Gestion de la Province et des diocèses de la Province de Bordeaux, dans le jeu en ligne Les Royaumes Renaissants.
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  ConnexionConnexion  
Vous souhaitez rencontrer l'archevêque ? C'est Ici [HRP]Forum officiel secondaire[/HRP]
Vous voulez savoir qui s'occupe de votre paroisse ? C'est Ici
Si vous avez des soucis avec la barre d'ascenseur lors de la création/édition/citation d'un post, passez sous firefox; le soucis vient d'IE.

Partagez | 
 

 Archives RP

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
forth_with

avatar

Nombre de messages : 2772
Age : 31
Localisation : Sous le saule pleureur
Date d'inscription : 09/11/2007

Caractéristiques
Charisme:
249/255  (249/255)
Force:
230/255  (230/255)
Armes: Bouclier Bouclier

MessageSujet: Archives RP   Sam 16 Mai - 11:53

Meliandulys a écrit:
Comme à chaque escale dans une des citées jalonnant leur périple, Mélian alla se rendre au le lieu de culte, comme pour se faire lui même une idée des dégâts causés par la mauvaise parole de l'Église, comme pour juger à quel point la vraie Foy pouvait être pervertie par la main mise d'un clergé oppressant, pervertissant les esprits des fidèles.

Son séjour à Angoulême ne dérogea pas à la règle, et c'est au petit matin, peu de temps après son arrivée icelieu, qu'il pénétra en les mur de l'église Sainte André.

Il pria d'abord quelques instants, silencieux et concentré, s'adressant directement au Très Haut, comme tout fidèle avait le pouvoir à le faire , sans attendre assentiment d'un quelconque cureton se posant avec autorité comme un intermédiaire. Il finit par laisser échapper quelques mots à peine contenus.


La Liberté et la vrai Foy... la République et la Réforme... ni plus ni moins.

Le découragement devant tant de passivité servile était parfois si grand qu'il aurait été sans nul doute plus aisé de baisser les bras. Mais l'espoir le faisait tenir, et le faisait encore avancer... l'espoir et la conviction, qu'un jour, leur travail porterait ses fruits, qu'un jour sans doute, proche espérait il, les consciences s'éveilleraient contre l'oppression cléricale et nobiliaire.

Il tourna les talons, et quitta l'église d'un pas décidé, prenant soin d'apposer un texte, à coté de l'entrée. Il regarda le parchemin quelques instants. Il ne fallait y voir là aucune incitation à la révolte ou au chaos... juste une envie d'aider les consciences à s'éveiller, de laisser à ceux prêt à entrevoir la lumière, un moyen d'agir pour la Cause, pour leur cause

Espérer et lutter... encore et toujours, et ils finiraient par faire triompher la Liberté.




[rp]Mes frères, mes sœurs,

On vous ment !! on vous spolie !!

Depuis bien trop longtemps, nous nous laissons aveugler par les paroles pernicieuses et volontairement tronquées d'une minorité, nobliaux arrogants et avides, et autres curetons usurpateurs et manipulateurs, qui s'octroie pouvoirs et privilèges, profitant de notre naïveté.

Il suffit, je vous le dis, détachons nous de leur joug oppressant, cessons d'agir servilement selon leur bon vouloir et de servir leurs desseins égoïstes et perfides.

Prenons conscience de notre libre arbitre. Nous sommes tous enfant du Très Haut, et nous avons le choix de nos actions. Lui seul à autorité à nous juger. Nous devons cesser de vivre dans l'obscurité, il ne tient qu'a nous de prendre notre destin en main. La liberté nous tend les bras, et nous appelle, pour peu que nous ayons le courage d'embrasser cette voix.
Il est venu le temps de notre éveil.

Élevons nous contre l'autoritarisme étouffant de cette minorité assoiffée de pouvoir et de richesse.
Élevons nous contre le clergé et sa hiérarchie oppressante.
Élevons nous contre ces imposteurs autoproclamés dirigeant des âmes.
Élevons nous contre la féodalité et ses déviances.
Élevons nous contre les nobliaux et leur ploutocratie égoïste.


Luttons pour nous libérer de tout assujettissement et de toute contrainte.
Luttons contre les privilège que s'octroient arbitrairement ces minorité cléricales et nobiliaires.
Luttons pour la disparition de ce clergé pervertissant la parole de Christos et pour un retour aux origines de la religion.
Luttons pour une société d'aide et de respect mutuel, nous qui somme tous égaux devant notre père.
Luttons pour notre Liberté !!


J'ai entrevu cette lumière pleine d'espoir, et j'invite les combattants de la Liberté, où qu'ils se trouvent, avec leurs armes ou sans leurs armes, luttant avec la plume ou avec l'acier à se mettre en rapport avec moi.

La république et la vraie Foy sinon rien.

Nous avons un monde à construire, une liberté à gagner et le Jardin des Délices à mériter.

Au nom du Très Haut ! Amen

Mélian
[/rp]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
forth_with

avatar

Nombre de messages : 2772
Age : 31
Localisation : Sous le saule pleureur
Date d'inscription : 09/11/2007

Caractéristiques
Charisme:
249/255  (249/255)
Force:
230/255  (230/255)
Armes: Bouclier Bouclier

MessageSujet: Re: Archives RP   Sam 16 Mai - 11:54

Forth_with a écrit:
Le jeune prêtre s'apprêtait à célébrer une nouvelle messe. Lorsqu'il vit à l'entrée de son église un message. Il le lut avec attention et se rendit compte alors qu'il s'agissait d'un message de propagande pour l'Église réformée. Il ne le déchira pas mais le retira avec attention et le lut tout autant.

Les enfants de chœur s'étaient rassemblés alors tandis qu'ils sonnaient les cloches il déposa le document dans la sacristie prêt à l'étudier avec attention.




http://www.sounddogs.com/previews/2107/mp3/320658_SOUNDDOGS_BE.mp3

Puis il revint habillé vers le perron pour accueillir les fidèles.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
forth_with

avatar

Nombre de messages : 2772
Age : 31
Localisation : Sous le saule pleureur
Date d'inscription : 09/11/2007

Caractéristiques
Charisme:
249/255  (249/255)
Force:
230/255  (230/255)
Armes: Bouclier Bouclier

MessageSujet: Re: Archives RP   Sam 16 Mai - 11:55

June.seregon a écrit:
June a suivi la messe avec attention... puis est saisi d'une forte émotions lorsqu'elle vit tous ces enfants de coeurs.
June prit le chemin de la sortie.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
forth_with

avatar

Nombre de messages : 2772
Age : 31
Localisation : Sous le saule pleureur
Date d'inscription : 09/11/2007

Caractéristiques
Charisme:
249/255  (249/255)
Force:
230/255  (230/255)
Armes: Bouclier Bouclier

MessageSujet: Re: Archives RP   Sam 16 Mai - 11:56

Forth_with a écrit:
Il accueillit un à un les paroissiens et les paroissiennes. Il reconnut dans ceux-ci et celles-ci la jeune June qu'il avait déjà croisé, puis Matpel et d'autres encore... Ceci fait lorsqu'ils furent tous rassemblés dans l'église et qu'il s'assura que seuls quelques retardataires pourraient les rejoindre il rejoignit l'autel et de là fit signe à l'organiste.

http://www.deezer.com/track/270175

Puis à la fin il débuta la messe.

Mes amis et mes amies.

Comme au moment de chaque messe, avant même de commencer, avant même de dire quoi que ce soit, souvenons-nous que nous sommes humains et donc perfectibles. Souvenons nous et confessons-nous de nos fautes.

Je confesse à Dieu Tout-puissant, à tous les Saints, et à vous aussi, mes Amis, parce que j'ai beaucoup péché, en pensée, en parole, en action.
Je supplie tous les Saints, et vous, mes Amis, de prier le Créateur pour moi. Que le Très Haut nous accorde le pardon, l'absolution et la rémission de tous nos péchés.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
forth_with

avatar

Nombre de messages : 2772
Age : 31
Localisation : Sous le saule pleureur
Date d'inscription : 09/11/2007

Caractéristiques
Charisme:
249/255  (249/255)
Force:
230/255  (230/255)
Armes: Bouclier Bouclier

MessageSujet: Re: Archives RP   Sam 16 Mai - 11:57

Matpel a écrit:
Matpel accompagna le nonce dans sa confession en prononçant en même temps que lui :

Je confesse à Dieu Tout-puissant, à tous les Saints, et à vous aussi, mes Amis, parce que j'ai beaucoup péché, en pensée, en parole, en action.
Je supplie tous les Saints, et vous, mes Amis, de prier le Créateur pour moi. Que le Très Haut nous accorde le pardon, l'absolution et la rémission de tous nos péchés.


Il baissa les yeux en silence.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
forth_with

avatar

Nombre de messages : 2772
Age : 31
Localisation : Sous le saule pleureur
Date d'inscription : 09/11/2007

Caractéristiques
Charisme:
249/255  (249/255)
Force:
230/255  (230/255)
Armes: Bouclier Bouclier

MessageSujet: Re: Archives RP   Sam 16 Mai - 11:57

Forth_with a écrit:
Après qu'on eut répéter la confession le jeune prêtre poursuivi la cérémonie.

A présent récitons tous ensemble le Credo aristotélicien, ferment de notre communauté.

Je crois en Dieu, le Trés-Haut tout puissant,
Créateur du Ciel et de la Terre,
Des Enfers et du Paradis,
Juge de notre âme à l'heure de la mort.

Et en Aristote, son prophète,
le fils de Nicomaque et de Phaetis,
envoyé pour enseigner la sagesse
et les lois divines de l'Univers aux hommes égarés.

Je crois aussi en Christos,
Né de Maria et de Giosep.
Il a voué sa vie à nous montrer le chemin du Paradis.
C'est ainsi qu'aprés avoir souffert sous Ponce,
Il est mort dans le martyr pour nous sauver.
Il a rejoint le Soleil où l'attendait Aristote à la droite du Trés-Haut.

Je crois en l'Action Divine;
En la Sainte Eglise Aristotelicienne Romaine, Une et Indivisible;
En la communion des Saints;
En la rémission des péchés
En la Vie Eternelle.

AMEN
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
forth_with

avatar

Nombre de messages : 2772
Age : 31
Localisation : Sous le saule pleureur
Date d'inscription : 09/11/2007

Caractéristiques
Charisme:
249/255  (249/255)
Force:
230/255  (230/255)
Armes: Bouclier Bouclier

MessageSujet: Re: Archives RP   Sam 16 Mai - 11:57

Matpel a écrit:
Un peu absorbé par ses pensées, Matpel eut du mal à mémoriser la Credo à réciter.

Il regarda autour de lui pour lire sur les lèvres de ses voisins et ainsi combler ses trous de mémoire.


Je crois en Dieu, le Trés-Haut tout puissant,
Créateur du Ciel et de la Terre,
Des Enfers et du Paradis,
Juge de notre âme à .... le heuu ... l'heure de la mort.

Et en Aristote, son prophète,
le fils de ... Ni ...maque et ...is ,
envoyé pour enseigner la sagesse
et les lois divines de l'Univers aux breb.... hommes égarés.

Je crois aussi en Christos,
Né de Maria et de Giosep.
Il a voué sa vie à nous montrer le chemin du Paradis.
C'est ainsi qu'aprés avoir souffert sous Griff.... Ponce,
Il est mort dans le martini ... martyr pour nous sauver.
Il a rejoint le Soleil où l'attendait Aristote à la droite du Trés-Haut.

Je crois en l'Action Divine;
En la Sainte Eglise Aristotelicienne Romaine, Une et Indivisnisibile;
En la communion des Saints;
En la rémission des péchés
En la Vie Eternelle.

AMEN
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
forth_with

avatar

Nombre de messages : 2772
Age : 31
Localisation : Sous le saule pleureur
Date d'inscription : 09/11/2007

Caractéristiques
Charisme:
249/255  (249/255)
Force:
230/255  (230/255)
Armes: Bouclier Bouclier

MessageSujet: Re: Archives RP   Sam 16 Mai - 11:58

Emardeche a écrit:
Ce dimanche matin, à l heure de la messe, Ema prit place sur le banc, disrétement situé dans un bas_coté, au fond de l'église. Le prie dieu commencait à lui faire mal aux genoux quand elle vit les paroissiens remonter l'allée centrale jusqu aux premiers rangs ou ils envahirent les bancs.
Ema s' etait dépeché pour arriver de bonne heure à l'église. Elle écouta le sermon de pére Forth with avec attention.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
forth_with

avatar

Nombre de messages : 2772
Age : 31
Localisation : Sous le saule pleureur
Date d'inscription : 09/11/2007

Caractéristiques
Charisme:
249/255  (249/255)
Force:
230/255  (230/255)
Armes: Bouclier Bouclier

MessageSujet: Re: Archives RP   Sam 16 Mai - 11:59

Forth_with a écrit:
Lorsque le Credo fut récité Forth inspira profondément et s'apprêta à dire son sermon

Mes amis et mes amies,

Les élections comtales sont aujourd'hui terminées et je dois reconnaître qu'elles ont été celles où le moins d'insanités ont été proférés. Mais devons nous nous en satisfaire et nous réjouir de cet état de fait ? Certainement pas. Car il faut reconnaître que ici comme ailleurs nous sommes parti de bien loin. Généralement ces élections sont l'occasion pour chacun de lancer à celui que l'on qualifie d'adversaire les pires horreurs possibles.

Une foire d'empoigne, un exutoire monstre pour recracher à la figure des autres tout ce que l'on a retenu.

La vérité mes amis et mes amies c'est ce que l'on perd toute conservation dans ces moments là. Comme si notre propre sort on convenait. Moi même j'avoue avoir failli et m'être par moment conduit ainsi. Et pourquoi donc ?

Le pouvoir et l'effet de groupe. Les pires choses qui puissent exister. Tels des moutons les hommes conduit par un membre sentent le besoin de se suivre dans le même enfermement. On se sent plus fort, plus grand, plus puissant à plusieurs et on ne mesure pas les dégâts que l'on peut faire.

Quel importance puisque c'est pour la conquête du pouvoir ?

Le pouvoir. Vanité des hommes de se croire supérieurs, supérieurs aux autres tout d'abord. Mais quels autres ? Qui sont ces autres ? Et supérieurs à eux mêmes comme transcendés. Et demain ? Ils se croiront supérieurs au Très-Haut ?


Il tendit le doigt vers le ciel pour signifier que le Très-Haut lui jugerait très mal ce comportement.

Je vous le dit mes amis et mes amies. Ce pouvoir que certains aiment tant. Ils corromps les personnes qui pensent qu'il est la seule chose utile en ce bas monde. Ce pouvoir conduit certains aux pires bassesses. Ce pouvoir nous fait rejoindre des autres qui comme nous ne veulent qu'une chose le pouvoir. Mais pourquoi faire ?

Avoir de l'autorité de la puissance, du contrôle peut être utile et l'est. Encore eut-il fallu savoir quoi en faire. J'espère de tout mon cœur que ceux qui ont été élus sauront quoi en faire. Mais si je regarde vers le passé mes espoirs s'envolent au vent. Combien d'exemples de grands dirigeants dans le sens qu'ils ont sût utiliser ce pouvoir ? Et combien et dictat et de profiteurs ? Le poids des chiffres ne nous donne que l'écho d'une disproportion.

Si certains veulent le pouvoir qu'ils cherchent à le vouloir pour de bonnes raisons pour le bien de tous. Serait-ce là un espoir vint que je fais ? Possible.


Il inspira profondément puis fini.

Mais je le fais tout de même. À défaut continuons le chemin que nous offre Sainte Galadrielle archange de la conservation.

Il s'approcha du pupitre et commença à lire le passage des saintes écritures qu'il avait choisi.

Citation :

Hagiographie de Sainte Galadrielle l'Archange

L'enfance noire :

Galadrielle naquit dans les temps troubles où la Ville d'Oanylone était livrée aux péchés. Sa famille faisait partie de ceux qui se revendiquaient comme les forts. Ils contrôlaient le commerce des vaches s'assurant ainsi de leur supériorité sur les autres. Barricadés dans une grande bâtisse à flanc de colline surplombant Oanylone. Galadrielle grandit dans ce contexte de conflits permanents, restant enfermé inlassablement dans sa chambre et sa maison. Galadrielle était une enfant simple qui ne demandait jamais rien se contentant de ce qu'on lui offrait. De Dieu elle ne connut rien durant son enfance. On lui compta seulement l'histoire de sa cité en faisant passer Oane pour un homme de pouvoir. Elle fut vite rejetée par ses frères et sœurs qui la trouvait trop faible. Elle fut donc mise à l'écart se retrouvant bien vite seule, elle vivait dans le grenier de sa maison, dans le noir, attendant seulement les deux repas qu'on lui apportait midi et soir. Cependant il arriva un jour qui changea tout pour elle. Alors que la servante venait lui apporter son plat du midi comme de coutume la lumière qui passa par la trappe révéla à Galadrielle une pile de livres qu'elle n'avait jamais vu. La chance lui souriant elle trouva au côté des livres des bougies et un petit objet permettant de créer une faible flamme. Elle apprit ainsi à lire, seule dans son grenier et découvrit bien d'autres livres car son grenier en était plein. Un jour qu'elle finissait de lire un ouvrage traitant de plantes médicinales et qu'elle en cherchait un nouveau à étudier elle trouva un vieil ensemble de parchemins, très usés, avec de nombreuses pages en moins. Il s'appelait "Le Guide". Ce livre racontait l'histoire d'Oane et de la création de la cité et c'est ainsi que Galadrielle découvrit l'existence de Dieu. A partir de ce jour elle le pria chaque jour priant un peu plus le dimanche pour communier encore davantage avec Lui comme le faisait les citoyens avant en se réunissant sur la tombe du Guide.

La libération :

Un jour un grand fracas la réveilla. La maison était une nouvelle fois attaquée. Le vice étant poussé à son paroxysme la ville n'était plus qu'un charnier où tout le monde s'entretuait, forniquait et c'était à présent à la famille de Galadrielle de payer le prix de la déchéance des hommes qui avaient oubliés Dieu et son Amour. Toute la famille et la maisonnée furent massacrés, les femmes violées avant d'être égorgées ou étripées. Galadrielle, cachée au fond de son grenier pria durant tout le temps où l'attaque, suivie du pillage, dura. Après plusieurs jours où elle ne mangea pas, terrée dans son grenier elle sortit enfin. La maison était saccagée, il ne restait plus rien, tout avait été prit ou alors détruit. Elle s'échappa dans les montagnes où elle survécut un temps avant de retourner dans la ville. Elle y trouva des personnes qui, comme elle, croyaient encore en Dieu et son Amour. Avec eux elle aida ce qu'elle pouvait, mangeant et buvant toujours peu, ne gardant rien pour elle qu'une vieille robe simple pour se vêtir. Durant ce temps elle servit le pauvre et le faible faisant preuve de la plus grande générosité possible, son humilité était reconnue de tous ceux qui étaient avec elle.

L'illumination :

C'est alors que Dieu s'adressa aux habitants d'Oanylone leur annonçant la destruction prochaine de la ville. C'est alors que les sept Seigneurs du Vice comme les appelait Galadrielle apparurent et prirent le contrôle d'une partie de la ville pour leur rébellion contre Dieu. Galadrielle était dans le camp opposé, dans ceux qui croyaient encore au Tout-Puissant, à son Amour et reconnaissait les péchés des hommes ainsi que les assumant avec humilité. Durant les six jours Galadrielle pria avec Raphaëlle, Michel, Sylphaël, Gabriel, Georges et Miguaël ainsi qu'avec la poignée d’hommes et de femmes les ayant suivis. Durant ces six jours Dieu s'adressa à elle par deux fois. La première alors qu'une femme était mourante faute de nourriture. Il lui dit alors:

- Galadrielle, des sept humains qui incarnent les vertus suprêmes tu es celle qui possède le moins et n’éprouve jamais le besoin, aide cette femme pour me prouver que tu incarnes bien la conservation et tu seras récompensée.

Durant les deux jours qui suivirent Galadrielle ne mangea qu'un quignon de pain, laissant le reste de sa ration à la femme qui fut sauvé. Le troisième jour Dieu parla une nouvelle fois à Galadrielle et lui dit comme la première fois:

- Galadrielle, des sept humains qui incarnent les vertus suprêmes tu es celle qui possède le moins et n’éprouve jamais le besoin, offre à tes compagnons tout ce que tu possèdes pour me prouver que tu incarnes bien la conservation et tu seras récompensée.

Galadrielle donna alors tout ce qu'elle possédait même sa robe, qu'elle garda néanmoins à la demande d'une femme comme prêt. Et mangeant grâce à l'amitié de ses compagnons qui chacun leur tour lui donnèrent un peu de quoi se nourrir chaque jour. Le septième jour arriva, la sol se déchira, les flammes sortirent de la terre et toute la ville fut engloutie. Galadrielle, ses six compagnons et leurs disciplines s'étaient réfugiés sur un colline où ils assistèrent au cataclysme. C'est alors que la lumière tomba sur eux. Galadrielle, Raphaëlle, Michel, Sylphaël, Gabriel, Georges et Miguaël eurent l'honneur d'être appelés archanges pour l'humilité ainsi que la vertu qu'ils avaient tous incarnés, leurs disciples devinrent des anges car ils avaient prouvés eux aussi leur désir de repentance.

L'Archange :

Devenue archange grâce à la son humilité et la conservation qu'elle incarnait Galadrielle devint l'un des sept seconds de Dieu qui avaient pour mission d'aider les humains à chaque fois que cela serait possible ainsi que de combattre la Créature-Sans-Nom. Galadrielle accomplit alors avec zèle la mission que Dieu lui avait confié. Durant les premiers temps, jusqu'à la naissance d'Aristote elle ne fit que regarder avec peine les humains se livrer au paganisme. Mais la naissance du Prophète changea de nombreuses choses, elle inspira alors de nombreuses personnes à suivre le chemin de la conservation. A chaque prière qui lui était adressée elle descendait sur terre octroyait son pardon. Elle ne cessa jamais son combat contre les gourmands.
Un jour arriva où elle fut appelé sur Terre par un jeune garçon qui lui demandait son aide. L'enfant, seul à pleurer et prier sur son lit dans une grande chambre fastueuse vit alors arriver une femme, avec de longs cheveux blonds, habillée d'une légère et simple robe de lin blanc immaculé révélant ses formes, deux ailes dans le dos irradiant une lumière pure. Elle s'adressa ainsi au garçon:

- Je suis Galadrielle, Archange de la Conservation, tu m'as appelée à l'aide et je répond à ton appel, dis moi en quoi je puis t'aider.

Le garçon, émerveillé par la beauté et la pureté de Galadrielle lui répondit:

- Mon père, le Roi de ces terres, me force à manger et boire comme un guerrier car il dit que je suis trop chétif. Mais je n'aime pas manger toutes ces choses et boire tous ces vins comme lui et sa cour le font.

Galadrielle hocha alors la tête et alors qu'elle s'élevait dans les airs pour s'en aller dans un battement d'ailes elle lui répondit:

- Tu seras exaucé mon garçon.

Et elle disparut alors dans le ciel entre deux nuages. Le lendemain les entrepôts du Roi furent retrouvés vides, celui-ci, incapable de se passer de toute la nourriture qu'il ingurgitait chaque jour mourut. Le jeune garçon devint Roi et plus jamais quelqu'un ne fut gras dans ce royaume.

Il vint un jour où Dieu demanda personnellement à Galadrielle d'accomplir une mission pour lui. Il la convoqua, elle se présenta à lui en toute humilité et il lui dit:

- Galadrielle, tu vas accomplir pour moi une quête. Tu vas aller dans les terres oubliées, là où se trouvent les ruines de Oanylone, je veux que tu me ramène la Couronne de la Créature-Sans-Nom.

Galadrielle partit alors pour un long voyage. L'emplacement des terres oubliées n'étaient connues d'aucun homme et seul un ange pouvait y accéder en volant. Ce n'étant que des lieues et des lieues de terres arides et noires, sans aucune vie ou goutte d'eau. Galadrielle trouva à l'emplacement des ruines d'Oanylone une immense crevasse. Durant des jours elle chercha autour la Couronne de la Créature-Sans-Nom sans succès. Désespéré elle songea à abandonner et rentrer honteuse au Paradis pour avouer son échec à Dieu. C'est alors qu'un râle sortit de l'immense crevasse. Galadrielle comprit alors qu'elle devait aller chercher la couronne dans le gouffre. Elle plongea dedans, illuminant sa route grâce à la lumière divine qu'elle irradiait. Au fond du gouffre, sur un piédestal entouré de lave elle trouva la couronne. Enorme, toute en or et sertis de nombreuses pierres précieuses elle témoignait de l'orgueil de la Créature-Sans-Nom. Galadrielle prit alors la couronne et sortit du gouffre mais là fut attaquée. La Créature-Sans-Nom en personne lui sauta dessus, l'enveloppant de sa noirceur. Elles combattirent durant plusieurs jours n'arrivant pas à faire triompher ni la lumière ni l'ombre. C'est alors que Georges, Archange de la Justice arriva pour aider Galadrielle. Il transperça la Créature-Sans-Nom avec sa lance la repoussant et la faisant fuir. Il ramena alors Galadrielle et la couronne au Paradis, là Dieu détruisit l'objet, symbole de convoitise et gratifia Galadrielle d'une grâce divine pour son combat contre la Créature-Sans-Nom

Ce fut un peu plus long que d'habitude mais nécessaire. Quand ce fut fait il se dégagea du pupitre et dit aux fidèles.

Maintenant accompagnés de ses pensées allez en paix après avoir partager le pain de l'amitié.



Et les cloches résonnèrent à ses mots.

http://www.sounddogs.com/previews/2206/mp3/319334_SOUNDDOGS_BE.mp3
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
forth_with

avatar

Nombre de messages : 2772
Age : 31
Localisation : Sous le saule pleureur
Date d'inscription : 09/11/2007

Caractéristiques
Charisme:
249/255  (249/255)
Force:
230/255  (230/255)
Armes: Bouclier Bouclier

MessageSujet: Re: Archives RP   Sam 16 Mai - 11:59

Meliandulys a écrit:
A l'heure de la messe dominicale, Mélian adossé à un arbre face à l'église, regardait tristement tout ces fidèles venir se faire bourrer le mou par un seul homme auto proclamé relayeur de la parole divine.

Il sortit une pomme de sa besace, songeur, la lustra longuement d'un pan de sa cape, et croqua dedans à pleines dents... il recracha aussitôt le morceau à ses pieds. Grimaçant et levant lentement les yeux au ciel.


Je sais je sais... j'ai bien compris le message... sous leurs paroles soi disant pleines de sages conseils, de bonté, de bienveillance illusoire, L'église romaine et ses sous fifres ne sont qu'un vers qui détourne et pourrisse ta sainte parole.

Reportant son regard sur la foule qui se pressait toujours en masse dans le lieux sain afin d'écouter insouciante et docile, les paroles pernicieuses de cette imposteur osant se poser, s'imposer en intermédiaire du Très Haut, il maugréa entre ces dents.

Je sais bien que tout fidèle à le droit et le devoir de s'adresser au Très Haut directement, je sais qu'il leur faut à tous enlever le purin que ces maudits leur enfoncent dans le crane dans le seul but de les abrutir et de les empêcher de penser par eux même, et ainsi de les garder servilement sous contrôle.
Mais il faut bien reconnaitre que c'est du boulot et que l'on est pas aidé quand même...


Mélian écrasa le bout de pomme véreux de sa botte, et se dirigea vers la porte de l'église, remarquant que son parchemin n'y était plus. Il en tira un nouvel exemplaire de sous sa cape, et apposa de nouveau avec soin une de ses affiches qu'il avait rédigé avec soin, se maudissant encore mille fois de ne pas y avoir pensé avant son départ.

Foutue coquille de noix vide qui me sert de tête parfois... si seulement j'y avait pensé avant à ce texte, j'aurais pu utiliser la fameuse machine à tamponner de Gutenberg qui se trouve au sein de la compagnie. Mon poignet m'en remercierait et ne servirait alors plus qu'à lever des choppes de bière.

"Prends ça comme une épreuve, prends ça comme une épreuve" pensait il au moment où il s'en retournait pour s'adosser contre son arbre, attendant cette fois, de voir les réactions que pourraient susciter son texte, en espérant bien sûr qu'ici aussi tout n'était pas perdu.

Espérer et lutter... lui seul nous jugera quand le moment sera venu...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
forth_with

avatar

Nombre de messages : 2772
Age : 31
Localisation : Sous le saule pleureur
Date d'inscription : 09/11/2007

Caractéristiques
Charisme:
249/255  (249/255)
Force:
230/255  (230/255)
Armes: Bouclier Bouclier

MessageSujet: Re: Archives RP   Sam 16 Mai - 11:59

Forth_with a écrit:
Alors que les cloches sonnaient à la volée les fidèles se dispersaient dans le calme. Forth venait de terminer de partager le pain de l'amitié et s'apprêtait à se changer, quand soudain il se rendit compte que l'on se rassemblait à l'entrée de l'église.

Il ignorait pour quelle raison mais il fendit pourtant ceux qui étaient restés pour lui parler et arriva à hauteur de l'entrée où les fidèles se pressaient. Visiblement ils s'arrêtaient tous sur une affichage qui avait attiré leur regard.

Forth la reconnût immédiatement. Il s'agissait de la même affiche qu'il avait retiré juste avant l'ouverture de la messe. Il en fit autant la retirer sans la déchirer et la pliant rapidement avec de la ranger.

Il se tourna alors et dit.


Merci à vous mes amis et mes amies et merci de votre présence.

Puis il se dégagea de la foule, reconnaissant la plupart des visages même tous. Il avait ses habitués. Il se trouvait à une bonne distance de l'église. Il ouvrit à nouveau l'affiche et la lut avec attention. Mais il s'agissait encore de la même. Il n'y trouvait rien de bien neuf et peu de véritable dogme si ce n'est la critique des clercs. Néanmoins il gardait un grand intérêt à tout cela.

Il s'apprêtait alors à retourner vers l'église.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
forth_with

avatar

Nombre de messages : 2772
Age : 31
Localisation : Sous le saule pleureur
Date d'inscription : 09/11/2007

Caractéristiques
Charisme:
249/255  (249/255)
Force:
230/255  (230/255)
Armes: Bouclier Bouclier

MessageSujet: Re: Archives RP   Sam 16 Mai - 12:00

Meliandulys a écrit:
Le temps ne s'écoulant pas assez vite, Mélian, quelque peu gagné par l'ennuie, finit par se laisser glisser le long du tronc contre lequel il était adossé depuis le début de la messe. Le séant au contact avec la terre, une jambe repliée, il posa le menton sur son genou, les yeux toujours rivés sur l'église.

Que cherche tu donc à leur faire avaler bougre d'imposteur, quel poison es tu encore en train d'injecter dans l'esprit de tes ouailles... je ne connais que trop bien vos méthode, cela fait maintenant des décennies, des siècles que vous avez détournez la parole du Très Haut, que vous détournez tout ses enfants de la Foy originelle.

Et c'est avec grande amertume que Mélian finit par voir sortir les trop nombreux fidèles qui étaient venus conforter la main mise de l'Église sur leur vie et leurs choix. Un profond soupir, et il se releva, sautant d'un bond sur ses deux bottes. D'un geste vif, empreint surement d'exaspération, il retira herbes et brindilles accrochés à sa cape, avant de s'avancer lentement vers un l'attroupement de petite gens dont son affiche semblait être la cause.

Il s'arrêta un instant, apercevant l'ensoutané sortir à son tour. Il regarda son manège sans broncher, le vit retirer son affiche et commencer à s'en retourner...

Mélian hâta alors le pas, se rapprochant rapidement du curé, et arrivé à une enjambée de lui, posa doucement une main sur son épaule, et ouvrit la bouche, sa voix tintée de railleries.


Allons bon messire... vous ne semblez pas avoir idée du temps qu'il me faut à chaque fois pour faire une de ces copies manuscrites. Notez que j'ai même soignez l'écriture pour la rendre plus agréable, et cela me demande du temps, croyez bien. Laissez la donc où elle est... elle ne gêne personne.

Que craignez vous donc à la laisser ainsi à la vue de tous. Vous pensez sans doute que ma prose n'est qu'un tissu d'âneries tout juste bon à allumer un bucher de toute manière. Et je ne doute pas que vous avez autant foi en vos fidèles qu'en le Très Haut lui même... alors quel peut être le problème avec un simple parchemin.


Mélian se fendit d'un demi sourire qui égaya un instant son sombre visage, reprenant alors avec assurance et d'un ton sérieux.

Où alors, vous êtes parfaitement conscient que les mots qui sont sur ce parchemin sont exacts, et vous craignez que mon message n'atteigne une partie des fidèles dont vous avez fait des brebis, au nom de l'Église romaine, et que certains décident de quitter le troupeau, de gouter à la liberté, et de ne plus suivre un berger ne servant les intérêts que d'une minorité qui souhaite conserver le contrôle des esprits et des pensées.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
forth_with

avatar

Nombre de messages : 2772
Age : 31
Localisation : Sous le saule pleureur
Date d'inscription : 09/11/2007

Caractéristiques
Charisme:
249/255  (249/255)
Force:
230/255  (230/255)
Armes: Bouclier Bouclier

MessageSujet: Re: Archives RP   Sam 16 Mai - 12:00

Forth_with a écrit:
Au moment de repartir un homme agrippa l'épaule de Forth. Il ne reconnût guère l'homme pis il pensait ne l'avoir jamais vu. Il n'avait pas dans sa mémoire des réformés en son diocèse et de toute manière peu s'en seraient vantés.

Mais avec attention il écouta l'homme puisque celui-ci ne faisait pas preuve de violence.


Bonjour mon fils c'est mon père et pas messire mais peu importe. Je n'ai pas mal traité votre papier puisque vous voyez je l'ai retiré délicatement. Il n'est déchiré que dans les coins, là où vous avez sans doute planté des clous.

Pourquoi l'ai-je retiré ? Pour l'étudier avec attention. Car si le savoir doit être partagé par tous il y a des certaines choses qui ne peuvent être comprises que par des esprits éclairés.

Et pour prendre une métaphore triviale vous comprendrez qu'un boucher n'accepterait pas avoir l'affiche d'un concurrent sur ses murs.

Soyez heureux j'aurais pût vous traîner devant les tribunaux pour prosélytisme. Mais ce n'est pas mon genre.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Archives RP   

Revenir en haut Aller en bas
 
Archives RP
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» [Le Renouveau] - Les Archives d'Amakna
» WoW : Archives
» [Limousin La Marche] Archives de presse AAP
» (Alençon) Archives de presses AAP
» Archives.Habbo

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Archevêché Métropolitain de Bordeaux :: Diocèse d'Angoulême :: Paroisses du diocèse (Angoulême - Rochechouart - Saintes) :: Angoulême-
Sauter vers: