Gestion de la Province et des diocèses de la Province de Bordeaux, dans le jeu en ligne Les Royaumes Renaissants.
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
Vous souhaitez rencontrer l'archevêque ? C'est Ici [HRP]Forum officiel secondaire[/HRP]
Vous voulez savoir qui s'occupe de votre paroisse ? C'est Ici
Si vous avez des soucis avec la barre d'ascenseur lors de la création/édition/citation d'un post, passez sous firefox; le soucis vient d'IE.

Partagez | 
 

 Clergé du diocèse d'Agen

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Zabouvski

avatar

Nombre de messages : 84
Localisation : Sens
Date d'inscription : 21/04/2007

Caractéristiques
Charisme:
72/255  (72/255)
Force:
68/255  (68/255)
Armes: Aucune arme

MessageSujet: Clergé du diocèse d'Agen   Lun 19 Mai - 0:30

Diocèse d'Agen


Évêque d'Agen : Monseigneur Dragon_Noir


    Conseil Diocésain
    Vicaire Diocésain : Vacant
    Responsable de la doctrine : vacant
    Responsable des relations avec les curés : vacant
    Teckel à poil ras : vacant
    Responsable du Trésor : vacant
    Officialité Épiscopale
    Procureur :

      Paroisse d'Agen
      Cure : Vicariat / Diaconat : vacant
      Paroisse de Marmande
      Cure IG: Diaconat :



MAJ : 08/03/62


Dernière édition par Zabouvski le Lun 19 Mai - 16:59, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://cistercien.forumactif.com/
Ubaldo de Ager
Evêque d'Agen
Evêque d'Agen
avatar

Nombre de messages : 291
Date d'inscription : 03/07/2008

Caractéristiques
Charisme:
255/255  (255/255)
Force:
255/255  (255/255)
Armes: Aucune arme

MessageSujet: Re: Clergé du diocèse d'Agen   Mar 5 Aoû - 10:44

Citation :


    Agen, le XVI juin de l'an de grasce MCDLVI,

    Nous, Monseigneur Zaguier de Bouviers, évêque d'Agen par la volonté du Très-Haut et noble successeur des apôtres de Christos, annonçons la révocation du sacristain de Marmande, notre frère Angelus_01, pour manquement aux devoirs liés à sa fonction, lui repprochant nottament le refus de célébrer les sacrements ainsi que son absence à l'évêché, toutes des manifestations de sa flagrante acédie.

    La cure de Marmande restera donc vacante jusqu'à ce qu'un curé actif et présent sera prêt à assumer cette charge. Évidemment, quiconque souhaitant prendre contact avec moi pour le devenir ou encore pour exercer quelconque charge religieuse au sein du diocèse sera le bienvenu à l'évêché.

    Le vicaire paroissial, notre frère Bombadil, devient de fait l'unique et le premier responsable de la paroisse.

    Dominus vobiscum,

    Pour que la reconnaissance de la présente en soit accrue, nous avons décidé de la confirmer par notre main et de la signer par l'impression de notre sceau.

          Scellé en le palais épiscopal d'Agen, dans la ville éponyme, le XVI juin de l'an MCDLVI

    Monseigneur Zaguier de Bouviers, Episcopus Agennensis


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ubaldo de Ager
Evêque d'Agen
Evêque d'Agen
avatar

Nombre de messages : 291
Date d'inscription : 03/07/2008

Caractéristiques
Charisme:
255/255  (255/255)
Force:
255/255  (255/255)
Armes: Aucune arme

MessageSujet: Re: Clergé du diocèse d'Agen   Mar 5 Aoû - 10:54

Citation :
Marmande, le 5 Août de l'an 1456


Nous, Son Eminence Don Ubaldo de Ager, Cardinal de la Sainte Eglise aristotélicienne, Evêque d'Agen, par cette proclamation publique

annonce :

la nomination du père *Bombadil* à la charge de curé de la paroisse de Marmande. Il devra donc veiller à la bonne marche de sa paroisse et au salut des âmes des fidèles.

confirme :

la nomination du père *Bombadil* à la charge de vicaire diocésain du diocèse d'Agen. Il devra donc me seconder et aura autorisation à parler en mon nom.


Que nos paroles soient nos épées.

Don Ubaldo de Ager
Cardinal de la Sainte Eglise aristotélicienne
Evêque d'Agen
Vizconde de Ager

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ubaldo de Ager
Evêque d'Agen
Evêque d'Agen
avatar

Nombre de messages : 291
Date d'inscription : 03/07/2008

Caractéristiques
Charisme:
255/255  (255/255)
Force:
255/255  (255/255)
Armes: Aucune arme

MessageSujet: Re: Clergé du diocèse d'Agen   Ven 7 Nov - 9:58

Citation :

Nous, Ubaldo de Ager, Cardinal-évêque de Agen, Vizconde de Ager, par le pouvoir que m'a conféré Dieu et mes pairs :

Prenons acte de la nomination de Monseigneur *Bombadil* à la charge d'évêque de Langres et le remercions officiellement du travail remarquable effectué en la paroisse de Marmande.

Nommons le père Urbach à la charge du curé de la paroisse de Marmande. Celui-ci ayant fait voeux de silence ne servira la paroisse que In Gratebus.

Accueillons avec joie le nouveau diacre Gwengi qui officiera Res Parendo et vers lequel les paroissiens devront se tourner pour les sacrements et conseils spirituels.

Nommons la mère Horobi, curé d'Agen, nouvelle vicaire général du diocèse d'Agen. Elle est donc autorisée à parler en mon nom.

Que les paroles d'Aristote nous guident.

Fait à Marmande le 7 novembre de l'an 1456

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Childebert de Béarn

avatar

Nombre de messages : 412
Localisation : Limoges
Fonction : Ex archevêque de Bordeaux
Date d'inscription : 19/08/2006

Caractéristiques
Charisme:
255/255  (255/255)
Force:
220/255  (220/255)
Armes: Aucune arme

MessageSujet: Re: Clergé du diocèse d'Agen   Sam 22 Nov - 17:15

A diffuser en vos halles, gargotes, églises, panneaux d'affichage. Merci

Citation :



    Du mariage religieux et de l’union civile.



    A l’Universalité des fidèles,
    Au peuple aristotélicien.


    Devant certaine résurgence blasphématoire à propos du mariage, nous nous sentons obligés de
    rappeler certain préceptes qui semblent avoir été oubliés ou qui sont tout bonnement ignorés.
    Préceptes sur la sacralité du mariage, mais aussi sur la primauté des lois religieuses sur les lois
    temporelles en ce qui concerne le fidèle et la façon de mener son existence.

    La Sainte Eglise Aristotélicienne et Romaine prescrit enseignements et doctrines qui visent à
    baliser le chemin du fidèle qui le mène à Dieu. Plus que des balises, ces prescriptions sont
    autant d’obligations que tout fidèle de l’Eglise se doit de suivre et d’appliquer autant que faire
    se peut au quotidien. Il en va ainsi pour les enseignements sur l’aspect blasphématoire de
    l’union civile.

    C’est pourquoi, nous prenons la peine de rappeler, et ce un an après, que la Sainte Eglise
    Aristotélicienne et Romaine prescrit, depuis le XXV novembre de l’an de grâce MCDLV, par
    son décret « Matrimonium Prohibitem », que tout fidèle se voit interdit de procéder ou de
    participer à toute union civile visant à lier l’homme à la femme et la femme à l’homme dans
    l’optique de légitimer ou d’officialiser un concubinage, en sus ou non, d’une mariage
    religieux.

    Cette position, légitime et doctrinale, s’explique par le fait que seule la Sainte Eglise est
    habilitée à procéder, acter et officialiser l’union entre un homme et une femme. Cette union
    qui porte le nom de mariage est revêtue d’un caractère sacré, divin et mystique. Sacré et divin,
    l’Eglise entend prendre Seule en charge ce sacrement. Seule car juste héritière des prophètes
    et légitime détentrice de la volonté divine dont elle se fait la voix.

    De par ce caractère sacré et divin, la Sainte Institution de Dieu sur Terre considère donc
    comme blasphème et outrage à la volonté divine l’union civile, cette dernière ne faisant que
    s’inscrire dans le mouvement de la séparation de l’Eglise et de l’Etat, ou plutôt de l’ordre
    spirituel de l’ordre temporel, le second considérant le premier comme illégitime dans l’octroi
    des sacrements et plus précisément de celui du mariage. L’ordre temporel croit alors pouvoir
    se substituer à l’Eglise et donc à Dieu, ou en tout cas considère son propre « acte matrimonial »
    comme nécessaire sinon supérieur au sacrement religieux. Quelle est donc la valeur d’un
    mariage spirituel s’il est indispensable qu’un acte administratif laïc se doive d'être promulgué
    pour l’entériner et l’authentifier ?

    Que l’union laïque se concrétise par une cérémonie considérée comme païenne, ou se résume
    en un simple document, elle sera tenue et prise comme un outrage et une insulte à la Vraie
    Foi. Nous réaffirmons donc et faisons savoir à tous les fidèles croyants qu’ils s’exposent à des
    poursuites par-devant les tribunaux inquisitoriaux s’ils procédaient en tant que bourgmestre
    ou officier public à ce genre d’union, que les contractants soient eux-mêmes fidèles ou non,
    mais que les fidèles désirant en sus de leur mariage religieux, procéder à une union civile ou
    d’un tout autre genre, s’exposeraient également à des poursuites inquisitoriales. Nous
    rappelons enfin que ce péché est passible de l’excommunication épiscopale.

    Nous invitons pas ailleurs les comtés de l’aristotélisme à retirer de leur codex ou coutumier,
    s’il s’avère que ce genre d’article existât, toute allusion à « l’union civile », toute obligation à
    la contracter pour que le mariage religieux ait des effets civils, sinon d’abroger l’obligation
    pour les maires de procéder à ce genre d’union, car les bourgmestres aristotéliciens se
    verraient contrains de choisir entre pécher contre Dieu et l’Eglise ou satisfaire un ordre
    temporel qui s’arroge un droit illégitime et illusoire.



    Vicomte Aaron de Nagan,
    Cardinal-Archevêque de Reims,
    Camerlingue de la Sainte Eglise Aristotélicienne,
    Chancelier de la Nonciature Apostolique.





    Donné à Rome, le XXI du mois de novembre de l’an de grâce
    MCDLVI de notre Seigneur.


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Clergé du diocèse d'Agen   

Revenir en haut Aller en bas
 
Clergé du diocèse d'Agen
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Clergé du diocèse d'Agen
» Décret du diocese
» Clergé du diocèse de Bourges
» Clergé du diocèse
» Devenir clerc au sein du diocèse d'Agen

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Archevêché Métropolitain de Bordeaux :: Diocèse d'Agen :: Palais Episcopal d'Agen-
Sauter vers: