcours, oui elle se sent mal à l’aise d’être ainsi dans les premiers rangs, avec cette impression stupide que tout le monde la regarde, alors que forcément tout le monde n’a d’yeux que pour les mariés. Elle le sait pourtant mais sentiment irraisonné, vieux reflexe d’enfance que celui de se tenir à l’écart, de se faire discrète, de ne pas se faire voir pour ne pas se faire attraper, pour échapper aux coups, à…mais qu’est ce qu’elle fait là ? Et en plus, dans une église, édifice qui lui rappelle tant Renoan….dans les premiers rangs d’une église, elle est folle de s’être laissé entrainer !
Améthyste qu’elle fait tourner machinalement à son doigt, petit signe qui l’a trahit, qui trahit son stress, elle aurait du rester au fond, au moins elle aurait pu sortir discrètement en cours de cérémonie si elle avait voulu, quoi que avec les portes d’église on ne sait jamais, avec sa chance, elles se seraient mises à grincer …et là bonjour la discrétion !

Déglutition, sourire sur le visage, yeux fixés sur…sur… chercher vite ou fixé les yeux pour y concentrer l’esprit et ne plus penser…la mariée, voilà bonne idée…resplendissante, ravissante, forcément heureuse…sourire, sourire pour donner le change, ça elle sait faire, garder le contrôle de ses émotions, participer à la cérémonie…


Je confesse à …

Comme elle déteste les premiers rangs, les devant de la scène…brrr….elle préfère l’ombre, les coulisses, les endroits discrets, qui permettent de voir sans être vu, d’observer, de contrôler la situation, d’avoir toujours une porte de sortie en cas de soucis…
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Mariage Gil et Azzera [Terminé]   

Revenir en haut Aller en bas
 
Mariage Gil et Azzera [Terminé]
Revenir en haut 
Page 4 sur 10Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8, 9, 10  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Archevêché Métropolitain de Bordeaux :: Archidiocèse de Bordeaux :: Paroisses de l'archidiocèse (Bordeaux, Mimizan, Blaye, Teste-de-Buch) :: Mimizan-
Sauter vers: